Flux RSS

The Divine Elements

Traduit par la team : SikGirl
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 24 – La destination finale


Sentant le sang chaud sur son visage, Calron sentit son esprit devenir engourdi.

C’était la deuxième fois que le sang de quelqu’un d’autre était sur son visage et il sentit soudainement la source de l’héritage en lui exploser d’excitation. L’Héritage de Sang avait soif de plus de sang et cela commença à enflammer l’envie de Calron de tuer.

Combattant les nouveaux instincts à l’intérieur de lui, Calron se mordit la lèvre inférieure pour attirer la douleur afin de se distraire de la soif de sang. Élias l’avait averti auparavant qu’il était extrêmement difficile de restreindre l’Héritage du Sang une fois que l’on commençait à tuer, aussi avait-il averti Calron de rester vigilant chaque fois qu’il l’activait.

Pendant ce temps, Petit Gros avait des larmes coulant sur son visage. C’était la première fois qu’il voyait mourir quelqu’un devant lui, et son âme tremblait de l’intensité de la douleur qu’il ressentait pour la mort de ce pauvre homme.

“Merde ce bâtard ! Il a répandu son sang dégouttant sur mon uniforme !’’

Le capitaine cracha en regardant le cadavre sur le sol.

“Prenez cette cage, et revenons à notre camp. Je dois changer cet uniforme sale.’’

En entendant les instructions de leur capitaine, un des gardes ramassa la cage et le reste suivit bientôt derrière le capitaine. La bête à l’intérieur de la cage miaula doucement mais n’éprouva aucune résistance supplémentaire.

Voyant les gardes partir, le reste de la foule se dispersa lentement. Quelques domestiques sont venus sur scène pour récupérer le cadavre et nettoyer la scène du sang.

“Vous, les enfants, n’auriez pas dû regarder ça. Essuyez le sang de vos visages.’’

Une femme âgée réprimanda les garçons en leur tendant un morceau de chiffon. Des vues comme celles-ci étaient courantes pour elle, mais en regardant le visage déchiré du Petit Gros, elle sentit son cœur souffrir de son innocence perdue. L’expression de l’autre enfant maigre la troubla légèrement, mais elle ne prit pas la peine de s’y attarder.

“Euh, merci madame ! Je vais emmener mon ami ailleurs.’’

Remerciant la vieille femme, Calron tira doucement Petit Gros de la scène sanglante. Prenant le chiffon, il essuya soigneusement le sang du visage de Petit Gros et utilisa l’autre côté du chiffon pour nettoyer son propre visage.

“Hé, Petit Gros, ça va ?’’

Calron murmura doucement à Petit Gros après lui avoir trouvé un endroit où s’asseoir.

“Hein ? Oui, grand frère … Je ne m’attendais pas à ce qu’il le tue brutalement devant tant de gens. Je vais bien, ne t’inquiète pas, grand frère. Ce n’était pas la première fois que je voyais la mort de quelqu’un.’’

Petit Gros répondit lentement après avoir essuyé ses larmes sur ses manches.

“Allons-y ! Il y a toujours cet endroit que je voulais te montrer !’’

S’exclama Petit Gros en traînant gaiement Calron derrière lui. Calron savait que Petit Gros forçait la légèreté, mais ils avaient tous les deux besoins d’oublier le spectacle horrible d’avant, alors il ne dit rien.

Après avoir foulé les différents magasins, ils sont arrivés à un quartier supérieur qui semblait avoir beaucoup plus de gens riches qui se promenaient. Les magasins étaient également plus décorés que ceux que Calron avait vus au début du marché. Il y avait aussi un plus grand nombre de gardes stationnés ici.

“Grand frère, cet endroit s’appelle le” Crown District « ! C’est le seul endroit dans toute la ville de Vernia qui vend des articles de luxe comme des noyaux de bêtes magiques, des techniques élémentaires et même d’anciennes armes de cultivateurs célèbres !

Les mots de Petit Gros ont suscité l’intérêt de Calron.

Des noyaux ? Je ne m’intéresse pas à eux pour l’instant et Maître a probablement de meilleures techniques de culture de toute façon, mais j’ai besoin d’une arme ! Je me demande combien de temps le Maître prendra pour récupérer ; J’aimerais qu’il soit là pour me conseiller sur l’arme dans laquelle je devrais m’entraîner.

Tandis que Calron y réfléchissait, Petit Gros sauta d’excitation.

“Grand frère ! Il y a une chose que je voulais !Hehe, ceci est mon souhait de toute une vie et si je l’accomplis, alors je ne m’occuperais pas de mourir le moment suivant ! Allons-y !’’

Voyant l’explosion de joie de Petit Gros, plusieurs clients passèrent des regards bizarres vers eux, mais Petit Gros ne semblait pas s’en soucier. Petit Gros courut vers une boutique à quelques mètres de là.

“Hey Petit Gros, attends !’’

Calron hurler alors que Petit Gros était en train de sprinter. C’était la première fois que Calron voyait Petit Gros mettre autant d’effort physique dans quelque chose, donc après son étonnement initial, il courut après lui tout en riant hystériquement. La raison du rire de Calron était la façon dont Petit Gros courait.

Petit Gros avait les deux bras en arrière tandis que le haut de son corps était penché en avant. Ses jambes potelées zigzaguaient dans la foule et à un moment donné, Petit Gros heurta une petite fille de trois ans et arracha le biscuit qu’elle mangeait. Le petit enfant éclata e Petit Gros n sanglots, tandis que sa mère la réconfortait et vomissait en même temps des malédictions sur Fatty.

Loin derrière, Calron leva un sourire et se précipita pour rattraper Petit Gros.

Dès qu’il est arrivé près de Petit Gros, la scène qu’il a vue l’a étonné !

C’était un stand de nourriture.

Différents types et morceaux de viande étaient affichés élégamment sur le côté, tandis que plusieurs jeunes couraient devant la boutique en prenant les commandes des clients. Il y avait une ligne d’attente importante, donc leur plat doit être très demandée ; Cependant, Calron ne comprenait pas pourquoi il y aurait un tel problème pour la nourriture ?

Localisant Petit Gros près de la ligne, Calron marcha vers lui. Petit Gros bave littéralement à la vue de la cuisson de la viande à proximité et n’a d’abord pas fait attention quand Calron lui a tapé sur l’épaule. Calron le poussa alors sur le côté.

“Eh ? Oh, c’est grand frère ! N’est-ce pas génial, regarde toute cette viande ! Je voudrais pouvoir les fourrer tous dans ma bouche mais une grande sœur m’a seulement donné quelques pièces d’argent. « 

Gronda-t-il en regardant les trois pièces d’argent dans ses mains.

“Quoi ? Vous avez réellement des pièces d’argent, et tu ne penses toujours pas que c’est suffisant ? , tu veux que je te claque ?’’

S’exclama Calron en faisant semblant de frapper Petit Gros. Pour Calron, les pièces d’argent étaient une monnaie réservée aux riches. Une famille pauvre n’avait besoin que de pain et de viande pour survivre, car à quoi servaient les objets luxueux alors même que leur survie quotidienne était en jeu ?

Calron n’avait jamais connu le sentiment de la famine, car ses parents sacrifiaient leur propre part du peu de nourriture qu’ils avaient, de sorte qu’il n’aurait pas à avoir faim. Se souvenant de ses parents, Calron sentit son cœur battre d’angoisse, mais il se força à supprimer ces souvenirs.

“Mais ce sont les viandes de bêtes magiques de haut rang !vCelui que je veux, c’est cette coupe de Buffalo à queue de flammes, une bête magique de troisième rang ! Sa viande est censée être juteuse et tendre, et j’ai entendu l’un des disciples parlait de la façon dont il fond dans la bouche. Ne penses-tu pas que ça ressemble à la viande de tes rêves ?’’

Voyant Petit Gros parler avec passion de cette viande, Calron avait envie de se gifler la tête. Depuis le début, il se demandait pourquoi Petit Gros avait été si concentré à atteindre cet endroit, et après avoir compris la raison, il ne savait pas s’il devait rire ou pleurer.

Ce Petit Gros m’avait dit qu’il me montrerait quelque chose de bien, mais à la place il voulait juste manger de nouveaux aliments délicieux ! Merde cet idiot ! Il ne pense qu’à la nourriture … soupir.

Calron ne pouvait que se plaindre intérieurement, car tout ce qui était dit à Petit Gros à ce moment-là tomberait dans l’oreille d’un sourd.

“Je vais jeter un coup d’œil. Petit Gros, rejoins-moi ici dans une heure, d’accord ? Je ne connais pas bien cette région, donc si tu pars sans moi, je dirai à Gretha de ne pas te donner à dîner!

Face à la menace de ne pas dîner, Petit Gros se tourna brusquement vers Calron et hocha vigoureusement la tête en disant,

“Pas besoin de t’inquiéter, grand frère ! Je promets de rester ici et de t’attendre, même si j’ai faim, j’attendrai toujours !’’

Calron sourit au changement soudain d’attitude de Petit Gros. Il a appris que chaque fois que vous menaciez Petit Gros avec la perte d’un repas, il écoutait toutes vos demandes ! Secouant la tête avec un sourire, Calron se retourna et partit.

………

Après avoir quitté Petit Gros, Calron erra dans le Crown District pendant un moment. Il a vu de nombreux magasins qui vendaient des articles de pilules de haut rang à des bijoux rares. Il voulait entrer dans le magasin vendant les noyaux des bêtes magiques, mais le commerçant refusa de le laisser entrer.

“Bâtard, va chercher ailleurs ! Cet endroit n’est pas pour quelqu’un comme toi !’’

Le commerçant fit un geste irrité pour que Calron parte.

Un peu découragé, Calron continue d’explorer le quartier. Certains des commerçants étaient gentils et le laissaient entrer, mais la plupart étaient vaniteux et refusaient de laisser Calron près de leurs magasins.

“Tu saliras mon magasin, va chier gamin puant !”

Calron ignora ces types de commerçants, et après un moment, il a décidé de retourner voir Petit Gros car cela faisait presque 1 h.

Au moment où il allait se retourner, il sentit un léger picotement dans le médaillon de son père.

<>
Traduit par la team : SikGirl