Flux RSS

The Divine Elements

Traduit par la team : SikGirl
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 26 – La main du tonnerre


* crépitement * * crépitement *

Le long serpent électrique continua à lancer de petits éclairs tandis que Calron regardait fixement la scène devant lui. Il était exactement au centre, avec le serpent électrique qui s’enroulait autour de lui. Les éclairs autour du serpent semblaient de plus en plus épais à ce moment, jusqu’à ce qu’un rugissement perçant retentisse dans toute la pièce.

BOOOM !

La masse de foudre s’est effondrée dans l’arc de métal cassé et un cri strident d’un animal a pénétré dans l’esprit de Calron !

L’arc s’éleva lentement de lui-même dans l’air, et des éclairs bleus s’enroulèrent autour de lui. Une légère lueur commença à émerger de son métal, tandis que la rouille se détachait lentement, comme une peau extérieure, révélant un corps métallique d’onyx sombre.

Quand le corps métallique sombre de l’arc est apparu, une aura sinistre s’est répandue dans la pièce en même temps et a presque étouffé Calron, jusqu’à ce que le médaillon transmette une vague d’énergie protectrice autour de lui.

Dans le crépitement de la foudre bleue, de fins filaments d’un faible éclair noir et bleu crépitaient autour de l’arc.

Le métal semblait absorber les éclairs, car l’essence diminuait lentement chaque seconde, tandis que l’arc métallique continuait de se transformer.

Soudainement, les éclairs bleus se sont violemment dilatés en une seconde et ont été vigoureusement absorbés dans l’arc. La lueur d’azur précédente autour de la pièce s’est désintégrée avec l’énergie protectrice entourant Calron.

Silence.

Calron laissa échapper le souffle qu’il avait inconsciemment gardé tout ce temps. La scène dont il venait d’être témoin ressemblait plus à un rêve qu’à une réalité, compte tenu surtout de l’aura vicieuse qu’il ressentait avant l’intervention du médaillon.

Calron était captivé par l’arc mystérieux devant lui. Il avait une présence séduisante impossible à ignorer. En y regardant de plus près, il put détecter de légères traces de motifs émettant une faible lueur azur qui serpentait autour de l’arc. Le fait le plus remarquable à propos de l’arc en métal noir était qu’il n’avait même pas de corde !

Calron était un peu inquiet en touchant l’arc en métal, mais il sentit le médaillon le forcer subtilement à le récupérer. Ses mains tremblaient alors qu’ils se rapprochaient de l’arc sombre sur le sol.

À ce moment-là, le bruit de verre brisé réverbère dans tout le magasin.

“Qu’est-ce que c’était ?”

La vieille veuve demanda avec une voix tremblante.

Ses yeux bruns étaient grands ouverts alors qu’elle avait la bouche ouverte bêtement en regardant Calron et que l’onyx était sur le sol. Son âme frémit alors qu’elle se rappelait l’aura sinistre qu’elle avait ressentie il y a quelques minutes.

Il semblait que tout le désespoir et la misère du monde menaçaient de dévorer son âme fragile, et elle sentait que quelque chose d’aussi infâme que cet arc ne devait pas exister dans ce monde mortel.

La seule chose qui lui a sauvé la vie était la distance entre elle et l’arc, qui était trop grande pour ne pas lui causer des dommages permanents. Remarquant que Calron n’était pas effrayée par cette aura mortelle, un soupçon de peur s’infiltra dans la vieille femme, alors qu’elle se demandait intérieurement si le garçon était vraiment humain ou pas.

“Euh, grand-mère, je-’’

Ne sachant pas quoi dire, Calron tâtonna en essayant de trouver un moyen d’expliquer ce qui venait de se passer. Ce qui inquiétait le plus Calron, c’était si elle avait ou non vu l’Éclair Azur sortir de son corps ou non.

“Garçon ! Éloignez-vous de cette vile chose !’’

À la fin, Calron était encore un enfant, donc la vieille femme avait du mal à croire que toutes les destructions et tous les éclairs qu’elle avait vus venaient de ce garçon. Elle a naturellement conclu que la cause entière de ceci était l’arc noir ! Si elle avait su que Calron était réellement un élémentaliste éclair, ses pensées auraient pu être différentes.

Calron se rendit compte de ses paroles que la vieille femme croyait que tout le désordre était dû à l’arc noir, et il ne put s’empêcher de se sentir légèrement soulagé. Cependant, il avait un autre dilemme sur ses mains. S’il prenait délibérément l’arc maintenant, il y aurait trop de suspicion indésirable.

À ce moment-là, Calron sentit le médaillon se réchauffer et une série d’images apparut dans son esprit. Cette sensation était très similaire au moment où son Maître avait transféré la seconde étape de la technique de l’Oiseau de Tonnerre directement à son âme !

Les images se sont désintégrées dès qu’elles sont apparues, mais l’information est restée dans la tête de Calron.

Il serra discrètement son poing avec le doigt qui avait été blessé auparavant et utilisa la pression de ses autres doigts pour couvrir la plaie. Alors qu’il sentait une légère humidité dans son poing, Calron passa à la partie suivante de son plan.

“Désolé grand-mère, je ne sais pas ce qui s’est passé ! Je regardais juste les armes, et quand j’ai touché l’arc métallique, ça a soudainement commencé à déclencher la foudre ! Regardez, c’est là que je l’ai touché !’’

Avant que la vieille dame ne puisse l’arrêter, Calron toucha l’arc sombre en onyx avec sa main blessée, et en un clin d’œil, l’arc disparut complètement !

“Où est-il allé ? Garçon, éloigne-toi !’’

La vieille femme cherchait frénétiquement l’arme noire, mais n’en trouvait aucune trace ! Il était impossible pour le garçon de le cacher, car la chose était presque aussi grande que lui et le gamin semblait être aussi surpris qu’elle !

C’était juste ! Je pensais qu’elle avait presque vu à travers moi à la dernière seconde. Pourquoi suis-je toujours entraîné dans les situations les plus problématiques ? Donc, son nom est la Main de Tonnerre, hein ? Heureusement, le médaillon m’a dit comment le lier avec mon sang, sinon, je doute que j’aurais pu prendre cet arc. Je me demande ce qu’est réellement ce médaillon, je n’ai jamais entendu parler d’un objet capable de transmettre ses pensées aux autres …

Calron réfléchit silencieusement, tandis que la vieille femme continuait à chercher l’arc manquant.

“Euh, grand-mère, je dois partir tout de suite. J’ai dit à mon ami de m’attendre et l’heure de la réunion est déjà passé. C’était sympa de vous rencontrer !’’

Voyant qu’il n’y avait aucun signe de l’arc, la femme âgée soupira simplement et attrapa le garçon alors qu’il commençait à partir.

“Aller aller. Ce n’est pas bien d’être en retard. « 

Alors que le garçon quittait le magasin, la vieille femme commença lentement à ramasser les éclats de verre brisés sur le sol.

“Du sang ?’’

La vieille veuve murmura en voyant les gouttes de sang écarlate sur le sol, et fixa involontairement la porte d’où venait le garçon.

…………………

Dans un quartier bondé, à l’intérieur d’un petit magasin de viande, un garçon joufflu solitaire assis à une table. Il avait un regard de désespoir sur son visage alors qu’il continuait à regarder les rues, à la recherche de ce visage familier.

“Où est le grand frère ? Cela fait déjà 2 heures que nous étions censés nous rencontrer, et il n’est toujours pas là !’’

Petit Gros murmura calmement à lui-même et après quelques instants, son estomac gronda.

“Je meurs de faim ! J’ai déjà dépensé tout mon argent sur le Buffalo à queue de flammes … la viande était si délicieuse, je vais certainement revenir ici après que la grande sœur m’ait donné plus d’argent !’’

Alors que Petit Gros rêvait de viande, il sentit une tape sur son épaule.

“Désolé, Petit Gros ! Je me suis perdu sur le retour …’’

Dit timidement Calron en se grattant la tête.

“Quoi ! Tu t’es perdu ? Comment peut tu être perdu pendant 2 heures ? Et tu ne pourrais pas juste demander à quelqu’un les directions ?’’

Petit Gros éclata émotionnellement. Au cours des dernières heures, il a été torturé par l’odeur constante de la viande rôtie et sans argent, et forcé de rester à la boutique par Calron, il ne pouvait que pleurer silencieusement et maudire sa chance.

Sachant qu’il n’avait pas une bonne excuse, Calron déclara précipitamment.

“Petit Gros, revenons ! Je vais te donner la moitié de ma part de dîner!

“Tu promets ?’’

Petit Gros s’enquit suspicieusement.

“Est-ce que je te mentirais ?’’

Calron réalisa sa gaffe en prononçant ces mots, alors que Petit Gros le fixait soudainement.

Après s’être excusé avec ferveur à Petit Gros et avec de futures promesses de plus de nourriture, Calron l’apaisa finalement.

Bientôt, les deux garçons ont commencé à marcher vers l’école du Sanglier Rouge alors qu’ils racontaient chacun leurs histoires du jour. Petit Gros décrivait sans cesse le goût de la « viande de rêve », tandis que Calron racontait à Petit Gros certains des objets fascinants qu’il voyait en se promenant. Évidemment, Calron gardait la situation avec l’arc sombre en onyx.

Il n’a pas eu le temps de regarder l’arc après avoir quitté le magasin de la vieille dame, car il y avait trop de monde. Il décida d’attendre jusqu’à ce qu’il atteigne sa cabane pour explorer plus l’arc qui s’appelait Main de Tonnerre.

………………

Le ciel devint bientôt sombre, les garçons se sentant soudainement un peu frileux.

Finalement, les portes de l’école du Sanglier Rouge apparurent, Calron et Petit Gros se précipitèrent à l’intérieur pour se réchauffer.

Leur respiration devint brumeuse alors qu’ils expiraient, et Petit Gros lança un regard renfrogné à Calron, comme pour le blâmer de la situation dans laquelle ils se trouvaient.

Calron ignora délibérément le regard de Petit Gros, mais il se sentait un peu coupable, car c’était à cause de lui qu’ils étaient si en retard.

“Huh, qui c’est, grand frère ?’’

Gronda Petit Gros alors qu’une silhouette brumeuse apparut soudainement à leur vue.

La silhouette était encore à quelques mètres, mais le brouillard léger dans l’air obscurcissait tous les traits de l’homme, et Calron et Petit Gros ne pouvaient pas distinguer son identité.

La raison pour laquelle les deux garçons étaient anxieux était parce que l’ombre de l’homme semblait se rapprocher lentement de leur direction.

<>
Traduit par la team : SikGirl