Flux RSS

The Divine Elements

Traduit par la team : SikGirl
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 27 – Le deuxième héritier


Dans le brouillard, l’ombre continua à marcher vers leur direction.

Voyant que la silhouette s’approchait d’eux, Calron se sentit un peu nerveux, car il venait d’apprendre à présent que le malheur semblait le suivre partout.

Même Petit Gros semblait un peu nerveux avec l’atmosphère actuelle. Il pouvait instinctivement sentir que quelqu’un avec une aura puissante venait vers eux.

* clac * * clac *

Le bruit d’un bâton de bois heurtant le sol résonna dans la route tranquille.

“Eh ? J’ai entendu ce son avant … est-ce que ça serai ?’’

Juste comme marmonnait Calron, une silhouette émergea bientôt du brouillard, révélant ses traits.

“Maître !’’

S’exclama Calron en voyant le visage ridé d’Élias s’illuminer lentement sous la lune. Ses cheveux d’argent étaient soigneusement attachés en une queue de cheval, et sa robe blanche brillait avec la même luminosité que la douce lune au-dessus. Le brouillard commença à se dissiper lorsqu’il en sortit et il continua à marcher vers Calron et Petit Gros.

Voyant son Maître, Calron se sentait à la fois exalté et confus. Son Maître n’aimait pas sortir en public et, de plus, il avait souvent rappelé à Calron de garder leur relation complètement cachée aux autres.

C’était la seule raison pour laquelle il n’avait toujours rien révélé au sujet de son entraînement d’arts martiaux à Petit Gros. Dans le peu temps qu’ils avaient passé ensemble, les deux garçons avaient inconsciemment développé un lien indestructible. Ils ne connaissaient pas grand-chose du passé ou de l’histoire de l’autre, mais leurs âmes étaient naturellement attirées l’une vers l’autre, comme si elles partageaient le même destin.

Petit Gros était le plus choqué des deux. Calron venait d’appeler ce vieil homme devant lui, “Maître ?”, alors comment ne pas être surpris ? De plus, l’homme est complètement aveugle !’’

Même dans l’obscurité, Petit Gros pouvait clairement voir les yeux gris opaques d’Élias et le cliquetis du bâton de bois contre le sol. Seules les personnes aveugles avaient les yeux nuageux, car leur vision était altérée.

“Grand frère, tu l’as appelé ‘’Maître’’?”

Gronda Petit Gros avec hésitation à côté de Calron.

Réalisant sa soudaine bévue, Calron se sentait stupide alors qu’il venait de révéler le secret profondément gardé entre lui et Élias. Jetant un coup d’œil à son Maître pour voir sa réaction, Calron se sentit apaisé par les quelques mots d’Élias.

“C’est bon, Calron. Il l’aurait découvert tôt ou tard. D’ailleurs j’ai besoin qu’il le sache .’’

Élias dit avec un léger sourire alors qu’il arrivait finalement devant les deux garçons.

Déconcerté par les paroles de son Maître, Calron se tenait là tout en réfléchissant à ce qu’Élias voulait dire.

“Roran, je peux te guérir de ta maladie.”

Juste ces quelques mots prononcés par Élias ont secoué l’esprit de Petit Gros !

Peu importe le fait que l’homme connaissait déjà son nom, mais sa maladie était un secret bien gardé que même toute la famille Axier ne connaissait pas !

Les mains de Petit Gros tremblèrent quand il recula inconsciemment de quelques pas.

“H-Comment tu sais ?’’

Demanda Petit Gros avec un frémissement dans sa voix. Sa maladie était sa plus grande faiblesse et si les autres découvraient ce que c’était réellement, il serait traité pire que les déchets !

Ne faisant aucune attention aux changements dans le comportement de Petit Gros, Élias répondit calmement.

“Parce que je suis pareil que toi.”

………………………

“Rapport !’’

Une voix froide exclama l’homme agenouillé devant l’estrade.

“Mon Seigneur, Maître Dane a accepté de prendre la petite dame sous sa tutelle pour les prochaines années. Nous avons parlé avec le directeur de l’école, et Maître Dane ne devrait pas avoir de problèmes à rester à l’école du Sanglier Rouge pendant cette durée. « 

L’assassin déclara d’une voix stoïque.

“Comment Felice a-t-elle pris la nouvelle ?’’

Une voix glaciale s’enquit, tandis que son propriétaire se levait lentement de son siège. Le grand homme se tourna vers son côté et regarda par la fenêtre, tandis que l’assassin continuait à s’agenouiller sur le sol.

Une pleine lune pâle flottait doucement dans le ciel étoilé. Au-dessous, le vent calme souflait les feuilles des arbres tandis qu’il se balançait doucement dans la nuit.

“La petite dame était très contente quand elle a découvert que Maître Dane lui donnerait des cours d’arts martiaux. Sa réputation est en effet assez renommée.’’

“Hmm, je suis content.”

Le clair de lune brillait sur le visage de l’homme, révélant ses cheveux gris et sa barbe taillée. Une paire d’yeux cobalt perçant regardait le paysage à l’extérieur de la fenêtre, alors que plusieurs plis apparaissaient près de ses yeux.

“Comment est-il ?’’

Soudain, un doux murmure résonna de la part de l’homme aux cheveux gris.

Remarquant le brusque changement de ton dans la voix de son Seigneur, l’homme agenouillé savait à qui son Seigneur faisait allusion.

“Il va bien, mon Seigneur. Il se fait souvent intimider, mais son esprit ne vacille jamais. Selon vos ordres, nous n’interviendrons pas à moins que sa vie ne soit menacée.’’

“Est-ce qu’il arrive à manger de la bonne nourriture ?’’

Le Seigneur demanda avec un léger sourire sur son visage, l’homme agenouillé ne pouvait évidemment pas le voir.

Ne comprenant pas l’humour dans la question de l’homme aux cheveux gris, l’assassin ne savait pas comment répondre.

“Oui, mon Seigneur, l’école fournit des repas à tous ses élèves.”

“Haha, je doute que ce coquin se contente d’une telle nourriture !’’

Le Seigneur ria alors qu’il se remémorait les souvenirs de son fils qui grandissait.

Pendant ce temps, l’assassin s’agenouilla, la bouche grande ouverte.

Il n’avait jamais vu le Seigneur rire aussi ouvertement. Lord Mort était connu pour sa personnalité froide et dominante, car il souriait ou riait rarement.

Comme s’il se souvenait de quelque chose, ajouta l’assassin.

“Mon Seigneur, récemment il a passé du temps avec un nouvel ami.”

L’homme aux cheveux gris tourna légèrement la tête vers les nouvelles informations.

“Un ami hein ? J’espère que tu vas bien, mon fils …’’

Le Seigneur murmura si doucement que même l’assassin ne put entendre les derniers mots.

……………………

Debout sur le côté, Calron était complètement confus au sujet de la conversation entre son maître et Petit Gros.

Maladie ? Je n’ai rien vu d’anormal avec Petit Gros jusqu’à maintenant, et il me semble parfaitement bien. De quoi parle le Maître ?

Pendant que les pensées de Calron tournaient autour de lui, une scène différente se passait entre Petit Gros et Élias.

“Oui, Roran, je suis aussi un Sans-Élément.”

Élias déclara sereinement tandis que ses yeux gris opaques regardaient Petit Gros avec une lueur surnaturelle. Sous cet examen minutieux, Petit Gros a commencé à douter que cet homme soit vraiment aveugle ou non.

Silence.

Calron était stupéfait ! Petit Gros était un Sans-Élément ?

Calron repensa à tout le temps qu’il passa avec Petit Gros, et se rendit compte qu’il ne l’avait jamais vu libérer son essence ! Même quand d’autres l’intimidaient, Petit Gros ne se défendrait jamais, et Calron avait toujours supposé que c’était dû à la nature inhérente de Petit Gros, mais il semblait maintenant que c’était loin d’être la vérité.

Cependant, Calron c’est également rappelé du moment de l’exécution publique lorsque Petit Gros a libéré une aura de glace ! Qu’est-ce que c’était alors ?

Petit Gros avait les yeux grands ouverts alors qu’il regardait Élias, choqué. Il avait secrètement espéré que cet étrange vieil homme se serait trompé, mais cet homme connaissait vraiment son secret. Comment est-ce possible ?

Il tourna la tête et regarda le visage abasourdi de Calron. Se sentant isolé et seul, Petit Gros baissa la tête en état d’abattement.

“Mais toi c’est différent, Roran. Tu as toujours votre cœur en toi ! Seules tes veines spirituelles ont été violemment blessées. Si le chemin de ton cœur et de tes veines peut être reconnecté, alors vous ne serez plus un Sans-Élément. « 

Élias déclara d’un ton sérieux.

Entendant les mots du vieil homme, Petit Gros sentit une graine d’espoir germer dans son cœur. Serait-il vraiment capable de cultiver ? Il avait depuis longtemps abandonné tout désir de ressentir le contact de l’essence.

Quand il avait cinq ans, Petit Gros a été soudainement atteint d’une maladie mortelle et a été alité pendant plusieurs semaines. Les guérisseurs de la famille ont dit qu’il était empoisonné et qu’il ne serait pas capable de s’éveiller quand il aura huit ans. C’était parce que ses veines spirituelles étaient pour toujours paralysées.

À l’époque, Petit Gros était trop jeune pour comprendre ce que cela signifiait, mais en vieillissant, il comprenait pourquoi il était si différent des autres. Il a inconsciemment pensé de lui comme un faible et a renoncé à essayer de se battre contre les intimidateurs.

Essentiellement, il était ce qu’ils appelaient un Sans-Élément. Quelqu’un qui était encore plus faible que les cultivateurs de foudre dans la chaîne sociale.

“Dis-tu dis la vérité ? Je peux vraiment m’éveiller à un élément ?’’

Petit Gros eut l’impression que son cœur allait éclater d’une joie incontestable en ce moment. Bien qu’il aimât faire des gaffes et semblait ne pas se soucier des brutes, il avait soif de pouvoir au plus profond de son âme. Ce désir autrefois éteint s’était à nouveau rallumé en un enfer brûlant !

“Oui. Si ton corps physique peut subir une transformation, alors toutes tes veines spirituelles seront repoussées et reliées à ton cœur.’’

Alors que Calron entendait ces mots de côté, il sentit son cœur battre sauvagement contre sa poitrine.

Il avait le sentiment qu’il connaissait les prochains mots de son Maître.

“Roran, tu seras le deuxième héritier de l’héritage du sang.”

<>
Traduit par la team : SikGirl