Flux RSS

The Divine Elements

Traduit par la team : SikGirl
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 29 – Renaissance


*bzzz*

Le fil de foudre se désintégra complètement dans l’air dès que Calron l’eus légèrement tiré.

“Huh ?’’

Calron regarda l’arc dans ses mains. Outre la faible lueur jaune, l’arc était exactement le même qu’auparavant, et toute l’essence qu’il venait d’absorber semblait avoir disparu aussi !

“Qu’est-ce qui vient de se passer ?’’

Calron était complètement perplexe. Espérant qu’il s’agissait d’un coup de chance, il rassembla de nouveau une énorme quantité d’essence et la propulsa dans l’arc sombre.

La lueur jaune des motifs s’est éclaircie pendant un moment alors que le fil de l’éclair se formait à nouveau. La ficelle des éclairs semblait être un peu plus épaisse qu’avant. Réussissant à nouveau à la dessiner, Calron tira la corde d’essence.

*pétiller*

Bien que Calron puisse la dessiner un peu plus cette fois, elle se désintégra après quelques secondes.

“Hmm, il semble que cet arc nécessite une énorme quantité d’essence pour pouvoir l’utiliser.”

Après avoir réalisé quel était le problème, Calron soupira doucement.

Il savait que c’était juste un vœu pieux d’espérer qu’il pourrait utiliser une arme qui émettait une aura si funeste et profonde avec seulement sa force de stade Spirituelle.

Il stocka l’arc métallique à l’intérieur de son corps, Calron s’allongea sur son lit.

“La main du tonnerre … cet arc a une sorte de lien avec la foudre et ce mystérieux médaillon. Je me demande pourquoi mon père avait ce médaillon … soupir, si mon Maître était là, il serait capable de répondre à certaines de mes questions. Combien de temps prendra-t-il pour récupérer ? Il me manque trop…’’

Avec un gémissement mélancolique, Calron se tourna et ferma lentement les yeux.

Dans ses rêves, diverses images ont clignoté, allant de guerres sanglantes à un grand oiseau avec des éclairs.

………………

Sentant les rayons du soleil percer ses yeux, Calron regarda fixement par la fenêtre.

Il rentra immédiatement sa tête dans sa couverture et tourna son corps de l’autre côté pour échapper à la lumière du soleil.

Soudain, il sentit un poids énorme sur ses jambes. C’était presque comme si un bébé éléphant venait de s’asseoir dessus.

“Petit Gros ! Sors de mon lit !’

Réalisant que l’éléphanteau était en réalité Petit Gros, Calron hurla furieusement tout en donnant des coups de pieds au garçon potelé.

“Aie ! Grand frère, pas besoin d’être si méchant ! Ça fait mal, tu sais que j’ai déjà été viré hier à cause de toi !’’

Grommela Petit Gros en frottant ses fesses, pendant que Calron descendait lentement du lit.

Après un rapide brossage des dents et un nettoyage précipité, Calron revint à la recherche de Petit Gros qui roulait dans son lit.

Secouant la tête, cria Calron.

“Petit Gros, allons-y !’’

………………………

Après leur petit-déjeuner dans la salle de réunion, Calron et Petit Gros partirent pour aller dans la forêt en faisant un rapide adieu à Gretha.

Regardant les deux garçons partir ensemble, Gretha donna un petit rire. Les deux jeunes étaient presque opposés l’un à l’autre, physiquement et dans leur personnalité.

L’un était maigre et pâle, tandis que l’autre était potelé et énergique. Calron était un gentil garçon, mais il parlait rarement aux autres et semblait avoir une atmosphère mystérieuse autour de lui. D’un autre côté, Roran était un gamin joyeux qui était presque toujours en train de faire des bêtises ou de fourrer de la nourriture dans sa bouche.

Donnant un dernier sourire aux jeunes garçons, Gretha retourna à son travail.

…………………

En quelques minutes, Calron et Petit Gros avaient finalement atteint le début de la forêt, et pendant tout ce temps, Petit Gros hoqueta ou s’exclama avec étonnement devant les nouvelles vues devant lui.

“Le Maître m’a dit que c’était un Artefact qui est un trésor spécial de l’École du Sanglier Rouge. Il a dit que le directeur de l’école l’a laissé l’utiliser comme sa maison, ainsi le maître n’a pas besoin d’interagir avec les autres.’’

Calron expliqua alors que les deux garçons marchaient vers la hutte d’Élias.

“Mais le Maître est si fort ! Pourquoi a-t-il besoin de se cacher des autres ?’’

Petit Gros demanda curieusement. D’après son expérience d’hier, il était évident que même si le vieil homme était aveugle, il était extrêmement puissant ! Juste basé sur la compétence de mouvement qu’il a vu, il était comparable aux arts martiaux de sa famille !

“Je pense que le Maître n’aime pas attirer l’attention sur lui-même, et d’ailleurs, il m’a dit une fois que contre certains experts de la scène Vajra, il ne serait même pas leur match.”

“Hey grand frère ! As-tu déjà réalisé quelque chose ? À partir d’aujourd’hui, nous serons aussi des frères cultivateurs ! Hehe, je vais te montrer à quel point je suis génial !’’

Alors que Petit Gros se vantait joyeusement, Calron lui donna juste un sourire suffisant.

“Petit Gros, tu oublies que je suis ton disciple senior. Le Maître m’a déjà enseigné quelques mouvements puissants ! Si on m’avait permis d’utiliser l’Héritage du Sang pendant mon combat contre Chax, j’aurais pu facilement le vaincre !’’

Calron jubilait fièrement, tandis que Petit Gros tournait un regard incrédule vers lui.

“Bien sûr, grand frère. Et je suis secrètement une princesse déguisée !

Petit Gros répondit sarcastiquement. Il avait ressenti une aura puissante autour de Calron quand il l’avait vu pour la première fois, mais après avoir su qu’il était un élémentaliste de foudre, la logique dans l’esprit de Petit Gros ne pouvait pas associer Calron à quelqu’un de fort.

Conscient que Petit Gros ne le croyait pas, Calron renonca à essayer de le convaincre et jubila quand il pensa à la façon dont il pourrait donner un coup de pied à Petit Gros quand ils s’entraîneraient !

Pendant ce temps, Petit Gros ignorait complètement le sourire de Calron.

Après quelques minutes, la hutte familière d’Élias apparut bientôt aux yeux de Calron et il attrapa le bras de Petit Gros, alors qu’ils se précipitaient vers l’humble hutte.

…………………

Un vieil homme était assis dans une position méditative.

Son torse était nu, tandis que les muscles épais ondulaient sous les rayons du soleil. Il y avait d’innombrables traces de cicatrices réparties sur sa peau, dont certaines semblaient être causées par des marques de griffes tandis que d’autres semblaient être des coupures nettes d’une épée. Avec ses cheveux d’argent attachés soigneusement dans une simple queue de cheval, le vieil homme a émis une aura violente et sanguinaire dans son environnement.

Au moment où les deux garçons commençaient à se sentir pressés par l’aura, le vieil homme ouvrit brusquement les yeux.

“Bien, vous êtes arrivé à l’heure. Calron, tu peux pratiquer ton poing sans forme si tu veux, et je passerai l’héritage de sang à Roran en attendant.’’

“Oui Maître.”

Calron répondit en marchant vers le lac. Il avait décidé que le plein air et l’environnement naturel pourraient aider à donner de meilleurs résultats dans son entraînement.

Alors que Calron partait, Élias se leva et se tourna vers Petit Gros.

“Roran, que penses-tu de l’Héritage du Sang ?”

“Hum, mon grand frère m’a dit que ça avait quelque chose à voir avec la soif de sang ou le meurtre ?’’

Petit Gros répondi avec hésitation.

“Vrai, mais pas complètement. L’héritage du sang est celui qui suit le chemin de la destruction et de la violence. Bien que tous les Héritiers s’entraînent dans les batailles et la guerre, leur but principal est d’augmenter la compréhension de leur trajectoire martiale de leur arme ou de leur poing. L’Héritage du Sang est complètement différent. Il n’y a pas de justice ou de vertu sur notre chemin, nous tuons ce qui doit être tué, et nous ne sommes ni les héros ni les méchants, car nous ne faisons que forger notre propre chemin dans ce monde cruel.’’

Élias expliqua calmement au garçon aux yeux écarquillés devant lui.

“Notre héritage n’est pas le chemin d’une arme, mais un chemin imbibé du sang des autres. Ta plus grande bataille sera de contrôler cette soif de sang, et le reste tu le comprendras une fois que tu auras hérité. Il n’y aura pas de retour après avoir été baptisé dans le sang de l’héritage. Veux-tu encore devenir mon disciple ?

Élias s’assit et regarda fixement les yeux de Petit Gros, alors qu’il posait doucement la dernière question.

Contemplant ces yeux brillants et anormaux, Petit Gros sentit son cœur trembler à la vue.

Serrant les poings, Petit Gros rassembla sa détermination et retourna le regard farouche vers Élias.

“Mon désir a toujours été de rejeter mon destin d’estropié et de saisir mon propre destin. Si cet héritage de sang me donne le pouvoir dont j’ai besoin, alors je serai heureux de l’embrasser et de marcher sur le chemin du sang.’’

Petit Gros répondit d’une voix basse et froide.

Entendant la détermination du garçon, Élias eut un léger sourire.

“Roran, toi et Calron seront l’avenir de cet héritage. Ne laisse pas son feu s’éteindre !’’

Avec une déclaration solennelle, Élias se coupa la paume avec un poignard.

“Assieds-toi.”

Petit Gros s’agenouilla lentement devant son Maître et inclina la tête. Après quelques secondes, il sentit une humidité chaude sur son front et il sut que c’était le sang de son Maître. Au moment où le sang coulait dans ses yeux, il entendit la voix d’Élias.

“À partir d’aujourd’hui, tu marcheras sur le chemin du sang. Destruction et Carnage seront tes frères jurés et te suivront partout où tu iras. Que le dieu de la guerre te bénisse, te regarde favorablement et donne naissance à ta valeur. Moi, Élias Salazar Xuria, je te reconnais comme mon héritier et transmets ma volonté et mon legs à toi. Acceptes-tu ?’’

“Je l’accepte, Maître.”

“Le premier sang a été versé. À partir de ce jour, tu marcheras sur le chemin du sang, aux côtés de ton frère. Laisse ta transformation commencer.’’

<>
Traduit par la team : SikGirl