Flux RSS

The Divine Elements

Traduit par la team : SikGirl
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 4 – Génie naturel est né


Pendant que Calron continuait à absorber l’essence, la Voix a soudainement envoyé une pensée vers lui.

Colle tes pouces avec tes auriculaires, puis écarte tous tes doigts le plus possible,

 avec les bouts encore en contact. (Cela devrait donner ça avec les bouts des doigts du milieu coller —————————————–») 

Calron exécuta immédiatement les ordres et, en quelques secondes, il sentit une brusque poussée d’absorption d’essence dans son corps à un rythme alarmant, et les éclairs autour de son corps devenaient beaucoup plus actifs.

L’aîné regarda choqué, le rythme d’absorption d’essence de Calron.

Le fait étonnant n’était pas la quantité d’essence que Calron cultivait, tous les cultivateurs pouvaient rassembler cette quantité d’essence, mais c’était seulement vrai pour les quatre autres éléments.

La quantité d’essence électrique était naturellement rare dans l’environnement, et c’était l’une des principales raisons pour lesquelles les élémentalistes de l’électricité étaient considérés comme les plus faibles, car ils seraient toujours incapables de recueillir l’immense quantité d’essence nécessaire pour faire une percée du stade spirituel.

Cependant, cette règle ne semble pas s’appliquer à ce garçon.

Un génie. Un vrai génie était apparu !

Pendant ce temps, Calron continuait à cultiver, tout en ignorant complètement les pensées excitées de l’aîné. La Voix est restée silencieuse après avoir donné le conseil, car elle ne voulait pas distraire Calron pendant son processus de cultivation.

Ce fut un moment important pour le garçon, car ce serait le début de son voyage dans le monde de la cultivation.

Son corps commençait lentement à se familiariser avec l’absorption de l’essence ainsi que le sentiment que procurer la circulation de l’essence dans ses veines spirituelles. Toute erreur à ce stade affecterait grandement son avancement dans sa cultivation future.

Après quinze minutes entières, Calron ouvrit finalement les yeux et pendant une fraction de seconde, un éclair bleu jaillit dans ses yeux noirs foncés.

Heureusement, l’Aîné ne remarqua pas le changement dans les yeux du garçon, il fixait intensément la formation actuelle de Calron.

‘’Pourquoi as-tu soudainement changé la position de vos mains au milieu de la cultivation, Calron ?’’

L’Aîné s’interrogea avec une pointe de surprise et d’excitation dans sa voix.

Calron ne voulait pas mentionner l’existence de la Voix dans sa tête, alors il répondit innocemment en retour.

“Je ne sais pas, Aîné, c’était plus facile de mettre mes mains dans cette position. Je suis désolé si j’ai fait quelque chose de mal.’’

Faisant semblant d’être doux et naïf pour ne pas éveiller de suspicion, l’esprit de Calron, âgé de huit ans, était déjà sur le point d’entrer dans la voie de la ruse.

“Non, mon garçon, tu n’as rien fait de mal. J’étais juste surpris.’’

L’Aîné répondit d’une voix douce en sentant la nervosité du garçon.

En regardant le visage innocent et joufflu de Calron, qui pourrait le soupçonnait d’être capable de tromper les autres ?

“Vous avez un talent naturel, Calron. Avec l’aide des pilules de cultivation, je suis sûr que vous atteindrez certainement le sommet du stade spirituel.’’

L’Ancien savait que peu importe à quel point le talent de Calron était choquant, afin de percer jusqu’au stade Vajra, un pratiquant aurait besoin d’une immense quantité d’essence, et en tant qu’élémentaliste de foudre, Calron n’aurait jamais cette opportunité.

Un élémentaliste de l’eau au stade Spirituel doit se plonger dans un lac ou une rivière, et laisser son corps absorber continuellement l’essence de l’eau au moment de la percée pour avancer avec succès au stade Vajra.

D’un autre côté, un élémentaliste de foudre ne pourrait jamais y parvenir, aussi talentueux soit-il, car le corps d’un mortel était incapable de supporter le pouvoir vicieux et violent de la foudre.

“Je demanderai au Seigneur Regis de te donner chaque semaine une pilule de cultivation supplémentaire, cela augmentera ton rythme de cultivation à pas de géant, te permettant au moins de rivaliser avec les autres disciples extérieurs qui sont au stade Spirituel. Même si le Seigneur ne te sponsorise pas, je le ferai personnellement.’’

L’aîné dit sincèrement à Calron.

Calron était complètement choqué !

Il savait exactement combien coûtait une seule pilule de culture, car elle pouvait facilement vendre dix pièces d’or. Seuls les riches pouvaient se permettre d’utiliser ces pilules pour la cultivation, comment une personne commune aurait même cinq pièces d’or à épargner ?

Voyant l’expression sur le visage de Calron, l’Ancien devina ce qui se passait dans l’esprit du garçon.

‘’Je suis sûr que Regis accepterait, quand je lui dirai que tu seras capable d’atteindre au moins le troisième rang du stade Spirituel dans les deux années que tu vas étudier ici. Maintenant, tu restes là un moment, et j’appellerai un des disciples extérieurs pour t’emmener dans ton logement.

L’Aîné dit doucement en sortant de la pièce.

Calron était sûr que le Seigneur Regis n’hésiterait pas à parrainer une autre pilule de culture pour lui, surtout si cela signifiait que Calron serait capable d’avancer beaucoup plus vite, et travaillerait bientôt pour lui.

Bien qu’une seule pilule de culture coûtait cher à un roturier, une quantité de dix pièces d’or ne valait même pas la peine d’être mentionnée par rapport à la richesse de la ville de Lord.

L’Aîné revint au bout d’un moment et présenta à Calron un garçon plus âgé vêtu d’une robe grise.

‘’Calron, voici Tal, et il t’emmènera dans ton logement. Il te montrera également les bâtiments dont te aura besoin pour te familiariser avec les règles importantes de l’école. Tu es libre de vous entraîner comme vous le voulez, mais je vous suggère de trouver un maître martial. Il y aura un tournoi à la fin de chaque semestre, et tous les disciples sont tenus d’y participer.’’

L’aîné termina son discours et fit signe à Tal de prendre Calron.

Tal a signalé à Calron de le suivre et a commencé à marcher vers la fin du bâtiment.

‘’Alors, tu t’appelles Calron, n’est-ce pas ? Les gardes à la porte d’entrée ont dit que tu étais un élémentaliste de foudre, est-ce vrai ?

Tal demanda curieusement en marchant vers une série de petites huttes, pendant que quelques jeunes vêtus de gris bavardaient près d’eux.

‘’Oui, mon nom est Calron, et je suis un élémentaliste de foudre.’’

Calron répondit calmement en jetant un rapide coup d’œil à Tal.

Le garçon plus âgé semblait avoir treize ans et avait de courts cheveux blonds avec des yeux vert foncé. De la façon dont le garçon plus âgé se comportait, Calron devinait que Tal venait d’une famille riche ou noble.

En entendant la réponse de Calron, Tal avait une expression choquée sur son visage.

La raison du choc de Tal était que les élémentalistes de l’électricité n’étaient presque jamais acceptés dans les écoles influentes. Seules les écoles de niveau inférieur prendraient la peine de les accepter, et parfois même elles n’accepteraient pas les élémentalistes de la foudre.

L’école Sanglier Rouge était une école de niveau intermédiaire dans la ville de Vernia, il était donc extrêmement surprenant qu’ils aient accueilli un élémentaliste de foudre .

Toutes les écoles et toutes les sectes du continent luttaient sans relâche pour être la force la plus puissante d’Agathe et pour atteindre le sommet, elles avaient besoin de l’élite des élites, ce qui n’était possible que grâce à des disciples talentueux dans leurs écoles. Alors, quelle école de haut niveau prendrait même un seul coup d’œil à un élémentaliste de foudre ?

Tal avait supposé que Calron était un élémentaliste de foudre était simplement une rumeur, mais quand la personne en question le confirme, comment pourrait-il lui-même en douter ?

Après quelques minutes, ils ont finalement atteint un couloir vide avec des huttes minables sur le côté. Tal fit un geste vers l’une des petites huttes et dit.

“C’est ta chambre, Calron. Votre robe de disciple devrait aussi être à l’intérieur, alors portez-la bientôt, comme tous les disciples doivent les porter. Tu es libre de faire ce que tu veux, mais je suggère de prendre un repas dans le hall de rassemblement avant que toute la nourriture soit manger par les autres.

Cependant, alors que Tal était sur le point de partir, le garçon plus âgé se retourna brusquement et déclara tranquillement.

“Pas que ce soit une de mes affaires mais reste à l’écart des autres disciples, Calron. Ils ont beaucoup de fierté et beaucoup d’entre eux viennent de familles influentes, donc ils ne vont pas bien prendre qu’un élémentaliste de foudre soit dans leur école. « 

Avec cet avertissement abrupt, Tal laissa Calron à ses pensées.

Calron entra lentement dans sa hutte et ferma la porte derrière lui.

La hutte était complètement vide avec seulement un lit simple et un tapis de mauvaise qualité sur le sol rugueux. Bien qu’il parût minable et petit, pour Calron, c’était parfait, car il n’avait pas à le partager avec qui que ce soit.

Calron sauta immédiatement sur le lit et laissa échapper un soupir de contentement alors qu’il se délectait de la douce sensation du matelas.

“Hey Voix, comment as-tu connu les positions des mains dont tu m’as parlé plus tôt ?”

Calron demanda curieusement à la Voix une fois qu’ils furent enfin seuls.

Bien que Calron n’ait pas compris la raison pour laquelle l’Ancien était si étonné, il devina instinctivement que c’était à cause de ces positions de mains spécifiques que la Voix lui avait enseignées.

Gamin, tu dois vraiment arrêter de m’appeler ‘Voix‘, appelle-moi ‘Professeur’ à la place. J’aime “Professeur”. Ça me donne l’air professionnel  

La Voix était irritée.

Voyant que la Voix savait évidemment beaucoup plus sur la cultivation que l’Aîné, Calron décida qu’il était normal d’appeler la Voix son “Professeur”. De plus, la Voix était à peu près comme ce gros Ronny qui lui avait appris à compter et à compter dans le village.

“D’accord, je t’appellerai Professeur à partir de maintenant. Alors, enseigne-moi plus sur la cultivation !’’

Calron supplia, alors qu’il hurlait avec enthousiasme à son nouveau Prof.

<>
Traduit par la team : SikGirl