Flux RSS

The Divine Elements

Traduit par la team : SikGirl
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 59 – Je vais créer mon propre destin !


*bruit sourd*

Un cadavre sans tête s’effondra lentement sur le sol tandis qu’une tête coupée roulait à quelques mètres. Les gardes à proximité ont senti leurs mains trembler d’horreur alors qu’ils assistaient à la scène actuelle!

« Q-qu’est-ce qui vient de se passer? », marmonna doucement l’un d’eux en regardant la tête démembrée de son camarade tombé au combat.

« Merde ! Ce vieux péteux est un héritier! « , cria un garde plus âgé à l’arrière, avec un léger tremblement dans sa voix tout en reculant lentement.

En entendant que le vieil homme était un héritier le reste des gardes commencèrent à transpirer abondamment, alors que leurs mains et leurs genoux commençaient à trembler.

« Alors lequel de vous voulait étrangler mon disciple? », dit froidement Élias alors que des gouttes de sang écarlate tomber de sa main tandis qu’il continuait à marcher lentement vers les gardes restants.

Avant que l’un des garde restant ne puisse faire un autre mouvement, Élias explosa de nouveau dans un éclat de brume cramoisie et apparut soudainement derrière un autre garde.

« Je ferai en sorte que vos frères te rejoignent bientôt. », murmura Élias dans l’oreille de sa victime alors qu’il fourrait sa main dans la poitrine du garde!

* tousse*

Le gardien cracha une bouchée de sang alors qu’il tombait lentement sur le sol pour ne plus jamais bouger.

« E-envoie une t-transmission au Seigneur! », retentit une voix frénétique de l’un des gardes, alors qu’il tentait désespérément de s’enfuir.

Juste au moment où le garde commençait à bouger, Élias appurait devant lui avec un sourire cruel sur le visage.

« Tu veut partir? »

Une autre giclée de sang jaillit dans l’air tandis que le cadavre du garde tomba silencieusement sur le sol.

Il ne restait que trois gardes et leurs genoux tremblaient misérablement de peur.

Ils avaient tous pensé qu’ils avaient enfin accompli leur tâche. Maintenant sous l’aura intense de ce vieil homme ils ont tous maudit leur destin en réalisant que leurs vies étaient entre les mains de ce vieil homme!

« As-tu des enfants ? », demanda froidement Élias alors que ses yeux regardaient le plus vieux garde.

« O-oui un f-fils et une fille! », répondit le vieux garde d’une voix tremblante.

En entendant la réponse de l’ancien gardien un vent hurlant surgit soudain derrière Élias alors qu’une forte pression commençait à opprimer les trois gardes restants.

« Quand est-ce que vos cœurs sont devenus si cruels que vous cherchiez à tuer les enfants des autres? », murmura doucement Élias alors que la pression autour des trois gardes continuait d’augmenter jusqu’à ce que leurs genoux s’écroulent sur le sol et que des gouttes de sueur se forment sur leurs fronts.

« Le jour où nous tuons pour le plaisir c’est le jour où nous perdons notre humanité. », dit calmement Élias alors qu’il se rapprochait de plus en plus des trois gardes agenouillés.

Au moment où il est arrivé devant eux les gardiens ont soudainement joint leurs mains autour du cou alors que la pression d’Élias commençait à les étouffer!

« S’il … vous … plaît … pardo … nner … nous! », râla l’un des gardes désespérément alors que les larmes coulaient de ses yeux.

« La miséricorde n’existe pas pour les gens comme vous. », déclara sans sentiment Élias, une lumière brillante a jailli de ses yeux gris.

« ARGHHHH! »

Des cris misérables d’agonie retentirent dans la forêt tandis que l’herbe environnante se colorait lentement de sang noir et l’odeur du sang s’infiltrait dans l’air.

Entendant les cris déchirants derrière lui Calron s’arrêta brusquement et regarda derrière lui.

« Maître! »

Calron essaya de crier mais seulement un murmure rauque est sorti.

Calron avait été complètement stupéfait pendant que son corps faisait lentement un pas à la fois sans le vouloir. Son esprit allait et venait et même la voix était complètement muette dans sa tête!

Seuls les cris des gardes avaient fait sortir Calron de sa torpeur! Il s’appuya contre un arbre voisin et haleta alors qu’il essayait désespérément de rester conscient.

Toutes les émotions et les sensations avaient quitté son corps, il ne restait qu’une féroce volonté de survivre!

Seuls quelques mètres séparaient Calron et son maître, Élias était malgré tout capable d’entendre faiblement le chuchotement rauque de son disciple.

Élias activa immédiatement le Pas de Brume de Sang en se précipitant vers son disciple.

« Calron! »

Au moment où Elias arrivait devant Calron, le garçon s’est soudainement évanoui d’épuisement!

Voyant l’état actuel du garçon Élias sentit une rage monter en lui! Les lèvres de Calron étaient desséchées et diverses blessures couvraient son corps. En utilisant la compétence de l’héritage et en activant constamment le Pas de la Brume de Sang, il était étonnant que le garçon soit encore en vie!

Une lumière soudaine illumina les environs alors que les yeux d’Élias brillaient mystérieusement!

Touchant doucement les paupières fermées du garçon Élias murmura doucement.

« J’avais espéré te transmettre cela à un moment plus heureux mais les circonstances actuelles ne me laissent pas le choix. »

Soudainement un symbole complexe et ancien commença à se former sur le front de Calron!

En quelques secondes une lueur céleste blanche émergea du symbole tandis qu’elle disparaissait lentement.

« C’est fait. », chuchota Élias alors que la lueur dans ses propres yeux commençait à faiblir.

« Maître? », grinça doucement Calron alors que ses yeux s’ouvraient lentement.

Son teint avait commencé à devenir plus sain et même les blessures sur son corps ont commencé à guérir à un rythme lent.

Bien que les effets de guérison n’étaient pas aussi miraculeux que l’Élixir de rajeunissement, Calron a au moins retrouvé un peu de vitalité et d’endurance.

« PETITE MERDE! TU PENSES VRAIMENT POUVOIR M’ÉCHAPPER?’’, résonna une écho furieuse dans toute la forêt, alors que le sol commençait à trembler!

Les yeux de Calron s’ouvrirent brusquement de panique dès qu’il entendit cette voix familière.

« Haha je suppose que tu as passer un bon jour hein Calron? », demanda Élias d’une voix amusée en regardant doucement Calron. ( lol son frère et lui ont failli mourir, ses déjà pas mal en effet XD)

« Maître! C’est le Seigneur nous devons nous échapper maintenant! « , cria frénétiquement Calron en se levant rapidement.

« Hein? Qu’est-il arrivé à mon corps? « , déclara Calron en touchant curieusement son corps.

« Tu comprendras bientôt, il faut que tu suives attentivement mes instructions, Calron. », parla sévèrement Élias alors qu’il regardait profondément dans les yeux de Calron.

‘’Cours vers ma hutte et sous le tapis tu trouveras un grand motif d’inscription gravé sur le sol. Place immédiatement une goutte de sang sur l’inscription et il s’activera. Je l’avais gardé pour un événement comme celui-ci mais j’avais espéré que ce serait moi qui courrais et pas toi.’’, dit délicatement Élias en ébouriffant les cheveux de Calron.

« Maître que va faire ce modèle d’inscription? », demanda Calron avec hésitation sentant que son Maître lui cachait quelque chose.

« Cela t’emmènera aux Montagnes Désolées. Vas-y! », déclara précipitamment Élias qu’il sentait que Régis se rapprochait.

« Maître et vous? »

Calron commença à parler mais a été immédiatement coupé par Élias.

« Gamin ne t’inquiète pas pour moi … J’ai vécu une vie longue et satisfaisante … mais ne m’oublie pas … », murmura doucement Élias alors qu’il regardait amoureusement Calron.

« M-Maître? Qu’est-ce que vous racontez? »

La voix de Calron commença à trembler quand il réalisa ce que cela voulait dire.

Avec des larmes brouillant sa vision, Calron se précipita soudainement vers Élias alors qu’il l’enlaçais fermement!

« Haha tu dois y aller maintenant mon enfant. Une nouvelle vie t’attend … « , parla Élias tendrement en tapotant la tête de Calron.

Un autre rugissement retentit dans toute la forêt, c’était Régis qui beuglé furieusement.

Brisant doucement l’étreinte, Élias poussa Calron vers sa hutte.

« ALLER! »

Avec des larmes coulant sur son visage Calron s’inclina devant Élias puis courra vers la cabane.

Voyant que son disciple était parti l’aura d’Élias changea abruptement alors que l’intention de tuer vicieuse et sanguinaire revint!

Au moment où une silhouette flamboyante enveloppée de flammes apparut devant ses yeux, Élias rugit sauvagement.

« FUREUR … DU … TITANT!  »

…………………

Pendant ce temps, Calron se tenait tristement devant la cabane de son Maître alors qu’il réalisait que c’était la première fois qu’il y entrait.

Tournant la tête pour regarder derrière lui, Calron regarda les arbres lointains avec une expression désespérée sur son visage.

« Maître … »

Essuyant ses larmes, Calron entra lentement dans la hutte.

La pièce était complètement vide, à côté du lit et il y a le tapis. Il n’y avait rien d’autre dans la cabane!

Élias ne s’était jamais soucié des matériaux mondains et cela se reflétait dans sa maison.

Marchant vers le tapis, Calron le balaya avec précaution en révélant un grand cercle avec différents motifs gravés dessus. Ils ressemblaient vaguement aux symboles qu’il a sur sa paume mais Calron n’en était pas sûr. Cependant le motif d’inscription sur le sol était définitivement lié à l’Héritage du Sang!

« Gamin, es-tu prêt? », demanda brusquement la Voix d’un ton sérieux.

Mordant sa paume, Calron posa lentement sa main sur le grand cercle, une seule goutte de sang tomba.

* shua *

Une faible lueur écarlate remplit la pièce alors que les motifs sur le sol semblaient s’animer!

« La vie sera difficile à partir de maintenant Calron. Tu seras seul, sans la chaleur des amis ou de la famille. « , dit sombrement la Voix pour tester la résolution du garçon.

« Qui a dit que mon destin était déjà tracé? Je vais créer mon propre destin! « , répondit fermement Calron avec une expression déterminée sur son visage, il fît un pas dans le cercle d’inscription.

« Haha c’est bien mon garçon! Allons-y! », cria joyeusement la Voix en exhortant Calron.

« Les montagnes Désolées hein? », murmura doucement Calron à lui-même lorsqu’il entrat enfin dans le cercle.

Une lumière cramoisie jaillit soudainement de la cabane jusqu’à ce qu’elle disparaisse lentement et révèle une pièce vide.

<>
Traduit par la team : SikGirl