Flux RSS

The Divine Elements

Traduit par la team : SikGirl
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 2 Chapitre 62 – La chasse


* Grrrr *

Un grondement sourd retentit soudainement derrière lui, et après l’avoir entendu, Calron se précipita immédiatement pour attraper l’oiseau rôti!

Il semblait que Calron savait déjà qui était cette bête inconnue!

Une bataille féroce et terrifiante se déroulait actuellement entre l’homme et la bête.

Des gouttelettes de sueur se formèrent sur le front de Calron alors qu’il tentait désespérément de repousser la créature persistante. Avec une expression furieuse gravée sur son visage Calron regarda furieusement le monstre qui le combattait.

Sous cette surveillance intense, la bête féroce ne montra aucun signe de recul et a renvoyé un regard tout aussi féroce vers Calron.

Il était clair que ni le garçon ni la bête ne voulaient admettre la défaite!

« T’es un putain de singe! Lâche mon oiseau!’’, cria Calron en tirant sur la jambe droite de l’oiseau rôti.

« Gagaga! »

Un petit singe se trouvait de l’autre côté de Calron serrant fermement l’aile de l’oiseau rôti!

Le petit singe était une bête magique commune de la forêt connue sous le nom de singe au ventre dorré. Un singe adulte de cette espèce avait une fourrure jaune vif et un ventre couleur dorée ! Les singes adultes atteindraient seulement environ deux pieds de haut donc ils étaient relativement des bêtes de petite taille.

Bien qu’ils ne soient pas trop forts ils faisaient toujours partie des bêtes magiques et avaient donc une force physique étonnante!

Ce bébé singe avait harcelé Calron pendant des semaines depuis qu’il avait commencé à vivre dans la nouvelle grotte, il l’avait déjà vu que le garçon humain cuisinait de la viande délicieuse.

Il y a quelques semaines, il était venu voir Calron avec ses grands yeux mignons (en mode chat botté) qui le regardaient comme il plaignait pitoyablement le garçon pour de la nourriture.

Se sentant mal pour le bébé singe, Calron lui avait généreusement donné une tranche du sanglier cuit qu’il avait cuisiné. Cependant le petit singe l’avait rapidement englouti et retournait ses yeux brumeux vers le garçon comme s’il demandait plus de cette viande délicieuse.

Pensant que le petit singe avait probablement été affamé pendant des jours, Calron lui avait tendu une jambe entière du sanglier cuit!

Le petit singe avait attrapé gaiement la jambe et s’était immédiatement élancé en hurlant avec enthousiasme dans les environs.

« Gagaga! »

Voyant que le bébé était si heureux Calron s’était assis et savourait son propre repas.

Cependant le petit singe jaune était revenu le lendemain matin hardiment et lui avait frappé la main comme s’il demandait plus de nourriture à l’étranger.

Encore groggy de son sommeil Calron lui tendit distraitement une coupe de ventre du sanglier d’hier soir mais le petit singe secoua rapidement sa tête velue tout en jetant un regard dédaigneux sur la coupe de viande.

Après une brève seconde il pointa avec excitation vers le dernier morceau de jambe alors qu’une traînée de bave commençait à s’infiltrer du coin de la bouche.

« Espèce de petit punk! C’est à moi! Mange juste ça!’’, déclara Calron d’une voix irritée en poussat la viande devant les yeux du bébé singe.

Voyant que le grand humain ne lui donnait pas ce qu’il voulait, le bébé singe piétina avec colère ses pieds minuscules et s’est soudainement précipité pour arracher le dernier morceau de jambe!

« Bon sang! »

Réalisant que son repas était sur le point d’être volé, Calron avait immédiatement activé le pas de la brume de sang pendant qu’il attrapait le morceau de jambe et réapparaissait à quelques mètres.

« GAGA! », hurla furieusement le petit singe, et lança un regard noir à Calron comme pour l’accuser de tricher.

Se sentant légèrement honteux d’utiliser l’héritage pour empêcher un petit singe de voler sa nourriture, Calron soupira doucement et tendit la pièce de jambe au petit singe.

Voyant que l’humain abandonnait le prix, le petit singe sauta joyeusement de haut en bas, car il prit rapidement le morceau de viande et s’éloigna rapidement de l’emplacement de Calron.

Après cet incident Calron s’était résigné à ce malheureux sort et faisait de son mieux pour empêcher le petit singe de lui voler à nouveau sa nourriture.

Calron ne voyait pas d’inconvénient à partager sa nourriture avec la petite bête, mais il semblait toujours insister pour recevoir les meilleures morceaux et refusait de se contenter de moins. Si Calron refusait sa demande alors il essaierait simplement de voler le morceau!

…………… ..

La lutte entre l’homme et la bête continua alors qu’ils se battaient pour la possession du délicieux oiseau rôti.

Habituellement Calron donnait au singe tout ce qu’il voulait, car il trouvait embarrassant pour lui de se chamailler continuellement avec un bébé singe mais cet oiseau ressemblant à un poulet était une trouvaille rare dans les montagnes qui étaient principalement habitées par créatures terrestres.

Voyant que le grand humain n’abandonnait toujours pas la viande après tant de temps les joues du bébé singe commencèrent à gonfler alors qu’il regardait malicieusement Calron.

« Hein? Qu’est-ce que tu fait? », marmonné curieusement Calron tout en serrant toujours étroitement la jambe de l’oiseau rôti.

C’était la première fois qu’il voyait le petit singe faire ça.

Soudainement sans avertissement le bébé singe cracha dans les yeux de Calron et tira violemment l’oiseau de sa prise!

« merde! »

Calron maudit avec colère alors qu’il essuyait le cracha de salive loin de ses yeux!

Au moment où il pouvait voir clairement à nouveau le minuscule singe s’était déjà enfui avec son oiseau rôti.

« Je vais tuer ce petit bâtard! », hurla furieusement Calron alors qu’il tirait un éclair dans la grappe d’arbres devant lui.

« Détends-toi gamin. C’est justement parce que tu es si agité que le petit singe continue à te harceler. Va chasser une autre bête maintenant et d’ailleurs c’est un bon entraînement pour toi!  »

La Voix parlait avec amusement dans l’esprit de Calron avec des éclats de rire à l’arrière-plan.

« Maître combien de temps devons-nous rester au bord extérieur des montagnes? », demanda Calron avec exaspération alors qu’il commençait à marcher dans la forêt pour chercher une autre bête.

La petite montagne dans laquelle résidait Calron était principalement habitée par des bêtes de rang inférieur et les enfants abandonnés d’autres bêtes. Calron ne sentait pas le danger de ces bêtes mal classées et il voulait tester sa vraie force de combat avec l’héritage du sang!

Calron voulait ardemment entrer dans l’intérieur des Désolés mais son Maître resta catégorique en refusant de le laisser entrer dans ces montagnes!

« Sois patient Calron. Tu est presque prêt pour commencer l’entraînement de la troisième phase de la technique de l’Oiseau de Tonerre.  »

La voix a calmement déclaré comme il a essayé d’apaiser le garçon agité.

« Attendez…. Tout cet entraînement, c’était seulement la deuxième étape? Quelle est la troisième étape de cette technique? « , demanda curieusement Calron alors qu’il s’arrêtait brusquement dans ses pas.

« Hahaha est-ce que cela a soudainement suscité ton intérêt? »

« N-Non! Je ne suis pas curieux du tout! « , répondit à la hâte Calron en réponse à la question de son Maître.

Il savait que peu importe à quel point il essaierait d’extraire toute information de son Maître, la Voix ne le révélerait pas à moins qu’il ne le veuille. Ainsi Calron cacha simplement sa curiosité et refusa d’être appâté par la Voix.

* shasha *

Calron détecta soudainement une trace de mouvement du coin de l’œil!

L’aura autour de Calron changea brusquement alors qu’il s’est rapidement accroupi au sol et a intensément observé son environnement.

C’était enfin l’heure de chasser! ( A table XD )

* shua *

Soudain un arc métallique sombre est apparu dans la main de Calron!

<>
Traduit par la team : SikGirl