Flux RSS

The Divine Elements

Traduit par la team : SikGirl
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 2 Chapitre 66 – L'ascension des bêtes


* whooosh *

« Contrôle ton rythme cardiaque! », murmura la Voix dans l’esprit de Calron.

« Oui Maître! », répondit Calron alors qu’il saisissait rapidement la patte du tigre avec une poigne d’acier et envoya immédiatement une puissante frappe de paume vers la mâchoire de la bête.

Voyant que l’humain réprimait si facilement son attaque, un soupçon de surprise traversa les yeux du tigre noir, en ouvrant ses mâchoires à la main qui s’approchait.

Un léger sourire s’échappa des lèvres de Calron quand il vit que la bête essayait de lui mordre la main. Prenant une longue et profonde respiration, Calron cria soudainement :

« HAAH! »

Immédiatement de nombreuses veines sont apparues sur ses bras et son cou faisant ressortir les brins individuels de fibres musculaires.

Au moment où la paume de Calron allait entrer en contact avec la bête, le tigre noir ouvrit la bouche encore plus large en révélant ses crocs et attendit que la main de Calron approche!

Sans calmer le rythme, Calron tordit calmement la patte du tigre qui était dans son autre main et continua à pousser son autre bras droit dans la gorge de la bête.

Une fois que la main de l’homme entra dans sa bouche le tigre noir ferma instantanément ses mâchoires alors que ses crocs commençaient à percer la peau de Calron. Cependant avant que les crocs de la bête ne pénétré la peau de l’homme, ils ont brusquement rencontré une résistance et ont été incapables de percer plus profondément!

Calron regarda les yeux de la bête et murmura doucement :

« Le temps est écoulé. »

À ce moment précis la main de Calron localisa l’os long à l’arrière de la gorge de la bête et l’écrasa dans sa paume!

Laissant échapper un gémissement, le tigre s’effondra lentement sur le sol.

« Tu as vaincu un tigre noir de cinquième rang en moins de deux minutes … pas mal gamin! On dirait que la formation que je t’ai donné au cours des dernières semaines a vraiment aidé. Faisons-le encore! », s’exclama fièrement la Voix en se matérialisant à côté de son élève.

Calron frissonna de réflexe au moment où il entendit la suggestion de son Maître, recommencer cette routine d’entraînement.

-Il y a quelques semaines-

Après son incident avec l’ours, la Voix lui avait fait subir une routine barbare de coups de pierres massives avec sa main nue jusqu’à ce que ses os se fendent!

Même si l’héritage du sang commençait rapidement le processus de régénération, la sensation que son poing frappait un rocher solide avec toute sa force n’était pas quelque chose que Calron appréciait ou attendait avec impatience.

La première fois que son Maître lui avait suggéré de frapper des pierres pour durcir sa peau et ses os, Calron avait immédiatement refusé. Cependant la voix avait alors menacé de le faire reprendre le combat contre des bêtes plus puissante et cela a pris la décision de Calron pour lui.

Se résignant à son sort et après plusieurs poings brisés, Calron continua misérablement à s’entraîner pendant plusieurs semaines jusqu’à ce que petit à petit ses os commencent à devenir plus résilients et plus durs.

L’expérience avec l’ours gris et la volonté de contrôler ses propres émotions, tout cela surgi dans son cœur, à chaque fois qu’il frappa un coup contre un rocher.

Cependant la torture ne semblait pas s’arrêter là, car son Maître voulait toujours qu’il augmente la force de ses muscles et son plan était que Calron laisse volontairement les bêtes de bas rang claquer leurs mâchoires contre son corps!

« NON! Je peux comprendre les coups de poing mais je ne veux pas être humilié avec ces coquins qui me piétinent!’’, protesta chaleureusement Calron une fois que la voix a relayé la prochaine partie de l’entraînement.

Les bêtes de bas rang dont parlait son Maître étaient en réalité les bébés bêtes de la petite montagne!

Bien qu’ils étaient encore dans leur stade infantile les petites bêtes avaient encore le sang de leurs parents et plusieurs parents de ces bébés bêtes étaient des experts dans le stade Vajra! Même si les nourrissons n’avaient pas actuellement une culture élevée, seulement leur force physique était incomparablement supérieure à la force des fondamentalistes humains dans le même rang.

Le plan de son Maître était de laisser le corps de Calron être continuellement attaqué par les petites bêtes et de laisser ses muscles s’adapter lentement à la douleur et augmenter la ténacité des fibres. C’était beaucoup plus sûr que de combattre une bête comme l’Ours des Cendre et d’ailleurs les bébés bêtes sur la montagne semblaient généralement aimer Calron et ils s’arrêtaient immédiatement si on le leur disait contrairement aux autres monstres rôdant dans la forêt.

Cependant être abusé par ces petits punks serait certainement un coup dur pour l’ego de Calron et il préférerait perdre contre l’ours gris une centaine de fois que ces petits animaux ne le mâchent.

« Ne me dis pas que ces petites bêtes intimident un expert du stade Spirituelle comme toi gamin? », commença La Voix à aiguillonner Calron avec amusement.

« Soupir … finissons-en. » ( lol un petit compliment et puis voila pff ), réagit Calron avec désinvolture et se prépara mentalement à l’inévitable confrontation avec les petits monstres.

« Eh bien pourquoi ne les appelle-tu pas alors? », déclara la voix en éclatant de rire.

Avec une expression agacée sur son visage, Calron sortit la petite flûte de bois de l’intérieur de son pantalon de fourrure et s’appuya contre un arbre voisin.

…………………

Depuis l’enfance Calron a toujours eu une passion profonde pour la musique mais ni ses parents ni les villageois ne le savaient, et il ne savait pas non plus jouer d’instrument, il a donc dû se contenter de siffler des airs provenant des caravanes qui passaient près de son village.

Quelques mois après son arrivée dans les montagnes Désolées, Calron s’était d’abord installé dans une grotte et c’est alors qu’il avait remarqué une flûte cassée dans le coin avec d’autres objets dont un sac en tissu et un tas d’os humains. Il était clair qu’une bête avait capturé cet humain et laissé ses affaires dans la caverne.

Saisissant cette flûte, Calron l’avait disséqué en deux et l’avait utilisé comme modèle pour construire sa propre flûte en bois. Initialement les notes et les sons étaient complètement bizarres sur la flûte qu’il avait faite mais après plusieurs essais et trouvant la taille parfaite des trous Calron avait finalement fait une flûte qui était juste.

………………

Prenant une profonde inspiration, Calron rapprocha progressivement la petite flûte de bois de ses lèvres et se mit à jouer une de ses mélodies favorites. Les bébés bêtes étaient généralement toujours rassemblés dans le même grand groupe donc si l’un d’eux entendait sa flûte le reste suivrait bientôt.

Il ne savait pas pourquoi ces petits coquins aimaient tellement sa musique et il renonça à la contempler davantage quand il réalisa qu’il ne recevrait jamais sa réponse. ( ba, t’a qu’as leur apprendre à parler , facile non XD )

Calron aimait jouer de la flûte mais chaque fois qu’il le faisait, les petites bêtes semblaient toujours localiser sa position, peu importe où il se trouvait dans la montagne et ils commençaient à se regrouper autour de lui. Lentement Calron se sentait gêné, et se retourna ou les petites bêtes l’harcelèrent pour continuer à jouer pendant des heures.

Au cours des années précédentes, Calron avait été complètement abasourdi quant à la raison pour laquelle les petites bêtes se comportaient si familièrement avec lui tandis que les bêtes adultes semblaient le traiter avec hostilité.

Quand il avait soulevé cette question avec son Maître et s’enquérait de ce qu’il pensait la Voix avait étrangement tourné le dos et essayé de détourner l’esprit de Calron de cette question.

…………

Le son mélodieux d’une flûte remplit peu à peu l’air lorsque Calron commença à jouer un air lent et harmonieux. Sans le savoir il avait fermé toutes ses autres pensées et inquiétudes se délectant simplement de la sensation de cette mélodie apaisante.

Calron était si immergé dans la musique qu’il n’a pas réussi à détecter le bébé singe qui semblait toujours le suivre!

Se précipitant plus profondément dans la forêt, le petit singe hurla joyeusement pour attirer l’attention de ses autres petits amis.

« Gagaga gaga! »

« gazouiller? »

« Grr? »

Une série de grognements curieux retentit au loin à quelques mètres de Calron alors que le bébé singe arrivait enfin à l’emplacement actuel des bébés bêtes.

« Gaga! Gagaga Ga!  »

Le petit singe claca avec excitation ses petites pattes pointant vers la direction de l’humain jouant de la flûte.

« Miaou? »

Un bébé jaguar releva soudainement ses oreilles et écouta attentivement les sons environnants.

« Miaou! »

Le jaguar glapit brusquement et se retourna pour se précipiter vers l’emplacement de Calron. Voyant leur ami s’éloigner tout à coup les autres bêtes suivirent rapidement leurs cris joyeux.

Il semblait que le garçon humain grincheux jouait enfin la musique joyeuse qu’ils aimaient tous!

Bientôt une clameur de bruits sourds et d’acclamations enthousiastes se fit entendre dans la forêt tandis qu’un garçon humain n’avait absolument aucune idée du chaos imminent qui l’approchait.

<>
Traduit par la team : SikGirl