Flux RSS

The Divine Elements

Traduit par la team : SikGirl
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 2 Chapitre 70 – Départ


‘Vous êtes prêt?’ 

‘Je sais, mais je pense que cela risque d’être compliqué de partir.’ ,envoya Calron par pensées à son Maître. 

‘Muuu muuuu …’ 

Le bébé jaguar laissa échapper des sanglots déchirants alors qu’il serrait étroitement sur la jambe de Calron avec ses pattes minuscules et refusa de lâcher prise. 

Diverses petites bêtes ont toutes entouré Calron et se sont collées à lui, tout en faisant de pitoyables bruits de pleurs. Calron était incapable de s’échapper car les bébés bêtes avaient également complètement bloqué l’entrée de la caverne où il se trouvait actuellement. 

Il y a quelques heures, les bébés bêtes avaient tout à coup envahi sa caverne et se faufilaient rapidement sur Calron tout lorsqu’il était sur le point de partir. 

‘Mince, comment avez-vous su?’ ,demanda Calron au groupe en penchant la tête pour regarder le petit jaguar. Il ne savait pas comment ils avaient découvert, car il s’assurait de ne laisser échapper aucun indice de son départ. 

‘Meww miaou!’ ,répondit le petit Jaguar qui regarde Calron avec ses grands yeux larmoyants. 

‘Je savais que c’était ce petit punk!’ ,cria Calron alors qu’il se tournait vers le bébé singe accroché sur son épaule droite. 

‘Gaga …’ (traduction « mince je pourrais plus lui piquer de la bouff XD),pleura tristement le bébé singe en saisissant le bras de Calron dans une prise d’acier et frotta sa petite tête contre son épaule. 

Il devint évident pour Calron que le petit singe l’avait probablement suivi encore une fois et qu’il devait l’avoir vu enlever la barrière autour de la grotte. 

Calron avait prévu de se faufiler sans dire aux bêtes qu’il partait, car il savait qu’ils insisteraient pour venir avec lui. Comment pouvait-il sciemment mettre en danger les petites bêtes en les emmenant avec lui, alors même que lui-même ne savait pas ce qu’il rencontrerait dans l’intérieur des Montagne Désolés? 

‘Cuu cuuu’ 

Un petit oiseau rouge atterri sur la tête de Calron et frotta doucement ses plumes contre ses cheveux. 

‘Je ne peux pas vous prendre les gars. Vos parents vous ont tous laissés ici pour une raison, et d’ailleurs, je ne pense pas que je suis assez fort pour me protéger, et encore moins pour vous. ‘,soupira Calron, alors qu’il se penchait et prenait délicatement le bébé jaguar. 

‘Je dois partir maintenant, mais je promets que je reviendrai dans le futur.’ , parla calmement Calron au petit jaguar reniflant alors qu’il regardait doucement dans ses yeux et caressait doucement sa douce fourrure. 

‘Toi aussi, idiot. N’essaye pas de me suivre derrière . ‘

Calron averti le bébé singe, et leva son autre bras pour caresser chaleureusement sa tête minuscule. 

‘Ga?’ 

‘Haha, d’accord, je promets de vous apporter quelques aliments délicieux quand je reviens. Maintenant, n’oubliez pas de prendre soin de vous et de vous tenir les uns aux autres. ‘, déclara Calron alors qu’il tourna la tête pour regarder toutes les bêtes. 

Une série de pleurnicheries tristes et de reniflements ont fait écho dans la petite grotte, les bébés bêtes continuèrent à protester contre le départ humain. 

Remettant lentement le jaguar au sol, Calron poussa doucement le petit singe pour qu’il se détache de son bras. 

Une fois que tous les bébés bêtes se soit écartés pour le laisser passer, Calron commença à marcher vers l’entrée de la grotte pendant que les petites bêtes se traînaient tristement derrière lui. 

Alors qu’il atteignait l’extérieur, Calron laissa échapper un soupir et regarda derrière lui. 

Voyant les expressions brisées sur les visages des bébés bêtes, Calron sentit son cœur trembler violemment. Ces bébés bêtes étaient tous comme lui – des orphelins. 

La seule chose qui reposait son esprit était de savoir qu’ils étaient pas seul au moins, et n’auraient pas à marcher sur le même chemin de solitude que lui. 

Soudainement, comme s’il se souvenait de quelque chose, Calron tapota rapidement son pantalon de fourrure jusqu’à ce qu’il trouve ce qu’il cherchait. 

‘Oi! Viens ici. ‘, s’adressa Calron au bébé jaguar gémissant avec un léger sourire sur son visage. 

‘Mew?’

Curieux de savoir pourquoi l’humain l’appelait, le petit félin se précipita instantanément vers le garçon en un éclair. 

‘C’est pour vous les gars, pour se rappeler de ma promesse que je reviendrai un jour.’ ,chuchota Calron au petit ourson tout en distribuant la flûte de bois. 

‘Meww!’ 

Le bébé jaguar saisi avec enthousiasme la flûte dans ses mâchoires et hocha la tête vigoureusement. 

‘Tu est vraiment trop mignon, hahaha.’ 

Calron laissa échapper un rire quand il a vu l’expression joyeuse sur le visage du petit félin. Debout, il se dirigea alors vers la forêt. 

‘Bon, tout le monde, ne faite pas trop de bétise!’ 

cria Calron il se retourna une dernière fois, puis pour la première fois au cours de ces derniers mois, il a activé le pas de la brume de sang . 

* whoooosh * 

Bientôt, seul un léger nuage de brouillard cramoisi est resté à l’endroit où Calron se tenait auparavant. 

……………… .. 

‘Gaga?’ 

Le petit singe a lentement sauté sur son ami jaguar et demanda avec des larmes dans ses yeux. 

‘Mew …’ 

Le bébé jaguar répondit tristement et il mis la flûte en bois sur le sol. 

‘Caw-caww!’ , hurla Un aigle blanc tout en levant la tête vers le ciel. 

‘Grrr …’ 

L’ourson s’avança en secouant la tête, et empêchant l’aigle blanc de se déplacer. 

‘Gagaga!’ 

Le petit singe est intervenu brusquement et il exprima son soutien à la suggestion de l’aigle blanc. 

‘MEW! Mewww, mew meew! ‘

Le bébé jaguar grondait à la fois le singe et l’aigle blanc. 

Tournant sa petite tête poilue pour regarder dans la direction que l’humain venait de quitter, une petite larme s’échappa lentement de son œil et éclaboussa silencieusement sur le sol en contrebas. 

………………….. 

‘Mince! Je n’aurais pas dû m’attacher à eux. ‘,jura Calron quand il s’arrêta soudain à mi-chemin et cogna son poing contre un arbre. 

‘Gamin, tu les reverra à nouveau, mais tu dois devenir beaucoup plus fort d’abord. Les prendre avec toi maintenant ne ferait que mettre leur vie en danger. ‘

La Voix consolait son étudiant dans son esprit. 

‘Je déteste faire ça, Maître … Je déteste laisser les gens qui m’intéressent. Combien de temps vais-je devoir continuer à faire ça? ‘, demanda tranquillement Calron, alors que des souvenirs de Petit Gros, de son Maître et de sa famille lui traversaient l’esprit. 

‘Calron, c’est triste et cruel, mais c’est seulement avec la force que tu peux avoir ce que tu désires. Ce ne sera pas la seule fois où tu devra faire un choix difficile, car il y en aura beaucoup plus à l’avenir. Jusqu’à ce que tu atteigne le stade où tu aura le pouvoir de faire librement ce que tu veut, nous devons continuer à marcher sur ce chemin. ‘, répondit la voix sur un ton sombre. 

‘Vous avez raison … Maître. D’accord, faisons ce que vous vouliez que je fasse. ‘, déclara Calron, alors qu’une résolution lente commença à se répandre sur son visage. 

‘Es–tu sûr? Il y a d’autres moyens, mais il faudra probablement des mois pour avoir une petite chance de succès. ‘

‘ J’ai promis de revenir rapidement vers eux, donc je dois le faire, sinon, ça va simplement prendre trop de temps pour trouver l’endroit que nous voulons. ‘, répondit fermement Calron à son professeur. 

Il y a quelques semaines, son Maître avait révélé à Calron que la prochaine étape de son entraînement consistait à absorber un éclair de la nature et à utiliser son essence pour pénétrer dans le stade Vajra. Cependant, la partie la plus difficile à propos de ce processus était de localiser où le prochain orage aurait lieu. 

La voix suggéra qu’il y avait deux façons principales de localiser un orage. Une façon était de garder une trace de la météo et de suivre les nuages ​​gris quand ils sont apparus. Mais cette méthode avait une très faible chance de succès et dépendait beaucoup de la chance. 

La seconde méthode et celle qui garantirait de donner l’emplacement d’un orage, consistait à utiliser une technique de foudre attribuée à la recherche de traces de foudre dans l’air. Le problème avec cette méthode était que la Voix ne pouvait pas imprimer une autre technique sur Calron, car cela endommagerait leurs âmes si elles utilisaient cette méthode souvent. 

La seule autre alternative à la deuxième option était d’utiliser la capacité qu’Élias lui avait laissée – la Perception Divine. 

………………. 

‘Très bien, je vais observer le processus de ta conscience. Si cela devient hors de contrôle, je vais essayer d’intervenir. ‘, déclara silencieusement la voix. 

Prenant une profonde inspiration, Calron ferma lentement les yeux alors que le symbole sur son front commençait à luire faiblement.

<>
Traduit par la team : SikGirl