Flux RSS

The Divine Elements

Traduit par la team : SikGirl
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 2 Chapitre 83 – Espoir pour l'avenir


Une douce brise passa au-dessus d’une petite forêt, faisant tomber lentement les feuilles flétries sur le sol.
  

La forêt entière semblait retenir son souffle, car pas un seul son ne résonnait dans la région à part les légers gémissements d’une petite bête.

‘Combien de temps allons-nous rester comme ça?’ demanda Ezkael d’un ton exaspéré dans l’esprit de Calron.

Pendant des heures, son élève s’est assis silencieusement sous un arbre sans bouger pour partir.   

Calron observait simplement le jeune loup et continuait à regarder la petite bête orpheline. ( pour l’instant j’ai pas d’indication si c’est un mal ou une femelle )
  

 ‘Les cadavres vont bientôt faire arriver d’autres bêtes à cet endroit, alors fait ton choix dès maintenant.’ déclara fermement Ezkael quand il vit que le garçon ne lui répondait pas.

‘Je ne sais pas quoi faire, Maître.   
  
 L’emmenons-nous avec nous et risquons-nous sa vie, ou alors on la laisse ici sans défense contre les autres bêtes?’ , murmura doucement Calron avec une expression douloureuse sur son visage, alors qu’il regardait le petit loup essayant de s’enfermer dans l’étreinte de sa mère morte.

‘Gamin, si nous devons continuer sur cette voie, alors nous devrons traiter plus de cas comme ceux-ci. Envisage-tu de prendre toutes les bêtes orphelines que nous rencontrons? ‘ ( ba il devrait ouvrir un orphelinat des montagne XD il à déjà un beau paquet dans la première zone des montagne XD )
s’enquit Ezkael.
  
‘Je sais que je suis déraisonnable, et il est probablement stupide de ma part de penser que je peux sauver tout le monde, mais je n’arrive pas à me forcer à la laisser ici.’ , répondit Calron alors qu’il s’appuyait contre l’arbre derrière lui.
  
  
 ‘Bien! Je voulais juste tester ta résolution. Tu n’as pas besoin d’avoir la réponse pour tout dans ce monde, Calron. Parfois, prendre des risques est ce qui rend la vie digne d’être vécue. Nous ne savons même pas si voyager avec nous la mettrait en danger, peut-être que ce sera plus sûr pour elle ou peut-être pas, mais tu dois prendre le risque. ‘, transmis affectueusement Ezkael comme il s’est matérialisé à côté de Calron.

‘Juste quand je pense que vous voulez que je fasse quelque chose, vous le changez immédiatement.’ ria légèrement Calron alors qu’il se levait lentement.

‘Je pense que je sais exactement ce qui pourrait la réconforter.’, murmura Calron à lui-même alors qu’un léger sourire se répandait sur son visage.   
  
  
 Alors que Calron était sur le point de se retourner pour commencer la tâche à laquelle il pensait, Ezkael s’exprima soudainement dans son esprit.

‘Calron?’

 ‘Oui, Maître?’
  
‘Tu es un bon garçon.’ murmura Ezkael avec un sourire avant de se disperser.
  
……………………

Après une heure, Calron revint avec un grand oiseau parfaitement rôti dans la main droite et une petite structure de bois dans l’autre.

Posant la volaille cuite au sommet d’un rocher plat à proximité, Calron s’assit à côté d’elle tout en ramenant doucement la petite structure en bois à ses lèvres.

 C’était une flûte.

Depuis qu’il avait donné sa flûte de bois aux petites bêtes, Calron en avait rapidement construit une autre pour qu’il puisse jouer pour la jeune louve.   
  
 Il espérait secrètement que la musique était quelque chose dont jouissaient toutes les bêtes et pas seulement les petites bêtes qu’il avait rencontrées dans les régions d’avant.

Bien que la flûte de bois actuelle dans la main de Calron n’était pas aussi raffinée ou lisse que celle qu’il avait faite avant, tant qu’elle atteignait son but, cela n’avait aucune importance pour Calron.

‘J’espère que cela fonctionnera …’ , murmura Calron à lui-même et commença à fermer les yeux.

Soufflant légèrement dans la flûte, Calron commença avec des notes douces et mélodieuse qui sortirent de l’instrument.   

Ce n’était ni un battement heureux ni rapide.

C’était une mélodie lente et triste.

Calron savait que jouer une chanson joyeuse ne marcherait pas sur la petite louve, car la minuscule bête avait besoin de quelque chose pour comprendre sa douleur, plutôt que de la réconforter.   
  
 Calron avait traversé ces mêmes émotions, alors il savait exactement comment le louveteau se sentait.
  
Calron a mis tout son être dans la musique qu’il jouait.   
  
 Il raconta la tragédie qui s’est produite dans sa vie, l’injustice exercée par ceux qui ont du pouvoir et la mort de ses proches.

Profondément immergé dans ses émotions, Calron a momentanément oublié le chiot loup et a simplement joué de la flûte avec son âme.

Il voulait raconter une histoire.

Une histoire sur lui, et une histoire sur les gens de sa vie.

Il a joué à propos de son entrée dans l’école du sanglier rouge , et a rencontré quelqu’un pour la première fois qui l’a compris et l’a accepté.   
  
 Son maître, Élias.

Il a joué sur le premier ami qu’il ait jamais eu, un frère prêt à abandonner sa propre vie pour l’amour de Calron.

Il jouait sur les temps sur les moments bête avec Petit Gros, s’entraînant avec son Maître, et même le béguin enfantin qu’il avait sur Lora. ( haha petit coquin va )

 Bientôt la mélodie triste a commencé à se transformer en une chanson sur l’espoir 

 A l’insu de Calron à ce moment-là, une petite silhouette se tenait devant lui avec ses grands yeux violets innocents qui le regardaient fixement.

……………………

Avi ne savait pas qui était cet humain, mais elle vit que c’était le même humain qui avait combattu la bête qui avait tué sa mère.   

C’était aussi la première fois qu’elle voyait un humain.

Cet humain était gentil.

Il joua de la musique qu’Avi aimait, et elle voulait l’écouter plus. La petite louve ne comprenait pas comment l’humain faisait les sons, mais elle ressentait définitivement les émotions de douleur et de perte de sa musique.

C’était parce qu’elle ressentait la même chose.

Cependant, l’humain changea bientôt la mélodie et joua une chanson différente. Cette chanson a fait trembler le cœur d’Avi.

C’était parce que la chanson était sur l’espoir.

……………….

Une fois la chanson terminée, Calron ouvrit lentement les yeux. Sentant de l’humidité sur ses joues, Calron réalisa qu’il avait versé des larmes sans le savoir en jouant de la flûte.

En ce moment, il avait l’impression qu’un énorme fardeau avait été enlevé de ses épaules, alors qu’une paix tranquille avait pris place dans son cœur.

Soudain, Calron sentit une masse de poids sur ses genoux. Inclinant la tête vers le bas, Calron se retrouva face a la minuscule louve ( un fardeau d’enlevé et en voila un autre qui arrive encore plus vite XD )

Avec ses grands yeux violets qui le regardaient, le louveteau ( me semble qu’il y a pas de féminin à ce mot ) plaça ses pattes velues sur sa poitrine et se leva sur ses pattes de derrière alors qu’il commençait à lécher le menton de Calron.

‘Oh! Ça chatouille, arrête! ‘, protesta Calron en riant, alors qu’il poussait doucement la tête du petit chiot.

Heureux de voir la petite bête allait mieux, Calron caressa tendrement sa douce fourrure alors qu’il chuchotait au chiot loup.

‘Quel est ton nom, petit gars?’  ( ro zut l’auteur à marquer little guys je sais plus quoi dire moi et plus tard il marque she , elle est pas trans au moins ?)

* Woo *

‘Avi!’

La petite louve aboyait joliment alors que ses yeux brillaient.

‘Avi … Eh bien, Avi, astu faim?’ , demanda Calron alors qu’il regardais vers l’oiseau rôti à côté de lui.

Woo!’

La jeune louve aboya de nouveau avec enthousiasme, une ligne de bave commença à s’échapper de sa bouche quand il a vu la délicieuse viande cuite.

Calron froissa les oreilles du louveteau tout en riant, puis il arracha la jambe de l’oiseau et la placa en face de la petite bête.

On dirait qu’elle est encore plus jeune que je pensais … 

Calron réfléchi silencieusement quand il a remarqué que le chiot loup connaissait seulement son nom et rien d’autre. Selon la supposition de Calron, Avi n’avait que quelques semaines!

Sachant qu’elle avait perdu sa mère à un si jeune âge, Calron sentit une autre douleur dans son cœur.

Cependant, elle disparut bientôt quand il vit la petite louve rongea adorablement l’os tout en laissant échapper de mignons minuscules grognements.

Regardant vers le ciel, Calron se délectait du sentiment de la brise fraîche soufflant sur sa peau nue. ( me dit pas qu’il est encore à poil celui là XD )

‘Il est enfin temps d’utiliser la perception divine pour trouver la ville …’ , murmura silencieusement Calron en fermant les yeux, alors qu’un large sourire se répandait sur son visage.

<>
Traduit par la team : SikGirl