Flux RSS

The Divine Elements

Traduit par la team : SikGirl
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 2 Chapitre 95 – Déception


«C-C’est son altesse!» 

La foule hurlait de révérence au moment où ils ont vu le colossal dragon d’argent se poser sur la scène. 

Les événements d’aujourd’hui semblent avoir dépassé les proportions normal. D’abord, un détenteur de badge Bronze avait vaincu un détenteur de badge Argent et le roi de la ville lui-même faisait désormais une apparition sur le stade. 

Pendant ce temps, Calron est resté immobile sur la scène détruite avec le cadavre du lutin mort à côté de lui. 

Georan, ramène-le au palais. ‘

Weir envoya un commandement mental à son subordonné en regardant la silhouette inconsciente de l’oiseau doré. Remarquant le bras humanoïde muté à la place de son aile droite, un froncement de sourcils se dessina sur le visage de Weir. 

Immédiatement, plusieurs ombres importantes ont traversé le public et ont atterri en cercle autour de Calron. Donnant un petit salut au roi, Georan ordonna ensuite aux autres bêtes reptiliennes de saisir chaque membres de Calron. 

‘Gahaha, qu’essaye tu de faire à mon élève?’ 

Les subordonnés de Georan l’ont ignorée et ont recommencé à transporter l’oiseau d’or. Cependant, un esprit puissant résonnait dans leur esprit. 

STOP!” 

En entendant l’ordre de leur roi, les bêtes ont immédiatement arrêté ce qu’elles étaient en train de faire et regardaient bêtement le dragon en argent. 

Se rétrécissant rapidement dans son corps, Weir retourna à sa forme humanoïde alors qu’il saluait respectueusement le vieux raton laveur avec un léger salut. 

«Je ne vous avais pas vu. Je pensais que vous aviez quitté cette ville il y a longtemps. »

C’était une scène extrêmement étrange de regarder le puissant souverain de la ville baisser la tête vers le petit raton laveur. 

Espèce de batard puant! Suis-je censé te dire partout où je vais? Maintenant, laisse ce petit oiseau. C’est un de mes disciples. » ( eu … ok ) , cria la vieille raton laveur avec irritation en frappant la rotule de Weir. 

Qu’est-ce qui se passe ici? Cela ne fait qu’un jour que Calron est entré dans la ville, alors l’aîné n’aurait pas dû le prendre sous sa tutelle. Les pensées de Weir était agité, essayant de comprendre comment la situation avait radicalement changé. Cette affaire n’était plus simple si l’un des anciens décidait de s’en mêler. 

«Cher aîné, cette bête vient d’entrer dans la ville et je le suit depuis lors. Peut-être l’avez-vous confondu avec quelqu’un d’autre? » , déclara poliment Weir alors que sa tête de dragon avait jeté un coup d’œil rapide sur Calron immobile. 

Bahaha! Je ne pensais pas que tu aurais eu le courage de m’appeler ‘vieille‘ devant tout le monde, tu a oublié mes ‘enseignements’, hein? ( oula bonne rentré XD )

Le vieux raton laveur laissa un rire effrayant, tandis que des étincelles éclairaient ses yeux et ses griffes se sont mises à claquer en cadence.

Une pression suffocante encerclait toutes les bêtes sur la scène, provoquant un gémissement de douleur de la part de Georan et de ses subordonnés alors qu’ils tombaient à genoux et cherchaient de l’air. Seul Weir resta calmement debout alors que ses yeux regardaient celui du raton laveur. 

Quand diable l’ai-je appelé vieux? Cette femme est folle depuis le jour où je l’ai rencontrée! Bon sang, Laris! Où es-tu? Seulement toi peut parler avec ce mentor farfelu. ‘ jura Weir dans son esprit et laissa échapper un soupir vaincu. ( ba c’est vrai qu’il à pas dit vieille XD )

Bien qu’elle puisse ressembler à un raton laveur minuscule, celui qui se trouvait devant le roi dragon était en fait l’un des trois aînés de la ville. Leur but était de guider les futurs rois bête et de leur apprendre la manière de gouverner. Le plus souvent, les aînés étaient les anciens rois-bêtes d’une autre ville qui s’étaient entraînés en isolement jusqu’à ce qu’ils franchissent le stade céleste. 

Chacun des Anciens était un expert au sommet de la scène Vajra et à deux pas de pénétrer dans le royaume des empereurs célestes. 

L’aîné des ratons laveurs a été vu pour la dernière fois dans la ville il y a plus de vingt ans, alors qu’elle s’intéressait à Laris et l’avait amenée sous son aile. En ce qui concerne Weir, il n’a jamais aimé la créature alors qu’elle le giflait constamment ou l’accuse d’essayer de faire des romans avec la Laris «purs et innocents». 

Au fond de son cœur, il savait que le raton laveur rusé mentait et que Calron n’était pas vraiment son disciple, mais il ne pouvait tout simplement rien faire. Ce vieux raton laveur était aussi imprévisible que le vent et sa force encore plus profonde. 

«Aîné, je n’ai aucune mauvaise intention envers ce garçon. Je souhaite seulement lui poser quelques questions. Après cela, je lui enverrai immédiatement votre chemin. »

Weir essaya toujours de raisonner l’aîné dans l’espoir de faire durer la conversation pendant un certain temps jusqu’à ce que les Laris arrivent. 

‘Oh, c’est donc ça? Alors ça me va… »

Weir laissa échapper un soupir de soulagement, mais il fut vite écrasé alors que le petit raton laveur continuait à parler. 

“… Après l’avoir ramené chez moi et une fois guéri”

Pendant ce temps, le reste de l’auditoire bavardait frénétiquement, essayant de comprendre ce qui se passait sur scène. Ils avaient pensé que leur roi capturerait l’oiseau doré, mais en voyant soudain un raton laveur grisâtre sur la scène et faisant même baisser la tête à l’imposant Dragon King ( un surnom j’imagine ), le public laissa tomber leurs mâchoires en même temps. 

Voyant le vieux raton-laveur saisir soudainement le cou de Calron, Avi est immédiatement sortie de la foule avant que le renard ne puisse l’arrêter et se précipiter vers la scène en aboyant furieusement. Un faible silence s’échappa de sa bouche quand elle vit que son gardien était complètement immobile. 

Auparavant, le renard avait empêché le petit chiot de se précipiter au moment où Calron avait perdu la conscience. Cependant, le renard avait été complètement sidéré lorsque le roi lui-même arriva sur scène, permettant à Avi de s’échapper de ses griffes. 

……… .. 

‘Quand l’amèneras-tu au palais?’ , demanda doucement Weir avec un soupir. 

Il savait que quoi qu’il fasse, l’aîné le refuserait complètement, alors il ne pouvait qu’attendre qu’elle lui ramène Calron. 

Ke? Je ne sais pas, probablement quand j’en ai envie? Gahaha! ( la saint glinglin c’est pas mal non?XD )

«Ouaf, woof!» 
Le son d’un petit chiot qui aboie a rompu la tension, alors que la petite bête sautait sur la scène et embrassait fermement Calron, refusant de bouger. 

«Je me suis demandé où tu étais, petite.» Le raton laveur sourit en baissant doucement les yeux vers le louveteau noir, qui la menaçait de grogner tandis que ses petites pattes se collaient aux écailles de Calron. 

Grrr….” 

Weir, ce garçon est spécial et je pense que tu le sais aussi. Laisse-le moi, et une fois qu’il sera prêt, je le laisserai prendre sa propre décision sur les question que tu veut lui poser. »L’attitude du vieux raton laveur changea brusquement, elle déclara solennellement en faisant face du Roi. 

Le temps d’un battement de cils, la vieille raton laveur, Calron, et le petit chiot ont tous disparu de la scène, laissant derrière eux un dragon abattu et ses subordonnés. 

Au même moment que le craquement de la foudre a été entendu, le son lointain d’un escadron de troupes en marche pouvait être entendu alors que les Laris se dirigeaient vers le front. 

Orné d’un costume d’armure bleu marine, Laris marcha en avant et un froncement de sourcils s’est rapidement étendu sur son visage. Elle savait que quelque chose n’allait pas quand elle remarqua le Weir découragé et la scène vide. 

Fait chier!” ( ro un peu de politesse voyons XD )

Laissant une malédiction très peu ordinaire, Laris se précipita vers le stade. 

……………

Soudain, trois figures distinctes sont apparues au sommet d’une large falaise isolée. 

«Ouf, un peu plus et elle arrivais! Tu ferais mieux de me remercier quand tu te réveilleras, gamin. », gloussa le raton laveur gris alors qu’elle regardait le garçon nu avec un louveteau enroulé autour de son cou.

<>
Traduit par la team : SikGirl