Flux RSS

The Divine Elements

Traduit par la team : SikGirl
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 2 Chapitre 96 – La foudre contre la foudre


Pourquoi les gens poursuivent-ils toujours le pouvoir? C’est une perte de temps quand il y a plein d’autres choses à apprécier dans la vie…’ ( c’est ceux qui en on pas besoin qui le disent le plus souvent ) , murmura tranquillement un adolescent aux cheveux bruns tout en fixant la boule de foudre dansant au-dessus du bout de ses doigts. 

Assis au bord d’un petit étang, le jeune homme était complètement seul à l’exception de quelques bêtes errantes à proximité, mais aucune des créatures n’a osé déranger ce jeune homme. 

En un claquement de doigts, la petite boule éclata en plusieurs sphères plus petites et commença à orbiter autour de la paume du jeune. 

Regardant l’eau tranquilles de l’étang, Raizel regarda son propre reflet. 

Bien qu’il y ait encore des traces de volupté enfantine sur son visage, ses sourcils acérés et sa mâchoire inclinée montraient clairement qu’il deviendrait un homme d’une beauté saisissante. 

whoosh 

…………………… 

* SCREEEEEE * 

Le son du tonnerre grondait dans le ciel alors que deux bêtes primordiales se battaient. Avec leurs deux corps atteignant des hauteurs monstrueuses de plus de cinquante pieds, les deux oiseaux divins enveloppèrent complètement le ciel. 

Le ciel tremblait sous la puissance de ces titans, alors que les éclairs d’azur et violet se heurtaient dans les nuages ​​au-dessus. 

Pendant ce temps, douze personne observaient tranquillement le combat alors qu’ils flottaient autour des deux bêtes primordiales. ( une p’tite bière ? )

……………

Sur… alron… CALRON! 

Un grand cri brisa brusquement le rêve Calron, le forçant à ouvrir les yeux. 

‘Tu dois vraiment arrêter de me faire peur à chaque fois que quelque chose arrive; ce n’est pas un trait très attrayant.’ , plaisanta Ezkael, une fois qu’il a senti que son élève était hors de danger. 

Calron, qui regardait autour de lui, remarqua qu’il était couvert d’une peau chaude de fourrure d’animal et entouré de grands arbres. Un louveteau noir semblait aussi ronfler juste à côté de son bras. 

En caressant doucement la douce fourrure de la petite bête, Calron se sentit légèrement coupable d’avoir mis Avi à travers tout ce stress mental. La pauvre petite louve avait déjà perdu sa mère et Calron était maintenant la chose la plus proche de sa famille. 

Maître, pourquoi est-ce que je continue à avoir ces flashs de souvenirs de Raizel? ‘, demanda Calron d’un ton sérieux, alors qu’il commençait à se rappeler ses pensées. 

Chaque fois que quelque chose se produisait, il aurait un retour dans le passé et il impliquait toujours son ancêtre, Raizel. ( et allez c’est parti pour retour vers le … passé )

En entendant le nom de son ami le plus proche, Ezkael resta silencieux pendant un bref moment, mais commencça rapidement à parler. 

Quand une bête primordiale éveille sa lignée, tous les souvenirs de ses ancêtres sont immédiatement absorbés, y compris les capacités héritées. Cependant, comme ton sang a été dilué avec celui des humains, ton esprit est trop faible pour absorber toutes ces informations à la fois. Par conséquent, tes souvenirs hérités sont tous mélangés sans ordre chronologique en ce qui concerne le flux de temps.’

Mais pourquoi est-ce toujours Raizel?’ ( en voila une question qu’elle est bonne )

Calron s’est enquis après un moment de réflexion.

C’est parce que c’est le dernier de tes ancêtres à avoir éveillé sa lignée primordiale. Assez de cette conversation, tu dois faire attention à cette raton laveur farfelu. Il doit y avoir une raison pour qu’elle es choisi de t’aider et une personne aussi puissante ne fait pas les choses sur un coup de tête.’, mis en garde Ezkael sur un ton sombre.

Calron voulait continuer à poser des questions à Ezkael, mais il savait que l’affaire de Raizel était une question délicate pour son enseignant, alors il abandonna temporairement. ‘Woof?’
Un petit aboiement retentit près des oreilles de Calron, signalant qu’Avi était enfin réveillé.

Voyant que son tuteur était enfin réveillé après une journée entière, Avi sursauta sur l’humain et commença rapidement à se lécher le visage alors qu’elle remuait furieusement sa petite queue.

Hahaha! Arrête ça, Avi!’ Calron laissa échapper un petit rire alors qu’il poussait doucement le chiot baveux hors de lui et tapota sa tête velue.

Un petit gémissement s’échappa d’Avi alors que ses yeux violets brillants commençaient à devenir brumeux.

‘Je suis désolé, Avi… c’était de ma faute. Je n’aurais pas dû faire preuve d’imprudence alors que je savais dès le départ que ce serait dangereux.’, murmura doucement Calron à son petit compagnon alors qu’il prenait avec précaution le louveteau.

Avi frotta sa douce tête de fourrure contre le menton de Calron en signe de son pardon.

‘C’est étrange de voir un humain si profondément attaché à une bête.’

Une voix âgée résonna au-dessus de la position de Calron, le faisant lever les yeux.

Sautant lentement de la branche du grand arbre, la vieille marchait lentement vers Calron.

Remarquant le raton laveur gris, Avi sauta du torse de Calron et se précipita vers la vieille bête.

Debout sur ses pattes arrière, Avi grattait les genoux du raton laveur tout en laissant échapper des aboiements avides.

‘Gahaha, voilà, petite.’

Un petit fruit jaune est apparu mystérieusement dans les griffes du raton laveur, alors qu’elle se penchait et laissait Avi y mordre.

Agréablement surpris qu’Avi était déjà si proche de cette vieille folle , Calron s’exprima.

‘Qu’est-ce que tu veux de moi?’’

Son ton n’était ni chaud ni froid.

‘Qu’est-ce qui te fait penser que je veux réellement quelque chose de toi? Tu peut à peine utiliser ta propres forces, tu ne sais rien de la foudre et tu es tout simplement inutile en combat.’ déclara calmement le vieux raton laveur sans tourner la tête et continua à nourrir le petit loup.

‘Eh bien, elle a raison. Tu es complètement nul dans ta forme de bête.’ déclara Ezkael dans l’esprit de Calron.

‘De quel côté es-tu?’ cria Calron, repoussant mentalement Ezkael dans sa tête.

«J’éssaye m’habituer à ce corps. Dans ma forme humaine, je suis beaucoup plus fort.’ déclara Calron sur la défence.

‘Oh, c’est donc ça?’

Un petit sourire s’est glissé du côté du visage du raton laveur, alors qu’elle laissait Avi emporter le fruit à moitié mangé.

Debout droit et repliant ses griffes dans son dos, le vieux raton laveur haussa les sourcils.

‘Pourquoi ne pas tester cette affirmation?’ déclara la bête d’un ton joyeux, mais Calron pouvait sentir l’aura autour du raton laveur changer rapidement.

Cela l’a fait étouffer sous la pression, provoquant une série de toux.

‘Bon sang! Comment peut-elle être si forte? se maudit intérieurement Calron mais commença immédiatement à canaliser la foudre dans ses bras et ses jambes.

Sans hésiter, il se leva et arriva juste derrière le vieux raton laveur.

Levant le bras gauche, Calron frappa rapidement la petite bête.

‘Bahaha, c’est tout?’ Ricanant farouchement, le raton laveur leva paresseusement sa griffe sans se retourner et arrêta instantanément l’attaque de Calron.

‘Q-quoi?’ marmonnant d’étonnement, Calron recula rapidement et évalua à nouveau son adversaire.

Il faut savoir qu’à partir du moment où Calron sorti sa foudre jusqu’au moment où il a frappé le raton laveur, cela s’était passé en l’espace d’une seconde!

Pourtant, le raton laveur arrêta facilement son attaque sans même regarder en arrière pour vérifier d’où venait l’attaque.

‘Tu ne comprend pas la foudre, l’humain…’, soupira la vieille raton laveur, se retournant lentement pour faire face au garçon humain.

Une détermination résolue s’infiltra lentement dans le visage de Calron, alors que des brins d’électricité jaillissaient autour de ses yeux.
Tirant chaque goutte d’essence qu’il avait, Calron se prépara à frapper encore une fois de toutes ses forces.

Cependant, avant même qu’il ne puisse commencer à canaliser la foudre, l’image distante du vieux raton laveur vacilla sous ses yeux et dans l’instant suivant, Calron ressentit une douleur choquante dans tout son corps.

C’était la première fois qu’il avait été blessé par la foudre.

Sans même voir, Calron savait que c’était le vieux raton laveur qui avait attaqué.

Sa vitesse était si rapide qu’il ne réalisa même pas le moment où elle était arrivée derrière lui.

‘Voilà comment cela se fait.’, résonna une voix calme à son oreille.

L’attitude actuelle et la présence puissante du raton laveur étaient complètement différentes de la bête sauvage et folle que Calron avait rencontrée.

Allongé sur le sol alors que son corps se contractait de manière incontrôlable avec la foudre étrangère qui le traversait, Calron jeta un coup d’œil au visage ridé de la vieille.

Se baissant et regardant profondément dans les yeux sombres de Calron, la bête demanda d’un ton puissant.

‘Garçon, tu veux apprendre ce qu’est vraiment la foudre?’

<>
Traduit par la team : SikGirl