Flux RSS

The Divine Elements

Traduit par la team : SikGirl
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 2 Chapitre 98 – Rebran


Un humain qui peut se transformer en bête… ne me dites pas qu’il est réellement un empereur des bête!?” , s’exclama soudainement Laris. 

Mais c’est impossible! S’il y avait un autre empereur de bête dans les montagnes désolées, l’empereur actuel l’aurai déjà détecté. Ev- ‘

Avant que Laris puisse finir son chemin de pensée, elle était interrompue par une autre voix familière. 

‘Petite fille, il n’est pas bon d’essayer d’espionner les autres. Part maintenant, avant que le petit oiseau remarque ta présence. ‘

Une voix calme et douce résonna dans l’esprit de Laris. La voix contenait un niveau de sagesse profond et apaisait le cœur de ceux qui l’écoutaient. 

C’était la vraie voix de son maître et enseignant, le deuxième aîné de la ville, Tarnila. 

Professeur, qui est-il vraiment? Weir veut lui parler…’’ , commença Laris , mais a de nouveau été arrêté par Tarnila. 

Weir ira bien tout seul. Si ce gamin devait cesser de rejeter son propre héritage, alors la ville ne serait même pas dans ce pétrin. Ce garçon humain est intéressant, mais le petit loup qu’il porte avec lui est encore plus intéressant. Dites à Weir que je tiendrai ma promesse et lui apporterai l’oiseau d’or une fois qu’il sera prêt. ‘ (mouais je veut bien croire que avi est très rare mais pas autant que calron) , affirma Tarnila et rompit le lien mental avec son élève. 

Bien que beaucoup pensaient que Tarnila était folle et qu’elle agissait de manière irrationnelle, Laris savait que son maître était en fait l’un des êtres les plus puissants de toute la montagne Désolée, à l’exception de l’empereur lui-même. Même le premier aîné ne serait pas capable de la vaincre une fois qu’elle aurait mis en évidence tous les pouvoirs de son redoutable éclair. 

Au début de son entraînement avec Tarnila, Laris lui avait une fois demandé pourquoi elle se comportait comme une «folle» et son maître avait simplement ri en caressant ses cheveux. 

‘Pourquoi? Parce que c’est amusant! ”

En repensant à ses bons souvenirs, Laris avait inconsciemment un large sourire sur son visage. Tarnila était toujours un professeur amusant et était plus une figure de «tante» pour elle qu’un vrai maître. 

«Soupir… vous dites ça, maître, mais vous savez que Weir ne fera jamais ressortir le pouvoir qui lui avait été laissé par son père…» 

Laris expira tristement et s’est lentement retourné pour s’écarter de son maître. 

………………… 

Pendant ce temps, Avi avait la langue sortie alors qu’elle aboyait de joie quand l’air se précipita dans sa bouche ouverte. 

Alors que le raton laveur chaud et velu était assis derrière elle, Avi se sentait beaucoup plus à l’aise de voler sur le dos de Calron et commençait à apprécier la sensation d’être dans le ciel. 

«Gahaha, tu apprécie vraiment n’est ce pas?» 

Tarnila rigola tout en serrant fermement la petite bête énergique, et ébouriffant la fourrure sous son doux cou. La gorge de Avi a frémi de plaisir alors qu’elle s’appuyait contre le raton laveur. 

* SCREEEEE * 

Lorsque Calron avait déjà jeté un coup d’œil pour s’assurer qu’Avi allait bien, il avait trouvé de manière inattendue le louveteau jouant joyeusement avec le raton laveur agaçant. Avi avait simplement peur d’être seul sur le dos. 

Hmm, je dois trouver un moyen pour qu’Avi soit plus à l’aise pendant que je vole. Maître, des suggestions? ‘

Prof?’  Appela de nouveau Calron. 

Enfant prudent, quelqu’un arrive! ‘

………………………… .. 

Le roi Xardoth, les troupes sont prêtes.” 

Une silhouette humanoïde avec une tête de lion noir transmise solennellement en s’agenouillant. 

Une bête colossale se leva lentement . Avec ses deux ailes soulevant un torrent de rafales, Xardoth laissa échapper un rugissement puissant qui provoqua un élan tout aussi fort des milliers de bêtes campant dans la région. 

Avec la moitié inférieure du corps d’un lion géant et le haut du corps d’un aigle imposant, Xardoth appartenait à l’espèce extrêmement rare de la lignée de Griffon. Bien que sa cultivation soit légèrement inférieure à celle de Weir, avec seulement les capacités spéciales de son héritage bête, Xardoth était plus qu’un match pour le Roi Dragon. 

Excellent! J’ai eu envie de faire tomber ce dragon arrogant depuis notre affrontement lors de la dernière guerre. Quel est le rapport des scouts?’

S’enquit Xardoth en pliant doucement ses ailes et en regardant vers la ville lointaine. 

«Les éclaireurs ont rapporté que le roi Weir avait quitté le palais assez récemment. Cependant, il est rapidement revenu en quelques heures. Quant à savoir où il allait, les éclaireurs ne pouvaient pas découvrir sans risquer d’entrer dans la ville, alors ils sont partis. »

La bête humanoïde noire répondit d’une voix rauque. 

«Où est Rebran? Je ne l’ai pas vu revenir avec toi. » , demanda Xardoth avec un froncement de sourcils. 

‘Il a décidé d’entrer dans la ville, votre altesse.’ 

Des gouttes de sueur se sont formées sur le visage du lion noir alors qu’il répondait d’une voix tremblante. 

Tu l’a laissé faire?’ demanda le roi des bêtes d’un ton glacial. 

‘Il m’a dit qu’il allait pisser, mais avant que nous le sachions, il avait déjà quitté notre camp.’ ( mais quel idiot )

Le lion guerrier frissonnait en sentant le regard froid du roi sur le dessus de sa tête. 

Prend les gardes royaux avec toi et ramene-le-moi immédiatement! Si tu revien sans Rebran, alors je vais t’anéantir, toi et toute ta famille. 

O-oui, votre altesse.’ 

Le lion hocha rapidement la tête et se précipita vers une tente de bêtes blindées et cria rapidement une série de commandes. 

«Rebran… mon fils insensé…» 

Xardoth soupira en levant les yeux vers le ciel et en se lamentant. 

……………………………

Hmm, forme et texture intéressantes… à quoi cela sert-il?” 

Un petit lion de quatre pieds demanda au vendeur de la boutique en frottant lentement l’objet avec ses pattes blanches et douces. 

Euh… c’est juste un jouet pour les enfants. On appelle une balle et les enfants la font rebondir. »Le vendeur canin répondit maladroitement en se grattant la tête. 

Il était sur le point de fermer son magasin et de rentrer à la maison pour fêter l’anniversaire de sa femme, lorsque soudainement, cet étrange petit lion blanc est apparu devant son magasin de jouets. ( mon pauvre t’es foutu )

Une balle… un nom exquis pour une merveilleuse création!” , s’exclama le petit lion avec une lueur excitée dans les yeux. 

Qu’est-ce qui ne va pas avec ce gamin, tellement excité par une balle? Et où a-t-il appris ces mots pour son âge? , pensa le vendeur a, tout en observant la fascination bizarre de la jeune bête pour cet balle( stop arrête de penser XD )

‘Hé, petit blanc, je dois fermer le magasin tôt aujourd’hui, alors tu peut garder cette balle.’ 

Le vendeur chassa le lion blanc du magasin, verrouilla rapidement l’entrée derrière lui tout en se précipitant au loin. 

‘Heh, ce gentilhomme m’a laissé un trésor!’ 

dit joyeusement le lion alors qu’il saisissait la balle entre ses mâchoires et s’enfuyait dans une allée vide. 

Quel plaisir de faire rebondir cette balle?” 

Un étrange flash de lumière traversa les yeux émeraudes du lion blanc alors qu’il regardait le ciel bleu en haut. Avec un léger sourire tirant sur ses lèvres, deux grandes ailes s’étirent soudainement de son dos. 

Contrairement à son père, Rebran n’avait que la paire d’ailes qui signifiait sa connexion à la lignée des légendaires Griffons, mais le reste de son corps était complètement celui d’un lion. 

Assortis au blanc pur de sa fourrure, les plumes des deux ailes étaient également divines. 

«Jouons un peu avant que mon père ne me retrouve.» , sourit en décollant en l’air Rebran avec le ballon dans la bouche.

<>
Traduit par la team : SikGirl