Flux RSS

The Dungeon Seeker

Traduit par la team : Zanza trad
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 5 – Le village d'interstice de Katrina


 

Haha ! Frangin ! Je suis content que nous nous rencontrions encore !

Je veux dire, tous les deux … vraiment, c’est bon, nous sommes dans une bonne ambiance !

Vraiment, d’être capable de survivre contre Cerbère, célébrons tous les deux notre chance démoniaque !

Hein ? Comment j’ai été capable de fuir tu dis ?

En fait, celui appelé Cerbère, c’est un étrange mangeur, en plus de ça, il a un gros appétit. En gros, ses têtes ne sont pas mal, mais si c’est au sujet de la viande, il commence à ressembler à un stupide chien.

Et en réalité, mon hobby est d’être un gourmet.

Disant le simplement, il y avait un stock de viande séché de haute qualité que j’ai mis dans mon inventaire avant d’aller dans le labyrinthe tu sais ….

Et, en l’utilisant proprement, j’ai été capable d’atteindre la porte de l’étage suivant de peu, c’était comme ça.

— mon bras droit s’est fait manger cependant !!!!

Donc avec ça.

Je vais introduire l’étage cette fois yo !!

— Comme tu peux voir, cette fois, c’est un village sans monstres ! Les personnes vivent aussi dedans !

Au Sud se trouve les escaliers menant à l’étage suivant !

Juste comme les gars ici, tu peux vivre pour toujours dans ce village si tu veux, ou tu peux aller à l’étage suivant si tu veux.

Mais cependant, Frangin, je pense comme ça.

Le monde extérieur, et ce village … J’ai pensé à quel est la différence entre eux.

C’est un petit peu inconvénient, et c’est seulement à petite échelle.

Il ressemble aux résidents, ils n’atteignent même pas la centaine. Eh bien, vraiment, il pourrait y avoir beaucoup inconvénients.

Mais, la sécurité est importante.

Si c’est assuré, je connais la logique que tu peux fermer les yeux à beaucoup de choses.

Et juste comme ça, les personnes qui disent qu’ils veulent vivre ici …. les gars qui ont chancelé avec ça … eh bien, ce n’est pas comme si je ne les comprenais pas.

Je veux dire, normalement, tu chancellerais avec ça non –

Spécialement après avoir franchi l’obstacle appelé Cerbère … vraiment extrêmement.

Au fait, j’ai décidé de ne pas vivre ici, et de viser le prochain étage … pourquoi tu demandes ?

Je suis un joueur solo. Quand j’étais au Japon, un NEET sans boulot. Signifiant – Bien sûr, j’ai des problèmes de communication ! Ne me laisse pas le dire, c’est très embarrassant !

Bien alors, à plus tard frangin ! Si tu vas viser le prochain étage, décidant de ne pas vivre ici … aussi attend avec impatience le prochain volume !

 

 †

 

Du bout du nez de Junpei, une brise amena le parfum du printemps.

Bien que c’était à l’intérieur du labyrinthe, des montagnes abondantes qui étaient entourées par des terrains accidentés.

La source de lumière est fournie par le plafond recouvert de mousse lumineuse que l’on peut voir au loin.

Une petite rivière avec un courant lent qui s’écoule doucement de la vallée.

Et les maisons en bois couvertes de chaume qui sont dispersées et les entourant – les champs de blé doré.

En regardant le paysage qui rappelle les terres cultivées quelque part en Suisse, Junpei pensa.

— ahh, un. C’est le Labyrinthe d’Interstice après tout. Jusqu’à maintenant … il y avait déjà beaucoup de choses, quelque chose comme la caverne calcaire, la forêt feuillue, prairies, etc. C’est pourquoi, je ne dirais rien à propos de l’environnement naturel très riche. Mais pourtant … c’est vrai.

Les particules argentées qui enveloppent la surface de l’étage.

Sa densité était très différente que jusqu’à maintenant, c’était très faible et mince.

A cause de sa légère densité, la lumière argentée peut seulement être vu du moins, donc si on n’était pas concentré, on pourrait sentir que c’était une illusion de des yeux.

« Hum », Junpei plaça sa main sur son menton.

— Je veux dire, l’étage entier est la zone sécurisé … y avait-il quelque chose comme ça.

Eh bien, de toute façon, Junpei confirma son statut actuel.

C’était surtout la signification de son regard.

Jusqu’à maintenant, il vivait désespérément, donc ça lui était égale.

Mais quoique, finalement, il fut capable d’atteindre un endroit vraiment sécurisé.

Il y avait les mots « Bien nourri, bien élevé », mais dans ce cas, ça serait probablement la vie en premier et alors la nourriture et les vêtements après.

Premièrement, il a remarqué d’une manière ou d’une autre, mais même avec la signification du poids, il devenait plus mince à une allure très rapide.

Sa taille était toujours de 162 cm, la même qu’avant.

 Mais son poids est de 56 kilos.

Ce n’était pas quelque chose dont il était conscient, mais c’était les effets de la consommation de sa graisse et calories à cause de grande blessure continu, et aussi du placement de tous les points bonus dans son esquive.

En y pensant attentivement, même s’il était petit, du mot « bouboule », il n’y avait pas une image d’être rapide qui émergeait.

Dans les films de Kung Fu, c’est vrai qu’il y a des petits gros qui sont capable de bouger, mais encore, après tout, avec la capacité appelée esquive, être un petit gros n’est pas un avantage.

Avec ces circonstances, c’est l’histoire de Junpei, bien que le moment qui s’est passé depuis qu’il est dans le labyrinthe n’était pas très long, avant qu’il ne le remarque, ses modifications corporelles se sont finies.

Eh bien, en réalité, les éléments de son corps lui-même sont devenus de la neurotoxine, donc – il était un authentique humain modifié, et ce n’était pas une chose ridicule cependant.

Il continua à regarder ses propres vêtements attentivement, et poussa un soupir.

Les vêtements en lambeaux qui étaient ses meilleures vêtements … étaient littéralement en lambeaux.

La manche de la main gauche était déchirée aussi, c’était la marque d’où son épaule était tailladée, et où Cerbère l’a égratigné.

Et autre que ça, c’était Sali avec du sang, de la boue et la poussière, et ça pue même.

Une fois encore, un soupir très profond.

Aussi, quand Junpei était encore au Japon, il se fichait de son apparence.

Mais même si c’est dit, durant le weekend, les moments où Noriko le forçait à l’accompagner, c’est vrai qu’il était conscient de ses vêtements.

C’était peu soigné, mais il respectait le minimum du Temps, Lieu et Occasion, il avait ce genre de personnalité.

Et, pourquoi as-t-il soudainement commencé à penser à son apparence ?

La réponse est simple.

Parce qu’en face de lui, il y avait une formidable beauté.

« Haha, tu, tu sembles impressionnant ! Et parce que … une personne que je ne connais pas est ici … que tu es de l’étage inférieur … tu viens de là hein ! »

De ses cheveux blonds qui atteigne à peine seulement ses épaules, une impression juvénile pourrait être prise.

Portant une tunique superposée marron, son âge était le même que Junpei, fin adolescence.

Elle est mince, mais ses seins étaient assez gros.

Elle était une belle fille ayant des sourcils épais et rigides qui laissent une impression qui convient au mot galant.

Elle a des yeux d’un bleu profond qui retiendrait son attention, et en portant un sourire agréable, elle avait ses mains croisées en face de sa poitrine, faisant une pose intimidant en face de Junpei.

« … Tu es ? »

« Je suis Katrina ! Une résidente du Village d’Interstice ! Née à cet étage, et élevé à cet étage »

« … Village d’Interstice ? »

« A l’origine, c’est dit que cette colonie a été fondé par les aventuriers qui sont venu des étages inférieurs. Et le résultat de la reproduction, nous sommes ceux qui avons survécu »

Junpei fit une expression un peu dégoûtée.

« Reproduction … C’est une manière un peu implicite de le dire, mais eh bien, je comprends … et alors ? »

« A cause de ça, j’ai quelque chose à te demander »

« A me demander ? »

« Un », elle acquieça et Katrina fit un très large sourire.

« Je veux ta [graine] ! »

« … Haa ? »

Un silence pendant un moment.

Pour Junpei, il ne savait pas comment comprendre cette déclaration.

« Toi … que veux-tu dire par graine ? »

« Tu es aussi un homme qui ne sais pas hein, ou, tu joues l’idiot … yosh, eh bien alors … ça signifie que tu veux que je le dise clairement très bien ? »

« Qu’est-ce que tu dis je ne sais pas … et, dis-le clairement ? … Qu’est-ce que ? »

« Je veux ton sperme »

Juste comme ça, Junpei se tourna à sa droite et l’ignora, il commença à marcher.

« Je n’ai pas bien dormir récemment … de penser que je me sens si mal que je vois des illusions … je veux dire au point que je vois de telles illusions ambigus … suis-je si frustré sexuellement ? »

Vers l’étage suivant, Junpei commença à marcher vers les escaliers qui étaient écrit dans le cahier d’Ossan.

« Attend !! Attend !! Attend Attend Attend Attend !! Je suis ici ! J’existe bien !! Je suis vraiment ici ok !! »

En ayant un mal de tête, Junpei se tourna vers la fille.

« Non, c’est ta tête qui est malade, dire que tu veux le sperme de quelqu’un que tu as rencontré pour la première fois ?!! »

« Yosh, j’ai d’une manière ou d’une autre réussi à t’arrêter ! Mais c’est vrai, dire soudainement sperme, il semble que j’avais tort aussi. Ces mots ne conviennent pas à des personnes que tu rencontres pour la première fois … je sais, bien alors, devrais-je les changer en d’autres mots ? »

« En d’autres mots ? »

« Je … avec toi … »

« Avec moi ? »

« Je veux coucher avec toi ! »

« Fuu », Junpei libéra un profond soupir.

« Il semble que c’était vraiment une illusion. Après tout, je n’ai pas dormi proprement récemment … »

Junpei se tourna encore une fois à sa droite, et vers le prochain étage, il commença à marcher vers les escaliers.

« Attend !! Attend !! Attend Attend Attend Attend !! Je suis ici ! J’existe bien !! Je suis vraiment ici ok !! »

Elle attrapa l’épaule de Junpei, et la fille nommé Katrina fit un visage sérieux.

« Je … non, nous avons besoin de graines. Je veux que tu m’écoutes correctement. Aussi, mon nom est Katrina ! Ne m’appelle pas [toi] ! »

En levant un de ses sourcils, Junpei répondit à la fille.

« Nous … ne. Il semble qu’il y a certaines raisons derrière »

« C’est vrai, il y a une bonne raison à pourquoi je veux ta graine »

A l’intérieur de la forêt, un faible espace entouré par des hautes-herbes.

Katrina a recommandé de s’assoir à cet endroit, et ils se sont fait face chacun assis avec les jambes croisées.

« Ça signifie juste. Il y avait à l’origine 7 personnes qui ont fondé notre village …… et, maintenant, il y a à peu près 50 résidents. Et comme ça, après générations … inévitablement, il y avait des mariages continus entre familles »

En faisant un visage sérieux, Katrina se leva soudainement, et fit tomber Junpei qui était assis devant elle.

Un doux parfum de ses cheveux avait dérivé et chatouillait le nez de Junpei.

« …. Je vois. Mariage entre parents … hein »

Elle acquiesça agréablement à Junpei qui n’a pas résisté, et les paumes de Katrina firent des mouvements voluptueux.

 Sur ses vêtements – touchant comme si ça atteindrait une part de son entrejambe ou non, ses doigts tracèrent une ligne.

« C’est les mots d’un des fondateurs de ce village … à cause des gènes récessifs … quand le sang est devenu trop épais … il y a une forte possibilité de naître avec des maladies innées et des troubles – en as-tu entendu parlé ? »

« Eh bien, bien que je sois comme ça … quoique pour un petit peu, je suis quelqu’un qui vient d’un monde qui est avancé scientifiquement. Je comprends ce que tu essaies de dire »

« Ça signifie, je veux ta graine ! Les aventuriers qui viennent des étages inférieurs sont des trésors ! Toutes les femmes dans ce village … je ne vais pas demander beaucoup ! Avec moi, et … au moi une de plus, si tu plantes ta graine, ça devrait être assez ! De toute façon … ta graine … donne moi ta graine !! »

Et là, le poing de Junpei frappa la tête de Katrina.

« Ok, j’ai compris. Pour le moment, arrête de toucher mon entrejambe, ok ? »

*Gotsun*, il frappa utilisant son poing avec un son sourd.

Avec des larmes gonflant dans ses yeux, Katrina fit un visage de canard.

« Je te dis, Je … veux ta graine … »

« Hum … » en regardant autour, Junpei fit un visage impressionné.

Juste comme une romance amoureuse ecchi, ce sketch fut joué, mais honnêtement parlant, ses alentours étaient enveloppé d’un air très puant.

« Donc, pourquoi suis-je entouré de gars entièrement équipés ? Aussi loin que semble leurs vêtements, ce sont tes camarades non ? »

Comme si pour entourer Junpei et Katrina, des personnes étaient cachés dans l’ombre des arbres.

Les vêtements qui ont un niveau de civilisation similaire à Katrina – plus de 10 hommes et femmes qui sont apparemment les résidents du Village d’Interstice.

Comme Junpei a dit, chacun d’eux étaient équipés avec des arcs et des lances.

A l’expression douteuse de Junpei, *Kakka*, Katrina rigola innocemment.

« Nous étions en pleine chasse tu sais. Et quand nous étions en chemin, par chance, nous t’avons trouvé. La nourriture est aussi importante, mais la graine est plus importante. Et donc, celle qui est la plus belle vient avoir un contact sexuel avec toi, c’est ainsi »

« Un type qui dit elle-même qu’elle est belle hein … je veux dire, contact sexuel … ne peux-tu pas mieux choisir tes mots ? Tu es vraiment entièrement une femme à plaindre »

 « Pour le moment, vas-tu au prochain étage immédiatement ? Si c’est possible, nous voulons que tu restes dans notre village pendant un moment. Et l’approvisionnement de la graine aussi, peut être pensée en étant là »

Tendant sa main droite, Katrina fit un doux sourire.

Il y pensa pendant un moment, alors Junpei acquiesça.

« Si c’est avec des bonnes conditions, ça aiderait si vous pouvez partager avec moi des choses qui sont pour l’exploration du labyrinthe »

Avec ses mots, Junpei attrapa la main de Katrina.

« Si c’était possible, je voulais aller au village immédiatement, mais … »

A Katrina qui baissa ses sourcils, Junpei répondit en faisant un sourire en coin.

« Vous êtes au milieu de la chasse non ? Je m’en fiche si vous retournez au village à la fin, j’irais avec vous »

 

Le temps était environ 2 heures.

Marchant comme pour coudre la jungle, ils atteignirent cet endroit.

Silence – avec cet air, personne ne disait un mot.

La forêt était remplie du gazouillis des oiseaux, le vent agité, et le souffle des humains étaient tous à cet endroit.

Plus de 10 hommes et femmes entièrement équipés, comme s’ils attendaient quelque chose … regardant un point.

C’est vrai, y compris Junpei, tout le monde est concentré sur le même endroit.

A cet endroit ouvert au sein des arbres, il y avait une figure géométrique qui brillait faiblement.

Ça signifie, un cercle magique qui a un rayon d’à peu près 10 mètres.

Junpei demanda à Katrina qui gardait son souffle bas à côté de lui avec une petite voix.

« Et … Katrina … pourquoi sommes-nous à l’intérieure des buissons, seulement à attendre que quelque chose apparaît ? »

« A cet étage, les monstres mortels distinctifs du labyrinthe n’apparaissent pas »

« Eh bien, c’est une zone sécurisée après tout. Si quelque comme Cerbère qui était dans l’étage inférieur marchait comme si c’était sa maison, en premier lieu … vous ne vivriez pas ici »

« Mais si c’était des monstres normaux, ils apparaissent rarement. Je l’ai expliqué plus tôt que nous chassons non ? »

Et là, Junpei était pétrifié pendant un instant.

« Non, j’ai entendu que vous chassiez … mais je pensais que c’était des animaux normaux … je n’ai pas entendu de subjugation de monstres tu sais ? »

« Les animaux normaux, quelque chose comme ça n’apparait pas à cet étage. Mais de temps en temps, il y a des monstres qui se perdent dans le Labyrinthe d’Interstice qui apparaisse … c’est pourquoi, pour consommer de la viande, nous pouvons seulement chasser les monstres qui apparaissent de temps en temps. Et, quand le mana a rempli ce cercle magique de téléportation … exactement—juste à l’instant. Regarde »

Avec les mots de Katrina, depuis le milieu du cercle magique, avec la taille d’environ 130 cm, un petit oni – le soi-disant gobelin apparu avec 7 d’entre-eux.

Gobelin, définit comme le plus faible des monstres les plus faibles dans les RPGs populaires.

Les gobelins qui sont apparus à l’instant sont probablement aussi les mêmes, leurs apparences n’étaient pas si différentes d’un élève de primaire.

Eh bien, c’est vraiment musclé, et s’il ouvre sa bouche, des crocs mortellement tranchants peuvent être vu … mais de toute façon.

Au même moment que les monstres sont apparus, une tempête de flèches tomba de toutes les directions.

Après que le son du vent étant coupé fait par les flèches, *DosuDosuDosuDosu*, un son étouffé.

Les uns après les autres, les gobelins s’effondrèrent.

Tous les gobelins se sont effondrés, et après avoir vu qu’ils ne sont seulement devenus des objets convulsant sur le sol, ils échangèrent leurs arcs avec des lances et les percèrent.

Comme pour faire de la viande – ils ont été poignardé plusieurs fois.

Du sang gicla et des gros morceaux de viande volèrent, et les organes furent éparpillés grandement.

Après que la forme des corps ait disparu, des acclamations s’élevèrent de là et là.

Katrina acquiesça très contente, et ouvrit sa bouche.

« C’est la chose appelée victoire qui vient à ceux qui frappe les premiers »

« … les gars … comment puis-je le dire … vous n’avez aucune clémence … »

Et, une fois encore, le cercle magique commença à briller.

Avec ça comme signal, les hommes et femmes qui ont des lances, coururent de cet endroit, et se cachèrent une fois encore dans l’ombre des arbres.

Avec une lumière émis juste comme un éclair, *BachiBachi*, l’atmosphère trembla.

Et, après que la projection lumineuse ait disparu – il y avait un oni géant là.

Avec une taille de plus de 3 mètres, une peau rouge sombre. Ses bras étaient très musclés, ça a la largeur d’une taille de femme adulte.

Avec son haut de corps nu, et un pagne … en addition, des cornes.

Finalement – c’est un Ogre (Oni)

 Regardant son apparence, Junpei qui était un peu mal activa [Identification]

 

[Ogre]

 Spécification de danger ▼ ▼ ▼ D

Caractéristiques ▼ ▼ ▼ Similaire à un monstre du type Oni, comme un monstre qui apparaît près du monde humain, son danger est haut. A cause de ça, il est dans le top 5 des quêtes de subjugation que la Guilde sort. Attaquant avec sa large masse de muscles. Et la dureté qu’il a avec sa grande stature, il est la cible de peur des nouveaux groupes d’aventuriers. D’un autre côté, si vous êtes capable de chasser ce monstre avec facilité … peut être, vous serez traités par la réceptionniste de la Guilde comme accompli.

Juste comme plus tôt, vers l’ogre, de loin, des tirs furent tirés de leurs arcs.

Mais, il semble qu’ils ont utilisé leurs stocks de flèches plus tôt, donc les tires se sont finis rapidement.

En retirant les dizaines de flèches qui ont entièrement frappé son corps, avec un large sourire cruel, l’ogre couru vers l’homme qui était le plus proche.

Bien que l’homme s’enfuit en criant, avec son physique et sa force … ça signifie, la vitesse était différente.

Il fut immédiatement capturé, et son épaule attrapée.

« Oi, Katrina … c’est bon ? En regardant ce monstre … »

Sans attendre la fin des mots de Junpei, l’épaule de l’homme que l’orgre a attrapé fut écrasée.

*Bakyu*, avec ce son ridicule, ses os écrasés percèrent sa peau. De l’épaule de l’homme fleuri une grande fleur de sang.

« Oi, c’est vraiment ok ? »

Aux mots de Junpei, Katrina répondit avec une expression calme.

« Cette blessure … si c’est à propos de si elle va guérir ou non … c’est bon »

« C’est bon puisqu’il va guérir, tu dis … c’est … ce n’est pas ce problème … »

« Bien que sa densité est faible, c’est une zone sécurisée ! Un ou deux bras, même s’ils sont coupés … ils vont retourner à la normale en 2 semaines ! »

« Non, je ne dis pas que c’est le problème … avant de dire que ça va guérir ou pas … n’est-il pas presque mort … cette personne … »

Comme Junpei a dit, l’ogre rigolait très content saisissant le visage de l’homme.

Si l’ogre veut et commence à serrer son poing – ce n’est pas dur d’imaginer que la tête de l’homme exploserait juste comme une pastèque écrasée.

« C’est vrai, cher époux … ça guérira s’il ne meurt pas. Ça veut dire … c’est bon si nous faisons en sorte qu’il ne meurt pas »

« Non, que veux-tu dire par cher époux … pourquoi si soudainement … ? »

Quand Junpei dit cela avec un visage consterné, Katrina jeta une pierre vers l’ogre.

Il semble que l’intérêt de l’ogre a complètement été changé à eux.

Comme preuve, l’homme qui avait sa tête saisie fut jeté.

Et avec ça … Katrina regarda Junpei, et sourit malicieusement.

« … Que ferais-tu ? Cher époux ? »

Et là, Junpei secoua la tête latéralement, et sourit faiblement comme pour abandonner.

« … mon dieu. Quand je pensais que tu étais seulement une idiote … quand je l’ai remarqué … il semble que celui dont on s’était joué … c’était moi hein »

« Après tout … si une graine va être prise, une forte graine est mieux … celui qui a l’habitude de venir des étages inférieurs … laisse-moi voir ton pouvoir »

« Ha- … », il laissa sortir un profond soupir.

« Eh bien, même si je vais tuer Kido et le reste … à quel point est la force des monstres communs dans le monde extérieur … ça serait mieux de la connaitre »

Et, il continua.

« Le moi de maintenant, combattre normalement … comment c’est vraiment … eh bien, c’est vrai que je veux savoir »

Disant seulement ça, Junpei sortit son arme de sa taille.

 

 

La conclusion était, c’était la victoire écrasante de Junpei.

Y pensant très attentivement, dans les étages plus tôt, il a été capable de s’occuper de la vitesse de Cerbère.

A ce Junpei, il n’y avait pas moyen que les attaques des monstres normaux touchent.

Les détails sont les suivants.

Premièrement, il esquiva les féroces attaques de l’ogre de nombreuses fois.

Et avec la canine de Cerbère, il blessa le poignet et le cou de l’ogre grandement.

Après que l’adversaire s’est effondré – utilisant son Magnum calibre 41, il le fit explosé avec son cerveau, eh bien, c’était comme ça.

Utilisant le Magnum depuis le début avant qu’il s’approche, et détruire sa tête est probablement le choix le plus intelligent.

Mais, dit clairement, le combat cette fois était seulement une confirmation pour Junpei.

— Kido et ses potes … s’il peut les changer en gros morceau de viande maintenant ou pas.

Le résultat, c’était oui.

Subjuguer un monstre avec une spécification de danger D, vous pouvez dire que c’est la preuve d’être accompli pour les aventuriers.

Très probablement, même Kido … ça devrait être un adversaire difficile à chasser.

Mais, pour Junpei dont l’efficacité de l’esquive a atteint des niveaux inhumains, ses mouvements, ses attaques … ce n’était pas différent des mouvements d’un escargot.

De toute façon.

Le monstre subjugué était un ogre pour Junpei.

Et, la chasse des résidents de cet étage – 7 gobelins.

Et tous ces corps sont éparpillé dehors … c’est la situation.

Avant, comme le Dieu avait expliqué, la règle de ce monde est différente de la Terre.

Quand les animaux et choses semblables ont perdu leurs vies, après que le temps soit passé, les substances qui les composent retournent à la lumière, et retournent aux mana qui remplit l’atmosphère.

A cause de ça, la viande alimentaire et semblable, après Boucherie qui a une signification différente, ça les change en cartes d’article.

Et le but de la chasse aux monstres, est la chasse pour la viande.

« Katrina ! Nous te laissons ça ! »

Des voix qui sonnent comme si c’était déversé sur Katrina.

Et alors, elle toucha le corps du gobelin, et les uns après les autres, leurs corps se changèrent en cartes d’article.

« Utilisation de la compétence [Boucherie] »

En fait, c’était quelque chose que Junpei faisait, mais cette scène … après tout, ça lui fit sentir quelque chose d’étrange.

Si on dit Boucherie, retirer la peau, vider son sang, et diviser la viande en part … ça devrait être une routine très graphique.

« Mais … », Junpei changea son avis.

Après tout, c’était quelque chose qu’il a fait lui-même … et même s’il sent quelque chose d’étrange à ce propos, c’était, après tout, la règle pour la Boucherie dans ce monde était comme ça, donc c’est quelque chose qu’il a besoin de reconnaître.

Et, avec ça et ça.

Après quelques minutes, tous les monstres se sont changés en carte d’article avec la main de Katrina … non, dit spécifiquement, ils se sont tous changés en carte de « viande ».

« … hé, Katrina … ce sont tous … de la viande ? Et en plus, plusieurs sont tombés à chaque fois … au total … 35 cartes de viande … ? Jusqu’à maintenant, j’ai vaincu beaucoup de monstres, mais le taux de drop de la viande est seulement d’environ 30% … »

« Ahh, à ce sujet hum », Katrina rigola légèrement.

« C’est la compétence Boucherie. N’as-tu pas entendu ce que j’ai dit en premier ? »

« … Compétence ? »

« C’est vrai. La compétence [Boucherie], c’est une – Superclasse »

« Superclasse … si j’ai raison … c’est le ridicule niveau d’efficacité de la compétence non ? »

A la question de Junpei, Katrina répondit mélancoliquement.

« Les graines de culture sont abondantes à cet étage. Mais … aussi bien les animaux et peut-être les plantations, il n’y a presque pas de source de protéine »

« Il n’y a pas de source de protéine … des humains vivent avec ça … »

« C’est vrai, c’est pourquoi … c’est super-classe. Dit spécifiquement, les résidents de cet étage afin de survivre, il y avait besoin de l’entraîner jusqu’à cet dimension »

« … ? »

« Si ce n’était pas une superclasse … les articles obtenus … vous ne pouvez pas les viser pour les faire sortir. En plus, c’est aussi possible de les rassembler plusieurs fois. Par exemple, les choses autres que les sources de protéines … oui, pas la viande, si de la peau de gobelin sortait comme article obtenu, ça serait désastreux »

Et, elle continua.

« J’… ai été entraîné avec cette compétence depuis que je suis jeune. C’est ma raison d’exister, et c’est assez bon que je suis capable de le faire. La source de protéine dans cette étage est seulement des monstres … et en réalité, c’est très rare que des monstres émerge. C’est vrai, s’il n’avait pas une personne possédant cette compétence, les résidents de cet étage, de manque de nutriment, ça veut dire que nous aurions été annihilé avant longtemps »

« De toute façon », Katrina regarda Junpei avec des yeux brillants.

« Pour tuer un ogre en un instant … cette vitesse phénoménal … comme attendu de mon cher époux »

« Je dis, pourquoi est-ce [cher époux] ? »

Sa main droite était étreinte énergétiquement par Katrina, et ils semblaient comme s’ils avaient croisé leurs bras.

« Il n’y a pas besoin d’être timide … après tout, ce soir, tu vas être l’esclave de mes grandes techniques »

« Je l’ai dit continuellement, mais ne peux-tu pas l’adoucir au moins ? Les choses comme la pudeur, je pense qu’elles sont importantes »

« Fufun », Déclara Katrina.

« Une approche directe est la meilleure !! Quelque chose comme un jeu indirect … c’est quelque chose que je ne peux pas faire !! »

« … Eh bien, tu … c’est probablement vrai »

Et là, Junpei fit un sourire insouciant comme s’il abandonnait.

— Y pensant attentivement, même au japon ou peut-être même quand je suis venu dans ce monde – rien de bon est arrivé.

Il n’y avait à tout moment ce que j’avais besoin, et je n’ai jamais rêver que ce moment viendrait.

C’est vrai, ces choses sont vraiment mal génétiquement, ils veulent les gènes de Junpei, quelque chose comme ça … bien que c’était ce genre de raison inévitable.

Mais malgré tout.

— Être aimé par quelqu’un n’est pas si mal … non, pour être capable de penser à ça … peut-être, c’était parce que … elle disait les choses au clair … qu’elle a besoin de moi … hum ?

En pensant ça, la bouche de Junpei se détendit comme s’il ne sent pas si mal à ce sujet.

Et là, les plus de dizaines d’hommes et de femmes qui regardaient de loin approchèrent Junpei.

Leurs âges étaient au environ de la fin d’adolescence début vingtaine.

Très curieusement, un d’eux parla à Junpei.

« Ce mouvement plus tôt … c’est vraiment incroyable hein ? A combien est ton esquive … ? »

« Ahh, c’est 3000 »

Et là, la peur parcourra le groupe.

« 3000 ? Qu’est-ce que tu as fait pour atteindre autant ?!! »

« Eh bien … je suis au dessus du niveau 600 après tout … »

« Plus de 600 ?!! Ce niveau … est-ce possible ? »

Et là, l’homme barbu qui semble être le plus vieux d’entre-eux leva sa voix.

« Avant, c’est dit que les aventuriers qui sont venus ici étaient aussi à plus de 500. Après tout, les étages avant … comme la légende dit … c’est l’enfer »

Et à Junpei qui semblait être passé par cet enfer, comme si étant impressionné, le groupe le regardait avec respect.

« Ils sont vraiment incroyable … les aventuriers qui viennent des étages inférieurs … pour Katrina de recevoir la graine d’une personne comme lui … les graines fortes sont des trésors pour tous les résidents de cet étage »

« Non, c’est pourquoi je vous dis … »

Quand Junpei agit comme s’il n’a pas l’intention de faire ça, la déprime et le découragement parcourra le groupe.

Et là, Katrina baissa ses sourcils tristement.

« Hé … pour toi … suis-je autant … peu attrayante ? »

Les yeux qui le regardaient avaient des faibles larmes gonflant.

Et là, Junpei pensa.

— Eh bien … en attendant, seulement un peu …. Ça ne serait pas mal de rester à cet endroit.

Et là, Katrina demanda à Junpei.

« Au fait, spécifiquement, à quoi ressemble ton statut ? J’ai entendu que ton esquive était de 3000 par contre … »

« Ahh, c’est …. C’est plus rapide de le montrer que l’expliquer avec des mots »

Junpei sortit sa plaque de statut de sa taille, et le passa à Katrina.

« … C’est … un statut très irrégulier »

Takeda Junpei

Niveau

637

PV

30

MP

175
Attaque

255 (Stat de base 5)

Défense

5

Esquive

3000

 

Junpei répondit avec un large sourire à Katrina qui rétrécissait ses sourcils.

« D’un autre côté, si ce n’était pas comme ça … c’était impossible »

« Au fait … je voulais te demander »

« Quoi ? »

« Les stats basiques d’attaque, si c’est 5 … ça signifie, ta force à l’origine est … peut-être … »

« Ahh », Junpei acquiesça.

« Normalement, je suis plus faible que les gars ici là »

« Je vois », Katrina acquiesça et les deux poignets de Junpei, elle les attrapa solidement avec ses deux paumes »

« Mon attaque de base est à 80. Tu … dans un concours de force normal … ça signifie, que ce n’est pas faux que tu ne peux pas échapper à cette situation immédiatement ? »

Junpei fit une expression douteuse.

« Hé … ça fait mal … pourquoi … saisis-tu si fortement … »

La bouche de Katrina se releva sans tarder.

« Suivant les leçons qu’on m’a dit jusqu’à maintenant … pendant le banquet, je pensais à te laisser boire quelque chose, mais il semble qu’il n’y en a pas besoin »

« A ce moment-là, Junpei sentit un fort coup à l’arrière de sa tête.

Le cerveau à l’intérieur de son crâne a été secoué comme si c’était du pudding.

Quand il le remarqua la terre et le ciel était inversé et les lumières étaient aussi inversées.

Dans la scène s’assombrissant lentement, Junpei réussit d’une manière ou d’une autre à regarder à l’arrière.

Et il vit.

Tenant une matraque (un sac rempli avec du fer et de la ferraille comme arme émoussée) – il vit l’homme qui lui parlait avec un ton calme plus tôt.

« Tu déconnes ! », il pensa, avant que la conscience de Junpei ne chute complètement, il activa [Identification].

— [Identification] ne s’active pas contre les humains.

C’est une des choses qu’il a trouvés en vivant, avant qu’il vienne dans le Labyrinthe d’Interstice.

La conclusion était, [Identification] – ça s’est correctement activé contre-eux.

Ça signifie, ils n’appartiennent pas à la catégorie des humains.

Le résultat de la compétence Identification, il lut ce qui fut montré à l’arrière de sa tête.

— Élevage … hum. Ahh, ça …. Ne sera pas quelque chose de bon …

Comprenant jusque là, la conscience de Junpei tomba complètement dans le sommeil.

 

[Résident du Village d’Interstice]

Caractéristiques ▼▼▼Le printemps vient quand les aventuriers vivant dans le labyrinthe font une colonie. Reproduction de quelques ancêtres. Pour éviter l’héritage récessif, ils utilisent tous les moyens pour gagner de nouveaux gènes (aventuriers). Aussi loin que la génétique va, il n’y a pas de doute qu’ils sont humains, mais leur tendance est plus proche de celle d’un monstre que celle d’un humain. Ce sont des barbares. C’est une race qui a augmenté leur technique [Boucherie] à leur limite pour ne pas gaspiller les protéines qu’ils gagnent des animaux obtenus rarement. Parce qu’ils ont été élevé dans un environnement spécial où la consommation de protéines est très difficile, ils ont une culture de [cannibalisme] et d’[élevage].

 

Quand il se réveilla – Junpei était à l’intérieur d’une pièce qui avait une odeur de moisi.

Il y avait une largeur de 10 mètre carré, et une porte faite de 10 barres de fer à l’entrée des escaliers.

C’était une pièce qui convient vraiment au mot prison souterraine.

Mais dans un coin de la pièce, des objets qui ont des formes inappropriées pour une prison souterraine étaient placées.

Aussi large qu’un lit taille double, et sa forme était la plus proche d’une table d’opération avec des systèmes de restriction.

La faible odeur de pourri et de mort.

La surface de la table en métal était probablement nettoyée et désinfectée correctement, mais ça pourrait être difficile d’enlever l’odeur fétide qui y a suintée depuis plusieurs années.

Dans ce genre de pièce, les jambes ainsi que les bras étaient fixés avec une ceinture en cuir.

« … C’est ? »

A la question de Junpei, Katrina répondit en le regardant de haut.

« C’est l’usine »

« … usine ? »

« Oui, c’est correct. L’usine de préparation … de viandes cultivées »

Un profond et désagréable soupir. Pensant à la situation, c’était la pire chose qui pouvait arriver.

Excès d’un mauvais sentiment, en abandonnant à moitié, Junpei demanda en ayant des sueurs froides.

« Cultivées … tu dis ? »

*Kokuri*, Katrina acquiesça.

« La situation alimentaire de cet étage … les céréales … il en a assez. De la vitamine et des minéraux aussi … il en a assez.

« Juste », elle ajouta.

« Depuis longtemps … pour vivre ici …. Nous …. Avons désespérément besoin de protéine. Il n’y a pas d’haricot, et il n’y a même pas d’insectes ou d’animaux. Ce qui est là … était la viande de monstre qui apparaît parfois … mais même avec ça, la quantité est désespérément pas assez »

« Non … mais … cultivé … qu’est-ce que ça signifie ? Est-ce à propos de l’élevage d’humains et ensuite les manger ? »

« Nope, c’est faux. Faire ça depuis le début est très inefficace »

« Alors, élevage … comment … ? »

« C’est une zone sécurisée. Je ne pense pas qu’il a besoin de plus d’explication avec ça par contre ? »

Et là, Junpei perdit son souffle.

En réalité, Junpei l’a expérimenté avec son propre corps, et plus tôt, Katrina elle-même disait ça aussi.

[Bien que sa densité est faible, c’est une zone sécurisée ! Un ou deux bras, même s’ils sont coupés … ils vont retourner à la normale en 2 semaines !], elle a dit.

Et le mot élevage.

Il ne voulait pas le reconnaître, mais il ne pouvait pas s’empêcher de confirmer.

« Ne me dit pas … de perdre des membres … récupération répété … vas-tu obtenir de la viande avec ça ? »

« La récupération dans les zones de sécurité. La chose nécessaire avec ça est seulement des calories … ça signifie, avec seulement la consommation de calories et de céréales – c’est possible de produire de la viande. Nos ancêtres ont apporté cette conclusion »

« … Mais avec ça … tu vas bien ? »

« Avec ça, nous sommes capables de vivre, et nous ne savons pas d’autres moyens de vivre autre que ça »

« Mais … tu sais »

Et là, Katrina regarda le plafond avec des yeux regardant au loin.

« Je vais le dire clairement. Probablement, ta vie prendrait seulement 2-3 ans. Ce n’est pas ton corps … mais ton esprit va devenir mauvais »

« … Qu’est-ce que tu veux dire ? »

« Qu’est-ce qui va arriver à partir de maintenant, je pense que tu peux le comprendre »

Katrina dit jusque ça, sourit d’un air désapprobateur, et secoua la tête latéralement.

« Non, fuir l’explication n’est pas bon … non. Je vais l’expliquer en détail. A une allure régulière, tu vas perdre tes membres et ton esprit va lentement s’abîmer »

« Eh bien … tu seras vraiment brisé avec ça. Mais … quand je mourrai … non, avant que je vienne ici, l’approvisionnement régulier de viande … comment faisiez-vous ? »

« S’il y a des aventuriers, nous utilisons des aventuriers. Et … quand il n’y a pas d’aventurier, nous nous utilisons nous-même. Et jusqu’à plus tôt … celui qui entreprenait la production dans cette usine … était mon petit frère »

Et là, *Pan*, Katrina tapa ses mains.

« La règle est simple. Tu vas être confiné. Et ton sperme sera collecté régulièrement. Et enfin … tes membres seront coupés régulièrement »

Katrina continua plus loin au Junpei qui s’est tu.

« Que nous disons des choses ridicules … nous savons. Mais … autre que ces règles, nous te … traiterons avec le plus grand respect »

Avec un très profond soupir, dans les yeux de Katrina, des larmes gonflèrent faiblement.

« Je suis désolé. Ce village … s’il te plait. Il n’y a – pas d’autre moyen »

Et juste comme ça, Katrina sortit une machette avec une lame de 1 mètre.

Elle le balança alors grandement, il tomba vers la base de son pieds droit.

« Je suis désolé »

*Hyun*, un bruit de vent.

Et suivant, *Zushin*, un son sourd.

Et, Junpei hurla silencieucement, similaire au rugissement d’une bête.

Il est passé au-dessus de la douleur, à la place, il pouvait seulement le sentir comme chaud.

Du sang vomissaient comme une fontaine, mais malgré tout, il semble que ce n’était pas assez pour couper sa jambe droite de son torse.

Après le cri, il ne fut pas immédiatement capable de dire quoi que soit, « Hyu, hyu », à Junpei qui respirait avec ses épaules en larmes, Katrina ouvrit sa bouche pour s’excuser.

« … Je suis désolé. Je vais le couper entièrement avec la prochaine »

Avec ses mots, une fois encore, la machette fut balancée.

Avec le son métallique aigu du métal dont est composé la machette, et le métal dont le lit était composé se touchant chacun, Junpei perdit un de ses quatre membres.

« Aa … aaAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !! »

Alors que Junpei hurlais comme s’il était devenu fou, Katrina prit immédiatement soin de la base de la jambe de Junpei.

Premièrement, pression direct hémostase utilisant un tissu. Elle fit un hémostase en attachant fermement sas jambe. (NDT : arrêt perte de sang en bref)

L’un à la suite de l’autre, Katrina le traita.

Et en plus, la jambe droite était enveloppée par des particules argentées.

Une combinaison de mouvement de première secours d’un humain et la guérison d’une zone de sécurité.

La douleur devenant de plus en plus faible, Junpei sourit ironiquement.

— C’est vrai, avec ça … je ne mourrais pas si facilement.

Et juste comme ça, le temps passa – en une heure, son hémorragie s’est complètement arrêté.

Une fois après la perte de sang et la douleur, vers ce que Katrina tenait, il regarda la chose qui était une fois sa jambe droite.

« Et … tu vas manger ça, non ? »

« Le banquet d’aujourd’hui pour ton arrivé. Ta viande sera … pas un morceau de cela sera gaspillé, aujourd’hui, ce sera placé sur la table de tout le monde … »

Il essaya de dire quelque chose, mais Junpei secoua sa tête latéralement.

« N, qu’est-ce qu’il y a ? »

« Non, ce n’est rien. Et alors, je veux confirmer quelque chose … »

« Qu’est-ce que c’est ? Si c’est quelque chose que je connais, je vais répondre »

« … cette porte faite de barre de fer, tu ne vas pas la verrouiller ? »

« Oui. Pour le moment, jusqu’à tes pieds repousses, je pensais attendre et voir sans contrainte en attendant »

Et, Junpei leva le haut de son corps, et en secouant ses deux mains, il demanda.

« Alors que je récupère, les moyens de contention vont être enlevé … c’est ok …. Pour vous de ne … pas m’attacher ? »

« Je t’ai dit avant. Nous ne traiterons avec le plus grand respect. C’est pourquoi, nous n’allons pas te restreindre et confiner inutilement. En premier lieu, quand tu vas passer par les escaliers, c’est notre espace de vie … même si tu planifies de t’échapper, tu ne peux pas t’enfuir avec cette jambe »

« Je vois », Junpei fit un sourire en coin.

« Et … aussi. La raison que tes restreintes sont retirées … c’est avec le plus grand respect, mais ce n’est pas seulement ça »

« Et donc ? »

Rougissant légèrement, Katrina sourit.

« Je suis … une femme. Et, pas seulement ta viande, c’est vrai que ta graine est nécessaire. Peut-être notre relation est déjà si déformé que c’est difficile de la réparer, mais malgré tout, si possible … pas avec force … je pensais créer une relation plus approprié avec toi »

Et là, la conscience de Junpei commença à devenir distant.

Katrina, même après avoir fait des choses jusque-là, elle veut avoir une relation amoureuse correcte, elle dit ça avec un visage sérieux.

Maintenant, à l’homme à qui elle a pris un des membres pour le manger, elle rougit … et dit ça.

C’est vrai, c’est le sens commun de ce village, et plus probablement, ils ont vraiment été capable de se reproduire avec ça.

C’est – la notion naturel partagée ici, Junpei comprit et eu la nausée.

— Ils sont complètement … sacrement fou … ils ne sont pas normaux …

Toutefois, Junpei pensa.

Au Japon, ou peut-être dans le monde à l’extérieur de ce labyrinthe, ces morales seraient anormales, mais pour eux qui ont été élevé à cet étage … c’était inévitable avec le flux séquentiel.

Et, même en le voyant d’un point de vue rationnel, au moins, il pense que ce flux séquentiel n’est pas bon pour eux.

Perdant espoir en tout, et acceptant, et en plus de ça, faire tous ce qu’ils peuvent – vous pouvez y penser juste comme ça.

Pensant jusque-là, Junpei une fois encore, comme si pour dire quelque chose, non, comme si pour l’avertir, regarda vers Katrina.

Mais, avant que Junpei commença à parler, Katrina ouvrit la bouche en premier.

« C’est l’heure, je vais monter. Tout le monde devrait attendre la viande »

Comme si pour transporter la jambe droite coupée sur son épaule, elle la leva.

« … »

« Bien alors, ce soir … après le banquet … je viendrais te voir, ce soir est notre nuit de noce »

En haussant les épaules, Junpei chuchota comme pour le rejeter.

« Romantique ou qu’importe, non merde … les mots nuits de noces, il n’y a pas de situation plus inapproprié pour dire ça »

« Hmph … dit ce que tu veux »

Quand elle se tourna, « Cependant … », pour l’avertir, Junpei essaya de l’appeler pour l’arrêter.

Mais, cependant, il entendit.

En frottant à ce qui était la jambe droite de Junpei, les mots qu’elle chuchota.

« ……….. Itadakimasu » elle dit.

C’est pourquoi à la fin, Junpei arrêta les mots qu’il allait l’appeler.

 

 

Et le jour suivant.

Junpei qui se dirigea vers l’escalier avec la béquille improvisée qu’il a fait, et chuchota avec une expression consternée.

« … Eh bien … ça devrait … arriver non »

C’était une grande salle ayant l’espace d’une pièce de 30 tatami. Regardant l’intérieur, il semble que c’est utilisé habituellement comme réfectoire.

Comme Katrina a dit le jour d’avant, c’est probablement la salle principale où la colonie vive ensemble.

Avec un très profond soupir, Junpei regarda dans les alentours.

Sur la longue table qui est placé dans le réfectoire, de la nourriture qui semble être un ragoût était distribué.

Il semble être le même qu’un ragoût de bœuf mais dans ce cas …

De toute façon, le ragoût froid restait dans chacun de leurs plats, et ils étaient tous mangés.

C’est vrai, ils mangeaient un ragoût de viande humaine.

Le résultat, un d’eux tomba sur la table, un d’eux roula sur le sol et s’effondra.

Leurs nombres – un total de 50.

Ils étaient tous couvert de vomi, et certain ont même vomi du sang.

En marchant, il vérifia tous ceux qui était actuellement en rigidité cadavérique. Et, Junpei s’arrêta en face d’une personne spécifique.

C’est vrai, presque tout le monde se sont changés en corps immobile, mais un parmi eux était toujours, de la neurotoxine – c’était une apparence de fille qui convulsait.

Katrina tourna son visage avec une expression désespérée vers Junpei, et ouvrit sa bouche avec des mousses de sang.

« … pourquoi ? que … qu’est-ce qui est arrivé, pour quelque chose comme ça d … ? »

« Je suis désolé, Katrina. Ma viande … c’est toxique »

Il semble qu’elle l’a déjà deviné, sans en douter, Katrina secoua la tête latéralement.

« … je vois. Tu es une personne qui vient des étages inférieurs après tout … ce n’est pas étrange même si tu as une caractéristique que nous ne comprenons pas … »

Regardant les alentours encore une fois, Junpei fit une expression comme s’il avait mordu une punaise amère.

« Eh bien, c’est ce que tu dis souffrir des conséquences. C’est la fausse personne si tu as de la rancune contre moi ? »

« … souffrir des conséquences ? C’est scandaleux. Je veux demander une révision de ces mots »

« Scandaleux ? »

« … nous … faisons ça pour vivre. Si tu dis que nous souffrons des conséquences, ça serait comme si c’est notre faute. Mais, c’est … quelque chose qui n’est pas une tendance que … »

« Ahh », Junpei acquiesça.

« C’est vrai, tu n’as pas faux. Mais, vous souffrez des conséquences »

« … ? »

« Je ne sais pas quels sont les exigences naturelles pour cette étage, mais vos choix n’étaient probablement pas faux. Je ne vous blâmerais pas pour ça »

« … ? »

« L’histoire est très simple … et je vous ai juste dupé »

« Dupé … ? »

« Vous m’avez dupé en premier, et je vous ai dupé après. Eh bien, ce que j’ai seulement fait était les effets après avoir mangé … je n’ai juste rien dit à ce propos »

« Pour manger un humain, ça signifie que vous n’y pensez pas comme rien. Je vois … plus que nous … ça signifie que vous êtes dans un endroit où l’éthique a transcendé le bien et le mal … »

« Au fait, où sont cachées mes armes ? D’une façon ou d’une autre, tu ne vas pas être sauvé … je vais te laisser te reposer »

« A l’intérieur de ce tiroir … »

Il suivit la direction que pointa Katrina.

Il marcha vers le coin de la pièce et chercha le tiroir. Il trouva immédiatement ce qu’il cherchait.

Il prit son pistolet et regarda Katrina.

« Et, bien … ce que j’essaye de dire est, celui qui est dupé est l’idiot – c’est seulement si simple.

Et, il continua.

« C’est ce que tu appelles – souffrir les conséquences »

« … je vais être tué par l’homme qui allait être mon mari. Eh bien … ça pourrait être approprié pour un parent de sang maudit comme moi … »

« Nope, sang maudit ou quoi que soit, ce n’est pas ce problème. Je veux dire, c’est vraiment quelque chose qui n’est pas important. J’ai appris avec cette fois. Premièrement, les personnes qui sont plus faible que moi, il y a déjà beaucoup d’entre-eux. Et juste comme j’ai fait dans ce labyrinthe – le fort qui baisse sa garde, perdra face au faible, ça … ça existe »

A l’intérieur des yeux de Junpei, elle confirma qu’il n’avait pas une once d’émotion en eux.

Avec la résignation à son destin, Katrina sourit gentiment, et ferma ses yeux comme pour abandonner.

« C’est mon honneur d’avoir pu t’aider, cher époux »

Et Junpei plaça la visée du pistolet entre les sourcils de Katrina.

« Bien alors, compétence [Boucherie] »

En tirant la gâchette, il continua.

« … itadakimasu »

 

« En attendant … ravitaillement. Quand j’ai été jeté ici, je n’avais pas d’argent donc je n’ai pas été capable de me préparer convenablement, mais … »

En utilisant une béquille, il quitta le réfectoire rempli de corps et sortit à l’extérieur.

C’était un endroit qui était comme une place ronde pavé de pavés.

Aussi loin qu’il pouvait voir, il y avait 6 batiments ayant un second étage.

Au milieu de ces bâtiments, c’était formé de tel sorte que le réfectoire plus tôt était placé au milieu.

« La plupart d’entre-eux sont probablement les espaces de vie. Mais … plus probablement, ça devrait être cet établissement … »

Il partit vers le bâtiment le plus proche.

Il ouvrit la porte et quand il regarda les alentours, « Un », Junpei acquiesça.

« Yosh, c’est bingo dès le départ »

Aussi loin qu’il pouvait voir à l’intérieur, des tas de sacs – plus probablement, des sacs de grains.

Le nombre de sacs était au-dessus de 200.

De son sentiment, chacun fait probablement plus de 20 kilos.

Il appela sa boite à objet, et Junpei y mit les sacs les uns après les autres.

… C’est surtout un dur travail ordinaire.

Parce qu’il a un handicap où il a seulement une jambe.

Et, parce qu’il manque sincèrement d’endurance, il fit tomber les sacs plusieurs fois.

En premier lieu, les HP ont, autre que la capacité à résister aux attaques, aussi la signification d’endurance et d’endurcissement.

Et … le statut de Junpei, autre que l’esquive, c’est plus bas que les personnes normales.

Junpei se parla à lui-même comme pour en avoir ras de bol.

« Il est grand temps que … je devrais arrêter de tout mettre dans l’esquive, et aussi en mettre certain dans les HP … ça affecte directement l’endurance aussi, et après avoir aussi combattu désormais, je veux dire dupé, ça sera une routine persistant après, donc bien sûr … avec autant de défense en papier … je vais mourir avec une simple attaque. Mourir d’une mort malencontreuse comme le Roi Liche, est bien … »

Probablement à cause du travail continu utilisant le corps, comme si c’était le signal pour se reposer, il se laissa tomber sur les sacs empilés.

Un très profond soupir.

Il soupira légèrement, et d’un regard vide – observa sa jambe droite perdue.

« Eh bien … elle a dit que ça prendrait 2 semaines pour que la jambe repousse. Ce n’est pas comme si j’ai besoin de presser le travail d’approvisionnement aussi … »

Après avoir fini une petite pause d’environ 2 minutes, il se leva une fois encore comptant sur la béquille et commença à travailler.

A la fin.

Dans les 3 jours suivant ça, Junpei accueillit le contenu suivant dans sa boite à objet :

  • Céréales (250 sacs) – 5 tonnes
  • Eau (sacs de cuir x500) – 2500 litres
  • Besoin journalier – Vêtements – tout ce qu’il pouvait obtenir
  • Objets – tout ce qu’il pouvait obtenir
  • Fourniture médicale simple – tout ce qu’il pouvait obtenir
  • Articles en métal – tout

 Et une large quantité de pots d’huile.

Dit honnêtement, il a énergiquement empaqueté la nourriture et l’eau dans l’hypothèse qu’il pourrisse.

En réalité, ça pourrait être inutile de ramener autant.

Mais, toutefois, juste comme il y avait des humains ici, il y a la possibilité qu’il a aussi des humains dans les autres étages.

Et pendant ça, ce n’est pas faux que la viande et l’eau peut être utilisé pour faire du troc, et d’une quelconque manière, il pouvait juste les jeter si ça pourri.

Les besoins journaliers et choses similaires aussi, il a empaqueté tout ce qu’il a vu dans l’espace de vie dans sa boite à objet.

On peut le dire comme une pauvre mentalité, mais après avoir échappé aux mâchoires de la mort plusieurs fois, Junpei a remarqué quelque chose.

— que ce n’est pas quelque chose d’inutile … pour survivre.

Avec un vêtement, ou peut-être, avec une aiguille … dépendant de la stratégie, ça pourrait devenir une arme qui percerait la bête magique mythologique.

Par exemple, juste comme subjugué Cerbère avec des torches, des pots d’huiles et de points d’ignition.

Junpei qui a fini son travail, l’endroit où il parla en dernier à Katrina – il retourna au réfectoire.

Il s’assit à table et mangea.

Du blé pétri avec de l’eau, de la nourriture comme le Nan.

En marchant ça, le visage de Junpei fronça les sourcils désagréablement.

La raison – est que, cette acidité ou peut être une odeur amère. La mauvaise odeur qui remplissait l’intérieur du réfectoire faiblement, mais au niveau qui ne peux pas être ignoré.

C’était l’odeur pourri des corps qui remplissait l’intérieur du réfectoire.

Puisqu’il avait beaucoup de personnes qui sont mort, c’est une chose très naturelle on peut dire, on peut voir ici et là des mouches attirées par la mauvaise odeur.

Normalement, Junpei pensa qu’il devrait se dépêcher et les [Boucheries], et les changer en compétences ou viande ou n’importe quel objet.

La compétence qu’il a volé à Katrina.

— [Boucherie]

Avec cette compétence qui a atteint la superclasse, si c’était un objet qui était possible d’obtenir d’un corps, ça signifie qu’il pourrait viser pour tout faire apparaître.

Et la cible cette fois n’est pas un monstre mais un humain. On peut penser qu’il a divers genres de compétence.

C’est vrai, c’est la raison – de pourquoi Junpei a reporté la [Boucherie] les villageois.

Pour attentivement sélectionner la compétence qui serait utile pour ses emplacements de compétences limités après avoir complètement confirmé la situation complètement.

« Eh bien, je devrais arrêter de penser ici. Si c’est complètement pourri, ça ne marcherais pas ou merde … »

Et là, Junpei marcha vers le corps du vieil homme et tendit la main.

« Confirmation de la mort de la cible. Utilisation de la compétence de chasseur [Boucherie] »

Son corps fut immédiatement enveloppé de particule lumineuse, et se changea en certains matériaux.

Ceux-là sont devenus une carte lumineuse, et tombèrent en flottant en face de Junpei.

 

[Viande humaine]

Rang de l’objet ▼▼▼Normal

Caractéristiques ▼▼▼ Utilisable comme nourriture d’urgence.

L’instant où il vit la carte de viande humaine, le visage de Junpei se fronça un peu, mais il reconsidéra immédiatement, et la mit dans sa boite à objet.

D’un autre côté, il prit la carte de compétence qui est venu de la cible, et la jeta.

« Compétence de cuisine … il y a quelque chose comme ça, eh bien, je m’en fous … suivant, suivant … ce que je veux est cette compétence … »

Les uns après les autres, les corps se changèrent en cartes.

Les cartes de viande dans sa boite à objet, et jeta les uns après les autres les compétences merdiques qu’il obtenu des villageois.

Et, après [Boucherie] la sixième personne, le visage de Junpei se détendit.

 

[Dompteur de monstre]

Rang de compétence ▼▼▼Classe débutant.

Caractéristiques ▼▼▼Sera capable de dompter un monstre avec de très faible pouvoir

 

Il plaça cette nouvelle compétence dans ces emplacements de compétences et se parla à lui-même.

« C’est vrai … dans cet établissement … [ça] que j’ai vu le premier jour … ça serait étrange s’ils Il n’y avaient personne qui n’avaient ce genre de compétence »

Et juste comme ça, il se leva avec le support de la béquille, et commença à marcher vers l’extérieur de la salle à manger.

Le bâtiment où Junpei est allé, a été bâti seule dans un endroit éloigné de cette colonie.

La salle à manger semblait être le cœur des installations communes du village, et les bâtiments qui semblaient être les dortoirs, l’entrepôt de stockage, et les cliniques l’entouraient en cercle.

Mais seulement ça était dans un endroit éloigné de ces installations avec une distance de 1 km.

Battu extérieur et intérieur.

Ici et là, les nombreux mobiliers, ils sont surtout délabrés.

Mais toutefois, seulement le cœur de cet établissement fait ce qu’il est, dans les pièces souterraines, ceux-là étaient les endroits qui étaient différents.

Un sol de métal très solide, des murs, et – des barres métalliques très épais qui était placé comme des cloisons. On ne peut pas voir de coin couper ici.

Eh bien, ça serait le cas, si même un d’eux était capable de s’échapper dans le village, il y a même la possibilité que des vies humaines soient perdues.

— ça signifie seulement, c’était la station d’expérimentation pour l’élevage de viande de monstre.

L’odeur d’excréments, qui remplissait la pièce souterraine.

C’était une pièce souterraine qui a une largeur de 20 mètres carrés, et est divisé par les bars métalliques, gobelin, kobold et slime se tortillaient.

En d’autres mots, la salle d’exposition des faibles monstres. Les monstres semblent être sur le bord parce que l’approvisionnement de nourriture s’est arrêté.

Pourquoi est-ce qu’une zone de reproduction existe à l’intérieur du village ?

Katrina … ils étaient vraiment désespérés après tout.

Après avoir fait tout ce qu’il était possible de faire, et ai décidé que même avec ça c’était impossible, ils ont marché sur la voie de Ashura.

Pensant ça, il est devenu sentimental, mais néanmoins, Junpei pensa.

— Pensant purement à seulement vivre, et vivre comme un humain avec des morales, ceux-là sont des choses très différentes, et une histoire dans une dimension différente.

« C’est vrai … », Junpei pensa.

— Je n’ai pas la marge de sécurité d’être sentimental, et de prendre soin des autres personnes. Dans l’unité centrale de ma mémoire … cette merde qui ne fait pas la moindre chose n’existe pas.

Maintenant, c’est ce qui est important pour Junpei.

Et, il y avait seulement une chose, pour laquelle il devrait remercier Katrina et le reste.

« … Slime pure. A ce surprenant degré … de ne pas le laisser s’altérer dans cette forme … c’est incroyable que vous avez été capable de l’élever … »

En étant ému, Junpei activa [Identification].

 

[Slime pure]

Spécification de danger ▼▼▼ Aucune

Caractéristique ▼▼▼ Le slime est en premier lieu un monstre qui a un faible niveau de danger. Ce slime est son origine, et est placé comme le plus faible slime. Tous les slimes qui sont actuellement confirmés, tous sont apparus brusquement du Slime pure. Le slime pure, régime alimentaire/ température de l’air/ environnement hygiénique, il a la capacité de s’adapter à tous les types d’environnement. C’est le plus faible, mais par conséquent, il n’a pas de couleurs, et donc, c’est le seul slime qui a la caractéristique d’être facilement teinté.

« Un », il acquiesça, et Junpei dit.

« C’est vrai, celui-ci … est le même que moi. Chasseur de compétence … ce pouvoir aussi, le plus faible, par conséquent, peut facilement se changer en tout. Et, il est incolore, donc, la largeur des stratégies est aussi libre et illimitée … »

« C’est pourquoi », Junpei continua.

« Sans être attaché par les idées reçues, j’ai été capable de vivre jusqu’à maintenant, et je vais aussi continuer à vivre désormais. C’est vrai, utilisant ce slime … »

Junpei se rappela dans sa tête les caractéristiques de la viande de mort-vivant.

 

[Viande de mort-vivant]

Rang de l’objet ▼▼▼Classe Trésor National

Caractéristiques ▼▼▼La viande de mort-vivant. Immangeable. Parce qu’un cadavre humain était teinté par les malédictions féroces que les dieux démoniaques du labyrinthe ont émises, le monstre qui apparut était un Roi-Liche. Naturellement, sa viande est un bloc de malédictions et celui qui le dévorent peut gagner une capacité spéciale. Spécifiquement parlant, la composition du corps change et comme un mort-vivant, les fluides corporelles, sang, et viande deviennent une neurotoxine très puissante.

« Et … », il reconsidéra.

Pour qu’il soit neurotoxique, il y a un processus.

Comme résultat, le poison reste au niveau cellulaire, non, ça pourrait être seulement ça.

Et [Dompteur de monstre] qui est spécifiquement au niveau débutant laquelle est nécessaire, Junpei pensa.

En premier lieu, un slime est quelque chose que si des substances nutritives sont continuellement donnés, c’est une créature vivante qui se reproduit infiniment.

Et bien sûr, ça a aussi la signification que c’est une créature vivante qui peut même vivre à l’intérieur des boites à objet.

« Eh bien … dans cet environnement … je me demande comment ils croient ? Pour être sûr, je vais aussi élever des slimes pures cependant … »

Juste comme ça, Junpei réussi à placer le slime pure comme son esclave subordonné.

 

 

Nom : Takeda Junpei

Level Up : 637 → 638

Point bonus gagné : 5

Statut

Job : Chasseur de compétence

Niveau : 638

HP : 35

MP : 175

Attaque : 255 (Stat de base : 5)

Defence : 5

※Sous-arme équipée :245

Esquive : 3000

Equipements

Principale : Canine de bête magique (Classe mythologique)

※ Imprégné de l’attribut Tueur de Dieu

Secondaire : S&W M57 Magnum calibre 41 (Classe Trésor Nationale)

※ Balles alimentés en utilisant les pouvoirs magiques. Pas de renforcement

Compétence (Emplacement de compétence : 7 Restantes)

  • Identification (Superclasse)
  • Résistance à toutes les maladies de statut
  • Boucherie (Superclasse)
  • Dompteur de monstre (Classe débutant)

 

Attribut

Roi Liche

※ Changement de la composition du corps. Juste comme un mort-vivant, les fluides corporelles, sang, et viande deviendrait une très forte neurotoxine.

Monstre dompté

Slime pure x 4500

Slime ■■■■■■ x 1500

<>
Traduit par la team : Zanza trad