Flux RSS

The World Online

Traduit par la team : WuxiaLnScantrad
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 17 – Industrie


Après la visite, tout le monde retourna à nouveau dans la salle. Comme le village de Shanhai venait d’être transformé en village de grade 2, il était temps d’informer tout le monde des prochaines étapes qu’ils allaient prendre.

Tout le monde se rassit, et Ouyang Shuo entra directement dans le vif du sujet. « Grâce aux efforts conjoints de tous, le village de Shanhai a réussi à devenir un village de grade 2, et nous sommes aussi le sixième en Chine à réaliser cet exploit ! C’est le résultat du travail acharné de tous les villageois et de chacun des membres réunis ici. Cela vaut vraiment la peine de célébrer ! Par conséquent, j’ai décidé que nous organiserons ce soir un grand feu de joie pour célébrer. La célébration de ce soir sera préparée par Cui Yingyu. »

Cui Yingyu hocha la tête. « Grand frère, sois rassuré, je le rendrai aussi grand que possible. En parlant de cela, c’est la première fois que notre territoire entreprend une telle célébration ! Tu dois donner un spectacle pour aider au divertissement ! »

Alors qu’elle terminait, le Général Shi prit l’initiative en félicitant cette idée. Même le calme Zhao Dexian semblait excité et applaudi l’idée.

Ouyang Shuo donna un sourire ironique. « Yingyu, tu essaies de me faire échec et mat. Mais ton idée est très bonne, je la soutiens fermement. Hmm, c’est plus joyeux de partager la joie que de la garder pour soi. Chacun devra préparer au moins un spectacle ou une pièce de théâtre. Si vous voulez applaudir, comment ne pas être entraîné dans l’eau ? Si votre Seigneur doit contribuer, alors vous le ferez aussi. »

Yingyu a rit, car l’exécution d’un programme était, pour elle, naturellement quelque chose qui ne demandait aucun effort. Les autres personnes avaient l’air un peu déprimée et abattue comme si elles avaient soulevé une pierre, pour ensuite la laisser tomber sur leurs propres pieds.

« Après ce changement, il y a beaucoup de choses à faire. Ici, je vais prendre des dispositions générales. Nous avons beaucoup à faire, alors gardez vos conseils et opinions en attendant que je finisse. »

« Tout d’abord, les modalités de travail pour la division de la construction. L’école privée, l’hôpital et d’autres bâtiments ne peuvent pas être construits pour le moment en raison de l’absence de plans de construction. Cependant, il y a encore de grandes responsabilités qui vous incombent. Nous n’avons pas besoin de plans pour construire le champ minier de base et la tour de flèche simple, alors construisez-les dès que possible. La division de réserve de matériel doit rester en contact avec vous pour choisir le secteur à développer. Construisez deux tours de flèche, une de chaque côté de l’entrée du village. De plus, la deuxième phase des 15 petites cours résidentielles doit être faite rapidement, et vous devez y prêter une attention particulière. Et le plus important est de coopérer avec la division sel pour la construction de la seconde phase des champs de sel du Nord. »

« Le champ de sel du nord est la seule industrie dans le territoire en ce moment. C’est aussi une source de financement extrêmement importante pour l’avenir du territoire. J’ai décidé que la deuxième phase est d’ouvrir 400 mu supplémentaires, pour une taille totale de 500 mu. Cela demandera beaucoup de travail. Le Bureau d’enregistrement des ménages devra coopérer activement et accorder la priorité à l’acheminement des personnes vers les champs de sel. Le nombre total de paludiers devra atteindre 250 personnes afin de maintenir la pleine productivité de l’opération de récolte du sel. ».

« Division des réserves matérielles, le nombre de personnes affectées aux carrières et à l’exploitation forestière restera à peu près le même, soit 20 personnes après l’achèvement du champ minier primaire. Le nombre de pêcheurs augmentera progressivement jusqu’à 30. Quant aux milices, nous les étendrons directement à 50 personnes. Effectuez les préparatifs officiels, 10 personnes par escouade, dirigée par un sergent ; cinq escouades en tant que peloton, dirigé par un lieutenant. Le reste de la main d’œuvre sera envoyé à la division de la valorisation des terres agricoles pour cultiver plus de terres, jusqu’à une taille totale de 2000 mu. Comme pour les dispositions mentionnées, la division de l’enregistrement des ménages affectera la main-d’œuvre au besoin et vérifiera l’attestation de résidence pour les nouvelles conditions de travail. S’il y a des questions, elles peuvent maintenant être posées. »

Digérant les ordres que Shuo leur avait soumis, les directeurs se penchèrent sur leur domaine de spécialité et leurs divisions avant de s’exprimer en formulant des commentaires ou des suggestions.

Le Général Shi fut le premier à se lever. « Monseigneur, j’ai quelque chose à dire. Avec un effectif de 50 personnes, il sera nécessaire d’avoir 5 sergents pour commander les équipes. »

« Général, avec votre recommandation, faites-moi un rapport pour approbation. Dans la mesure du possible, choisissez parmi les anciens combattants pour vos recommandations, mais assurez-vous que vos choix sont bons, ne les promouvez pas sans condition ».

« La compétence est la seule condition. De plus, Zhang Daniu et San Gouzi peuvent être promus directement au poste de chef d’équipe. Le chef d’escadron de la milice, c’est naturellement vous. Comme les champs de sel du Nord sont sur la bonne voie, il est temps pour vous de vous recentrer sur l’entraînement de l’équipe de la milice. Quant à la sécurité des champs, faites tourner Zhang Daniu et San Gouzi avec une équipe de milice. »

Le Général Shi sourit. Il ne serait plus stationné dans le champ de sel, ce qui le rendait évidemment très heureux. Cependant, il n’était pas un imbécile et avait longtemps déduit quelque chose des mots de Ouyang Shuo. Il demanda directement : « Monseigneur, quelle est la raison principale de cette expansion de la milice ? »

Ouyang Shuo hocha la tête en signe d’approbation. « L’expansion de la milice doit faire face à une variété de nouveaux défis en matière de sécurité. Avec la nouvelle mise à niveau, notre territoire est passé à 250% de sa taille d’origine ! Je m’attends à ce que dans deux semaines, une émeute de bêtes sorte de la nature, et nous serons confrontés à des agressions de bêtes. Par conséquent, Général, vous devez non seulement assister au développement de la milice, mais vous devez aussi établir une défense précise contre les attaques de bêtes et le plan de combat.

Le Général Shi parla haut et fort,  » Seigneur, je veillerai à ce que cela soit fait ! « .

Cu Yingyu dit.  » Grand Frère, concernant le nombre de pêcheurs, j’ai un point de vue différent. En ce moment, nous n’avons que quatre bateaux de pêche. Chaque bateau ne peut prendre que deux hommes, alors que le chantier naval ne fait qu’un bateau par jour. Pour faire travailler 30 pêcheurs, il faudra au moins 11 jours de plus. Pour autant que je sache, un pêcheur peut récolter en moyenne 50 unités de poisson par jour. Avec la quantité de poissons récoltés, nous ne pouvons tout simplement pas tout manger. Pourquoi avez-vous besoin de tant de pêcheurs ? »

Ouyang Shuo comprenait son point de vue. Le poisson ne pouvait pas être utilisé comme aliment de base et n’était pas facile à conserver pendant une longue période, il ne pouvait pas remplacer la nourriture et le fourrage récoltés. Pour cela, il avait son propre plan.

« Yingyu, ce que tu as dit est naturellement vrai. Mais tu n’as pas considéré, le poisson pourrait être salé, puis séché. Le poisson séché n’est pas une chose vivante et peut être facilement stocké. Le prix du marché d’une unité de poisson séché est de 15 cuivres. Il faut deux unités de poisson pour obtenir une unité de poisson séché, et une unité de sel peut être utilisée pour 50 unités de poisson séché. En excluant le coût du sel, la récolte quotidienne d’un seul pêcheur peut créer un profit de 355 cuivres pour le territoire. Une fois que le premier lot de sel dans les champs de sel sera produit, les fonds pour la construction du territoire pourraient être entièrement financés par la mer ! Quant aux pêcheurs qui ne sont pas encore dans les bateaux, faites en sorte qu’ils travaillent sur le salage des poissons vivants. »

Cu Yingyu vit que Shuo avait tout calculé, et dit avec une admiration sincère :  » Grand Frère a bien réfléchi, je suis loin de ton niveau !

Ouyang Shuo agita la main. « Je ne suis pas un génie. Je m’inquiète des fonds et des plans pour le territoire depuis un certain temps, et j’ai eu cette idée. »

Ce n’était pas vraiment que Ouyang Shuo se contentait de trouver des mots pour la réconforter. Il avait pris en considération tous ces plans et points dès le moment où il avait choisi le bassin de Lianzhou pour établir son village. En tant que seigneur, s’il ne pouvait pas utiliser pleinement les ressources marines, il resterait volontairement aveugle à ses avantages géographiques.

Le sel marin et le poisson mariné et salé étaient les deux moyens d’accumuler un capital de départ qu’il voulait s’établir. A cette fin, il n’avait pas hésité à dépenser son argent de récompense sur le <Manuel technique de traitement de l’eau salée> et ces trois plans de construction spéciaux.

C’était l’avantage de la réincarnation. Pendant que les puissants représentants payaient beaucoup d’argent réel pour acheter la monnaie du jeu, il développait une industrie parfaite afin de fournir un flux régulier de fonds de construction. Cet avantage deviendrait de plus en plus évident par la suite.

Son industrie actuelle venait tout juste de commencer, ce qui se traduisait par des profits limités, mais il ne faisait que commencer. Une fois qu’il aura étendu l’échelle de développement, les profits augmenteront naturellement plusieurs fois.

Dans le passé, les grands seigneurs reconnaissaient que, pour assurer un développement durable, ils devaient développer leurs propres industries. Après tout, ils ne pouvaient utiliser les points de crédit pour acheter la monnaie du jeu que pendant moins d’un an.

Finalement, Zhao Dexian se leva en disant :  » Seigneur, j’ai quelques questions. Puisque le Seigneur s’est arrangé pour que la division de la valorisation des terres agricoles cultive 1500 mu de terres, il n’y a naturellement pas de problèmes. Ma question est, pour ces mu de terres agricoles, je me demandais quelles cultures le Seigneur voudrait qu’on plante ? ».

Ouyang Shuo décida de le tester, en demandant : « Secrétaire Zhao, en se basant sur les conditions climatiques du bassin de Lianzhou, quelles sont, selon vous, les cultures les plus appropriées à planter ?

Zhao Dexian était un agriculteur et avait toute une vie d’expérience dans la gestion des terres agricoles, et il était conscient de la période de semence pour toutes sortes de cultures. Il répondit : « C’est le milieu de la saison. L’hiver n’est pas fini, le printemps n’est pas là, il ne convient pas pour planter des cultures en ce moment. »

Ouyang Shuo sourit mystérieusement et dit : « Bonne réponse. Cependant, le bassin de Lianzhou a un climat particulier, et il y a une culture que l’on peut cultiver ici en hiver, à savoir les patates douces. Bien que la meilleure saison de semence du mois de novembre ait été ratée avec la mousson, nous avons toujours des conditions de culture appropriées. Si nous plantons maintenant, nous pouvons les récolter en avril et mai, et résoudre complètement les problèmes de pénurie de récoltes ».

Zhao Dexian fut momentanément surpris, puis répondit sombrement, « J’ai honte de dire que je n’ai pas pensé à une telle récolte ». En fait, ce n’est pas vraiment de sa faute. Son village précédent Zhao Jiagou avait été dans la forêt et avait très rarement planté des patates douces, alors il ne pensait pas à une telle culture sur un coup de tête.

Ouyang Shuo sourit. « Ainsi, ces mu de terres agricoles devraient être semées de patates douces le plus rapidement possible et doivent être achevées avant la fin du mois. Quant aux semences, je les achèterai au marché. »

Après avoir répondu aux questions de Zhao Dexian, les doutes des autres furent levés et Ouyang Shuo annonça la fin de la réunion. Attendant que la foule se disperse, il se dirigea vers le marché de base pour se procurer quelques articles.

Le trésor n’avait que 10 pièces d’or pour le moment. Mais il avait mis de côté quatre pièces d’or pour faire croître la milice, alors il n’avait vraiment que six pièces d’or à utiliser.

Il dépensa d’abord une pièce d’or pour obtenir assez de semences pour planter 3000 mu de patates douces. 3000 mu était le maximum de surfaces qu’il voulait consacrer aux patates douces pour l’instant.

Puis, il dépensa une autre pièce d’or et acheta 500 unités de sel. Ce sel était suffisant pour faire la salaison du poisson pour l’instant. Plus tard, ses champs de sel produiraient plus qu’assez de sel à eux seuls.

Quant aux quatre pièces d’or restantes, il acheta simplement 4000 unités de grain directement. Avec les 3100 unités de nourriture restantes de ses achats précédents, ainsi que la pêche du poisson comme supplément, ce serait suffisant pour soutenir l’ensemble du village en voie de devenir un village de grade 2.

Une fois ses achats faits, les poches de Shuo étaient maintenant vides. Après s’être arrangé pour que les gens mettent le matériel acheté dans l’entrepôt et le grenier, il n’avait plus rien à faire pour le moment.

<>
Traduit par la team : WuxiaLnScantrad