Flux RSS

The World Online

Traduit par la team : WuxiaLnScantrad
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 25 – Avantages de base


Gaia 1ère année 24ème jour. Une journée ensoleillée dans le jeu.

Ouyang Shuo chevauchait Black Tornado, galopant à travers la nature sauvage. Depuis qu’il avait acquis son cheval, il l’avait chevauché tous les matins comme un vent à travers ses terres. Black Tornado aimait clairement la vaste étendue de la nature sauvage par rapport aux étroites limites des écuries. Arrosé de rosée à partir de ses sabots, face au soleil du matin, il profitait clairement de sa course.

À la rivière de l’Amitié, plus de 2000 mu de terres agricoles avaient été remises en état, propres et ordonnées, disposées en quatre carrés. Il ne pouvait pas voir le bord loin d’où il était. Les fossés de rivière avaient été creusés, formant un système d’irrigation simple et pratique pour les terres agricoles. Les fermiers plantaient les semences de patates douces dans les tranchées et attendaient avec impatience la récolte future.

Ouyang Shuo étudiait la ferme depuis le côté, observant les rangées et les fermiers occupés. Il pouvait aussi voir la perspective d’une récolte. Il pouvait compter sur les pommes de terre pour répondre aux besoins alimentaires de la population pendant la première moitié de l’année. En regardant tout cela, selon les rapports qui lui avaient été remis, il s’attendait à ce qu’ils soient plantés d’ici demain.

Il était très satisfait de l’efficacité de la division de la valorisation des terres. Zhao Dexian avait un vrai talent en gestion, qu’il s’agisse de l’équipe de construction ou de la division de la valorisation des terres. Il avait tout bien géré, et ne laissait jamais Ouyang Shuo être déçu. Ouyang Shuo croyait fermement qu’après ces expériences, Zhao Dexian pourrait plus tard assumer des postes encore plus importants, comme son assistant personnel.

Ouyang Shuo revint de sa course le long des terres agricoles, prenant moins d’une demi-heure pour retourner au village. Des deux côtés du village, deux tours de flèches avaient été construites. Maintenant il y avait deux arbalétriers postés, gardant fermement les entrées de Shanhai.

En passant par l’entrée principale, il fut accueilli par les premiers bâtiments de la rue commerciale. Une épicerie de base, une forge intermédiaire, un atelier de menuiserie intermédiaire, un tailleur avancé, un dojo avancé et d’autres bâtiments s’élevaient des deux côtés de la rue, apportant une aura de vitalité à la région.

Oui, un atelier de tailleur avancé et un dojo, pas un niveau de base ! Ceci était lié à la configuration du niveau de construction dans le jeu. Dans le jeu, tous les bâtiments pourraient être divisés en cinq catégories.

La première catégorie comprenait les clôtures simples, les petites maisons résidentielles, les tours, le ferry et les écuries ; des choses qui étaient principalement de l’espace habitable fourni par le bâtiment. Ces types de bâtiments n’étaient pas hiérarchisés et, une fois construits, ils ne pouvaient plus être améliorés. Ainsi, la clôture ne pouvait pas être améliorée. Il faudrait l’enlever pour construire des murs de briques plus solides.

La 2e catégorie comprenait la forge, l’atelier de tailleur, l’atelier de menuiserie, le dojo ou l’hôpital ; des bâtiments qui produisaient quelque chose à partir d’experts qualifiés. La forge, par exemple, ne pouvait pas déterminer si elle était capable de fabriquer des outils agricoles ou des armes ; cela dépendait du niveau du forgeron.

Ainsi, le niveau de ces bâtiments était directement lié au niveau de l’expert qui y travaillait. Ainsi, lorsque le forgeron de base Li Tiezhu fut promu forgeron intermédiaire, sa forge fut également améliorée du niveau de base au niveau intermédiaire.

La troisième catégorie était un chantier naval. Ce type de bâtiment dépendait aussi d’un personnel qualifié pour remplir sa fonction, mais il était aussi très dépendant de l’installation elle-même.

Même si son chantier naval avait un constructeur naval avancé, mais parce que la qualité du chantier et du quai était encore au niveau de base, il en était de même pour l’ensemble du chantier. Ainsi, le bâtiment lui-même devait être amélioré, de même que la personne à l’intérieur devait être placée dans de bonnes conditions pour s’améliorer.

La quatrième catégorie comprenait le temple du village, la salle ancestrale, le marché et la caserne. Ces bâtiments eux-mêmes avaient besoin d’être améliorés et ne nécessitaient pas de personnel qualifié pour faire ce qu’ils devaient faire. Ainsi, pour les améliorer, il fallait acquérir des plans de construction de plus haut niveau.

La cinquième catégorie comprenait les bâtiments d’acquisition de ressources, comme le site d’exploitation forestière, les carrières et les mines. Le niveau de ces bâtiments était lié au volume des ressources qui y sont stockées et au nombre de personnes qui y travaillent. Tant que les ressources stockées étaient suffisamment riches et que la main-d’œuvre augmentait à un niveau suffisamment élevé, elles pouvaient être promues directement.

Selon les paramètres du jeu, le niveau de base était de 100 personnes. 100 à 500 personnes était le niveau intermédiaire, 500 à 1000 était le niveau avancé, et plus de 1000 personnes pour le niveau spécial.

Au bout de la rue commerciale, Ouyang Shuo retourna à son manoir et à son bureau à l’intérieur. Sur le bureau, de la paperasse attendait, détaillant le plan de défense contre la vague de bête qui arrivait, élaboré par le Général Shi.

Il n’était pas pressé d’examiner les documents, ayant été frappé par une pensée. En passant par la rue commerciale, il avait vu de nombreux villageois aller travailler dans leurs vieux vêtements et s’est soudain rendu compte qu’il fallait faire quelque chose à ce sujet. Les villageois travaillaient dur tous les jours pour le territoire, mais la seule chose qu’il avait fait pour eux était de s’assurer qu’ils étaient bien nourris.

Il se souvenait encore que lorsque les villageois Zhao sont venus le voir, il leur avait fait une promesse : laisser les villageois avoir des vêtements à porter, de la nourriture à manger et de la place pour vivre.

Les villageois se promenaient encore dans leurs vêtements déchirés d’origine, et même Cui Yingyu, la dame de sa maisonnée, n’avait pas de vêtements décents. Mais maintenant, ils avaient Mu Qingsi, un tailleur avancé ! Sa trésorerie avait de nouveau des fonds, il était temps d’améliorer les conditions de vie de tous !

« Er Wazi ! » Ouyang Shuo cria à la porte.

« Seigneur ! » Er Wazi jouait dans la cour et répondit immédiatement quand Ouyang Shuo l’appela, se précipitant rapidement dans le bureau.

« Va chercher sœur Cui et sœur Mu et amène-les à mon bureau, j’ai quelque chose à leur dire. »

« Je m’en occupe ! » Er Wazi cria énergiquement et trotta avec empressement hors du bureau.

Profitant de ce moment, Ouyang Shuo commença à examiner le plan de défense du Général Shi pour la vague de bête. Dans le plan, le Général Shi donna une description détaillée de la stratégie que Shanhai devait mettre en place. Son contenu de base, bien résumé, se résumait comme suit :  » défense active, attaque active « .

La défense active visait à étendre le champ d’action du village aux alentours. Plus précisément, pour bien défendre le village, il devrait y avoir des systèmes de défense situés à l’extérieur du village.

Après tout, un animal était un animal, contrairement à une armée humaine avec des commandants intelligents. Lorsque les animaux viendront en vague, ils devront être dans un état irrationnel et violent. Profitant de la situation, les fosses devraient être creusées et dispersées au hasard dans la zone, avec des piquets aiguisés dans le fond. Cela blesserait et piégerait beaucoup d’animaux sauvages et les encouragerait à fuir.

Ils devraient également prendre l’initiative d’attaquer, en tirant pleinement parti du potentiel de leurs arbalétriers. Se replier dans le village n’était pas approprié, ils devraient utiliser la cavalerie flexible, profitant de leur vitesse pour prendre l’initiative avec des tactiques de guérilla.

Après avoir lu le plan, Ouyang Shuo hocha la tête, acceptant l’expertise de la stratégie du Général Shi.

10 minutes plus tard, Yingyu et Mu Qingsi entrèrent ensemble. Après ces derniers jours, les deux filles étaient devenues très proches, presque comme des sœurs.

 » Grand Frère, tu as fait appel à moi et à ma sœur, tu dois avoir une grosse affaire à aborder « , dit Mu Qingsi à la porte en riant de Ouyang Shuo. Après quelques jours pour s’habituer à sa nouvelle maison, elle sentait maintenant que son nouveau seigneur et grand frère était tout à fait accessible, et par conséquent, sa timidité était partie, devenant beaucoup plus gracieuse et ouverte.

« Naturellement, j’ai quelque chose d’important à discuter avec vous, sinon je n’oserais pas déranger nos jeunes filles », répondit Ouyang Shuo, pour ne pas être en reste dans la taquinerie. Cette petite dame, depuis qu’on s’était mis d’accord avec elle, était devenue plus audacieuse. Même si c’était une taquinerie délibérée, il ne pouvait pas la laisser être trop vilaine !

 » Ah ! » En voyant Ouyang Shuo retourner une telle blague, Mu Qingsi fut finalement un peu embarrassée. Fidèle à sa nature, elle chuchota : « Le Grand Frère est mauvais, taquiner un enfant comme ça ! ».

Mu Qingsi avait encore un tel tempérament. Ouyang Shuo ne pouvait s’empêcher de penser à sa vraie sœur, Bing’er. Bien qu’il y avait un écart d’âge défini, le même air d’innocence et de beauté insouciante était toujours présent. Quand Bing’er rejoindra le jeu, ils joueront ensemble.

Ouyang Shuo ignorait son murmure, se tournant vers Cui Yingyu. « Yingyu, votre venue ici sera le début d’un événement majeur pour le territoire. Cette affaire exige que toi et ta petite sœur veilliez à l’achèvement. »

Yingyu avait un regard doux et perplexe sur son visage lorsqu’elle demanda : « Je ne sais pas ce que le Grand Frère a l’intention de faire ?

« Quand nous avons attaqué le camp des bandits, nous avons récolté 32 pièces d’or. J’ai pris 10 pièces pour la construction, laissant plus de 20 pièces. De plus, l’atelier de tailleur de Mu Qingsi a déjà ouvert ses portes. Je veux que vous achetiez des tissus au marché de base et que vous fabriquiez un nouvel ensemble de vêtements pour chaque villageois du territoire, ce sera une récompense spéciale pour le dur labeur que tout le monde a accompli. »

Yingyu sourit jusqu’aux sourcils, en disant sincèrement : « Grand frère, c’est un grand geste ! Cette mesure s’applique-t-elle spécifiquement aux villageois déjà en place ou aux nouveaux arrivants qui arrivent au village ? »

« Ce projet est prêt à être présenté comme faisant partie du bien-être de base de Shanhai, il s’agit donc d’une politique à long terme. Le jour de la fondation de Shanhai, j’ai promis cela aux villageois en tant que seigneur. J’étais incapable de le faire dans le passé, mais maintenant je suis capable et naturellement, je ne vais pas revenir sur mes paroles ».

Les grands yeux de Mu Qingsi commencèrent a palpiter énergiquement quand elle entendit ceci, son regard scintillait en regardant Ouyang Shuo, son visage plein d’adoration pour le héro. « Wow, Grand Frère, je te vénère de plus en plus, comment tu fais ça ? »

Ouyang Shuo toussa, en disant légèrement : « Pas besoin de me vénérer, je ne suis qu’une légende ! ».

« Foo, Grand Frère est un narcissique, honte, honte ! » Cette petite fille devenait de moins en moins scrupuleuse.

Quoi qu’il en soit, Ouyang Shuo lui demanda : « Petite sœur, à propos de ces vêtements, tu es le tailleur avancé et donc la plus qualifiée pour en parler. Dis à ton grand frère ce dont tu as besoin pour accomplir ceci, combien de tissu, de temps, etc. ».

Mu Qingsi réfléchit un moment. « D’après ce que je sais, un rouleau de tissu fait environ 30 mètres de long, en utilisant une moyenne de 2,5 mètres par personne, il peut vêtir 12 personnes. Sur la base d’une population maximale de 500 habitants dans un village de grade 2, nous aurons probablement besoin d’au moins 42 rouleaux de tissu. Avec 4 apprentis, on peut coudre 20 ensembles de vêtements par jour. »

Ouyang Shuo hocha la tête, regardant la paire. « Il semble que ce sera un projet à long terme. Je vais donc mettre en place une division de travail. Je serai responsable de l’achat de rouleaux de tissu pour les villageois. Qing’er tu seras responsable de la confection et de la couture des vêtements. Yu’er, tu seras responsable de la distribution de façon ordonnée du premier arrivage. De plus, j’achèterai un autre rouleau de soie fine, nous ferons une belle robe pour vous deux. « Ne refusez pas, prenez-le comme un cadeau du grand frère. »

Les filles étaient naturellement plus préoccupées par leurs images, même si elles avaient refusé au début, mais elles acceptèrent finalement ce cadeau de sa part.

<>
Traduit par la team : WuxiaLnScantrad