Flux RSS

The World Online

Traduit par la team : WuxiaLnScantrad
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 41 – Recrutement


Ouyang Shuo était maintenant prêt à se rendre à la caserne et à voir les recrues nouvellement sélectionnées.

En chemin, il vit que le petit Blackfang avait beaucoup grandi. Il suivait Ouyang Shuo hors de la cour, les pattes derrière Ouyang Shuo. Comme Er Wazi était à l’école privée, il n’avait personne avec qui jouer pendant la journée, le petit chien ne pouvait que courir après lui même autour de la cour.

Depuis que Gu Sanniang dirigeait la cuisine du manoir, la nourriture de Blackfang s’était grandement améliorée, ayant toujours de la viande dans son repas. En moins d’un mois, il était devenu assez grand et robuste.

Ouyang Shuo, en tant que maître, chaque fois qu’il ne gérait pas les affaires du territoire, il retournait dans sa chambre pour lire, ne jouant et ne passant jamais de temps avec Blackfang. Voyant combien de fois son propriétaire l’ignorait, Blackfang avait accumulé un certain ressentiment. Constatant que son propriétaire sortait, Blackfang se déplaçait pitoyablement derrière lui, ne voulant pas être séparé de lui.

Ouyang Shuo ne se souciait pas de cela, laissant le chien suivre, il se déplaça tout droit. Sur le chemin, il y avait beaucoup de chantiers de construction, une scène de travail. Dans la rue commerciale, une boulangerie, une boucherie, et une boutique de vêtements avaient déjà commencé à être construites.

La vague de privatisation s’intensifiait et on en parlait partout. Sur le chantier de construction de la boulangerie, deux adolescents étaient en profonde conversation.

 

« Hé, Petit Wang, pourquoi as-tu tant d’énergie aujourd’hui ? »

« Haha, c’est à cause de la privatisation. Hier, j’ai parlé à Cui Hua en secret. Elle a dit que tant que je pourrais nous acheter une maison, elle m’épouserait et serait ma femme. »

« Hé, mon garçon, c’est incroyable. D’habitude, tu es comme un gamin ennuyeux, comment as-tu réussi à sortir avec une si jolie fille comme Cui Hua. Tu caches vraiment tes talents, petit ! »

« Quoi… quoi sortir ensemble ? Nous nous aimons, tu comprends ? »

 » Les autres ne te connaissent pas, mais moi oui ! Petit morveux, tu as tant d’astuces ! Je vois, ces petites dames tombent toutes dans tes tours ! En général, si sérieux et honnête, et au moment crucial, tes méthodes sont pléthores ! »

« Quoi, ne discrédite pas mon image, tu es juste jaloux de moi ! »

« Jaloux de ta bonne chance, ah, tu es mon bon frère, tu trouves une femme, je suis seulement heureux pour toi. Même ainsi, morveux, apprends-moi quelques trucs, pour que je puisse me trouver une belle fille, vivre avec elle et mener une vie heureuse, ça s’appelle la béatitude ! »

« Quel genre de truc, ça s’appelle émouvoir son cœur avec sincérité ! Si tu ne sais pas, va adorer Mazu dans le temple et prie sincèrement, elle t’aidera. »

« Bah, quelle absurdité. Mazu est la déesse de la mer, elle ne contrôle pas les mariages. »

« Si tu ne crois pas, oublie ce que j’ai dit. Finissons rapidement notre travail. Plus tard, je dois demander combien coûte une petite cour. »

Ouyang Shuo, en écoutant les deux parler de leur vie amoureuse, se dirigea vers eux et leur demanda : « Quel est ton nom, et quel est ta fonction ?

 » C’est Wang Er, je suis un artisan, et je suis maçon « , répondit un des jeunes hommes.

 » Maçon, c’est un bon métier. Tu voulais connaître le prix d’une petite cour ? Je peux te le dire maintenant, ça fait environ 600 pièces de cuivre. Tant que tu en veux un, tu pourras en avoir un tôt ou tard. »

« Merci, Seigneur ! » dit Wang Er avec enthousiasme.

« Ne me remercie pas, c’est ce que tu mérites. As-tu dit que tu voulais prendre une femme ? Très bien, wow, c’est un gros truc ! Quand tu te marieras, je serai personnellement là en tant que témoin ! »

Wang Er était si excité que les mots ne pouvaient pas le décrire.

Ouyang Shuo lui tapota l’épaule, sourit et dit : « Ok, retourne au travail ! Souviens-toi de mes paroles. Quand tu te marieras, viens au manoir et invite-moi ! »

Wang Er hocha rapidement la tête, ses compagnons lui jetèrent des regards envieux.

 

Hier, la Division construction avait commencé à moderniser la caserne, en faisant des heures supplémentaires, et elle avait été achevée avec succès ce matin. La nouvelle caserne avait cinq fois plus d’espace que l’ancienne, et même si elle était pleine de personnel, elle ne semblerait plus surpeuplée.

Sur le tout nouveau terrain d’entraînement, le Général Shi était là avec Lin Yi, occupé à choisir les troupes. Cette fois-ci, il avait besoin de 73 recrues pour élargir l’armée, et sa charge de travail était donc importante. Hier, l’annonce de recrutement avait été affichée. Après avoir défendu le village pendant le siège des bêtes, le général était plus enthousiaste que jamais.

Ouyang Shuo estimait un peu que la force totale de l’armée serait d’environ 120 personnes. Sans surprise, il découvrit que la plupart des candidats provenaient de l’ancienne équipe de réserve de la milice.

En raison des exigences imposées aux soldats, afin de choisir les meilleurs parmi les meilleurs, le Général Shi établit des lignes directrices pour la taille, le poids, la vision et la condition physique. Ce n’est qu’en répondant à toutes les exigences minimales que l’on peut être admis.

La taille ne peut être inférieure à 173 cm. Dans l’Antiquité, une telle hauteur était déjà un standard élevé.

Le corps avait besoin de jambes fortes et d’un corps athlétique qui pouvait développer de la puissance. La force venait des jambes robustes, des épaules larges et une taille étroite étaient importantes. En outre, les exigences de résistance étaient principalement testées par la résistance des bras.

La force des bras était une exigence pour l’utilisation de l’arbalète. Ils recrutaient plus de cavalerie à arbalètes, ce qui exigeait que chaque soldat soit capable de se servir d’une arbalète. Le test de résistance du bras était très simple. Tant que vous pouviez utiliser une main pour soulever un bloc de pierre de 50 kg, vous étiez considéré comme assez fort. Une personne faible avec des bras faibles ne pouvait pas le soulever.

La cavalerie à arbalète, en général, avait des exigences élevées de vision. Les personnes atteintes de myopie et de cécité nocturne furent d’abord éliminées, puis celles qui avaient la meilleure vision furent choisies parmi les autres.

La dernière était l’épreuve physique, qui exigeait que les candidats fassent dix tours autour du champ d’entraînement pour réussir. Le terrain approchait les quatre cents mètres, il leur fallait donc courir près de quatre kilomètres pour passer.

Ouyang Shuo se tenait à l’écart et observait les tests avec beaucoup d’intérêt. Après chaque test, certaines personnes étaient heureuses, d’autres étaient tristes. Quand un test était réussi, il y avait des acclamations. S’il y avait un échec, ils étaient naturellement découragés.

Il fallut attendre 15 heures pour que toutes les nouvelles troupes soient sélectionnées. Soixante-treize personnes qui avaient passé se sont alignées près de la caserne et les autres furent éliminées.

Ouyang Shuo hocha la tête, exprimant sa satisfaction quant à la gestion de ce recrutement par le Général Shi. Il ne prononça pas de discours impromptu, mais se dirigea directement vers la salle de changement de classe et posa sa main droite sur la porte.

« Notification du système : Félicitations au joueur Qiyue Wuyi pour l’ouverture de la salle de changement de classe de la caserne ! Avec la caserne intermédiaire, les agriculteurs peuvent être convertis en milice, le transfert coûte 10 pièces d’argent. Un milicien de niveau 10 peut aussi être converti en soldat de rang 1, coûtant 1 pièce d’or. Choisissez votre transformation ! »

 » Transformation en milice ! »

 » Info système : Transformation confirmée, veuillez sélectionner le nombre de transformations ! »

« 73 personnes ! »

 » Info système : Le nombre de transformations est confirmé, déduction faite de 7 pièces d’or et 30 pièces d’argent du joueur Qiyue Wuyi ».

Sur le terrain d’entraînement, les nouvelles recrues furent conduites une par une dans la Chambre de Changement de Classe, et commencèrent leur conversion. La milice n’irait pas directement dans le renseignement militaire ou dans la division de la cavalerie. Ils se concentreraient sur la montée en niveau et l’entraînement ensemble. Une fois leur niveau élevé à 10, ils seraient répartis en fonction de leur niveau de performance. C’était très semblable à la façon dont les recrues étaient traitées dans la réalité.

Après que les recrues aient toutes été transformées, Ouyang Shuo appela le Général Shi, Lin Yi et San Gouzi dans la caserne. Pour l’étape suivante des tâches militaires, il estimait qu’il fallait un arrangement séparé.

 » Dans le village, un escadron de cavalerie suffit pour faire face à toutes sortes de défis. Quand notre territoire s’est étendu, il est probable qu’il y ait eu un nouveau camp de raiders près de chez nous. Cette fois, je ne participerai pas à la destruction du camp de bandits. Je donne l’entière responsabilité à l’escadron de la cavalerie et à la division du renseignement.

« Je n’ai qu’une seule requête. Dans la mesure du possible, sans risquer de pertes, incluez autant de recrues que possible, laissez-les voir le sang d’une armée combattante, et ce qu’est la mort. Qu’ils se battent. »

Le général Shi et le capitaine hochèrent la tête en disant qu’ils comprenaient.

« Nous ne pouvons pas nous reposer sur leur entraînement quotidien. Je suggère que le Général Shi chapeaute la préparation d’un code de conduite militaire, les systèmes d’entraînement et la discipline. La discipline est l’âme d’une armée. Dès le début, elle doit être stricte et ininterrompue. J’écrirai un guide sur la discipline militaire et l’entraînement quotidien. »

Le général Shi avait une expression solennelle en acquiesçant sérieusement. Ce féroce général était naturellement habile au combat, mais dans la gestion quotidienne de l’armée, il lui manquait encore quelque peu. Heureusement, l’armée n’en était encore qu’à ses débuts. Il avait le temps, et il avait Lin Yi pour l’aider, alors Ouyang Shuo pensait que ce serait une très bonne chose.

« En plus du camp des raiders, vous ne pouvez pas être tendre avec les hordes de bêtes. Si nous avons la possibilité de les détruire, nous devons le faire. Nous ne pouvons pas les laisser former un autre siège comme le dernier. Il y a très, très longtemps, le général a rencontré des chèvres sauvages, mais elles ont mystérieusement disparu. Je me disais qu’ils sont peut-être allés se cacher dans la montagne. Que la cavalerie et la division du renseignement unissent leurs forces et intensifient leurs efforts de recherche pour les trouver et ajouter un autre type de bétail au territoire ».

Après avoir mentionné les chèvres sauvages, le Général Shi était un peu gêné. Ça faisait si longtemps, et ils n’avaient trouvé aucune trace des bêtes. Il a secrètement serré le poing et s’est juré de les trouver !

Ouyang Shuo se tourna vers San Gouzi. « Le renseignement militaire commence à peine à se former, je n’en demanderai pas trop. Votre tâche est à l’extérieur. Nous ne pouvons pas attendre la mise à niveau du territoire pour vérifier passivement les risques de sécurité sur le territoire. Là, la division du renseignement doit prendre l’initiative d’explorer la situation à l’extérieur du territoire pour découvrir la répartition des camps de bandits, ou même trouver les territoires d’autres seigneurs.

« En outre, je vous donnerai une tâche liée au processus de reconnaissance. Pendant que vous êtes en reconnaissance, regardez autour de vous et voyez si vous pouvez trouver des semences de mûrier, elles sont directement liées à la possibilité de transformer le village en canton ». Ouyang Shuo regarda le Général Shi. « Cette tâche s’applique également à l’escadron de cavalerie. »

Les officiers hochèrent tous la tête et acquiescèrent l’ordre.

« Alors, j’ai hâte d’avoir de bonnes nouvelles de vous dans le futur ! » Ouyang Shuo mit fin à la conversation. Il y avait beaucoup de choses qu’il devait attendre que leur situation soit plus claire avant d’en discuter davantage.

<>
Traduit par la team : WuxiaLnScantrad