Flux RSS

The World Online

Traduit par la team : WuxiaLnScantrad
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 7 – Les marchés et le chien


Après avoir envoyé Zhao Dexian et les autres au travail, Ouyang Shou ne restait pas sans rien faire. Il était prêt à aller faire du shopping au marché des débutants pour voir s’il y avait une chance d’obtenir de bonnes choses.

Le marché de base était situé dans le coin nord-ouest du village, près de l’entrée du village. Le marché couvrait une grande superficie. Outre un petit bâtiment en bois servant aux transactions, le côté ouest disposait d’un espace ouvert pour recevoir des marchandises.

Il se dirigeait vers le petit bâtiment, qui était vide. Sur le côté gauche de la salle se trouvait un panneau d’affichage, un peu comme un écran d’ordinateur. A droite se trouvait une formation de téléportation, éclairée par des lumières magiques avec une touche de mystère.

Le marché dans le jeu avait une technologie beaucoup plus avancé. Sur le côté gauche se trouvait un produit technologique, alors qu’à droite, il y avait un produit de magie. Pour réaliser le transport de marchandises sur de longues distances, ces deux choses devaient être réalisées et combinées.

La zone de transaction du marché de base se situait dans les environs de la ville de Dali. Le cristal de transport ne pouvait pas envoyer un corps vivant, et toutes les transactions réalisées par le vendeur étaient soumises à une taxe sur les transactions de 20%.

Ouyang Shuo alla sur le côté gauche de l’écran, découvrant que l’ensemble du programme de trading était divisé en quatre sections. Il s’agissait de la Plate-forme de commerce de matériaux, de la Plate-forme de commerce d’articles spéciaux et de deux zones grisées qui n’avaient pas été ouvertes, la Plate-forme d’enchères à temps limité et la Plate-forme de coopération pour les négociations.

En ouvrant la plate-forme de commerce de matériaux, il y avait tout, de la nourriture, du bois, des minerais, des vêtements et même du sel. La seule chose qui ne pouvait pas être vendue était les armes, les armures et autres fournitures militaires qui étaient interdites.

En regardant les prix, une unité de grain était de 10 cuivre, le bois de 20 cuivre, et le minerai de fer de 100 cuivre, certainement pas bon marché. Dans son territoire, ce dont il avait le plus besoin, c’était de bois, alors il acheta directement 500 unités, en dépensant une pièce d’or.

Il s’intéressait vraiment à la Plate-forme des objets spéciaux. En ouvrant l’écran, il constata que les éléments spéciaux étaient également divisés en quatre zones. Il s’agissait de plans architecturaux, de fabrication d’articles, de livres de compétences et autres.

Inutile de dire que chaque bâtiment sur le territoire exigeait des plans de construction et qu’il y avait des installations de base, intermédiaires, avancées et spéciales.

Pour le développement du territoire, en plus de la mise à niveau des bâtiments nécessaires, la construction supplémentaire d’autres bâtiments était totalement libre, à condition de répondre aux exigences de construction.

Par exemple, tant que vous aviez les plans de construction d’un bordel, vous pouviez le construire dans un village, même s’il s’agissait normalement d’un bâtiment de troisième rang dans un comté. Quant à savoir si vous pouviez diriger le bordel normalement, c’était une autre affaire.

Malgré cela, la plupart des joueurs construiraient leur infrastructure étape par étape, au lieu de sauter des paliers. La raison principale était que les plans des bâtiments de haut niveau étaient trop chers.

Les plans d’un bordel coûtent 1000 pièces d’or. Demandez à n’importe quel chef de village s’il avait autant d’argent. Même s’ils avaient l’argent, personne ne serait assez stupide pour le gaspiller dans un bâtiment comme celui-ci.

Ouyang Shuo acheta d’abord des plans de construction pour la salle à manger, les salles de bains publiques, les bâtiments résidentiels dans la cour, la forge, l’épicerie et la caserne. Ils coûtaient chacun 2 pièces d’or, et il dépensa donc un total de 12 pièces d’or.

En fait, c’était un peu inhabituel, la plupart des joueurs n’étaient pas prêts à aller directement sur le marché pour acheter des plans. Les plans de construction figuraient parmi les articles les plus souvent abandonnés obtenus en tuant des bandits. Tous les PNJ humains avaient une forte chance de laisser tomber de tels plans à leur mort.

Ouyang Shuo le faisait pour mettre ses 100 pièces d’or en jeu rapidement, en utilisant son argent très tôt en échange du développement rapide de son village. Il voulait avoir une longueur d’avance sur les autres.

De plus, il dépensa 15 autres pièces d’or pour acheter trois autres plans spéciaux : des plans de construction de bacs, des plans de construction de quais et des plans de construction de chantiers navals.

Il s’agissait de bâtiments liés à l’eau, qui ne pouvaient être construits qu’à proximité du rivage. Par conséquent, ils ne seraient pas inclus dans les améliorations territoriales des bâtiments essentiels, car ils étaient spéciaux.

Après avoir acheté les plans, Ouyang Shuo indiqua la zone de fabrication de l’article et les manuels techniques. Il s’agissait de fabriquer des articles spéciaux et de lancer une industrie en utilisant des progrès technologiques particuliers de fabrication sous conditions, et non des compétences générales permettant aux gens de maîtriser un talent.

Par exemple, un maître vigneron pourrait, en théorie, brasser une variété de boissons avancées. Mais, en fait, il ne disposait d’aucun moyen de brasser une liqueur avancée spécifique à partir de la  » Pub « . Pourquoi ? Parce que les formules étaient confidentielles. Sans la technologie, la compétence était inutile.

Ouyang Shuo opta pour le <Manuel technique d’extraction du sel de l’eau de mer> et le <Manuel technique des chariots pointant le sud>. Deux manuels techniques, le premier pour 20 pièces d’or, le second pour 10 pièces d’or. En réalité, dans l’Antiquité, le sel était vendu par les fonctionnaires du gouvernement. Le jeu n’était pas le même. A l’exception des biens militaires, tout pouvait être échangé.

Si les Seigneurs de la mer ne maîtrisaient pas la technologie pour extraire le sel de l’eau de mer, ils gaspilleraient simplement leurs ressources naturelles. Quant au chariot à boussole, il s’agissait d’un élément clé pour accomplir une certaine tâche plus tard. La récompense serait comparable à l’obtention d’un jeton de création de village de niveau or.

La troisième catégorie d’articles contenait toutes les compétences professionnelles, ainsi que certaines compétences spéciales. Il y avait des livres de compétences uniquement pour les joueurs, les PNJ ne pouvaient les apprendre qu’en étant encadrés. Ouyang Shuo choisit les livres de débutant en équitation, l’art du sabre, le tir à l’arc et le pistage, chaque livre coûtant une pièce d’or.

La quatrième catégorie d’articles était variée, toutes sortes d’articles étranges pouvaient apparaître. C’était plus une question de chance que toute autre chose pour trouver quelque chose.

Ouyang Shuo fut déçu, rien n’était pratique ou abordable. Au moment où il était prêt à fermer l’écran, celui-ci s’actualisa soudainement et une nouvelle liste apparut

Un nouvel objet surgit rapidement sous ses yeux : Statue du dieu Mazu (Brisé), au prix de 20 pièces d’or. En regardant ses propriétés, Ouyang Shuo ne tarda pas à l’acheter.

 

Nom : Idole Mazu (Brisé)

Classe : Argent

Évaluation : C’est une idole Mazu brisée, avec une faible trace de la puissance du dieu Mazu. Une longue période de vénération sera nécessaire pour restaurer la statue.

Propriétés : Bénédiction du dieu de la mer (la survie en mer lors des tempêtes augmente de 40%)

 

Afin d’offrir la prière au dieu Mazu, Ouyang Shuo fut également obligé d’acheter un plan de construction d’un temple dans le village. Un temple dans un village était indispensable pour améliorer un village de rang trois et coûterait 10 autres pièces d’or.

Après ces gros achats, Ouyang Shuo n’avait plus que 11 pièces d’or. Après avoir terminé ses achats, Ouyang Shuo se dirigea vers le cristal sur le côté droit de la salle.

Le cristal brillait d’une lueur blanche, et ainsi, les dix plans de construction, deux manuels techniques, quatre livres de compétences et une statue furent livrés.

Quant aux 500 unités de bois, il se trouvait directement devant l’entrée du petit bâtiment. Il rangea la plupart des objets dans son sac de rangement, mais utilisa immédiatement les livres de compétences.

« Notification du système : Félicitations au joueur Qiyue Wuyi pour sa maîtrise des bases de l’équitation. »

« Notification du système : Félicitations au joueur Qiyue Wuyi pour sa maîtrise de l’art du sabre. »

« Notification du système : Félicitations au joueur Qiyue Wuyi pour sa maîtrise des bases du tir à l’arc. »

« Notification du système : Félicitations au joueur Qiyue Wuyi pour avoir maîtrisé les bases de la loi. »

 


À l’extérieur du petit bâtiment, Zhao Dexian et ses sept hommes étaient en train de construire la clôture. Ouyang Shuo ne pouvait pas vraiment faire autre chose que de les gérer. Un village de rang trois couvrait un kilomètre carré. L’ensemble de la clôture aurait une longueur de 4 kilomètres, un grand projet.

Dans le plan de Ouyang Shuo, le centre de la clôture du côté nord ouvrirait une porte principale. En même temps, il y aurait des portes latérales à l’est et au sud pour des raisons de commodité. Le champ d’exploitation forestière était en construction dans la partie ouest du territoire, ainsi que les futures carrières. Par conséquent, le rôle du côté ouest serait de réglementer l’importation et l’exportation des ressources.

De même, les quais et les chantiers navals futurs seraient construits du côté est de la rivière, de sorte que la porte est reliera le village et les quais. Tracer une ligne entre les portes latérales avec l’axe central divisant le village en quatre parties.

Les bâtiments le long de l’axe central formeraient la zone la plus prospère du village, tandis que le territoire sera divisé en Est et Ouest. À l’extrémité sud de l’axe se trouvait le manoir du Seigneur déjà construit. Devant la maison du Seigneur se trouvait un espace ouvert, réservé à la place de la ville. Au nord, il y aurait une rue de bâtiments commerciaux. Tous les magasins, auberges, halls d’entraînement et autres bâtiments seront répartis sur les deux côtés de la rue commerciale.

À l’ouest, il y aurait une zone résidentielle. La zone sud-ouest servirait de résidence aux travailleurs agricoles, comme les agriculteurs et les bûcherons. La zone nord-ouest serait aménagée pour les travailleurs industriels, tels que les mineurs, les forgerons, les tailleurs, les maçons, les commerçants et autres artisans. Le nord-ouest de la zone nord était déjà occupé par le marché débutant.

Le District de l’Est serait une zone militaire, scientifique et éducative. La zone sud-est serait réservée à la science et à l’éducation, avec une école privée, un hôpital, une salle ancestrale et un temple. La zone nord-est serait la zone militaire, avec des ateliers de réparation d’armes, des greniers stratégiques et les casernes à venir.

Ouyang Shuo passa l’après-midi près de la clôture, tout en passant en revue les plans de sa ville. La clôture était déjà un quart construit, avec demain apportant plus de personnes, il devrait être capable de tout construire en un jour de plus.

Au crépuscule, le général Shi revint finalement de sa patrouille. Sur un côté de son cheval pendait des faisans, des lapins et d’autres gibiers, tandis que de l’autre côté, des choses bougeaient dans le sac.

Ouyang Shuo avança en saluant. « Général, il semble que vous ayez travaillé dur, et votre récolte a été abondante ? »

Le général Shi mit rapidement pied à terre, les mains en coupe en salut aussi. « Je n’ai rencontré que quelques petits voleurs, qui ne valaient rien. J’ai aussi apporté une chose ludique, j’espère que monsieur aimera. »

« Oh, qu’est-ce que c’est ? Si mon général l’a vu, je suis naturellement convaincu que c’est une bonne chose. »

Le général Shi rit, et se retourna vers le sac sur son cheval. En l’ouvrant, un jeune chien sauvage noir pur se manifesta à Ouyang Shuo.

Le petit chien venait manifestement de naître très récemment, encore un chiot, avec des yeux vert foncé, extrêmement mignon.

« Est-ce que c’est un louveteau ? » demanda Ouyang Shuo avec incertitude.

 » Parfait, ce petit gars devrait être un bon partenaire de chasse. »

Shi Wanshui était très heureux, « Haha, pour être précis, c’est le louveteau d’un chien-loup noir. Bien qu’il ressemble à un loup, ce n’est pas un loup. »

 » Chien Loup Noir ? Pas mal, pas mal. Il sera d’une grande aide pour la chasse à l’avenir. »

Zhao Dexian et les autres s’étaient également rapprochés, regardant curieusement le sac avec le petit chiot. Bien qu’ils essayaient d’avoir l’air indifférent, ils ne pouvaient pas cacher leur intérêt.

Ouyang Shuo ne voulait pas les décourager, alors il demanda curieusement, « Général, vous avez eu une si bonne récolte en patrouillant, il doit y avoir une anecdote qui va avec ! Puisque tout le monde est là, racontez-nous votre histoire, dites-nous ce qui s’est passé. » Ouyang Shuo fit rapidement asseoir les ouvriers sur le sol, faisant ainsi un cercle.

Le général Lui rit, n’ayant aucun problème avec le trac. Il s’assit aussi, et commença à raconter ses expériences.

« Selon l’ordre du seigneur, j’ai quitté le village à midi, et j’ai commencé à explorer le territoire. C’était calme en chemin, mais il y avait des faisans et des lapins ici et là, et c’était simple de les abattre. Parfois, je rencontrais un ou deux bandits, si pauvres qu’ils n’avaient même pas de monture. Je les ai tués. Sur le chemin du retour, j’ai rencontré un groupe de loups qui harcelaient une meute de chèvres sauvages. Je n’ai pas fait un seul bruit et j’ai fait irruption au milieu d’eux, tuant la plupart d’entre eux avant qu’ils ne puissent s’enfuir. En les suivant, j’ai découvert leur tanière. « J’ai vu ce petit chiot et j’ai pensé qu’il pourrait être utile au seigneur, alors je l’ai amené. »

Entendant que le général avait rencontré des chèvres sauvages, Ouyang Shuo se tut un instant, faisant déjà un plan pour demain. Il était trop tard pour repartir aujourd’hui.

Peu de temps après, l’équipe de travail de Zhao Youfang revint, après avoir mis en place un camp de bûcherons de base. Dès demain, le champ d’exploitation forestière pourrait être officiellement ouvert et devenir opérationnel. Profitant de cette occasion, Ouyang Shuo proposa à tous qu’il y ait deux repas ce soir, ce qui sera considéré comme une célébration pour la création officielle du village de Shanhai.

La seule ombre au tableau était qu’il s’agissait d’un groupe de travailleurs et qu’aucun d’entre eux ne savait cuisiner. Heureusement, il y avait beaucoup de gibier à ajouter au plaisir, sinon ils n’auraient pas grand-chose pour célébrer. Ouyang Shuo attendait avec impatience l’arrivée des colons du lendemain, espérant qu’un chef cuisinier l’aiderait à cuisiner.

Des quartiers pour Shi Wanshui furent aménagés dans l’aile est tandis que Ouyang Shuo retourna dans le hall de sa propre chambre, prêt à se reposer.

Allongé sur le lit dur, les yeux fermés, Ouyang Shuo envoya mentalement,  » Déconnexion du jeu ! Quand il ouvrit les yeux, il avait quitté le jeu.

<>
Traduit par la team : WuxiaLnScantrad