Flux RSS

Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Traduit par la team : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 0 – Prologue ③ : Déesse=Blatte

Traduit par Quesako
Vérifié par Sora


“Ça pourrait être appelé une salle en platine.” (Makoto)

J’ai été submergé.

Quand je pensais que je finirais dans une pièce avec un ciel étoilé, cette fois-ci, je suis arrivé dans une pièce d’un blanc étincelant qui n’était pas bon pour mes yeux.

“Ah, Tu es déjà ici ?” (Déesse)

Le ton de sa voix. À l’image de ce que devrait être pour une déesse.

“Le pouvoir de ce vieil homme, Tsukuyomi est devenu assez faible, hein. D’être dans ce monde barbare n’a pas dû aider.” (Déesse)

Une deuxième voix, toujours l’exemple même de la Déesse.

“De toute façon, seulement parce que nous ne sommes pas vu depuis longtemps, qu’il puisse oublier ma personnalité et décide de choisir un homme comme candidat, C’est clair qu’il est devenu sénile ! Ahahahahahaah” (Déesse)

Une troisième voix. Dé-Déesse ? Probablement…

“Il y avait deux filles qui étaient aussi à mon goût. Il aurait dû choisir l’une d’entre elles, bon sang. Si je n’avais pris aucune assurance qui sait ce qui serait arrivé.” (Déesse)

Une quatrième voix. Une D-Dé-Déesse ?

“Eh bien, patience, patience. À présent, Misumi est ton nom, n’est-ce pas ? Tu as été convoqué dans ce monde par le contrat que tes parents et moi avions fait mais…” (Déesse)

Une cinquième voix, vraiment ? C’est une véritable plaisanterie. Un Dieu, quelle bonne blague.

“Tu vois, pendant que je n’observais pas, la balance des races s’est effondrée. Les Hyumains traversent actuellement une grande crise. La race des Démons et la race des Esprits font tout ce qu’ils veulent.” (Déesse)

Quand tu n’observais pas, dis-tu ?

“Donc, je me suis souvenu du contrat. Tout ça pendant une simple sieste…. Je veux dire qu’en un clin d’œil, ils ont eu des héritiers alors je pensais les convoquer et qu’ils aident les Hyumains, tu vois ?” (Déesse)

Cette conne, elle a clairement dit une sieste.

“Ahahahahaha !! Tu es vraiment l’enfant de ces deux-là ? Attends, attends une minute. Ara, les deux semblent plus jolies. Ah, c’est impossible…” (Déesse)

Tsu-Tsukuyomi-sama. C-C’est impossible pour moi.

“Ah, Vous semblez partager le même sang. Tu es pitoyable, tu le sais~ ? Sur les photos de famille, non, dans n’importe quel endroit, tu es le vilain petit canard ! Aucune trace des magnifiques cygnes. Tu es horrible, tu sais~ ?” (Déesse)

Hé, je vais te le faire regretter.

“Te donner un pouvoir est vraiment impossible. Je suis désolée mais peux-tu juste disparaître de la surface de la terre. Ton existence est répugnante.” (Blatte)

Si par exemple, il y avait un insecte toxique appelé Déesse auprès de qui même les lions s’enfuiraient devant. Même avec ceci, il serait plus charmant qu’elle. Si j’avais le choix entre les deux, je commencerais à bien m’entendre avec cet insecte venimeux.

C’est peut-être à cause de ma rage mais mes pensées étaient devenues extrêmement claires. Je ne savais pas qu’une telle chose en moi existait.

En tout cas, ramener une personne d’un autre monde et essayer de lui faire ce qu’elle veut, est ce quelque chose qu’elle devrait dire ?!

Dans l’état actuel des choses, il n’y a pas moyen. Une fille matérialiste qui ne pense qu’à la mode aurait une meilleure attitude.

“???”

Mauvais. Même quand j’essaie de l’insulter, les mots n’arrivent pas à sortir.

Comment le dire, ma bouche est comme cousue.

“Qu’est-ce que tu fais ? Que tu ne puisses même pas faire une conversation. Dans ce monde, je suis la seule divinité et une jeune femme, tu sais ? Que quelqu’un comme toi puisse être dans la même pièce est déjà un péché. Si je tombe enceinte, comment le compenseras-tu ?” (Blatte)

C-Cette conne est une Déesse. Une déesse un peu particulière.

Dans les eroges (NTF : Jeux-vidéo japonais de drague), une fille avec un ratio de 100% tsundere (NTF : Une personne distante et hautaine qui devient affectueuse après) serait plus adorable qu’elle, beaucoup, beaucoup plus sympathique !

C’était une chose importante donc avec toute mon énergie, je l’ai dit deux fois.

Je ne veux pas. Je ne veux pas. Aller dans un monde que cette Déesse gère, ce n’est certainement pas un bon monde. Il n’y a aucun moyen que je veuille y aller.

Tsuki-sama, s’il vous plaît, aidez-moi à sortir d’ici. C’est vraiment impossible !!

“Eh bien, dans les règles, il est dit que tu peux être seulement transféré qu’une fois, malheureusement cela est déjà fait. Je voudrais pouvoir y réfléchir un moment.” (Blatte)

“T-Toi ! Me faire venir ici à cause de problème que tu as causé, ne me mêle pas à ça !” (Makoto)

“Ouahhh quel barbare ! Le moment où tu choisis de parler et c’est pour dire cela ? Même ta voix n’est pas jolie. Désormais, je me fiche de ton aide.” (Blatte)

“Quoi ?!” (Makoto)

“J’ai déjà préparé des héros qui conviennent mieux à la saga de mon monde. C’est déjà bien. Reste tranquille dans mon monde et ne cause pas de soucis. As-tu compris ? Vraiment, avoir préparé une assurance, était la meilleure chose à faire.” (Blatte)

Comme si c’était bien !!! C’est quoi ce délire ?!

Je m’étais résolu à venir ici !

Je m’étais préparé à ma manière, j’avais abandonné mon monde d’origine pour venir ici et pourtant !

“Ah~ Je suis à la recherche d’un endroit pour te balancer, ok~ ? Peut-être les confins du monde ? Il semble que même si tu tombes d’ici, tu ne mourras pas. Ah~ les personnes de ce monde sont vraiment tenaces, hein ? Je suis choquée.” (Blatte)

Avoir été ici depuis seulement quelques minutes et entendre pourtant de telles paroles égoïstes. Si je meurs et qu’il y a un procès, elle sera jugée coupable pour avoir eu autant d’intentions meurtrières ! En premier lieu, il n’y a aucune raison de recevoir ce genre de traitement ! Exact ?!

“Et aussi, je vais te dire une chose, ok ? N’essaie pas de répandre tes gènes de laid sur les magnifiques personnes de mon monde. Évite-moi aussi le mariage, ok ? Parce que cela rendrait le monde plus dégouttant.” (Blatte)

C’est bon, j’ai renoncé à essayer de la comprendre. C’est une première pour moi.

Les fois où mes sensei du dojo ou les senpai du club m’ont fait des demandes impossibles, c’était carrément bien mieux que ça.

Il y avait même une des demandes qui est devenue presque un traumatisme. Et aussi cette fois ! Et même à cette période !

Ce n’est pas la question.

Pas bon. J’essaie de fuir la réalité.

Mais c’est plutôt une réalité démoralisante.

Le monde ou j’allais être envoyé, peu importe le moyen, j’ai confirmé que leur Déesse unique est complètement folle. C’est une situation alarmante.

“Ah, c’est vrai. Je ne plaisantais pas quand j’ai dit que je ne te donnerais aucune bénédiction mais je peux au moins te donner un pouvoir de ‘compréhension’. Il n’y a pas d’autre choix, je dois au moins te donner cela.” (Blatte)

Pour une raison ou une autre, elle parvient à un accord avec elle-même. Sérieusement, ne te fous pas de moi. Plutôt, est que c’est normal pour un Dieu, d’avoir une telle fierté ? Est-ce que Tsuki-sama est spécial ou c’est elle ? Je veux croire en lui. Pour le bien de ma santé mentale.

“Hé, le Misumi. Est-ce que tu as entendu ?” (Blatte)

Finalement, mon nom s’est retrouvé accoler d’un ‘le’. C’est mieux que ‘ça’ ou ‘cela’, pas vrai ? Pour tout le monde, je suis le fils aîné de la famille Misumi, Makoto Misumi est mon nom.

“Qu’y a-t-il ?” (Makoto)

Je n’ai même pas envie d’agir poliment avec elle. Mais cela sera certainement pardonné. C’est vrai, parce que du point de vue d’une personne tierce, je suis dans mon droit.

“Je l’ai fait pour que tu puisses parler avec la race Démoniaque et les mamonos (NTA : les monstres) donc tu pourras ‘comprendre’ leurs paroles. C’est pourquoi tu devrais essayer de faire de ton mieux et te faire des amis parmi les Gobelins et les Orques, ok ? Ne créé pas de problème aux autres races, ok ? Alors, va-t’en.” (Blatte)

“Quelle façon de parl- wa? aaaaahhhhhh?!” (Makoto)

“Aahh~ ?! Même ses cris ne sont pas jolis ! Nymphes ! Nettoyez chaque recoin de cette pièce ! Si cela se répand, je ne pourrais pas le supporter.” (Blatte)

Soudainement, j’ai été surpris par un sentiment de chute.

Les derniers mots que j’ai entendu. Je suis une sorte d’incarnation du mal ?!

Mêmes les microbes vivent pleinement leurs vies, tu sais ?!

À la place, cela aurait dû se passer comme ceci

“Ah, je suis désolé. En fait, dès la première fois que je vous ai vu, je suis tombée amoureuse de toi. Parce que je devais garder mon statut de divinité, j’ai été dure avec toi, Je suis désolée.” (Blatte)

De cette façon et si elle pleurait en disant ça, je lui aurais un peu pardonné.

Nah, il n’y a pas moyen.

Le ton de sa voix à tout résumé, c’était une vitrine complètement exposée, oui.

Cette maudite Déesse !!!!!

Non, comment je pourrais encore la considérer une Déesse !

MERDE !!!!!!!!!

La vision d’une surface plongée dans l’obscurité se rapproche de moi. En plus, on se les GÈLE !!

“Ouahhh ?!”

Ce qui s’affichait sous mes yeux, c’était la surface d’une terre dévastée, un désert.

Le vent froid nocturne continuait à me frapper.

Mes yeux, qui étaient exposés au froid cinglant du vent, étaient en larmes.

Il ne s’agissait nullement de larmes qui ont été amenées par les émotions de la situation, je veux que ce soit clair.

Se retrouver soudainement d’une salle étincelante à un ciel nocturne.

HAHAHA !

Cette foutue Déesse, elle m’a vraiment balancé du ciel~.

Mais tu sais. Cela pourrait être facilement considéré comme une chute d’un gratte-ciel. Peu importe comment j’y réfléchis, je vais mourir, pas vrai ?
C’est absolument impossible de ne pas mourir de ça.

Être si fort, que cela en est troublant, qu’ils ont dit.

C’est sûr que je vais être brisé en mille morceaux !

Est-ce que j’ai une affinité avec les situations merdiques pour moi et drôle pour les autres ?

Je n’ai même pas besoin d’y réfléchir. Ma position dans mon ancien groupe, était celle du numéro 2. En termes de relation humaine, je suis un médiateur, je résous les problèmes et aide aussi le meneur. Je suis un homme simple.

J’ai parfois essayé d’être un comédien mais c’était impossible. Mon affinité avec les gags est déjà une compétence en soi. S’il y a de la magie, il pourrait y avoir des compétences intéressantes. Mais malheureusement, je ne pense pas que j’en possède.

Pas bon.

Et ensuite, quoi ? Parce que cette Blatte l’a dit, je devrais mourir ? Ici-même ?

Un moyen ! Il doit y avoir un moyen !

Je regarde les alentours.

Le ciel.

Un désert en dessous de moi.

La fin.

Comme prévu, ce n’est pas bon !

Père, mère. Merci de m’avoir donné naissance dans un autre monde.

De ne pas avoir fini par vivre dans un monde qui est sous la protection de cette Déesse, je vous remercie sincèrement pour ceci. Cette Déesse n’est pas un cadeau, elle m’a peut-être même maudit.

Yuki nee-san et Rin, puisque que je suis venu dans ce monde, vous ne rencontrerez aucun danger.

Cela ne fait seulement que 10 ans mais pour avoir vécu avec vous deux. J’en suis fier.

Ah, j’ai mordu ma langue.

Je ne peux pas m’arrêter~ même si c’est la fin pour moi. Mon affinité avec les blagues a choisi une mort adaptée.

C’est bon, Au moins, je fermerais les yeux.

J’espère que ça ne fera pas mal.

(NdT: Pour chacun de vous qui avez lu Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu…

)

“…-Dono ! Makoto-dono ? Makoto-dono !”

“Tsukuyomi-sama, je commence même à entendre des voix. Je me demande pourquoi vous n’êtes pas le dieu de ce monde, c’est vraiment regrettable.” (Makoto)

“Écoutez-moi, maîtrisez-vous ! Vous pouvez m’entendre, n’est-ce pas ?!” (Tsuki)

C’est le vrai ?!

Mais n’était-il pas supposé être impossible de prendre contact avec moi ?

“Ce n’est pas croyable. J’ai entendu toute la conversation. Je suis désolé, je vous prie de m’excuser pour nous deux. De penser qu’elle ferait une chose aussi irresponsable. (Tsuki)

“Tsukuyomi-sama ! Jevoulaisvraimentvousrevoir (NTF : Quand une phrase est tout attaché, considérez que la personne parle très vite) !” (Makoto)

Je ne sais pas pourquoi mais je me suis mis à parler très vite. Mais je ne me souciais pas.

“Il est vrai que Makoto doit se sentir un peu blessé mais ce n’est pas une raison de se laisser abattre !” (Tsuki)

“Quoi qu’il en soit, vous-allez bien ? Essayez d’atterrir.” (Tsuki)

Il y avait encore une certaine distance avant d’atteindre le sol. Cela se pourrait-il que ceci soit les effets où on a l’impression que tout se passe au ralenti avant un accident ?

“Vous ressentirez le choc comme une chute de deux étages sur un matelas. Mais vous ne serez pas blessé.” (Tsuki)

“Wouah” (Makoto)

Je suis plus inhumain que je croyais. Je suis impressionnant. Était-ce dû à l’énorme fardeau que j’avais dans mon monde d’origine ?

“Après tout, makoto-dono s’entraînait particulièrement durement dans ce monde. Normalement, ça serait un choc sans le matelas.” (Tsuki)

“Mon entraînement constitue un matelas ? Cela a un effet inattendu.” (Makoto)

De penser qu’avec juste mon entraînement, mes performances montreraient une telle différence.

“Mais tomber de cette hauteur reste sans doute effrayant. Je vais essayer de faire quelque chose pour vous. Vous pouvez avoir l’esprit tranquille. D’autre part, j’ai une question que je dois vous poser.” (Tsuki)

Tsuki-sama semblait avoir du mal à le dire. Maintenant que j’y pense…

“Hmm, n’êtes-vous pas censés être incapable de communiquer avec moi ?” (Makoto)

“Ah, à cause de cela je dois utiliser beaucoup d’énergie pour être ici. Je devrais probablement dormir pendant une centaine d’années.” (Tsuki)

“Quoi ?!” (Makoto)

Sans même y penser, mes mots avaient fuités. Ça, c’est un problème ! De tout faire pour essayer de me sauver. C’est vrai, les Dieux sont supposés être l’origine comme ceci.

C’est ma vision des dieux mais j’aimerais que cela soit vrai.

Les mots de Tsuki-sama ne contenaient pas de mensonge et mon corps, qui tombait vers le sol, a été enveloppé par une lumière blanche et ma chute avait commencé à diminuer.

“D’ailleurs, durant le temps où nous attendions la Déesse, il aura fallu beaucoup de temps, n’est-ce pas ?” (Tsuki)

“Ouais” (Makoto)

“Cette femme l’a vraiment fait. En utilisant le fait que les deux mondes étaient connectés, elle a entraîné deux personnes qui sont originaires de votre monde d’origine !” (Tsuki)

Q-Qu’est-ce qu’il a dit ?!

N’est-ce pas là un enlèvement ?!

Tu devrais être une Déesse normalement. Est-ce que faire une telle chose est normal ?!

“Non, impossible ! Se pourrait-il ?!” (Makoto)

Ce qui m’est immédiatement venu à l’esprit, c’était ma famille.

“Ce n’est pas votre famille. Même si l’un d’entre eux était assez proche de chez vous. Elle a été prise au milieu du transfert. Peut-être une de vos connaissances. Je suis désolé, c’est à cause de ma négligence” (Tsuki)

Il n’est pas le genre à parler de négligence.

Je ne connais pas les règles des Dieux mais d’après l’agacement de Tsukuyomi-sama, la Déesse de ce monde allait clairement contre ses convictions.

“Je vais bientôt m’endormir. Du fait de la durée de vies des Humains, il serait étonnant que nous nous rencontrions à nouveau. Mais cet incident, je vais m’assurer de les reporter aux autres dieux et que cela ne reste pas impuni. Peu importe si elle est une Déesse de la création, avoir fait un tel acte barbare…” (Tsuki)

Sa voix était devenue plus faible.

Il arrivait à sa limite.

Merde.

En fait, j’aurais aimé qu’au lieu de cette femme, ce soit ce genre de Dieu. Ce genre de salope qui ferait de telles choses tordues !

“Ces deux personnes vont-elles bien ?!” (Makoto)

“Ouais. Ces deux-là semblent avoir été invoqués dans un château royal. Ils sont déjà rentrés en toute sécurité en contact et avec les Hyumains. La Déesse leur a donné beaucoup de pouvoir.” (Tsuki)

La dernière partie semblait avoir été difficile à dire pour Tsuki-sama.

C’était incroyable. Quelle différence de traitement.

“Je comprends vos sentiments. Vous n’avez déjà plus de lien avec votre monde d’origine. C’est pourquoi je sais que je ne devrais pas vous le demander. Je le sais mais si vous devez les rencontrer, veuillez bien les traiter.” (Tsuki)

Ah~ Cette personne vraiment. Être tellement gentil avec les autres.

“Même s’ils ont reçu de l’aide de la Déesse ?” (Makoto)

En recevant une grande quantité de pouvoir de la soi-disant Déesse, ceci semble assez puissant. Est-il nécessaire de s’inquiéter pour eux ?

“Si nous enlevons les pouvoirs de la Déesse alors Makoto est le plus fort. Même s’ils ont de la magie. Vous étiez originalement un Hyumain qui avait déjà à la magie, vous avez été capable de survivre dans ce monde et d’y grandir en toute sécurité. Nul besoin de comparer” (Tsuki)

En poursuivant, Tsuki-sama a dit :

“Je suis une vague existence qui ne sait même pas ce qu’il contrôle. Eh bien, quand j’entrerais en sommeil, il pourrait y avoir des changements dans les mouvements des lunes mais les autres dieux des lunes feront certainement quelque chose. En plus, c’est un peu dur à dire pour moi… mais j’ai reçu une assez grande quantité de puissance de mes parents et j’en avais réservé pour ce genre d’occasion.” (Tsuki)

Ses parents, cela doit vouloir les Izanagi.

“Je ne perdrais pas contre les pouvoirs donnés par la Déesse. Soyez soulagés.” (Tsuki)

Oh~ plein de confiance. Bien qu’il y ait de l’amertume dedans.

“Ce genre de situation. À l’origine, le rôle du héros, qui était censé être le vôtre, vous a été retiré par la Déesse donc vous n’y êtes plus obligés. Par le nom de Tsukuyomi, je vous le permets. Vous, Misumi Makoto. Je vous rends votre liberté. Alors faites ce que vous voulez !” (Tsuki)

Tsuki-sama était vraiment en colère ! Comme prévu, vous êtes le meilleur Tsuki-sama !

Je n’avais même pas besoin de permission, c’est ce que j’avais prévu de faire ! Mais…

J’ai même eu l’autorisation de le faire !! Yahooooo !!!

Étant enveloppé par la même lumière que la lune, je tombe lentement au sol.

“Avec la volonté des esprits, je prie pour que nous rencontrions à nouveau.” (Tsuki)

La voix du Dieu a commencé à s’estomper et a disparu.

“Oui !” (Makoto)

Pour le Dieu que j’ai reconnu, je lui ai répondu en criant.

Je me suis levé doucement sur ce territoire inconnu.

<>
Traduit par la team : Nyan-Team