Flux RSS

Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Traduit par la team : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 0 – Prologue ④ : PdV: la rencontre avec le Dieu de la Lune, Tsukuyomi

Traduit par Quesako
Vérifié par Sora


Reigokai : Hé, nous arrivons au premier chapitre PdV (Point De Vue).
Ces PdV permettent d’avoir un point de vue externe de Makoto et qui permettent d’avoir des informations complémentaires mais pas indispensable, n’hésitez pas à les lire si vous le souhaitez.


Il y avait une Déesse dont les rapports s’étaient arrêtés depuis un moment.

Elle a repris contact pour un Humain, ceci date d’il y a un mois selon le sens du temps des Humains.

Le monde, qu’elle gérait, lui causait des problèmes.

“C’est impossible”, je n’avais pas fait attention au début.

C’est parce que tout le monde, qui vivait dans ce monde, était d’une certaine façon spéciale.
Humains.

Leur surnom ‘d’êtres vivants qui se tiennent au sommet’ n’était pas une exagération.

Selon les circonstances, même les Dieux seraient détruits par eux.

Ces personnes étaient ceux qui vivaient dans un monde du multi-univers, sans même implorer ou demander la protection de ces Dieux transparents, ils ont pris leur propre destin entre leurs mains. Un monde strict où la vie était restreinte.

Les Humains n’étaient même pas conscients de la difficulté de vivre dans ce genre d’environnement. Ce monde est appelé ‘Terre’, ils pensent que c’était un endroit miraculeux dans lequel ils avaient été amenés, Quelques Humains pouvaient même être reconnaissants envers Dieu d’être né dans ce lieu.

Dans un sens, c’était un point de vue erroné.

Les dieux, qui connaissent les autres mondes, savent aussi que dans ce multi-univers, la Terre avait un environnement incroyablement hostile.

Comme leurs capacités physiques étaient considérablement au-dessus de la moyenne, c’était naturel que la chose appelée ‘pouvoir magique’ soient rarissime en échange.

C’est pourquoi c’était naturel pour les Humains de vivre au mieux un siècle et la plupart d’entre eux était incapable d’utiliser un simple sort basique.

C’est horrible.

Juste après leur naissance dans ce monde, non seulement, ils étaient dépouillés de leur bras droit (la magie) mais en plus ils apprendront qu’ils ne vivront pas longtemps.

Pour une personne d’un autre monde, de vivre ainsi une vie normale, c’était comme vivre au sommet d’une montagne ou dans le fond des océans.

Une des raisons pourquoi les Humains ont été évalués ainsi, en plus de ne pas être affecté par un tel environnement, était à cause de leur potentiel qu’ils pouvaient développer et d’en tirer profit.

La science.

La puissance suprême et pourtant le pire pouvoir.

En apprenant les lois physiques de ce monde, ils ont créé la science et ont inventé différents outils qui rend le monde plus agréable à vivre.

Originalement, dans ce monde, les Humains n’auraient pas dû obtenir la science.

Dans un monde ou les interventions des Dieux sont rares, la sagesse était quelque chose qui aurait dû être incroyablement difficile à obtenir.

Mais dans le monde actuel, ils avaient obtenu une telle chose.

Ironiquement, ce qui était impossible à obtenir à cause des conditions sévères de ce monde, leur a permis d’en obtenir cette connaissance.

Dans un lieu où les interventions des Dieux étaient difficiles et où les Esprits n’arrivaient pas à exister plus qu’éphémèrement.

Les phénomènes naturels se produisaient pratiquement tous dans une logique implacable.

Dieux et Esprits, ces êtres qui possédaient des incroyables pouvoirs, étaient incapables de tricher ou de tordre les lois de ce monde.

C’est vrai, si vous y êtes intéressés, n’importe qui serait capable de comprendre cette logique.

En même temps qu’ils ont découvert le feu et en utilisant cette logique, ils ont ouvert la fenêtre de ce qui est appelé la science.

Même entre les Dieux, les opinions étaient partagées à propos des Humains qui utilisent la science et avec ça comme déclencheur, de multiples disputes éclatent. C’était la plus grande bataille entre les Dieux qui gèrent les mondes.

En laissant de côté comment ce combat s’est conclu.

Dans le contexte, les Humains ont montré une effrayante quantité de possibilités pour ce monde.

Pour le moment, c’est bon mais avec le temps s’ils interfèrent dans d’autre mondes, ceux appelés Dieux devront y faire face. Cela veut dire que les Humains atteindront le seuil pour être des divinités par les outils de la technologie.

À ce moment-là, ils seront traités peut-être comme des semi-Dieux, même maintenant certain des dieux s’interroge là-dessus.

Dans ce monde, les Humains, qui pourraient même s’opposer aux Dieux, ont en plus obtenu la science. Les Dieux s’y préparaient comme si c’était une situation de crise.

Ils étaient clairement des êtres uniques et anormaux.

C’est pourquoi, les Humains vivaient basiquement dans ce monde ‘original’ pour l’éternité.

D’autre Dieux de la création ont souhaité inviter des humains mais, ceux qui étaient capable de créer un lien entre les mondes, étaient pratiquement tous contre.

Parce que les conséquences qu’ils recevraient étaient trop importantes.

Ils ne savent pas ce qui arriverait au monde s’il invoquait un être Humain.

Le mot est faible, ce monde à considérablement crée de multiple futur potentiel qui n’existait pas originalement.

On pourrait dire qu’ils sont entrés dans une phase qui ne peut pas être prédite.

Pour les autres mondes, obtenir la possibilité de le faire était un événement rare et seulement quelques-uns pouvaient le faire.

Le Dieu qui gère le monde, où l’Humain serait envoyé, et le Dieu qui gère le monde ‘original’, un certain nombre de problèmes se produiraient mais pour l’instant aucun problème n’est survenu.

Tout naturellement, j’ai refusé la requête de la Déesse.

Sans une raison appropriée, ce n’était pas comme si un accident s’était produit ou quoi que ce soit d’autre, envoyer un Humain dans un autre monde ? Ne te moque pas de moi.

Mais.

Cette Déesse m’a dit quelque chose de très intéressant.

Alors c’est bon si ce n’est pas un Humain.

C’est ce qu’elle a dit.

Quand je lui ai demandé des détails, dans le monde que cette fille gérait, il semblerait qu’il y ait une espèce appelée Hyumain.

Il paraissait être une création basée sur les Humains que la Déesse a modifié pour être une existence plus appropriée à ses goûts.

Quand je jette un coup d’œil, ils étaient assurément là.

Dans une habitation de style moderne ou comme ils disent “un domicile” au Japon.

Le nom trompeur de Hyumain était exaspérant, c’était comme avoir une appellation différente pour le même genre de chose (Par exemple : Pain au chocolat vs chocolatine).

Leurs capacités physiques étaient comparativement plus faibles que les Humains.

Et également comparé aux Humains, Les Hyumains étaient enclins à avoir plus de filles, leur facilité a accédé au pouvoir magique pourrait être dû aux effets des manipulations de leur corps par la Déesse.

D’une manière facilement compréhensible, la Déesse préfère les femmes alors elle favorisait leur naissance et aussi on pouvait estimer qu’ils sont plus faibles et ont moins d’aptitudes que les Humains.

Pour elle, ça pourrait une amélioration mais d’un point de vue de la qualité, c’était une dégradation.

Mais surtout, à quoi elle pensait en augmentant le nombre de naissances des filles ?

C’était parce qu’elle est une Déesse ?

Non, étant une Déesse, la création était quelque chose d’habituelle. Ce genre de régulation était quelque chose que je n’avais vu personne le faire.

Elle a fait quelque chose que je ne comprends pas.

Peu importe, ces Hyumains vivaient dans ce genre de monde.

Vivant au Japon, ils se sont établis avec leurs enfants, à l’heure actuelle, ils sont en bonne santé.

Il semble qu’ils reçoivent un peu de la bénédiction de leur Déesse.

Pourtant, avec la façon dont la Déesse fait les choses… Comment le dire ? Stupéfiant et c’est un euphémisme…

Au lieu d’être intelligente, c’était plutôt de la ruse.

Au lieu d’être compétente, c’était plutôt de l’astuce.

J’étais contre la façon d’opérer de cette Déesse.

Pendant la période où elle gérait plusieurs mondes, un changement s’était-il passé en elle ?

Elle n’était pas du genre à se mêlée à ce genre d’affaire.

Bien sur, j’étais aussi opposé dans ces choses qu’ils appellent des ‘accidents’.

De la même manière que le monde ‘original’ pourrait se répandre dans un autre monde.

Un autre monde le pourrait aussi.

Mais c’est quelque chose qui ne susciterait pas beaucoup d’intérêt.

Pourquoi donc ?

Parce que la plupart d’entre eux mourraient.

Ils ne pourraient pas d’adapter à ce monde ‘original’.

Même si certains d’eux devraient survivre, les cas, où ils pourraient affecter ce monde, étaient presque inexistant.

Les Loups-garous, les yuki onna (NTF : Folklore japonais sur des femmes des neiges), ces célèbres exemples de vies, autre qu’Humaine, qui étaient découvertes soudainement.

Ils seraient en mesure de causer du tumulte mais à la fin, ils ne sont pas des êtres qui peuvent créer de nouvelles facultés.

Bien sûr, dans les rares cas où cela arriverait, les Dieux fourniraient une assistance aux Humains afin de faire face à ceci.

Même s’ils sont capables de survivre, ils ne causeront aucuns genres de problèmes aux Humains. En recevant la protection des Dieux, ils vivraient normalement en paix.

La Déesse semblait essayée d’utiliser ça comme prétexte.

S’ils pouvaient vivre en s’adaptant à ce monde par le soutien de la Déesse, cette personne ferait des contributions qui serait digne d’être observées.

“Mais ce sont des gens qui vivent dans ce monde, n’est-ce pas ? S’ils sont invoqués, cela ne signifie t’ils pas qu’ils vont abandonner tout ce qu’ils ont. Pourriez-vous leur assurer des conditions qui peuvent leur convenir ?” (Tsukuyomi)

“Tu es toujours comme ça ? Pour qu’un dieu prenne en compte les considérations du peuple, je pense que c’est une préoccupation inutile.”

“Laissez-moi vous dire ceci, si vous les forcez à le faire, je vous déclarerais la guerre. Vous n’avez même pas obtenu la permission pour faire le transfert donc je ne créerai pas de portail.” (Tsukuyomi)

“Je comprends. Ce n’est pas comme si j’avais dit que je les obligerai à le faire. J’en ai déjà discuté avec les Misumi, au moment où ils ont été transférés. C’est pourquoi, cela ne sera pas refusé.”

“Bien, je vois, ils ont déjà été transférés une fois. Dans ce cas, celui qui sera transféré est un de leur enfant, n’est-ce pas ? (Tsukuyomi)

Il n’y a pas beaucoup de personne qui ont un corps qui peut supporter plusieurs voyages dans un autre monde.

Bien que si c’est un Humain, c’est une histoire différente.

“Oui. Tout ira bien si tu coopères avec moi et que tu crées la porte. Je ne te dérangerai pas. Je m’occupe du reste.”

“Ce n’est pas bon. Dans le meilleur des cas, pour créer un portail entre nos deux mondes, je devrais attendre jusqu’à Janvier. Je l’examinerai, au moment où le portail sera créé, je serais aussi présent avec vous.” (Tsukuyomi)

“!!? N’es-tu pas trop méfiant ?”

“Bien sûr. Il n’y a pas de changement dans le fait que nous transférons un être vivant du monde ‘original’, de surcroît venant des dires d’une personne qui essaye de me faire consentir une invocation en utilisant des moyens fourbes, je ne les avalerai pas si facilement.” (Tsukuyomi)

“Est-ce le genre de mots que tu devrais dire à quelqu’un qui va graver son nom parmi les grandes divinités ? Tu ne fais que des taches simples, tu n’es qu’une divinité de la lune.”

“Parce que vous avez des compétences en création, vous êtes éminente ? Je retiendrai vos mots, il me semble que vous soyez assez vaniteuse. La réalisation de nos taches n’a aucune hiérarchie. Chaque chose est nécessaire, tout ce que nous faisons est une chose que nous devons respecter. Vous êtes une Déesse de haut rang qui devrait avoir honte que quelqu’un d’autre doive lui signaler.” (Tsukuyomi)

“Qui ça intéresse ? Je te laisse faire la sélection. Bien, on se verra en Janvier.”

En sentant qu’elle était sermonnée, elle a clôturé la conversation et a disparu.

Ahlalalalala.

Je n’ai pas autant de temps libre.

En se souvenant de la conversation que j’ai eu avec elle, je pousse un soupir.

Aujourd’hui est le jour.

Le jour convenu pour créer le portail menant à l’autre monde.

L’autre jour, je suis allé voir les enfants de la famille que la Déesse a désigné.

Puisque nous aurons à choisir l’un d’eux pour le transfert.

Du plus vieux au plus jeune, fille, garçon, fille.

Il y avait 3 enfants dans le foyer de Misumi.

L’endurance de l’aînée était faible et ses capacités physiques étaient normales, elle avait seulement une expérience dans le judo mais elle y était incroyablement bonne.

Provenant de son corps, je pouvais sentir le pouvoir magique d’un Dieu.

Il semble que grâce au pouvoir d’un Dieu, ses capacités physiques n’ont pas été encore plus faible. Son habilité au Judo était le résultat de son entraînement, c’est un cas où son talent s’est épanoui.

Actuellement, elle ne visait pas les compétitions. Elle fréquentait l’université et avait pour objectif d’être médecin.

Son petit ami était une personne à qui tout sourit.

Le corps de la cadette était légèrement plus faible, elle a appris le karaté et encore une fois, il semble qu’elle avait du talent.

Je ne pouvais pas sentir le pouvoir d’un Dieu en elle.

Que même sans cela, elle a été capable de naître en bonne santé, sans doute qu’à ce moment-là, les corps de ses parents s’étaient déjà adaptés à l’environnement de ce monde.

Comme elle était la plus jeune, elle était habituée à être aimée. Sa famille et ses amis la choyait en règle générale.

Actuellement, elle n’avait pas de petit-ami, elle était à un âge où elle rêvait à ce genre de chose.

Et maintenant, le fils.

C’est probablement la personne à qui la Déesse faisait référence.

Je ne connais pas le contenu de la discussion entre la Déesse et ses parents.

Mais il était clairement différent des deux autres.

L’aîné était protégé par le pouvoir de la Déesse et la cadette, grâce à ses parents, s’était adaptée à son environnement.

Il avait l’apparence de quelqu’un qui venait d’un autre monde et donnait l’impression d’être incroyablement faible.

Au point qu’il ne serait pas étrange qu’il soit mort plusieurs fois. Avoir dépassé la petite enfance est déjà un miracle.

Autrement dit, d’une sale façon, il était celui qui a le plus hérité des mauvaises caractéristiques spéciales de ses parents.

Il est censé avoir une grande chance d’avoir l’apparence de ses parents et pourtant il avait le visage d’un Japonais ordinaire.

Et ses capacités physiques, qui étaient faibles, ont été hérité de ses parents.

Il ne doit pas en être conscient mais il se dirige vers une vie malheureuse.

Aîné, cadette et leur parent aussi ont une apparence exceptionnelle qui fait que les personnes les envient mais lui, il ressemble à une personne normale de ce monde.

En regardant de plus près, c’était en fait digne d’éloges, si vous regardez le fait qu’il a une force normale en ayant les gènes de ses parents.

Dans un endroit où cela n’aurait pas été étrange de recevoir des talents, c’était à un niveau où il était né comme une personne normale qui n’avait reçu aucun talent.

En outre, puisqu’il est né dans le paisible Japon, l’habilité, qu’il avait, n’aurait aucune chance de s’éveiller.

En un sens, l’ampleur de ses désavantages étaient incroyables.

En conséquence, il vit une vie très ordinaire comme n’importe quel étudiant Japonais.

C’est en général une analyse correcte.

Même s’il lutte, il restera toujours dans cette situation.

La forme de la fratrie était similaire à la mienne donc j’ai ressenti une sorte de connexion avec lui.

La seule similarité était que nous étions entre l’aîné et le cadet.

Et la seule habilité de Misumi Makoto est différente d’un talent, non, est ce correct de l’appeler un talent ?

C’est quelque chose que je ne sais pas sur moi-même.

L’archerie, il l’avait appris depuis l’enfance.

C’était sa grande capacité.

Au lieu d’avoir un don naturel, il était plutôt un prodige.

C’est différent d’être né avec, c’était une habilité qui a fleuri par ses efforts.

La compétence de toucher la cible.

Mais dans ce court laps de temps, j’ai conclu que son habilité est de toucher sa cible.

Avec une concentration exceptionnelle, il n’avait jamais échoué à toucher sa cible avec son arc.

C’était vraiment splendide, si dans le futur, il devait utiliser cette compétence dans un travail adapté alors il y a une chance qu’il deviendrait une existence terrifiante.

Des 3 enfants de la famille de Misumi, il était le seul qui avait une sorte de capacité étrange.

Bref, ses parents lui ont dit de ne l’utiliser qu’en cas d’urgence.

S’il y a une candidature pour le transfert, ça devrait être lui.

Si je pouvais avoir une conversation avec lui, je pourrais mieux comprendre la situation mais pour qu’un Dieu puisse interagir avec un Humain, il y a beaucoup de règles à respecter. Dans ce cas, cela serait au moment du transfert.

J’ai l’impression que je pourrais m’entendre avec lui, c’est regrettable qu’il parte.

Mais…

Misumi, pendant ce mois, a vécu comme si rien n’allait arriver et mène une vie d’étudiant.

Il n’a pas réglé ses affaires personnelles, il n’avait même pas du tout fait de préparatif concernant le transfert.

Il menait sa vie comme d’habitude.

Il se réveille, si c’était son tour, il faisait le petit déjeuner, il portait son bento en allant à l’école, il travaille dur dans son club de tir à l’arc, étudie, se mêle à ses amis, prends son repas, entraîne son corps, s’attarde sur ses passions, prend un bain et dort.

Après tout, il était un jeune homme dans l’adolescence.

Il avait des goûts décents, il y avait plusieurs personnes qui avait un coup de cœur pour lui dans l’école.

Pour lui, cela serait la première fois dans ce monde qu’il expérimenterait l’amour.

Les plus importantes à ses yeux sont sa kohai et la présidente du club.

Si ça devient un triangle amoureux, ceux qui regardent à coté se divertiront beaucoup.

Pour le garçon qui n’a pas vécu une simple relation amoureuse, il n’y aura pas d’aide s’il attend quelque chose. Regarder les histoires des jeunes personnes me fait sourire.

Pourtant.

Ceci ne deviendra pas son futur.

Parce que je lui prendrai tout ce qu’il a construit dans ce monde.

Avoir toute votre vie avortée par l’égoïsme d’un Dieu est en fait un sentiment injuste.

Il a le droit de nous haïr.

En trouvant du temps sur mon emploi du temps surchargé, j’avais pris le rôle de celui qui allait être haï, je suis vraiment malchanceux.

Eh bien, je devrais l’appeler.

En entraînant Misumi depuis ses rêves, en même temps que j’ai créé le portail, j’ai également fait une espace où je l’ai invité.

Quelle chose stupide vous avez faites !!!

Les actions irresponsables de cette Déesse. Avec un visage incrédule, je regarde Makoto qui disparaît devant moi. Je ressentais une indescriptible colère que je n’avais jamais ressentie avant.

Alors que je me demandais pourquoi la création du portail de transfert prenait autant de temps, non seulement la personne concernée mais en plus de cela, 2 autres purs Humains ont été aussi emmenés.

Je voulais discuter avec la personne concernée par le transfert donc j’ai demandé des détails à propos de ceci mais ce garçon ne savait rien du tout.

Hormis le fait qu’il n’en avait pas discuté avec ses parents, il ne savait toujours pas qu’il était un Hyumain.

C’était judicieux de ne rien dire.

Même s’il devait le remarquer quand il sera dans l’autre monde, je ne serais plus à ses côtés. Je prie qu’il se fera un bon ami.

Leurs lieux de naissances et l’environnement où ils sont emmenés, quand les Humains commenceront à s’interroger sur leur condition, ceux qui deviendrons leur soutien ne seront pas des Dieux.

Le passé sur lequel ils s’appuieront, les amis sur lequel ils peuvent compter, un modèle qui admireront.

C’est ce genre de choses.

Ultérieurement, je regrette d’avoir fait une déclaration qui essayait de pardonner le comportement de cette Déesse.

Par habitude, j’ai demandé à Makoto de fermer les yeux sur les actions de la Déesse.

Bien sûr, j’espère que sa relation avec elle se déroule bien, ce qui souhaitable, mais dans le cas que le garçon ferait un acte irréfléchi…

En écoutant ce qu’elle a dit, le résultat s’était révélé différent de ce que j’attendais.

Avec ce genre de traitement, il fait trop peine à voir

Dans ce genre de situation, il n’y avait aucun autre recours.

J’avais perdu beaucoup de pouvoir pour le rejoindre mais j’utilisais tout ma volonté pour être au courant de qu’il se passe.

C’était vraiment dur à endurer pour ce vieux corps.

Mais en pensant à ce garçon qui a été choisi d’être transféré à la place de ses sœurs, je ne pouvais pas dire ce genre de mots.

Avec seulement ma conscience, je vais aller là-bas et retrouver ces deux-là qui avaient été emmenés.

Il a fallu du temps mais il semble que ces deux-là étaient déjà en contact avec des Hyumains.

Tous les deux avaient de nombreuses bénédictions provenant de la Déesse et ont obtenu même des trésors sacrés.

J’ai l’impression que ces deux-là n’ont pas de problèmes.

En mettant de côté les influences des mondes, leurs yeux ne semblaient abriter aucun désagrément.

Peut-être à cause des règles qui indiquent que les personnes transférées doivent être d’accord avec ceci. Ces deux-là, même s’ils étaient confus, je ne ressentais aucun sentiment de rejet en eux.

Ensuite, à propos de Makoto.

J’avais écouté les élucubrations de la Déesse jusqu’à ce que mes oreilles sifflent mais je me demande à quel point elle était sérieuse.

Q-Quoi ?!

Makoto a été vraiment jeté dans les airs ?!

En dehors des trésors sacrés, qu’il n’avait pas reçu, je peux presque à peine sentir le pouvoir de la Déesse en lui !

Je peux le sentir faiblement mais… compréhension des langues ?

Ce n’est pas quelque chose que vous donnez à quelqu’un et de surcroît, c’était donné en un état incomplet.

Mais de penser qu’il serait jeté dans les confins du monde sans rien du tout !

‘Dans les confins du monde,
Une étoile tombant du ciel en direction du désert,
L’étoile est un corps.’

Haiku de ma saison

NONNONNONNONNONNON.

Pourquoi est-ce que je pense à un haiku (NTF : Forme de poésie Japonaise) ?!

Avec une telle circonstance déraisonnable, j’ai échappé brièvement à la réalité.

Par l’invocation d’un Dieu, il a été transféré dans ce monde et soudainement, il se trouve dans le ciel !

Cette stupide fille, même si vous êtes une Déesse, réfléchissez à ce que vous faites !

Je vais contacter Makoto dès que je le pourrais.

Le garçon avait un visage comme s’il avait renoncé à la vie pendant qu’il tombait du ciel mais la lumière est revenue dans ses yeux quand je l’ai interpellé.

En plus de lui dire qu’il ne mourrait pas s’il tombait de cette hauteur, je lui ai dit que deux personnes ont été aussi transférées avec lui.

Comme prévu, Makoto a demandé si l’une de ses sœurs a été transférée. Je lui ai répondu que ce n’était pas le cas.

En lui disant que ces deux-personnes avaient déjà pris contact avec les personnes de ce monde, une expression complexe est apparue sur le visage de Makoto.

Même si, lorsque j’ai essayé de lui demander de bien les traiter s’ils les rencontraient, il a montré un grand étonnement sur son visage et avec ce genre d’expression, il a acquiescé.

Hahaha

Comme je pensais, je m’entends bien avec lui.

Finalement, j’ai ressenti que mon pouvoir se tarissait.

La limite de temps est proche.

Je voulais parler avec lui à propos de plusieurs choses mais il semble que ça ne sera pas possible.

Cette Déesse, j’espère qu’elle est préparée à être punie.

Même si elle est une divinité de la création avec beaucoup d’autorité, je ne laisserais pas finir ceci sans répercussion.

“Ce genre de situation. À l’origine, le rôle du héros, qui était censé être le vôtre, vous a été retiré par la Déesse donc vous n’y êtes plus obligé. Par le nom de Tsukuyomi, je vous le permets. Vous, Misumi Makoto. Je vous rends votre liberté. Alors faites ce que vous voulez !”

Makoto n’a pas besoin d’écouter la Déesse mais en lui déclarant cela et en mettant ma réputation en jeu, je lui ai promis qu’il serait libre.

Makoto semblait être heureux de ma déclaration.

C’est vrai, avec ce genre de mauvais traitement, qui respecterait ce que la Déesse aurait pu vous dire.

De toute façon, faites comme il vous plaira pour le reste de votre vie !

“Avec la volonté des esprits, je prie pour que nous rencontrions à nouveau.’’

À ce moment-là, j’espère que vous me parlerez de votre manière de vivre dans ce monde.

C’est déjà impossible pour nous qu’on puisse se retrouver à nouveau dans ce monde. En priant que quand même que nous nous rencontrions à nouveau, je disparais du monde de la Déesse.

Ma conscience se troublait.

Avoir utilisé autant de pouvoir est une première pour moi.

C’était la pire sensation, horrible, c’est ce que je pensais.

En me surmenant, j’étais à peine capable de demander l’aide d’un certain nombre de connaissances.

Finalement, je me suis effondré.

S’il vous plaît, laissez Makoto avoir un avenir radieux.

<>
Traduit par la team : Nyan-Team