Flux RSS

Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Traduit par la team : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 2 Chapitre 103 – La visite nocturne d'une personne importante

Traduit par Quesako
Vérifié par Heyruko


Dans la douce nuit, j’étais seul dans ma chambre.

Ce que Eva-san m’a dit, le rapport de Lime, la demande d’information au Démon général Rona-san…

C’est devenu assez compliqué. La situation a évolué avec les nouvelles informations mais les choses auxquelles je dois penser ont augmenté et je dois me poser pour y réfléchir tranquillement.

D’après mon expérience, même si j’essaie d’arranger tout ça dans ma tête, ce type de situation ne peut pas être résolu aussi facilement. Je ne suis pas un détective et en plus, je suis le genre de personne qui évite les situations compliquées et les déductions foireuses.

Je préfère gérer les problèmes un par un, mais s’ils arrivent tous en même temps, je perds mes moyens ou plutôt je veux m’en débarrasser le plus vite possible. C’est un de mes points faibles que je dois corriger.

Je voulais tenter de les mettre sur papier et voir ce que ça donnait, mais ça n’ira pas. C’est problématique.

Si les choses sont ainsi, peut-être que cela aurait été mieux si j’en avais parlé en même temps avec Eva-san ? Mais elle est quelqu’un qui n’est pas liée à notre compagnie, ni à Rona-san. D’ailleurs, il n’y a pas de preuve que tout ce qu’elle a dit soit vraie. Je crois vraiment que retourner dans ma chambre était une bonne décision.

Ouais, on va s’arrêter là. Réfléchir à tout ça en boucle ne résoudra rien. Au lieu d’y penser tout seul et de finir par prendre une mauvaise décision, il vaudrait mieux attendre le retour de Shiki et d’y réfléchir à deux, même si je dois sacrifier mon temps de sommeil.

Dans ce cas, organisons ce que Eva-san m’a raconté tout en patientant le retour de Shiki.

Elle était une Hyumaine qui venait d’un petit pays qui a été détruit par l’avancé de la race des Démons. À ma grande surprise, c’était le même pays que mes parents, Kaleneon. Papa était un noble avec un poste important, tandis que ma mère était une prêtresse dans un temple de la Déesse. Je ne sais pas à quel point une prêtresse est importante, mais en entendant parler d’un poste important, je pense qu’ils sont issus de familles plutôt riches. Si les choses avaient été différentes, je pourrais être né en tant que fils de noble. Oups, ce n’est pas le moment de me perdre dans mes pensées. Et donc, Eva-san était une survivante qui a abandonné ses terres alors qu’elle était noble. On dirait qu’elle voulait récupérer ses terres coûte que coûte mais comme elle n’avait personne pour l’aider, elle était vraiment désespérée, c’est ce qu’elle m’a dit. Apparemment, elle ne connaissait pas personnellement mes parents.

Il y avait une raison pour laquelle Eva-san n’a pas choisi de se suicider et qu’elle a décidé de chasser un dangereux rêve. C’est ce qu’elle m’a dit après. Il y avait une époque où moralement elle était plus bas que terre en étant humiliée à un point où le suicide paraissait être une solution crédible. Je pense que c’est naturel comme réaction. Tout en protégeant sa petite sœur Ruria, elles ont sans doute passé par bien des épreuves amères. Par conséquent, Eva Ansland et sa petite sœur se sont enfermées dans leur propre monde, tout en doutant et en rejetant toutes choses qui n’appartenaient pas à leur monde.

Je ne peux même pas imaginer à quel point cette situation a dû être terrible, mais de toute façon, cette organisation a pris contact avec elle lorsque Eva-san a commencé à douter de la Déesse. Ils lui ont dit qu’il y avait beaucoup de personnes dans l’organisation qui sont issues des anciens pays satellites de Elysion ou d’ancien croyant. Je peux comprendre que Eva-san a rejeté ses croyances. Cette Déesse… Elle est désespérante quand on voit la manière dont elle se comporte avec ses croyants. Si je me souviens bien, elle a dit que l’invasion des Démons a eu lieu pendant qu’elle faisait un somme.

L’organisation. C’est quelque chose qui m’inquiète un peu. Il paraît que c’est un groupe qui sont hostiles à la Déesse mais leur envergure est inconnue. La seule chose que je sache, c’est que leurs règles sont assez strictes et s’il y a un signe de trahison, ils coupent les ponts en l’éliminant. C’est une société secrète où la plupart des membres ne connaissent pas le visage des autres, seul un nombre limité connaisse la vrai taille et les informations essentielles de la structure. Mais être éliminé au premier signe de traîtrise… Des choses comme les fausses accusations ne se produisent jamais ? Oups, je me suis encore perdu. Reste concentré, reste concentré.

La chose surprenante, c’est que leurs membres sont composés de Hyumains, de Demi-Humains et de Démons. L’espèce n’a aucune importance. Les informations, qui y circulent, sont assez variées et il paraît que l’influence de cette organisation est très forte. Ce que j’ai compris, c’est qu’ils se dissimulent du public, ils ne sont pas liés aux forces Hyumaines et Démon, ou peut-être que si… mouais finalement je n’en sais rien. Dans la guerre entre les Hyumains et les Démons, il y aurait peut-être une chance que cette organisation s’impose comme une troisième puissance.

Je vois, il ne serait pas étrange d’avoir ce genre de rêve si tu as des liens avec une telle organisation. Eva-san ne me l’a pas dit, mais elle a dû constater à un moment ou un autre la puissance de cette organisation. C’est à partir de ceci qu’elle a dû penser que ça serait possible de récupérer ses terres qui sont maintenant gouvernées par les Démons. Je peux en déduire que l’organisation est puissante mais à cause du fait qu’ils se cachent, c’est plus problématique à gérer qu’un pays.

 

… Dans mon monde précédent, le milieu politique était assez pourri de l’intérieur, mais même dans un autre monde, la nature des personnes ne change pas, hein. En repensant au bon sens de ce monde, c’est juste impossible d’avoir des Hyumains et des Démons qui coopèrent ensemble après tant de guerre; À moins qu’on y pense de cette manière “L’ennemi de mon ennemi est mon allié.”. Dans ce cas, l’ennemi serait la Déesse. Après tout, il semble que cette organisation déteste la Déesse. Peu importe s’ils accomplissent leur objectif ou s’ils échouent, je crois qu’ils retourneront à leur précédente relation où ils s’entre-tuaient. Emprunter la force d’une organisation aussi dangereuse; Eva-san, même si tu as l’air calme, peut-être que tu as déjà sombré dans la folie.

Alors cette fois, quand ils ont vu Eva-san avec Lime, il y avait de grande chance qu’elle aurait été ‘remerciée’. Puisqu’elle a senti que sa vie était en danger, elle nous a demandé notre protection.

Dans l’affaire actuelle, Rona-san m’a dit que puisqu’il y avait des victimes Demi-Humains et Démons à cause des chercheurs Hyumains et de leurs expérimentations inhyumaines, elle voulait enquêter dessus et sauver ce qui peut l’être. C’était juste une supposition, mais elle a sans doute voulu me montrer une scène où les Hyumains ont le mauvais rôle dans le but de faire pencher mes sentiments du côté des Démons et de me contrôler de cette manière. Parce que si l’on montrait seulement le bon côté d’une personne, il ne serait pas étrange d’avoir une vision biaisée. Par la suite, ils pourraient dire qu’ils ont envoyé un général Démon pour stopper ces recherches inhyumaines et je penserais qu’ils étaient des personnes honnêtes avec une forte volonté. D’après ce qu’a dit Shiki, Rona-san était une personne qui utiliserait ce genre de stratagèmes.

?!!

Quelqu’un se rapproche. J’essayais de mettre de l’ordre dans les informations que Eva-san m’a dit, mais vu la forte réaction, ça m’a sorti de mon monde.

À l’époque où j’ai été jeté sur le champ de bataille et où j’ai été sérieusement blessé en combattant la Tueuse de Dragon, j’ai pu apprendre à juger les capacités de quelqu’un quand je déployais [Sakai]. En réduisant la puissance, j’étais en mesure de l’étendre d’une certaine manière et je pouvais pratiquement l’activer inconsciemment. Dans un endroit comme le désert où il n’y avait pas beaucoup de monde, je pouvais l’utiliser plus facilement, car il y avait moins de restrictions. Mais dans un endroit comme la ville Académique, il y avait trop de monde. J’utilisais un [Sakai] affaibli pour mes cours, il n’y avait pas d’autres personnes dans les alentours donc c’était plus facile à utiliser. C’est la preuve que je n’ai pas encore maîtrisé cette technique alors je m’en veux un peu à ce propos.

“Boss, c’est lui. Le gamin approche, c’est celui qui m’a traité comme un sac de frappe !’’ (Lime)

Lime a ouvert la porte de ma chambre sans frapper pour m’alerter de son approche. Pour l’instant, ce garçon semblait avoir une sorte de connexion avec cette organisation. Il semblerait que nous avions le même age, ça devrait être bon de l’appeler garçon. Environ 1.7m, tellement jaloux. Non, non. De toute façon, sa puissance était proche de celle de Shiki.

‘‘Lime, tu peux te retirer. Non, peux-tu prévenir Shiki avant ?’’ (Makoto) (NTF : Oui, oui, il lui parle sans écriture. L’explication viendra plus tard.)

“… Non. Je ne pourrais pas être très utile mais laissez moi quand même vous aid…“ (Lime)

“Waka !”

“Waka-sama !”

“Quoi ?!!”

Soudainement, deux femmes sont entrées dans la chambre. Deux femmes que je connaissais. Mes servantes, Tomoe et Mio. P-Pourquoi ces deux-là sont soudainement venues dans la ville Académique ? Et elles sont étrangement pressées.

Leur timing n’est-il pas trop bon ? Se pourrait-il que je sois sous surveillance ?

“Tomoe et même Mio ?! Qu’est-ce qui est arrivé ?” (Makoto)

“… Tu vas bien. C’est un soulagement.” (Tomoe)

“… Ouf” (Mio)

Elles ont l’air soulagé. Cela se pourrait-il que l’approche du garçon en soit la cause ? Il est plutôt proche maintenant, mais il ne donne pas l’impression de vouloir attaquer. Il n’y a même pas de signe qu’il utilise la magie.

“Est-ce que la raison de vos comportements soit liée à ce garçon ?” (Makoto)

“Ouais. Je ne sais pas pourquoi il est là mais cela risque de devenir un peu problématique.” (Tomoe)

Que Tomoe utilise un tel mot. Il est clair que Lime ne servira à rien. Ou plutôt, est-ce qu’elle le connaît ?

“Lime, retire-toi.” (Mio)

“Mio-nesan c’est un peu…” (Lime)

“Lime, on a chacun un rôle. Même si tu restes ici, tu ne seras qu’une gêne. Tu devras t’entraîner plus si tu es vexé par ça-ja na. Cette fois ci, mieux vaut que tu t’éloignes.” (Tomoe)

“Frangine…” (Lime)

“Ces deux-là sont ici, Lime. Sois soulagé. Ce n’est pas comme si nous allions combattre de toute façon.” (Makoto)

“Boss… Bien compris. Faites attention. Je vais me retirer.” (Lime)

Il se mordait les lèvres. En temps normal, il était une personne qui ne montrait pas ses émotions. Peut-être qu’il se sentait humilié par le fait que Tomoe lui a dit de rester en arrière. Il était une personne qui avait beaucoup de talent et qui était plus réfléchi que moi alors il va probablement devenir plus fort.

La personne en question s’est… arrêtée devant l’entrée. Pourquoi ?

Après un court moment, il s’est remis à marcher.

Le son d’un carillon a résonné dans le magasin. Même lorsque le magasin est fermé, il y avait un mécanisme pour les urgences. Ce son en faisait partie.

Bien sur, j’ai fait en sorte que si une personne l’utilisait pour faire une farce, elle recevrait un châtiment approprié.

Hum. J’étais à peu près sûr qu’il entrerait soudainement mais que fait-il…

Que devrais-je faire ? Je ne crois pas qu’il vient juste acheter des médicaments. J’ai même pensé que la vitrine du magasin exploserait. Ce n’est pas vraiment ce à quoi je m’attendais.

“Waka, ne baisse pas ta garde.” (Tomoe)

Tomoe a l’air d’être vraiment prudente. À quel genre de problème vais-je devoir faire face ?

Eh bien, je n’ai pas d’autre choix que d’aller voir.

“Tomoe, Mio. Venez avec moi.” (Makoto)

Ces deux-là ont silencieusement acquiescé. En ouvrant la marche depuis l’étage du 1er, j’ai ouvert la porte.

Un garçon aux cheveux argentés se tenait là, comme dans le rapport de Lime. Il avait le même age que moi. Il faisait aux alentours des 1m70, le rapport était correct. Dans ce monde, la moyenne était de 1,80m. Si son age correspondait à sa taille, il pourrait encore grandir.

Ses vêtements étaient une chemise blanche et ce qui ressemblait à un jean. Sa chemise était pas mal froissée et quelques boutons n’étaient pas fermés. Une peau assez blanche était dévoilée à travers sa chemise entre-ouverte, on pourrait croire qu’il était malade.

 

[Avez-vous une affaire à voir avec nous pour venir si tard dans la nuit ?] (Makoto)

J’ai décidé de lui demander la raison de sa venue le plus normalement du monde.

“Ouais, ravi de vous rencontrer. Je suis… le maître de la guilde des aventuriers. Puisque que j’ai fini par être un peu rustre avec Lime Latte qui travaille pour vous, je suis venu ici pour m’excuser. Puis-je discuter avec vous ?”

“Ah ?”

Curieusement, les voix de Tomoe et Mio se sont chevauchées. Le maître de guilde avait un grand sourire et croisait ses bras derrière son dos. Il ne montrait aucun signe d’hostilité.

Dans une situation où j’ai déjà plein d’information à gérer, en voici une de plus. On dirait que quelqu’un se donne un malin plaisir à ne pas me ménager en me donnant sans arrêt des informations.

<>
Traduit par la team : Nyan-Team