Flux RSS

Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Traduit par la team : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 2 Chapitre 105 – C'est ainsi que la guilde des aventuriers est née

Vérifié par Heyruko
Traduit par Quesako


“Avant toute chose, je suis le vrai maître de la guilde des aventuriers. Ou plutôt, j’étais celui qui l’a fondé. Il y a mille ans.” (Root)

 

“Hein ?!” (Makoto)

 

“Quoi ?!” (Tomoe)

 

Root a révélé la création de la guilde des aventuriers en ayant gardé un visage impassible. Tomoe et moi ne cachions pas notre surprise, mais Mio ne semblait pas être intéressée, elle n’a montré aucune réaction.

 

“J’ai appris le concept par une personne d’un autre monde, comme Makoto-kun. Eh bien, j’avais certains projets de mon côté, mais j’ai proposé l’idée à la Déesse et je suis devenu celui en charge. Elle pensait que le système de la guilde rendrait les Hyumains plus forts, une façon de penser assez simplistes. Elle n’a pas rejeté l’idée.” (Root)

 

Ses propres plans. Ce sont ces mots qui m’intéressent. En plus, une personne d’un autre monde. Comme on pouvait s’y attendre, le héros et moi, nous nous n’étions pas les premières victimes de la Déesse.

 

S’il a dit un millier d’années, ceci signifiait que le Japon était à la période Heian ? Cela pourrait être même pendant la vie de Fujiwara Michinaga ? … ? Quelque chose me chiffonne. Qu’est-ce que ça pourrait être ? (NTF: La période de Heian est entre 794 et 1185, quant à Michinaga https://fr.wikipedia.org/wiki/Fujiwara_no_Michinaga)

 

“À l’époque, je réfléchissais d’arrache-pied à la structure de la guilde. Et la personne d’un autre monde m’enseigna le concept général et ainsi, il fut mon premier époux. Il me raconta beaucoup d’histoire et tout en s’étant amusé, nous élaborames le système. C’est ça, si nous devions comparer mon état d’esprit à l’époque, je ressemblerais à Tomoe en ce moment. Quoi qu’il en soit, apprendre, étudier et faire l’amour, c’était tellement drôle.” (Root)

 

Ouais, je suis d’accord. Le cas du 3eme partie, je peux étrangement le comprendre.

 

En résumé, tout comme Tomoe est devenue obsédé aux dramas, Root a été accro pendant qu’il créait la guilde des aventuriers. Et alors son monde s’est élargi et en un sens, il a créé une dangereuse organisation qui n’était pas affectée par l’influence d’un pays. Lorsque la Déesse et un Dragon supérieur ont appuyé le projet, il y a eu peu d’opposition de la part des Hyumains. Après tout, C’était une Déesse.

 

“La personne d’un autre monde devint mon mari, à l’époque, il était un épéiste qui fut loué comme un héros dans Elysion. Et j’étais sa femme et sa camarade. Je pus obtenir la coopération de la Déesse, donc après avoir créé le système, ceci se propagea incroyablement vite dans tout la société Hyumaine. Après ça, en ayant changé mon apparence, je pus devenir successivement le maître de guilde pendant plusieurs générations.” (Root)

 

Le fondateur et le maître actuel, hein. C’est assez impressionnant.

 

“Le 1er maître n’a pas été le mari de Root ?” (Makoto)

 

On dirait que son mari était celui qui commandait. Il ne voulait pas devenir le maître ?

 

“Plutôt que ce genre de chose, il était plus porté sur les femmes et l’alcool. Après avoir obtenu le titre de héros, il n’a rien fait qui s’apparentait à un travail. Bon, être un héros est proche d’une idole dans ce monde, dans une société où les guerres se sont arrêtées, c’était plus convenable pour lui de ne rien faire.” (Root)

 

‘En temps de paix, il n’y a pas besoin de héros’ c’était ce qu’il laissait sous entendre, peut-être. Bien sûr, même dans l’histoire que j’ai apprise de mon monde. Il n’y avait pas beaucoup d’écrit qui relataient ce que sont devenus les héros après la guerre. Il devrait y avoir des informations dessus, mais il y en avait certain qui sont ‘oubliés’. Probablement parce que les héros, qui rassemblait l’attention des personnes, constituerait un obstacle pour les puissances post-guerre qui voulaient gagner de l’influence.

 

On dirait que Root avait une libido assez déchaînée depuis très longtemps. Il avait l’air de ne pas vraiment apprécier les multiples relations de son époux avec d’autres femmes. Peut-être qu’à l’époque il y avait déjà la polygamie ?

 

J’ai l’impression qu’il va éluder si je lui pose la question, donc je vais m’abstenir de lui demander. Écoutons le juste tranquillement.

 

“La guilde des aventuriers existe dans le monde entier et il sert d’endroit qui permet de résoudre les problèmes. Et elle fournit également une carte qui permet de voir le niveau de ses membres et avec plusieurs autres fonctions, ainsi que de nombreux avantages. Eh bien, ne trouvez-vous pas cela étrange ?” (Root)

 

“Hmm ?” (Makoto)

 

“La carte de guilde qui surpasse efficacité de nombreux outils magiques et le mot ‘niveau’. Ce sont des concepts des jeux vidéos de votre monde, n’est-ce pas ? Alors pourquoi avez-vous si facilement accepté l’existence d’une telle organisation ?” (Root)

 

“C’est…” (Makoto)

 

J’ai fait plus d’une fois fait la comparaison avec des jeux vidéos. J’ai expérimenté la magie avant mon arrivé dans ce monde, pareil pour le concept de niveau et de classe par les jeux. Je me suis dit que c’était le préambule de ce monde. Maintenant que j’y réfléchis, je l’ai accepté pour une étrange raison.

 

‘‘‘Parce que c’est un monde parallèle’, n’est-ce pas à quoi tu pensais ? C’est pourquoi tu as été en mesure d’accepter les choses qui était totalement hors normes, comme des bâtiments en bois de plusieurs étages. Et c’est pourquoi tu as accepté la guilde des aventuriers la première fois que tu l’as entendu.” (Root)

 

“… Ouais” (Makoto)

 

“Eh bien, c’est vrai pour certaines raisons, Makoto-kun et les autres personnes venant d’un monde parallèle sont en mesure d’accepter facilement l’existence de la guilde des aventuriers. Bien que dans ton monde, c’est une organisation qui n’existe pas. Je crois que c’est plutôt intéressant.” (Root) (NTF: Sans l’appui de la Déesse, aucun état Hyumain n’aurait accepté, c’est logique que sans Dieu pour l’appuyer, les gouvernements empêchent un tel contre pouvoir s’ils le peuvent. Exemple ; les templiers massacrés en Europe ou la tentative de Rome de massacrée tous les chrétiens.)

 

‘Yep, yep’, Root a hoché la tête plusieurs fois et semblait assez fier de lui.

 

“Je ne comprends pas. D’après ce que tu as dit, on dirait que tu as utilisé les informations d’une personne étant venue d’un autre monde en tant que base pour créer la guilde, mais tu n’as visiblement aucun intérêt à gérer la guilde et tu ne sembles pas intéresser par le fait d’être un aventurier. Créer une organisation comme la guilde des aventuriers juste pour tuer le temps, j’ai l’impression que c’est trop tortueux pour être aussi simple.” (Tomoe)

 

Tomoe l’a coupé. Je vois, maintenant qu’elle l’a mentionné, Root n’a toujours pas mentionné ce qu’il cherchait à faire en ayant créé la guilde, ou qu’il voulait être un aventurier. C’est naturel de penser qu’il y a quelque chose qui cloche.

 

“Eh bien, c’était surtout pour m’amuser. Un passe-temps. Après tout, je suis monomaniaque. Réfléchir à chaque détail et essayer chaque chose une par une, c’était vraiment intéressant.” (Root)

 

Ses aptitudes sont inutilement élevées. Un monomaniaque qui fait que tuer le temps, c’est plutôt impressionnant. J’en suis jaloux.

 

“Mais, tu as dit que tu avais tes propres plans ? Lesquels sont-ils ?” (Tomoe)

 

“Tu ne laisses rien passer. J’ai l’impression que Makoto-kun pourrait me détester pour ça, donc je ne veux vraiment pas le dire.” (Root)

 

Il pensait probablement à quelque chose de caustique. Tout d’abord, pour une personne qui a dit qui ne voulait pas le dire, ton visage exprimait clairement ton envie débordante d’en parler. Il jaugeait probablement ma réaction.

 

“Tu veux en parler de toute façon alors dit le tout de suite. Au passage, ne regarde pas Waka. Tu vas le salir.” (Tomoe)

 

Tomoe, Root n’est-il pas un ancien de tes collègues ? Non, ton boss ? Et tu le traites déjà comme un déchet. C’est agréable, continue s’il te plaît.

 

“Oui, Oui. Eh bien, ce n’est pas histoire très longue. Depuis longtemps, La Déesse favorise les Hyumains. Néanmoins, je chéris le monde. C’est tout ce que j’ai à dire.” (Root)

 

“Je ne comprends pas. Parle plus clairement. Tu as toujours aimé parler de façon énigmatique. Il n’y a pas besoin de le faire en ce moment-ja.” (Tomoe)

 

 

“… C’est un moyen efficace qui aide l’autre partie à s’intéresser et les pousse à essayer de comprendre. Tans pis, pas le choix. Cela signifie que le soutien de la Déesse était tellement excessif que les Hyumains augmenterait en nombre, ainsi que leur fierté, c’était assez facile de prédire que cela détruirait la balance du monde. C’est pourquoi je les ai restreints avec la seule chose que je pouvais faire. Je l’ai dit avant, mais la moitié de la raison était en raison de mon passe-temps.” (Root)

 

“Une mesure pour empêcher l’expansion des Hyumains ? Mais la guilde encourage vivement la croissance des Hyumains, non ? N’est-ce pas l’inverse de ce qu’elle stimule ?” (Tomoe)

 

“On pourrait dire que c’est comme ‘voir l’arbre en face de soi mais ne pas voir la forêt derrière’. Écoute-moi bien, tu as reçu une carte lorsque tu t’es enregistrée à la guilde. Cette carte indique ton niveau et ton rang, mais il s’agit d’une valeur numérique pour décrire ta situation présente. Lorsque les niveaux sont aussi facilement compréhensibles, les Hyumains ont tendance à viser les plus hauts sommets. Comme on pouvait s’attendre du peuple qui avait comme base les Humains, ils sont une race extrêmement avide.” (Root)

 

“…”

 

Bah, désoler d’être extrêmement avide.

 

“Si ton niveau augmente, tu deviendras plus fort. Évidemment, même sans connaître ce chiffre, en combattant des mamonos et en faisant la guerre, tu ne verras pas ce nombre, mais il est certain que la personne évoluera. Mais en leur ayant permit d’accéder à cette valeur, leur enthousiasme a augmenté. Et donc dans l’intérêt d’agrandir cet enthousiasme, je suis intervenu dans le système du monde. Disons que j’ai fait en sorte d’augmenter la puissance absorbée qu’ils gagnaient contre les autres. Dans des mots que Makoto-kun comprendrait mieux, c’est comme mettre un multiplicateur de gain d’expérience.” (Root)

 

Voir ces nombres les rendra plus enthousiaste. Je crois que c’est vrai. Je ne peux pas le nier. Il arrive parfois que des personnes ne peuvent plus continuer à travailler, car il est difficile de discerner les progrès et ceci affecte leur esprit. Mais ce qu’a fait Root, c’était d’encourager leur croissance. Dans ce cas, comment fonctionne la mesure pour les restreindre ?

 

“Je vois, c’est donc ainsi. Quelle solution sournoise.” (Tomoe)

 

Mais il semblerait que Tomoe a compris ce que Root a essayé de dire. Est-ce dû à la différence entre Humains et Dragons ?

 

“Dans ce cas, il y aurait des Hyumains qui se conformerait à leur niveau et à leur rang. Les niveaux montrent leur force et leur rang augmenterait les avantages reçus par la guilde. Et de toute évidence, il y aura des aventuriers qui feront connaître leur nom en ayant un grand niveau et les jeunes novices, qui les admireront, s’enregistreront dans la guilde. Il y en a même certain qui sont devenus des chevaliers ou des rois et ils ont prospéré.” (Root)

 

C’est une jolie histoire. Travailler dur et réussir. Après tout, j’ai également pensé à augmenter mon rang pour obtenir plus de fonctions sur ma carte. Mon niveau ne montrait aucun signe d’augmentation, et après être devenu un marchand, mon intérêt pour ça a un peu refroidi.

 

“… Tu es honnête Makoto-kun, hein. Cela me fait sentir honteux de mon propre stratagème. Tu as le visage de quelqu’un disant ‘Un dur labeur qui conduit au succès est une bonne chose.’” (Root)

 

“Est-ce mauvais ? N’est-ce pas quelque chose que n’importe qui pourrait penser ?” (Makoto)

 

“Huhuhu, continuons. S’emballer en voyant leur accomplissement, désirant être promu, une étape où l’argent n’est pas indispensable et tu as juste besoin de force et de magie pour débuter ; la quantité d’aventuriers visant cette situation de rêve a augmenté. Devenir fort, célèbre et riche. S’il n’y avait pas de guilde des aventuriers, dans une vision optimiste, ces personnes seraient devenues des free-lances ou des brigands. Dans une vision réaliste, ils auraient rejoint n’importe quelle révolte. Ils n’avaient pas beaucoup d’argent, donc leurs existences étaient de finir au bout d’une corde, c’était pourquoi ils ont vu trop favorablement la guilde.” (Root)

 

“Mais en contenant une partie des brigands dans la guilde, ceux qui persévéraient à continuer ne pourraient pas agir aussi aisément que sans l’existence de la guilde. Ceci signifie que cela a servi à aider au maintien de l’ordre public, non ?” (Makoto)

 

C’est quelque chose de bien. Je ne vois pas d’autre conclusion.

 

“Il y a probablement eu aussi ce genre d’effet. Après tout, il y a également des nobles dans la guilde. Mais ce qui est important, c’était que la vision des Hyumains, qui étaient seulement tournés vers le futur, s’est automatiquement réduite.” (Root)

 

Réduite ? Qu’est-ce que cela veut dire ? Ça sonne comme quelque chose de dangereux.

 

“Dépasser les bornes les entraînera dans la tombe. Brigands, free-lance ou novice plein de rêve. En visant le succès, ils deviendront de plus en plus forts et sur le chemin du succès, ils feront une erreur. Niveau, rangs, récompense ; il y a vraiment beaucoup d’aventuriers qui ont perdu la vie pendant une requête de la guilde. Même après mille ans, il n’y a pas beaucoup différence. Parmi les aventuriers, il y a en avaient certains qui étaient chanceux ou d’autres qui ont réussi leurs missions grâce à leur sagesse. C’était ceux qui ont réussi. Ils devenaient des idoles et beaucoup de gens voulaient leur ressembler. Il est impossible dans la société actuelle que les succès soient plus nombreux que les échecs. En parlant par métaphore, on pourrait dire que c’est gravir les rêves des vaincus.” (Root)

 

“Eh bien, il y a des personnes qui foncent sans réfléchir et meurt, mais au bout d’un moment les personnes apprennent de leurs erreurs, ce qui rééquilibrera la balance. Donc y a-t-il vraiment un effet qui a réduit leur vision ? Vu que le pays est actuellement rempli de Hyumains, non ?” (Makoto)

 

“Et le nombre d’aventuriers, que tu viens de parler, est extrêmement faible. Maintes et maintes fois, une seule erreur conduit à la mort. En prenant en compte les Démons qui ont combattu les Hyumains depuis l’aube des temps, maintenant, il y a même des Demi-Humains qui montrent leur opposition. C’est la preuve que leur vision s’est rétrécie. Après tout, peu importe comment tu essaies de le tourner, le nombre fait la force. S’il n’y avait pas eu de guilde des aventuriers, le monde actuel serait probablement plus paisible. En échange de tout autre chose en dehors des Hyumains et des Demi-Humains soumis.” (Root)

 

“Mais dire que tout le monde deviendra fou par l’appât du gain… Alors qu’ils devraient savoir quand se retirer.” (Makoto)

 

“Ceux qui agissent de cette manière sont ceux qui réussissent, Makoto-kun. Même s’ils sont incapables de devenir des rois. En utilisant le système de la guilde d’une manière efficace et en obtenant un revenu raisonnable, c’est déjà suffisamment bien. Vous êtes libres de me croire ou non, mais mal juger sans prendre de recul, c’est ainsi que sont les Hyumains. En réalité, il y a beaucoup de personne qui s’enregistre chaque jour comme aventurier, pourtant, le nombre d’aventurier n’a pas beaucoup augmenté. Si nous prenons en compte l’époque où la Déesse a disparu, cela a même diminué. Les personnes qui continuent de rêver aux confins du monde, au labyrinthe et à l’argent facile, meurt d’une façon amusante. (NTF : Repenser aux cas de Toa pour avoir un exemple.)” (Root)

 

Pas moyen. D’imaginer que la guilde des aventuriers, qui servait en tant que support pour les aventuriers, était en fait un système pour attiser la cupidité des Hyumains dans le but de les restreindre…

 

“Juste, je ne veux pas que vous vous mépreniez. Si tout le monde était comme vous le dites, en connaissant leurs propres limites et s’améliorant modestement pour le bien de leur avenir, la guilde aurait contribué à cela et dans un sens différent, ceci aurait pu être un catalyseur pour un monde paisible. Mais en réalité, ce n’est pas arrivé de cette manière, d’ailleurs pas seulement les Hyumains, mais les autres races ont également commencé à s’y joindre. Il y avait plusieurs choses que je ne m’attendais pas. Pour parler franchement, la guilde des aventuriers est une organisation qui supporte l’avarice des personnes, en bien et en mal. Par chance, les problèmes de la société Hyumaine n’ont pas disparu et les requêtes ne sont jamais à court. Les personnes qui ont choisi de ne pas devenir des aventuriers et qui ont décidé de choisir une voie différente, lorsqu’ils voient qu’il y a du danger dans l’objectif qu’ils visent, ils essayent de l’accomplir avec de l’argent. Et la guilde des aventuriers acceptent ces requêtes. C’est vraiment bien fait, n’est-ce pas ? Comme je le planifiais, leurs visions se sont rétrécies parce qu’ils ont mal compris la manière d’utiliser la guilde.” (Root)

 

C’était peut-être un peu différent de ce que je pensais, mais c’était sûrement parce que le pouvoir n’était ni bon, ni mauvais, ça dépendait de comment la personne l’utilisait. En conséquence, pendant plus de 1 000 ans, les aventuriers ont été attirés par le piège de Root, comme un papillon par un feu de camp.

 

“… Je vois, interférer avec le système du monde. Utilisé l’accroissement du nombre d’aventuriers comme un unique ensemble pour faire un simple, mais caché, pacte avec le système du monde, hein. En bref, l’accroissement de la population Hyumaine a été jugulé par le système des pertes continues de la guilde des aventuriers.” (Tomoe)

 

“Tomoe, ton esprit s’est aiguisé. C’est ça. Après tout, je suis versé dans les pactes. Je l’ai trafiqué un peu. Au moment où ils s’y habitueront, leur démographie va probablement s’accélérer. Cela leur permettra de mourir plus facilement, alors ceci rend les choses plus amusantes.” (Root)

 

“En résumé, l’augmentation des niveaux augmente la puissance de base de la personne, pas vrai ? Les capacités et l’expérience, ainsi que le talent, ne sont pas des valeurs qui sont prises en compte dans les niveaux, c’est ce que tu essaies de dire. Tch, cela est vexant que je perde contre Mio, mais si c’est la vérité derrière tout ça, on n’en a pas vraiment besoin de se donner la peine de chercher plus loin, hein.” (Tomoe)

 

“Eh bien, c’est ainsi que c’est. Ceci varie également en fonction de la race, donc ça ne veut pas dire que tu ne peux pas battre quelqu’un ayant un plus grand niveau que toi. Après tout, c’est seulement une récompense pour les personnes les plus fortes de ce monde. Peu importe si tu es un saint ou un méchant, aussi longtemps que tu es en mesure de tuer quelqu’un qui a les même capacités, tu seras capable d’obtenir une puissance équivalent à lui. C’est complètement le contraire de la bénédiction multiple de la Déesse donc il ne vaut mieux pas y croire aveuglément. Il n’y avait aucun intérêt à les laisser des concepts comme le talent ou l’instinct, donc j’ai mis en place les niveaux et j’ai même pensé au système de classe, aussi bien que le plafonnement des limites de rang pour la carte. J’ai vraiment travaillé dur. Eh bien, actuellement, il n’y a personne qui a atteint le plus haut niveau. Ainsi ils dansent toujours dans la paume de ma main. D’ailleurs, le niveau record est de 65,535. Mon mari a fait un ardent discours à propos du fait que ce serait la romance des hommes ou quelque chose du genre donc j’ai décidé de le mettre en place de cette manière.” (Root)

 

En mettant de côté le fait si j’y croyais ou non, j’ai cerné la plupart des choses que Root a essayé de faire et qu’il a dit. En ce moment, Tomoe semblait utiliser une terminologie spéciale et des mots d’une signification inconnue quand elle discutait avec lui, mais sur ce sujet, je n’ai pratiquement rien compris.

 

Si tu es un aventurier qui garde la tête froide, ce lieu te soutiendra normalement.

 

Si tu es guidé par l’avarice, à condition que tu ne sois pas chanceux ou talentueux, ça sera un voyage direct dans la tombe.

 

C’est ce qu’il me semble. Maintenant que j’y réfléchis, le désert était exactement ce genre de place. Juste en arrivant ici, la personne était sans aucun doute le deuxième type de personne.

 

Mais bon, maintenant qu’il l’a fait remarquer, c’était vraiment ainsi. Ce monde donnait le sentiment que la guilde s’intégrait encore, mais en vérité, cela faisait plus de 1 000 ans qu’elle existait. C’était plus vieux que certain pays. Je ne pense pas qu’il existe une entreprise au Japon de ce type qui existe depuis l’ère Heian, donc je peux imaginer à quel point la guilde des aventuriers est puissante. Un bâtiment à plusieurs étages fait à partir de bois, hein. C’est vraiment étrange.

 

Par exemple, la transmission des informations de la guilde marchande s’améliorait quotidiennement, mais ils n’ont pas du tout atteint le niveau de celui de la guide des aventuriers. Je me souviens avoir lu qu’un marchand, qui avait vu la guilde des aventuriers, a pensé créer une organisation coopérative et c’était ainsi que la guilde marchande a été créée. Bien sûr, ceci me donnait l’impression que la guilde marchande a été influencée par les pays, les villes et les différentes puissances, en fait cela donnait l’impression d’être une organisation créée par les Hyumains.

 

La vitesse de circulation des informations de la guilde des aventuriers était assez anormale pour me faire douter s’il existait réellement un système postal dans ce monde. Si ce n’était pas dû au fait que la guilde des aventuriers de Zenno était une sous-branche, l’existence de Tomoe et Mio se serait répandue à travers le monde en quelques jours. Dans Tsige, Rembrandt-san a aidé en ayant tiré quelques ficelles dans l’ombre. Sa femme et ses filles étaient dans une situation précaire à cette époque et pourtant, il a fait tout ça. Je n’arrive pas à trouver de mots pour exprimer ma gratitude. Après cela, même la guilde des aventuriers a constaté les succès de Tomoe et Mio qui ont accompli les quêtes du désert sans aucun problème et à quel point ces deux-là étaient importants, alors ils ont aidé afin d’éviter la fuite d’information vers l’extérieur. Bon, le Dragon en face de nous connaît assurément Tomoe et Mio, ainsi que mon niveau. Sérieusement, il discute des informations de mon monde avec une telle désinvolture. Combien de personnes venues d’un autre monde a-t-il rencontré au juste ?

 

… ?

 

AAAAhhhh !!!

 

C’est ça !!! C’est ça qui me tracassait !!!

 

“Root !” (Makoto)

 

“Qu’y a-t-il Makoto-kun ? Tu as envie de faire un pacte avec moi ? Je suis tellement heureux.” (Root)

 

“Faux ! C’est à propos de ton premier mari ! Tu as dit que c’était il y a 1 000 ans, pas vrai ?” (Makoto)

 

“Ouais, j’ai dit ça aussi. Et alors ?” (Root)

 

“Comment se fait-il qu’Humain de cette époque puisse connaître la guilde des aventuriers ?! Pas seulement les jeux, il n’y avait même pas des écrits qui parlait d’une telle chose !” (Makoto)

 

J’ai même pensé à l’ère Heian et à Fujiwara Michinaga, et pourtant, pourquoi est-ce que je n’ai pas été capable de remarquer ce point ?!

 

“Bien, donc vous avez été dérangé par ce point, hein. C’est bon pour vous expliquer, mais il serait plus facile de le voir comme l’histoire de Urashima Tarou.” (Root) (NTF: Un personnage de la mythologie Japonaise. Pour faire un résumé TRÈS court, c’était un Humain qui a vécu loin de chez lui sans se rendre compte du temps qui passe et quand il rentra chez lui, tout ses proches étaient morts car 300 ans s’était écoulées. Pour plus de détails: https://fr.wikipedia.org/wiki/Urashima_Tar%C5%8D)

 

“Comme quoi ? C’est plutôt important pour moi, alors veuillez me donner les détails !” (Makoto)

 

“Root, Waka te le demande. Si c’est bon pour toi pour expliquer alors commence depuis le début.” (Tomoe)

 

Peut-être, juste peut-être, une des probabilités, à laquelle je pensais, vient de disparaître. C’est un moment critique. Me dire d’imaginer ça comme une histoire de Urashima et de me contenter d’une telle explication, il n’y a aucun moyen que je l’accepte !

 

“Okay. Puisque que vous me le demandez… Tomoe, tu me l’as également demandé, alors peux-tu apporter un tableau noir. Tu sais bien, un tableau où on peut écrire, mais il est noir.” (Root)

 

“Ne me prends pas une idiote. Tu as besoin d’un outil pour expliquer et écrire, non ? Attends un peu.” (Tomoe)

 

“Je compte sur toi. Peu importe qui, au moins l’un de vous doit m’écouter jusqu’à la fin, ok ? Si vous décrochez tous les deux, j’attaquerai Makoto-kun (de façon sexuelle) compris ? C’est une promesse, ok ?” (Root)

 

Quelle chose terrifiante tu viens de dire. Mais de rabaisser ces deux-là… De notre côté, nous avons le génie instinctif Mio-san…

 

Elle est entrain de dormir. Pas étonnant qu’elle n’a rien dit. J’ai soupiré en ayant vu Mio dormir si paisiblement.

 

Une personne a déjà abandonné, hein.

 

C’est la plus mauvaise. Il ne devrait pas y avoir de problème avec Tomoe qui parlait de choses compliquées avec lui. Shiki pourrait également revenir bientôt.

 

En attendant Tomoe, Root a loué le thé et les fruits pendant que nous échangions des banalités. J’attendais ce qu’il avait à dire sur les incohérences temporelles.

<>
Traduit par la team : Nyan-Team