Flux RSS

Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Traduit par la team : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 3 Chapitre 134 – L'ennemi de mon ennemi est ?

Vérifié par Ghost et KTA 007
Traduit par Quesako


“Ce dernier combat avait l’air plutôt drôle-desu wa ne.” (Mio)

“Oui, peut-être que je devrais également l’essayer. C’est une idée intéressante-ja.” (Tomoe)

“… Un Shining Wizard et un combo aérien. Ne me dites pas que Yuno est du même genre qu’Eris.” (Makoto)

La finale des matchs en équipe s’est conclue.

Même s’il a démontré une surprenante endurance et défense, ceci ne s’est pas transformé en combat aussi serré que je ne l’avais pensé et Ilumgand a sombré.

Au milieu de tout ça, il y avait quelque chose qui a attiré mon attention, mais cela s’est également fini quand j’ai vu le combo aérien.

En tant que second fils de la famille Hopelace, il a parlé d’autorité, a montré un combat à l’opposée totale de ses idéaux et ceci s’est fini sans qu’il est démontré beaucoup de choses.

Ses proches ont dû aussi venir le voir. Le pauvre.

Le dernier coup de lance l’a carrément touché au visage.

Même si c’était en bois, c’était toujours impressionnant de constater que la lance s’est brisée.

Le lancer de Yuno est-il mauvais ou est-ce le visage d’Ilumgand qui est dur ?

Quoiqu’il en soit, je crois qu’il a perdu conscience après cette attaque.

“Les idées des étudiants de Waka sont intéressantes. Ils sont faibles, mais je peux sentir qu’ils sont habitués à magouiller.” (Tomoe)

“Exact,. La finale était plutôt amusante à voir. Les techniques aux corps à corps de cette fille étaient géniales.” (Mio)

Tomoe et Mio semblent avoir apprécié.

Qu’elles ne montrent aucun signe de vouloir évaluer le combat… Eh bien, on ne peut rien n’y faire.

Au départ, elles ne sont pas Hyumaines et de leur point de vue, elles pensent le plus honnêtement du monde qu’ils ne sont rien d’autre que des poussins.

Mais je me sens un peu soulagé.

S’ils sont en mesure de penser par eux-mêmes et de chercher leur propre style de combat avec un objectif clair en tête, peu importe quand ma classe finira, ils devraient bien se porter.

Eh bien, je devrais rejoindre la salle d’attente pour les féliciter.

Et en même temps, vérifier dans quel état est Hopelace… Non, je devrais m’en abstenir.

Cela serait gênant si je créais à nouveau une situation à problème.

Je me suis levé et j’étais sur le point d’y aller, mais à cet instant, j’ai remarqué une anomalie.

Jin et les autres se sont préparés au combat. Yuno a perdu sa lance, donc elle s’est mise en position avec les poings en avant.

Ces mouvements étaient déjà au niveau d’un professionnel des arts martiaux.

Je ne lui ai rien appris de tout ça, ou plutôt, je ne pouvais pas lui apprendre, alors elle a probablement appris à combattre de cette manière par un autre professeur.

Mais l’arbitre a déjà déclaré la fin du combat.

Il ne devrait pas être nécessaire pour eux de sortir leurs armes.

Dans la direction vers laquelle ils faisaient face, il y avait Ilumgand qui était à terre.

“Quoi ?” (Makoto)

“Waka, il y a une étrange magie qui sort de ce morveux. Il libère une incroyable aura malsaine qui semble liée à ses émotions.” (Tomoe)

Tomoe m’a répondu.

En ce moment, je n’utilisais pas [Sakai] pour surveiller mon environnement.

Après tout, je l’utilisais pour dissimuler mon pouvoir.

En plus, ma capacité de perception, sans utiliser [Sakai], n’était pas très impressionnante.

“Exact, mais c’est étrange-desu wa. Apparemment, ce n’est pas seulement les émotions actuelles, des plus anciennes sont aussi mélangées avec. C’est très pénible-desu.” (Mio)

Mio observait Ilumgand comme si elle regardait quelque chose d’étrange.

Le mana relâché était probablement amplifié. Cela s’est changé en la couleur spéciale qui apparaît lorsqu’il est relâché ou utilisé.

À ce stade, même moi je pouvais le dire clairement.

Ce que je voulais dire, c’est que la couleur de son mana s’était changée en celle de la magie de l’eau, bleue.

Je ne prétends pas que ceci définit les faiblesses ou les forces d’une personne, mais ça un impact énorme sur le chemin qu’il suivra.

Il a un bleu très doux à l’œil, proche du bleu clair qu’on voit normalement dans les gens spécialisés en soin et en support.

D’ailleurs dans mon cas, c’est bleu sombre et profond. Sa spécificité est… Tch, c’est pas le moment pour ça.

“Il ne me semble pas… qu’il fasse cela de sa propre volonté. Devrions-nous l’arrêter ?” (Makoto)

“Les personnes qui gèrent le tournoi ne devrait pas faire quelque chose ? Ceci semble étrange.” (Tomoe)

Au milieu des mots de Tomoe, Ilumgand s’est levé.

Jin et les autres ont resserré les rangs et semblaient prêt à être attaqués. Mais Amélia, qui était en dehors de l’arène, a crié quelque chose.

Après ça, les trois ont rompu leur formation et sont descendu de l’arène. Comme s’il suivait Amélia, ils sont tous partis simultanément vers la sortie.

Ah.

Ils sont allés chercher les armes dans la salle d’attente, hein.

Ceci signifie…

“Waka-sama, on dirait que cela s’est transformé en une situation légèrement défavorable. Devrais-je dire qu’il en a trop pris ?” (Shiki)

“Jin et les autres sont allés récupérer les armes, pas vrai ?” (Makoto)

“Oui. Je leur ai dit que c’était une récompense de Waka-sama pour leur victoire en finale. Juste au cas où, j’ai pensé qu’ils seraient en mesure de le retenir temporairement avec ça, donc je leur ai donné pour instruction de revenir.” (Shiki)

“Ce… noble, qu’est-ce qui lui arrive ?” (Makoto)

“Il est dans un état incroyablement dangereux. Non, ça peut déjà être considéré comme trop tard. Il a pris ce dosage depuis au moins plusieurs mois pour habituer son corps à une telle chose, et le temps est venu.” (Shiki)

“Le temps… est venu ?” (Makoto)

Alors ce n’est pas vraiment de sa volonté.

Mais c’est surprenant qu’il ait pu s’échapper à tous les dépistages de l’académie.

 

Dopage depuis plusieurs mois ?

“Oui. Ce n’est plus un Hyumain. Il a déjà commencé à se transformer en variant.” (Shiki)

“… C’est quoi un variant ?” (Makoto)

“Comme le mot l’implique. C’est lorsqu’un Hyumain se change en quelque chose qui ne l’est plus. Je suis aussi un genre de variant. Je me suis transformé de ma propre volonté, alors mes circonstances sont différentes de lui. Il fut un temps où j’ai été intéressé par la frontière entre Hyumain et Non-Hyumain, j’ai même expérimenté dessus. Je présume qu’il n’y a pas d’erreur.” (Shiki)

“Mais qui a fait cela et dans quel but ? Hopelace fait partie de la grande noblesse, non ? Y a-t-il quelqu’un qui choisirait d’en faire leur ennemi ? De ce que j’ai pu constater, il semblerait que se soit planifié et ça a l’air inquiétant.” (Makoto)

“… Waka-sama, es-tu sérieux avec disant cela ? Ce genre de magie avancée, l’utilisation de drogue et la nature du plan. Les Hyumains sont la cible. En regardant la situation dans sa globalité, il y a qu’une seule puissance qui serait en mesure d’exécuter ce plan.” (Shiki)

“Hein ? Mais la race des Démons est différente, n’est-ce pas ? Rona-san a retiré ses troupes et elle a dit qu’elle coopérait pour le bien de Jin et Amélia.” (Makoto)

C’est vrai.

J’ai demandé à Rona-san de retirer en toute hâte les Démons dans Rotsgard. Il n’y a pas moyen qu’elle puisse faire quelque chose de ce style.

“Mais… Est-ce que cette femme a dit quelque chose sur le fait qu’il ne se passera rien à Rotsgard ?” (Shiki)

“Non. Elle a juste écouté ma requête, et ensuite, je lui ai promis que je rencontrerais le seigneur des Démons ultérieurement. C’est tout.” (Makoto)

“Alors, même si c’est les agissements de cette femme, elle n’aura pas rompu sa promesse avec Waka-sama. Tout du moins, c’est ce que Rona aurait dit.” (Shiki)

Ceci ne serait pas joué sur les mots ? Du sophisme ?

Je ne voulais pas que la race des Démons cause des problèmes pendant le festival de l’école.

En raison de la soudaine apparition de l’affaire avec la famille Hopelace, j’ai temporairement demandé à Rona de retirer les Démons puisque je suis limité en personnel.

Elle a accepté cela.

Donc, ceci signifierait qu’elle n’a pas l’intention de provoquer des problèmes ici, non ?

Est-ce que cela ne veut pas dire qu’elle l’a accepté ?

“N’est-ce pas juste du sophisme ?” (Makoto)

“Après tout, c’était seulement une promesse verbale. Même si elle agissait de manière amicale, Waka-sama reste toujours un Hyumain. Je ne crois pas que Rona t’aurait tout révélé. De plus, c’est une femme qui a vu une partie de la puissance de Waka-sama et a saisi ma véritable existence. Dans ce cas, peu importe quel trouble ils vont causer, nous serions en mesure d’y faire face, c’est la raison pour laquelle elle n’a pas dit ça au préalable. Ou peut-être que si elle te l’avait dit et que tu faisais quelque chose pour la contrer, cela aurait pu lui causer un grand désavantage.” (Shiki)

La race des Démons…

Je m’imaginais qu’au moins la race des Démons serait… !

En ce qui concerne l’établissement d’une relation amicale ou pour négocier, j’ai pensé qu’ils ne seraient pas une mauvaise option et pourtant…

Au bout du compte, peut-être que l’idée d’espérer d’avoir un véritable allié était une erreur en soi.

Avantages et désavantages. Tournure de phrase et diplomatie.

Ce sont vraiment des choses gênantes.

“D’après ce que je comprends, la race des Démons n’est pas le genre qu’on peut aborder avec des méthodes ordinaires.” (Makoto)

“Chacun d’entre eux trompe Waka-sama… Ils pensent seulement à leurs petites personnes. C’est horrible. Je ne peux pas leur pardonner-desu wa !!!” (Mio)

En vérité, je n’étais pas très confiant à l’idée de travailler avec les Hyumains, donc j’ai voulu essayer de discuter avec la race des Démons pour mieux les cerner. Mais es-tu entrain de me dire que même cette pensée était naïve ?

Ou est-ce que tu me dis de ravaler ma fierté et de négocier avec la race des Démons ?

“…” (Makoto)

Je peux pas me défouler pour calmer mes regrets et je ne trouve pas de mot pour exprimer ma mortification, je n’ai pas pu m’empêcher de soupirer.

Merde.

Merde, MErde, MERde, MERDe, MERDE !!!!

JE SAIS !

Je l’ai déjà remarqué !

Cet endroit est plus important que je ne le pensais.

Moi et la compagnie Kuzunoha, nous avons beaucoup trop attiré l’attention et ça a créé de nombreuses ingérences.

Cette place n’appartenait à aucun pays, alors j’ai pensé que nous n’attirerions pas beaucoup l’attention, mais j’ai compris que c’était le total opposé.

Pas seulement les quatre grandes puissances Hyumaines, même la race des Démons avait ses yeux rivés sur nous.

Se faire manipuler par les Hyumains, la guilde marchande, la race des Démons; Non seulement je ne peux pas faire librement mon commerce, mais je commence à douter sur comment agir.

Je suis resté inconscient de l’ampleur de la scène sur laquelle je me tenais depuis bien trop longtemps.

Puis-je encore le faire ? Aussi tardivement ?

En utilisant Kaleneon, je me cacherais de tous les choses problématiques dans un endroit où je ne pourrais être trouvé.

Malgré tout, dans la mesure où j’en ai parlé aux sœurs Ansland, il est impossible que je face marche arrière !

“R-Raidou-sensei, c’est terrible ! Il y a de nombreuses monstres qui saccage tout en ville !!!” (Eva)

“…” (Makoto)

“Dans les alentours de Gotetsu et également dans les environs de la compagnie Kuzunoha; Tout la ville a sombré dans le chaos ! Pour l’instant, il ne semblerait pas qu’il y ait beaucoup de dégâts, mais…” (Ruria)

Les voix de Ruria et Eva.

Quand je me suis tourné, j’ai vu que ces deux-là, ici et à bout de souffle.

Cela tombe vraiment bien.

Quand on parle du loup, on en voit la queue.

Il y a donc des montres en ville, hein.

En raison de mon expérience avec ce genre de choses, je suis resté calme.

Tomoe m’a dit que de me surestimer n’était pas une bonne chose, mais les vacances d’étés sont précieuses pour moi.

Je vois.

La transformation d’Ilumgand. La même chose doit sans doute se produire un peu partout en ville.

Rona-san… Rona.

Merde.

Tu… m’as trompé, pas vrai ?

‘Je n’ai pas menti’ ou ‘Vous ne m’avez pas demandé’, je m’en fous de tout ça.

Si par conséquent, je vois les choses de cette manière…

Tu n’aurais aucun problème si j’agis aussi malhonnêtement ?

Je ne vois rien de mal à envisager que les Démons n’ont rien à voir avec cela et de s’en occuper en gardant ça dans un coin de la tête, pas vrai ?

Je crains que ceci n’a été qu’une relation de confiance à sens unique.

Malgré tout, je peux affirmer que mon ressentiment, d’avoir été trompé, grandit.

“Si nous ne partons pas rapidement ou réglons le problème, cet endroit deviendra dangereux, sensei !” (Eva)

[Eva-san, Ruria, calmez-vous.] (Makoto)

“Mais !” (Eva)

“Ceci à l’air incroyablement dangereux !” (Rona)

[Oui. Veuillez me dire tout ce que vous savez. De plus, c’est peut-être encore trop tôt, mais je voudrais également entendre votre réponse à ma question d’il y a deux jours.] (Makoto)

“??!!”

J’ai entendu les deux sœurs ravaler leur salive.

C’est étrange qu’en voyant la nervosité de ces filles, je sois de plus en plus calme.

Le public environnant, qui a vu l’état anormal d’Ilumgand et, ayant peut-être même entendu des informations de l’extérieur, a commencé à paniquer dans un bruit qui est vite devenu assourdissant.

Les seules personnes calmes étaient autour de nous.

… Ceci me fait détester ma propre naïveté.

Je n’ai pas eu de mauvaise expérience avec la race des Démons, donc ils sont de bonnes personnes. C’est vraiment les pensés d’un enfant.

Je suis un idiot qui ne comprend même pas le ‘N’ de négociation.

L’ennemi de mon ennemi est mon allié.

Même quand j’étais au Japon, j’avais pensé ‘Comment ça pourrait être possible ?’, et pourtant, j’ai exactement réfléchi de cette manière.

Je suis un idiot, vraiment un idiot.

Même moi, j’estime que je suis sans espoir.

Mais…

Même un idiot ne pardonnera pas tout ce qu’ils feront.

Peu importe à quel point cette personne est stupide.

Peu importe où j’irai, je ne changerai pas ma façon de penser : ‘C’est la personne qui trompe qui est en tort’.

Peu importe.

Si c’était une véritable négociation et une discussion commerciale, moi qui a été trompé, je serais le perdant.

Mais c’est faux.

C’est une scène de combat où la force fait loi.

Dans ce cas, il y a plein de choses à faire. Je… nous serons en mesure de faire face.

Avant toutes choses, je vais écouter les réponses d’Eva et Ruria.

Et ensuite, décider de ce que je devrais faire.

Sans montrer mon désarroi intérieur, j’ai attendu que ces deux-là s’expriment en gardant le visage calme que j’ai l’habitude d’avoir quand je joue le rôle de Raidou.

<>
Traduit par la team : Nyan-Team