Flux RSS

Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Traduit par la team : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 3 Chapitre 138 – À la rescousse des invités

Traduit par Quesako
Vérifié par Ghost et KTA 007


“Excusez moi” (Tomoe)

Une voix claire a résonné dans la zone des invités qui était baignée par la confusion.

Il y avait une moquette étalée partout et des sièges alignés. Une pièce qui est séparée des spectateurs lambda.

Alors c’est à cela que ressemble la partie des invitées, hein.

La voix de Tomoe a bien résonné dans cette pièce. Elle a sans doute attiré l’attention de tous les gros bonnets des différents pays.

Il y en avait même certains qui me regardaient aussi.

“Qui sont ces types ?! Ne savez-vous pas cette zone est interdite ?!”

Un visage, dont j’ai déjà vu le portrait, nous a crié dessus.

Ah oui, ce type est le directeur de l’académie.

Je n’avais jamais su où il était, et bien sûr, je ne l’ai jamais rencontré avant, alors je ne l’ai pas reconnu immédiatement.

“Veuillez pardonner notre intrusion, mais il semblerait que vous n’ayez pas encore été évacué dans un lieu sûr. Nous sortons peut-être de notre rôle, mais nous pensions vous prêter assistance.” (Tomoe)

Tomoe n’a montré aucun signe d’être en colère et a dit la raison de notre présence au directeur de l’académie.

À ce moment-là, j’ai remarqué qu’il y avait une fille qui scrutait le moindre geste de Tomoe.

De ce que je peux voir, elle a l’air d’une fille avec une bonne position sociale.

Elle semble jeune, peut-être la nouvelle génération qui dirigera une quelconque famille noble ? Ou peut-être la princesse d’un quelconque pays ?

… Princesse ?

J’ai l’impression que Tomoe pourrait savoir quelque chose…

Se pourrait-il que cette femme soit la princesse de l’empire Gritonia, Lily ?

Si c’est le cas, alors c’est un très gros bonnet.

Mais selon les rumeurs, elle voyage avec le héros, alors il serait étrange qu’elle soit ici.

Il est possible que ça ne soit pas elle, hein.

J’avais l’impression qu’il y avait un regard familier qui m’observait et quand je me suis tourné en direction de cette personne, j’ai vu un jeune homme avec des cheveux d’argent ayant appuyé son dos contre un mur avec les bras croisés.

Je ne savais pas ce qui était amusant, mais il a sourit, il a décroisé les bras et m’a fait signe de la main.

C’est Root… le pervers.

C’est vrai qu’il est également ici.

Merde.

Alors il n’y avait pas besoin que je vienne ici les aider ?

S’il vient me parler de quelque chose d’étrange, ça ne serait pas une bonne chose pour moi ou la compagnie.

Mais on dirait que Root n’avait pas l’intention de passer à l’action. Il a croisé à nouveau les bras, son grand sourire est redevenu un sourire en coin et il a silencieusement regardé à nouveau Tomoe.

Je ne le comprends pas.

N’est-il pas inquiet à propos de la guilde des aventuriers ?

Je pense que cette place doit faire aussi face au danger, non ?

“Tout d’abord, présentez-vous ! Je ne sais même pas qui vous êtes.” (Directeur de l’académie)

“Désolé pour mon manque de manière. Je suis Tomoe, une des employées de la compagnie Kuzunoha. Et cette personne ici présente est mon maître Raidou. Il a un handicap qui ne lui permet pas de parler, donc moi sa servante, je suis celle qui l’introduira. Je vous prie de bien vouloir nous comprendre.” (Tomoe)

“Tomoe et Raidou, hein.” (Directeur de l’académie)

[Enchanté de vous rencontrer directeur. Je suis un professeur vacataire travaillant ici, Raidou. j’ai jugé cette situation comme critique, donc j’ai pensé à venir ici pour vous aider. Veuillez pardonner ma grossièreté.] (Makoto)

“Communication écrite. Je vois, c’est donc vous. Je me souviens d’un professeur vacataire nommé Raidou.” (Directeur de l’académie)

On dirait qu’il m’a reconnu quand j’ai utilisé la communication écrite et que j’ai montré ma plaque servant en tant que certificat de mon statut de professeur temporaire.

Le ton de la voix du directeur de l’académie s’est adoucie en ayant vu la communication écrite et la plaque.

“Je suis heureuse que nous nous soyons compris.” (Tomoe)

“Vous avez parlé d’aide, mais quel genre d’assistance avez-vous l’intention de prodiguer ? Dans cette situation où nous savons seulement qu’il y a des monstres en ville, vous devriez savoir qu’il est impossible que vous puissiez nous guider dans un lieu sûr…” (Directeur de l’académie)

“Directeur, vous connaissez plusieurs endroits qui sont sécurisés, n’est-ce pas ?” (Tomoe)

“Évidemment, nous avons des places sécurisées en cas d’urgence. Je préférais éviter de trier les informations et relayer les ordres dans un endroit où le danger règne.” (Directeur de l’académie)

“Alors si vous nous dites l’emplacement, j’utiliserai la magie de téléportation pour envoyer tout le monde là-bas.” (Tomoe)

“… Téléportation ? Téléportation, vous dites ?! Avec ce nombre de personnes, dans un lieu où l’utilisatrice de magie n’a jamais été avant ?! Impossible. Je n’ai jamais entendu parler d’un tel sort !” (Directeur de l’académie)

Pendant une seconde, le principal de l’académie a laissé transparaître de la sidération dans sa voix, mais il a vite assimilé ce qu’a déclaré Tomoe et a remarquablement rejeté le plan de Tomoe.

Il y a des fois où je pense que nous utilisons trop facilement la téléportation et la télépathie.

La téléportation est à l’origine un sort avancé et ce n’est pas quelque chose qu’on peut utiliser si facilement. Pour ce qui est de la télépathie, il y a le problème de la distance et la possibilité de l’intercepter, il est facile à utiliser pour la populace, mais celle que nous utilisons est chose pratiquement différente.

Cela ne serait pas une exagération de comparer la qualité de la transmission à un émetteur-récepteur avec une mauvaise réception ou un téléphone satellite.

“Mais vous savez, c’est en fait possible. Eh bien, on ne peut certainement rien y faire si ceci est considéré comme un piège. Bien…” (Tomoe)

C’est la raison pour laquelle il est pénible d’expliquer cette téléportation compliquée.

Tomoe n’a pas vraiment l’air d’être troublée.

Peut-être qu’elle a une méthode pour les convaincre.

La seule chose à laquelle j’ai pensé, c’était de faire tester le fonctionnement à une personne.

Bon, avoir la coopération d’une personne sera la partie compliquée.

Après tout, il n’y a que des gros bonnets ici.

Y a-t-il quelqu’un, que je connaisse, qui pourrait aider ?

Hum, en excluant le pervers…

“Hahahaha ! Quelle personne intéressante, directeur. Vraiment intéressante. Il est vrai que je n’ai jamais entendu parler d’une magicienne s’étant distinguée avec un tel sort de téléportation.” (Root)

“Falz-dono” (Directeur de l’académie)

“La personne dénommée Tomoe, que diriez-vous de l’essayer en premier sur moi. Pouvez-vous me téléporter dans ce coin-là-bas ? C’est bon si je ne fais que l’imaginer dans mon esprit, pas vrai ?” (Root)

Root.

En ayant agit comme s’il ne l’avait jamais rencontré avant, il s’est porté volontaire en tant que sujet test.

Tomoe savait sans doute que ceci allait arriver, elle ne semblait pas du tout bouleversée.

Bon, même s’il est ainsi, il reste toujours le maître de la guilde des aventuriers.

Il doit avoir une grande confiance en lui.

“Votre nom est Falz-dono, n’est-ce pas ? Alors, veuillez entrer dans cette brume.” (Tomoe)

“Hé~, de la brume est apparue de l’autre côté. Bon alors, laissez-moi essayer et nous verrons si un tel sort existe réellement.” (Root)

À l’endroit où Root a pointé le doigt de la brume était apparue. Et tout en jouant l’idiot, il a disparu dedans et à l’instant d’après, il est sorti de l’endroit qu’il avait désigné.

Il a ensuite tourné sa tête en direction des autres invités et a secoué la main.

Tomoe a jeté un coup d’œil à la présumée princesse qui avait sa bouche et ses yeux grands ouverts dû à la surprise.

Root a marché à nouveau vers la brume et il est revenu à son point de départ.

“Incroyable, c’est une importante prouesse ! C’est la première fois que je vois une incantation aussi géniale ! De ce que j’ai pu constater, c’est un sort lié à votre épée, non ?” (Root)

Quelle chose délirante a-t-il dit ?

Ce que Tomoe a utilisé, c’était la téléportation.

C’est elle-même qui le déclenche.

Il devrait également connaître son fonctionnement.

Je ne sais vraiment pas à quoi il pense.

“Vous m’avez eu. Falz-dono est effrayant pour m’avoir démasqué aussi vite. C’est exact, c’est le pouvoir lié à cette épée. Pas besoin d’incantation et il permet de créer un chemin entre deux points.” (Tomoe)

… Hmm ?

Tomoe le suit ?

Indépendamment de ma confusion, Tomoe et Root se regardaient l’un et l’autre avec un petit sourire en coin.

Pourquoi ?

Évidemment, les regards des autres invités se sont tous braqués simultanément sur l’épée de Tomoe.

Plus précisément à la plus petite arme qu’elle a désigné.

Oh.

J’ai remarqué qu’il y avait d’autres visages que je connaissais.

L’évêque et celle de Lorel… Sairitz-san, n’est-ce pas ?

Donc elles sont donc également venues pour voir le tournoi.

Il y avait plusieurs personnes à côtés de l’évêque qui avaient l’air important, alors ça m’a pris du temps pour la remarquer.

Évêque est l’un des postes les plus importantes dans l’église de Rotsgard, cela veut dire que les personnes avec elle sont encore plus haut dans la hiérarchie. Ils pourraient même être de l’église principal de Limia.

Il m’a fallu du temps pour remarquer les gens simples de Lorel, parce qu’ils se tenaient dans un coin de la pièce.

Sairitz-san était également avec eux, mais il y avait beaucoup d’autres.

La plupart d’entre eux avaient une peau sombre.

Est-ce que les gens de Lorel ont majoritairement cette couleur de peau ?

Peut-être qu’elle a remarqué mon regard, Sairitz-san m’a souri pendant une seconde.

Mais elle a vite regardé à nouveau l’épée de Tomoe.

“Je ne peux pas y croire.”

Le directeur de l’académie avait l’air complètement perdu.

La Téléportation en elle-même était une technique avancée et juste le fait de pouvoir l’utiliser attirait l’admiration.

C’était la raison pour laquelle, dans le but de rendre ce sort aussi simple que possible, ils reconstituaient fidèlement les cercles de téléportation et il y avait également des structures de soutien pour réduire la charge.

Être informé que toute cette opération pouvait être fait par le pouvoir d’une épée, et qu’en plus, elle te permettait de te téléporter à un endroit spécifique; Il n’y avait aucune surprise à leur doute.

Eh bien, pour le bon sens de cette académie, c’était quelque chose qu’ils n’auraient jamais imaginé.

Et c’était aussi la preuve que ce n’était pas quelque chose de commun.

Les personnes influentes, qui venaient de plusieurs pays, sont tous concentrées sur l’épée.

J’espère que cela ne créera pas de nouvelles frictions.

“Qu’en pensez-vous tout le monde ? Puisqu’ils ont pris la peine de venir ici pour nous aider, pourquoi ne pas se fier à eux ?” (Root)

Root a regardé tout le monde et leur a proposé cette idée.

Il semblerait qu’ils les incitent à nous faire confiance.

Je ne sais pas si ce type est un ennemi ou un allié, mais il paraît agir en tant qu’allié pour le moment.

“… Exact. C’est comme Falz-dono l’a déclaré. Raidou-dono, je vous remercie pour votre courageuse action et je vous promets que je vous rembourserai assurément pour cela. Au nom de Lily de l’empire Gritonia. Qu’en est-il de vous autres ?” (Lily)

Lily de Gritonia.

Alors c’était vraiment la princesse.

Elle est même venue au festival de l’école… Impressionnant.

Peut-être qu’elle a aussi fréquenté cette académie ?

J’ai l’impression qu’elle a jeté un regard à Tomoe un bref instant, mais je ne connais pas ses intentions.

D’après ce que Tomoe m’a déclaré lors de son rapport, elles n’ont pas eu une bonne relation et se sont juste séparées à ce moment-là.

Avec les paroles de Lily comme déclencheur, plusieurs ‘moi aussi’ ont été entendus et de plus en plus de personnes ont accepté notre aide.

Les personnes relatives à l’église, l’union Lorel et également les nobles qui ont l’air d’être lié à Aion. Le directeur de l’académie, qui était épaulé par une femme qui paraissait être sa secrétaire, a également acquiescé.

Ou plutôt … Pourquoi est-ce que tu es devenu tellement faible que tes jambes ne te supportent plus et que tu as besoin que quelqu’un te prête son épaule ?

N’est-ce pas du harcèlement sexuel ?

“Les personne là-bas aussi. Veuillez décider rapidement.” (Tomoe)

Tomoe a demandé aux cinq derniers de se dépêcher de prendre une décision, mais ils n’ont montré aucun signe de vouloir partir d’ici.

Que se passe-t-il ?

Je ne crois pas qu’il y ait un intérêt à s’éterniser dans ce lieu.

“… Cela nous convient de rester ici. Nous avons le devoir de passer outre votre offre.” (Homme majestueux)

Nous ? Il parle de lui de cette manière ?

Est-il un roi ?

Passer outre mon offre qu’il a déclarée. Il regardait l’arène.

Le combat entre les étudiants et le mamono, hein.

“Père, c’est…” (2eme prince)

“Vous tous, rentrez.” (Roi)

“Roi, nous ne pouvons faire ça. Après tout, celui qui se tient sur cette arène, c’est mon fils.” (Père d’Ilumgand)

… C’est le groupe de Limia.

Le père d’Ilumgand, le roi de Limia et il a dit ‘père’, c’est peut-être le prince ?

À en juger par leur posture des deux restants, ils doivent être sans doute des chevaliers.

Donc ils sont étroitement liés, hein.

Que faire ?

J’estime que le meilleur des choix serait d’abriter d’abord les autres.

“Waka, je vais ramener ces personnes dans l’endroit sécurisé auquel pense le directeur de l’académie.” (Tomoe)

J’allais donner l’ordre à Tomoe et alors que je me suis tourné pour la regarder, elle m’a devancé.

Bien sûr, c’était ce que j’allais lui demander de faire, donc j’ai acquiescé.

Une brume beaucoup plus grande, comparée à celle que Root a traversé, est apparue.

Ceci ressemblait à un voile, mais c’était sa densité ne permettait pas de voir à travers.

Cela laissait supposer que c’était le résultat de la magie.

“Dans ce cas, je vais laisser cette arme sous la garde de Waka. Je vous laisse régler cette affaire.” (Tomoe)

“?!” (Makoto)

Hé.

Quelle idée tu as en tête pour me laisser ton arme ?

J’ai instinctivement pris la petite arme qu’elle me tendait et j’ai regardé Tomoe.

Avec un petit sourire en coin, elle a disparu dans la brume.

Merde.

Hum… Devrais-je convaincre ces gens de Limia ?

Mais je ne connais pas l’étiquette quand on s’adresse à un roi.

… Devrais-je m’excuser avant d’essayer de les persuader ?

[C’est la première fois que je rencontre une personne aussi importante que votre majesté, alors je pourrais avoir l’être impoli. Veuillez me pardonner si ça se produit.] (Makoto)

“Tu as dit que ton nom était Raidou, n’est-ce pas ? Ta communication écrite démontre ton habilité. Ta magie doit l’être également.” (Roi)

[Oui. Je ne peux pas parler le langage commun, alors j’utilise cela pour y pallier. Je vais me présenter une nouvelle fois, je suis le directeur de la compagnie Kuzunoha, Raidou.] (Makoto)

“Je sais.” (Roi)

[Hmm ? Vous voulez dire que vous connaissiez déjà ma compagnie ?] (Makoto)

Pourquoi est-ce quelqu’un comme le roi de Limia s’intéresse à un petit magasin comme le mien ?

“Exact, Hopelace ?” (Roi)

“?!!” (Hopelace)

“Si nous nous souvenons bien, la compagnie sur laquelle tu enquêtais, c’était la compagnie Kuzunoha et sur un professeur vacataire nommé Raidou, non ?” (Roi)

“C’est un fait que nous avons déjà confirmé, Hopelace-dono.” (Prince)

Quoi ?

Il semble qu’il y a un développement complètement différent auquel je m’attendais.

La personne maigre, qui était probablement le prince, a complémenté les paroles du roi sans laisser une porte de sortie à Hopelace.

Je vois, Hopelace.

Ceci veut dire que les différentes choses, qu’Ilumgand a faites, ont déjà été découvertes, hein.

“Nous voulons une explication Hopelace. À propos de votre deuxième fils, Ilumgand, qui s’est transformé et sur le désastre qui se produit partout dans la ville Académique.” (King)

“… Mon roi, il est vrai que j’ai écouté les requêtes de mon fils et que j’ai mené une enquête sur ce professeur. J’ai également utilisé de l’argent pour faire plier les règles de ce tournoi. Cependant, cette situation n’est clairement pas de mon ressort. Ilumgand est mon fils et il est une personne importante qui pourrait devenir le futur chef de la famille avec cette période de guerre. Le transformer en cet… en un tel monstre !!! C’est quelque chose que je ne ferais jamais !!!” (Hopelace)

“Alors… Pourquoi s’est-il pris d’intérêt pour Raidou ?” (Roi)

“… Je ne sais pas. Je n’en sais vraiment rien !” (Hopelace)

En fait, c’est quelque chose que je voudrais également savoir.

Pourquoi suis-je tellement détesté au point de faire l’objet d’un enquête et d’une déclaration de guerre en bonne et due forme ?

J’ai seulement protégé Ruria. Est-ce quelque chose qui mériterait une telle ténacité ?

Ou est-ce qu’il du genre à ne peut pas supporter la disgrâce ?

Je ne suis pas un noble, donc c’est difficile pour moi de comprendre complètement leur façon de penser.

Le chef de la famille Hopelace a répété encore et encore ses excuses envers le roi.

“Nous t’écouterons en détails après que avoir traversé cette situation et être retournés dans notre pays. Mais la honte, que tu as fait peser sur notre pays, va coûter cher.” (Roi)

“Argh…” (Hopelace)

“Et donc, Raidou, tu es un marchand, n’est-ce pas ? Ainsi qu’un professeur vacataire de compétences axées sur la pratique dans cette académie. Est-ce que les étudiants qui combattent sont les tiens ?” (Roi)

[Oui, il n’y a pas d’erreur. Ce sont des étudiants qui suivent ma classe. C’est juste que cela ne fait pas depuis si longtemps qu’ils y assistent.] (Makoto)

“Oh~. Cela fait combien de temps ?” (Roi)

[Moins de six mois.] (Makoto)

“Moins d’une demi-année… Ces enfants étaient-ils aussi forts avant ?” (Roi)

[Non. J’ai commencé mon affaire à Tsige, donc j’ai été témoin du style de combat des aventuriers de là-bas. Je leur en ai enseigné une partie et cela semble leur convenir, ils ont amélioré leur aptitude ainsi.] (Makoto)

Alors le roi de Limia s’est aussi pris d’intérêt pour eux, hein.

En ayant continué de faire face à l’arène, il a continué la conversation.

“Tsige, hein. Certainement. Les aventuriers, qui ont été ramenés par héroine-dono, avaient un style de combat similaire. Je ne crois pas que ce soit un mensonge.” (Roi)

Des aventuriers de Tsige sont allés à Limia ?

Hé~

Dans ce cas, l’actuel Limia compte déjà des aventuriers de haut niveau.

Si les gens, que l’héroïne a recruté, étaient des personnes assez fortes pour entrer et sortir du désert, ils deviendront une sacrée machine de guerre pour Limia.

Héroïne.

Je n’ai pas demandé plus de détails, mais elle est venue dans un lieu aussi reculé que Tsige, hein.

En y réfléchissant de manière logique, la raison de sa venue serait pour s’entraîner… Du moins, c’est le plus probable.

[Votre majesté, veuillez me suivre dans un endroit plus sûr. Il n’y a aucune garantie que cette place ne sera pas attaquée par d’autres ennemis.] (Makoto)

“Si nous avons le professeur de ces splendides étudiants à mes côtés, je n’ai aucun inquiétude à avoir. D’ailleurs, Raidou, peux-tu utiliser cette épée ?” (Roi)

Le roi de Limia King a regardé la petite arme que je tenais.

L’histoire inventée sur le fait qu’elle permet la téléportation, hein.

Tomoe, c’est en train de devenir quelque chose de gênant, tu sais ?

[Oui, je le peux. Moi et Tomoe, qui était là il y a peu, pouvons l’utiliser.] (Makoto)

“Alors, peux-tu nous amener à cet endroit ? Si Ilumgand nous voit, ainsi que son père, il pourrait revenir à la raison.” (Roi)

“Roi, ce n’est pas une bonne idée. C’est trop dangereux.” (Prince)

“Un noble de Limia endommage l’académie. Nous devons fournir notre assistance pour contrôler cette situation ou nous ne serons plus capables de nous tenir droit. N’est-ce pas, Hopelace ?” (Roi)

En ayant rejeté les dires du prince, le roi a regardé Hopelace.

Devant cette déclaration, il a sursauté et a fait un petit signe de la tête.

Il ne veut probablement pas faire face à son fils transformé.

“Évidemment, se mettre en danger n’est pas un soutien, mais montrer que vous êtes prêts à le faire est parfois nécessaire. Si ceux qui doivent le faire sont nous et Hopelace, alors nous le devons y faire face. Une chose assez directe et contre-nature à faire, si nous pouvons l’exprimer ainsi.” (Roi)

“… Raidou-dono, pouvez-vous nous téléporter là-bas ?” (Prince)

On dirait que le prince s’est résigné.

Bon, ça ne me dérange pas vraiment.

Alors, j’agirai en tant que garde du corps pour ces personnes pour l’instant ?

[C’est possible. Dans ce cas, tous les cinq, est-ce bon si je vous téléporte vers les sièges là-bas ?] (Makoto)

En ayant déclaré cela, j’ai pointé en direction d’une zone.

Le prince a acquiescé.

Les chevaliers sont restés silencieux.

Sans doute qu’ils vont juste silencieusement obéir. Ceci doit être difficile pour eux.

Eh bien, s’ils réussissent à s’acquitter de cette tache en toute sécurité, ils devraient gagner beaucoup de points.

Et à cet endroit, il y avait Shiki et Mio.

J’ai dégainé l’arme de Tomoe.

Je dois au moins faire cette gestuelle.

J’ai créé une brume qui n’était pas si différente de celle que Tomoe a fabriqué.

De la brume est également apparue à l’endroit que j’ai pointé.

Préparations complètes.

“Nous ferons en sorte de te remercier, Raidou.” (Roi)

Le roi de Limia m’a parlé.

Il serait bizarre de me séparer de mon arme en ce moment, donc j’ai juste acquiescé de la tête.

Dans ma main gauche, j’avais le fourreau et l’arme dans la main droite. C’était très inharmonieux.

Chevaliers, Hopelace, prince, et ensuite le roi. Ils ont disparu à l’intérieur de la brume dans cet ordre.

<>
Traduit par la team : Nyan-Team