Flux RSS

Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Traduit par la team : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 17 – PdV: Entrevue avec le demi-humain, Beren

Traduit par Quesako
Vérifié par Sora


“Impossible. Pour qu’une telle chose vienne dans cet endroit !”

Je courais.

Par moments, je regardais derrière moi en direction de la menace sombre qui fauchait les arbres qui sont à proximité de moi.

Ce n’est pas comme s’il y a quelqu’un qui pourrait m’aider.

Ma seule chance, c’est que cette bâtarde renonce à me poursuivre.

Quoi qu’il arrive je ne peux pas ramener cette chose au village.

C’est pourquoi je ne peux pas me diriger en direction du village.

Si je fais ça, cette chose dévorerait joyeusement tous mes amis.

L’Araignée Noire de la Calamité.

C’est ce qu’est cette chose.

Je ne sais pas si elle a un nom propre.

Il y a des rumeurs qu’il y a un puissant monstre, nommés Arke, qui vit au cœur de la forêt. Son corps supérieur est Humain tandis que la partie inférieure est araignée. Il parait qu’il y aurait une parenté avec celle-là mais ce n’est pas une chose sure.

Ce que je sais, c’est que cette chose existe depuis bien longtemps, elle est apparue soudainement et elle était terriblement affamée à un point qu’elle n’avait plus de raison.

Le nom de Calamité lui correspond vraiment bien.

Pas seulement nous. Il n’y a personne qui ne la déteste pas dans le monde entier.

Les êtres vivants aussi bien que les objets.

Bref, elle mangera n’importe quoi.

Nous ne pouvons pas communiquer avec elle donc il est impossible de négocier.

Nous pourrions la vaincre si nous pouvions la blesser gravement mais malheureusement, nous n’avions pas un tel potentiel militaire.

“Pourquoi cette chose est-elle apparue quand je me suis retrouvé seul ?!”

La seule malédiction est ma malchance.

Lorsque que nous sommes sortis de la forêt qui était remplie d’obstacle, la distance entre cette chose et moi a été réduite en un instant.

Il semble que mon temps soit venu.

Je ne pense pas que je pourrais la devancer et je ne peux pas croire que cette chose va abandonner.

J’arrête de courir, je redresse mon dos et brandit la hache géante que je portais. Je me suis tourné pour faire face à l’araignée.

Mes chances de gagner sont pratiquement nulles.

De toute façon, même lorsque j’ai sorti mon arme pour l’affronter, l’araignée n’a montré aucune intention de s’arrêter.

Bon sang !

“Ne me sous-estime pas !”

J’ai dévié le grand corps de l’araignée qui se précipitait en balançant ma hache sur le côté.

Même si je suis allé dans la foret avec une hache, ceci ne signifie pas que je suis un bûcheron.

La poignée était longue et large, une hache qui brillait d’un rouge magnifique.

C’est l’un de mes chef-d’œuvre.

Je croyais que c’était acceptable de graver mes initiales dessus mais quand je l’ai comparé à de vrais chef-d ’œuvres, ce n’est toujours pas comparable. Je ne peux pas l’approuver.

L’araignée s’est retirée lentement après mon attaque.

Mais peu après ses pattes ont commencé à m’attaquer.

C’est peut-être des attaques répétitives mais les attaques étaient nombreuses.

De plus, c’était une hache à double tête qui se manie à deux mains que j’avais dans les mains.

Même si je suis sur la défensive, ce n’était clairement pas adapté pour cela.

“Enfoiré, c’est… ça ne va pas s’arrêter au bout d’un moment, bordel !”

Je peux voir de multiples textures, qui ne semblent pas résistantes, dans les articulations de ses pattes.

Je peux les voir mais l’attaque cruciale ne l’atteindra pas.

Même lorsque je passe en offensif, je suis repoussé par la carapace solide et je suis incapable de faire des dégâts.

J’aurais dû pratiquer un peu plus le maniement de cette arme et pas seulement au niveau de ce que devrait savoir un artisan.

Non, je ne me suis pas trompé.

Si je ne peux même pas faire des armes correctes et que je commence à me préoccuper de la manière de les utiliser, peu importe le temps que j’y passe, je ne serais jamais le meilleur !

Ne pas pouvoir trancher, ni faucher.

J’ai positionné ma hache comme une lance et la pointe sur l’araignée.

“Prends ça !!!”

Je hurle au moment où je l’active.

Depuis l’extrémité de la hache, des flammes ont commencé à tourbillonner et bientôt cela recouvre le corps entier de l’araignée.

Oui, j’ai réussi !!!

Cette fois, je la frapperai à l’endroit voulu à coup sûr et…

“Q-Quoi ?”

Une scène que je ne pouvais pas y croire.

À l’intérieur des flammes tourbillonnantes.

L’araignée mangeait les flammes.

La hache continue à produire des flammes mais elles les avalent comme si c’était de l’eau.

Les flammes n’entouraient déjà plus son corps.

Désormais, c’était seulement concentré au niveau de sa bouche.

Est-ce que cette chose est-elle vraiment un être vivant ?

Je pensais à une chose aussi stupide en ignorant le fait que mes plans ont été anéantis.

Sans même remarquer qu’elle était déjà en face de moi.

Un son aigu résonne à mes oreilles.

Un puissant impact a également ébranlé mes deux mains.

L’araignée refermait sa bouche avec ardeur.

La distance entre elle et moi était super proche.

Cette chose mâchait quelque chose.

J’ai rapidement découvert la raison de l’impact que j’ai ressenti.

Ce qui était au-dessus du manche de ma hache… a disparu.

Elle l’a mangé.

Cette araignée mange une partie de ma hache.

Le son du métal broyé résonne bruyamment et dangereusement à mes oreilles.

J’ai eu un passage à vide.

Mauvais.

Cette chose est néfaste.

Mon esprit combatif a été brisé.

“AAAaaaaah !!!”

Je poussais un cri qui donnait l’impression que je perdais la raison.

Ce n’est pas dans le but de se battre.

Je me suis mis à courir le plus vite possible en jetant le reste de ma hache.

Ce n’est pas un adversaire que je peux vaincre.

Au contraire, je serais sans aucun doute dévoré.

Maintenant que j’y pense, c’est la conclusion que j’avais imaginé.

J’ai me suis enfui à cause de la peur en voyant mon arme se faire manger sous mes yeux,

Dans ces moment-là, la raison ne t’aidera en rien.

Je savais déjà ce qui arriverait lorsque que je lui ai tourné le dos pour m’échapper.

Alors même que je le savais déjà, j’ai choisi quand même de m’enfuir.

Cela n’a duré que quelques secondes mais au moment où j’ai ressenti des frissons parcourir mon corps, j’ai été projeté en avant par un fort impact venu de l’arrière.

Toutefois, quoi que j’aurais choisi, cela n’aurait rien changé.

Je cours si mes jambes le peuvent.

Quand bien même si c’était seulement un peu, je m’enfuirai.

Je n’avais pas envie de combattre cette chose à nouveau.

Elle me projette et me fait tomber de nombreuses fois, ma conscience commençait à devenir floue.

Je vais mourir si je m’arrête de courir.

D’imaginer que tant de force sommeillait en moi. Cette prise de conscience me l’a fait essayer encore plus fort.

Mais la fin est arrivée.

Je ne pouvais plus me déplacer correctement et l’araignée s’est précipitée sur moi en me montrant ses crocs acérés.

Mauvais, c’est effrayant.

Je suis déjà un vieil homme qui a bien vécu alors je me suis résigné.

J’ai attendu ma fin en fermant les yeux.

Mais soudainement, mon corps est devenu léger.

Malgré cela, j’ai continué à fermer les yeux.

Après tout, je ne pouvais plus bouger, je n’avais pas le choix.

Ma vie entière a pris fin.

Il n’y avait aucune chance d’être sauvé.

Mais je ne sentais plus l’araignée qui se rapprochait.

Que se passe-t-il ?

J’ai vu quelqu’un me portait en ouvrant légèrement les yeux.

Y avait -il l’ombre d’une personne dans les environs ?

Eh bien, je n’avais pas le temps de vérifier les alentours.

Se pourrait-il que quelqu’un m’est vu et m’a sauvé ?

Un événement aussi commode s’est produit ?

“Ceci serait bien si je le faisais avec une jeune femme mais le faire avec un vieillard barbu comme toi, cela rend la scène juste dégoûtante.”

“Hein ?”

Je regarde la personne qui me porte en ouvrant complètement les yeux.

C’est une jeune femme.

Une Hyumaine ?

Elle avait un corps mince et était vêtue d’une étrange tenue. Une femme aux cheveux bleus.

Pourtant elle me méprise clairement. Elle me regarde avec des yeux froids qui semblaient me dédaigner.

La raison était probablement parce que j’avais fermé les yeux et j’ai simplement attendu ce qui allait suivre.

Elle l’a dit il y a quelques instants.

“J’ai regardé à l’extérieur en entendant que c’était devenu bruyant à l’extérieur, mais d’imaginer que je rencontrerais une telle chose. L’Araignée Noire de la Calamité, hein.” (Femme)

“T-Tu es ?” (Vieil Homme)

“Tu ? Fais attention à la manière dont tu t’adresses à moi. Bon, c’est l’Araignée, hein…. Pour l’entraînement de Misumi-sama, ça pourrait être la parfaite adversaire. Ce genre d’existence simple et grotesque est parfaite pour développer sa résistance.” (Femme)

Quoi ? Elle parlait de quelque chose que je ne comprenais pas.

Mais maintenant que j’y pense, qu’est ce qui arrivé à l’araignée ?

En fait, je pouvais incliner ma tête en bougeant ma nuque.

L’araignée était dans un endroit un peu plus lointain de là où j’étais et elle luttait violemment en étant piégée par ce qu’il semblait être une sorte de fumée.

Est-ce une chose qu’elle a fait ?

“M’as-tu sauvé ?” (Vieil Homme)

“Il semble que tu sois une personne qui ne connaisse pas l’étiquette. Je peux juste t’abandonner, tu sais ? Attends, es-tu… un Nain ?” (Femme)

Est ce qu’elle nous connaît ?

De toute façon, est ce qu’elle me dit de faire attention à mon langage dans l’état où je suis ?

Eh bien, il est vrai qu’elle m’a sauvé, dans cette situation je devrais juste le faire.

Que c’est pénible…

“Je m’appelle Beren. Un Ancien Nain.” (Beren)

“Ohhh ! Comme je le pensais, un Nain ! Bien, bien. Tu es chanceux. Je vais te sauver.” (Femme)

D’où sort -elle une telle force de corps svelte ?

Une femme, avec une attitude hautaine, me portait facilement.

En me portant comme une princesse.

“Ça fait mal !” (Beren)

“Pff, ce n’est une blessure mortelle. Essaie de l’endurer encore un peu. Je te soignerai plus tard.” (Femme)

“Cela m’aiderait beaucoup.” (Beren)

“Tout va bien, tout va bien. C’est une récompense pour avoir apporté une chose intéressante. Huhuhu, l’Araignée, hein. Hé, si tu veux venir alors viens. Mon maître t’affrontera.” (Femme)

Cette femme a déclaré ceci à l’Araignée qui luttait dans la fumée. Tout en me portant, nous sommes entrés dans une chose fumeuse qui semblait être crée par elle.

Cette fumée est entrée dans mon nez. Est-ce de la brume ?

Peu importe, je suis probablement sauvé.

De cette situation sans espoir.

“Il semble que tout aille bien maintenant.” (Femme)

“Je vous remercie de vous être échappée avec moi. Encore une fois, mon nom est Beren. Je vis dans la ceinture de volcans qui est plutôt éloignée de là où vous m’avez sauvé. Je suis un Ancien Nain.” (Beren)

“Je suis Shen. Je n’ai toujours pas reçu de nouveau nom de la part de mon maître. Tu l’as déjà vu, je suis la servante de Misumi-sama.” (Femme)

“Makoto-sama ? C’est donc son nom. Il a submergé l’araignée.”

Ce n’est pas comme si je me souvenais de tout.

J’ai perdu connaissance au milieu de ceci. Ce que je me souviens, c’est que tout en étant porté par la femme qui s’est nommée Shen, ce garçon se battait contre l’araignée noire.

L’araignée ne pouvait même pas bouger une patte et le garçon la combattait en fait avec une simple dague.

Il lui a coupé mais elle se régénérait peu importe le nombre de fois qu’il le faisait. Il a continué sans se préoccuper de cela. Au milieu de ça, il a utilisé la magie et l’a entraîné dans une situation avantageuse pour lui. Ces flèches de feu doivent être sa spécialité.

Après je suis tombé dans les pommes mais si je reçois un traitement pour mes blessures, ceci doit signifier qu’il a été en mesure de battre l’Araignée et de la renvoyer chez elle.

Je vois, donc son nom est Makoto.

Pas seulement ça, il a la force de se battre tout seul contre l’Araignée Noire.

Shen utilise même le –sama pour se référer à lui. Je devrais l’appeler aussi Makoto-sama.

Je ferais mieux d’ajouter aussi –sama à Shen.

“Oui. C’était un peu inattendu pour moi mais de façon générale, cela a été résolu sans problème.” (Shen)

“Vous avez été capables de faire fuir l’Araignée, n’est-ce pas? C’est formidable.” (Beren)

“Faire fuir…, la réalité est un peu différente. Il est plus approprié de dire que nous l’avons écrasé et l’avons fait se soumettre.” (Shen)

“Quoi ?” (Beren)

Écraser ?

Soumettre ?

“Misumi-sama a abandonné l’araignée qui a été complètement anéantie.” (Shen)

“Anéantie ?” (Beren)

“Lorsque je pensais cela, elle s’est remise à courir et elle était sur le point de l’atteindre, cette Araignée, je ne sais pas à quoi elle pensait mais elle a commencé à se blottir contre Misumi-sama.” (Shen)

“Blottir ?!” (Beren)

“J’avais raison lorsque je pensais qu’elle était devenue folle à cause de la faim et avant que je m’en rende compte, son estomac était complètement rempli par la magie de Misumi-sama.” (Shen)

“Estomac rempli ?!” (Beren)

“En la libérant de sa malédiction éternelle, elle est devenue une personne.”

“??????”

Qu’est qu’elle a dit ?

“Décidément, même si cela ne fait qu’un certain temps depuis qu’il a fait un pacte avec moi. Pour que même une perverse comme elle soit attirée par lui. Misumi-sama est une personne problématique.” (Shen)

Non.

Ce n’est pas le problème ?

“V-Vous dites que c’est devenu une personne et qu’elle est attirée par lui ? Hum, s’il vous plaît, pourriez-vous m’expliquer d’une manière que je puisse comprendre ?” (Beren)

Sans pouvoir l’endurer plus, je lui demande une explication.

C’est parce que j’ai déjà renoncé à essayer de comprendre alors je n’ai plus le choix.

“C’est comme je viens de vous le dire. Cette araignée a été libérée de sa faim et est devenue une personne. Et ensuite de tout son cœur, elle a été séduite par Misumi-sama. Par conséquent, l’Araignée Noire de la Calamité n’apparaîtra plus n’importe où dans le monde désormais.” (Shen)

Désormais, il n’y a plus d’araignée.

Cette chose qui pourrait être considérée en tant que calamité de ce monde.

Cette chose est devenue attachée à Makoto-sama ?!

“Attendez, attendez” (Beren)

“Actuellement, tu sembles déjà être en mesure de te déplacer donc allons remercier Misumi-sama. Hé ! Allons y.” (Shen)

“Atttttttttttttttendez !” (Beren)

“Qu’y a-t-il ? Tu es si bruyant.” (Shen)

“Attendez un moment, s’il vous plaît ! C’est l’Araignée Noire de la Calamité, vous savez ?! Même si vous la battez, c’est impossible de la détruire. Hormis sa force, c’est la plus diabolique des calamités, vous savez ?! C’est impossible, IMPOSSIBLE !” (Beren)

“Si tu ne me crois pas, tu peux juste aller voir la fille qui était autrefois une araignée, elle est à côté de Misumi-sama. Allons y.” (Shen)

“Nonnonnonnonnon ! Avant ceci, je ne connais rien à propos de vous. J’espère que vous pourriez m’expliquer un peu plus la situation avant que nous rencontrions Makoto-sama. D’ailleurs, où je suis ? Cela doit être une sorte de téléportation mais je n’avais pas entendu dire qu’il y avait un endroit tellement verdoyant dans les alentours !” (Beren)

En tout cas, j’ai continué à radoter.

C’est parce que je ne comprenais pas du tout ce qui est arrivé.

Il serait possible que même si on me l’avait expliqué clairement, je serais incapable de le comprendre.

Mais ce genre de situation et ensuite l’apparition soudaine de ce garçon. Je crois qu’il est mauvais de rencontrer Makoto-sama.

Parce qu’il pourrait être une personne ridiculement dangereuse.

“Je vous l’ai expliqué depuis tout à l’heure. Je suis la servante Misumi-sama. Je m’appelle Shen, j’ai fait un pacte de maître/serviteur avec lui. Et Misumi-sama est maintenant mon maître. Cet endroit est A-Sora (NTF: A= secondaire, Sora= paradis, un endroit dans le ciel) qui est contrôlé par moi et le maître de cette terre. Cette araignée est une nouvelle servante qui vient à présent servir Misumi-sama. Fin.” (Shen)

“Ce n’est pas ‘fini’ ! Je ne comprends toujours rien. D’ailleurs un pacte de maître/serviteur n’est pas quelque chose qui pourrait être fait entre deux personnes !” (Beren)

“Bien sûr. Je ne suis pas une personne. Je t’ai dit que j’étais Shen. Tu me connais ? Je suis celle qui contrôle la brume. Je suis une personne plutôt importante dans le désert que de nombreuses personnes devraient connaître. Ai-je dormi si longtemps que j’ai été oubliée ?” (Shen)

Shen-sama semble être un peu dépressive.

Un pacte maître/serviteur, c’est un des contrats magiques qui est utilisé pour faire un pacte avec une bête démoniaque, un mamono ou même un esprit de faible rang.

Évidemment, c’est supposé être un contrat qui est bénéfique à son utilisateur.

Makoto-sama ?

C’est vrai, Misumi-sama est le dénommé Makoto-sama.

Elle a répété à plusieurs reprises qu’il était son maître.

En d’autre terme, celle qui est commandée, c’est Shen-sama.

Et cette femme n’est pas une personne.

Elle est devenue une personne peut-être à cause du contrat.

En se basant sur ça.

Shen.

Celle qui contrôle la brume, Shen.

L’existence que tout le monde connaît dans le désert.

?????

Hahaha, c’est impossible.

… Ce n’est pas possible ?

“Celle qui contrôle la brume, Shen ? Avoir trop dormi !!!???? Ne me dites pas que vous êtes le Dragon de la Brume, Shen ?! Un Dragon Suprême, ‘‘l’invincible’’ Shen ?!” (Beren)

“Quoi ? En fait, tu me connais. Tu as des tripes pour avoir essayé de me mentir.” (Shen)

“C-Ce n’est pas ça ! En aucune manière, pourquoi est-ce qu’une existence comme un dragon suprême ferait un contrat de maître/serviteur avec une personne, UN PACTE MAÎTRE/SERVITEUR ?!” (Beren)

Un pacte de maître/serviteur avec un Dragon Suprême ?!

“Hé, Beren. Toi !” (Shen)

Je suis… arrivé à ma limite.

“Cet enfoiré, il a perdu conscience.” (Shen)

C’est une réaction normale, c’est ce que j’ai essayé de réfuter à Shen-sama alors que je perdais connaissance.

“Ce que je vous ai dit, c’est la vérité ! C’est une opportunité sans précédent !” (Beren)

J’étais revenu au village des Anciens Nains.

Plus tard, j’ai retrouvé mes esprits et avec un esprit calmé, j’ai demandé à rencontrer à Makoto-sama.

Makoto-sama est une personne qui a une quantité incroyable de mana qui s’échappe de son corps et il est une personne compréhensive.

Je pouvais sentir un sentiment d’immaturité, il semblait être un garçon qui n’était pas si mature.

Dans cet endroit généreux qu’ils appellent Asora. J’essaye de lui demander si nous pouvons immigrer ici et pratiquement toutes ses réponses étaient positives, j’avais l’impression qu’il était une personne avec laquelle je pourrais bien m’entendre.

Mais en voyant celles qui le servent, Shen-sama et cette femme aux cheveux noirs, l’Araignée Noire de la Calamité.

Sans aucun doute, il n’était pas une existence normale.

Et on m’a montré ses capacités, même si c’est seulement un peu.

J’étais suffisamment convaincu.

Lorsque j’ai retrouvé mon sang-froid au milieu de la conversation avec Makoto-sama, j’ai commencé à m’intéresser à leurs équipements.

Au moment où je me passionne pour quelque chose. Je deviens inarrêtable.

Bien qu’elles soient fortes, ces trois grandes existences n’utilisaient clairement pas un équipement qui est adapté à leur puissance.

Makoto-sama semblait utiliser une dague relativement bonne mais quand j’ai demandé plus d’information à Shen-sama, elle a dit que la spécialité de Makoto-sama était d’utiliser un arc.

Il a été capable de battre l’araignée sans utiliser son arme de prédilection.

À quel point…

Non, je devrais arrêter de réfléchir à propos de ce sujet.

Pour le moment, ce n’est pas important.

En tout cas, Makoto-sama ne portait qu’un arc de piètre qualité qui n’est pas adapté pour lui.

J’ai proposé que je leur ferais des équipements avec pour but de le rembourser d’avoir sauvé ma vie.

Ils ont même accepté notre immigration alors c’est aussi un remerciement pour cela.

Je ne suis pas à la tête du village mais je connais la situation de notre village.

Nous, les Nains Anciens, créons de nombreuses armures résistantes.

Nous offrons juste des équipements aux personnes appropriées mais dès l’instant où trop de monde apprennent notre existence, il y aura des personnes qui convoiterons notre équipement.

Le même problème se présentaient avec les Hyumains ou les Demi-Humains. C’était un trop grand risque de vivre dans un lieu bienfaisant au milieu d’une ville.

Pour nous, il y a un certain nombre de critères qui doivent être validés pour que nous puissions nous installer.

En premier, un lieu où nous pouvons obtenir des matériaux de bonne qualité.

En deuxième, un endroit où le maître nous protégera, ainsi que nos équipements.

En dernier, une place où il y aura suffisamment de nourriture.

Après tout, nous ne vivons pas en fabriquant des armures. L’endroit doit avoir, au minimum, la possibilité que nous puissions chasser à un niveau suffisant pour que nous en vivions.

Nous recherchons ce genre de lieu qui peut nous fournir tout cela d’une manière équilibrée. Lorsque que nous sommes entrés dans le désert, nous avons commencé à vivre nos vies comme des ermites.

Mais le chef parle parfois d’endroit plus approprié et d’un lieu idéal que nous devrions viser.

Je me suis souvenu de ces mots et quelque part au fond de mon cœur, je les ai également accepté. D’une certaine manière, je n’ai pas eu un seul doute de demander notre immigration à Makoto-sama.

Disons-le clairement.

La ville où réside les plus puissants, c’est l’endroit parfait que nous devons viser.

Je peux comprendre ses sentiments.

Mais j’y ai cru en tant qu’idéal à atteindre.

Car à un moment, nous avons dû nous limiter et faire des armes qui pourrait convenir à la personne.

Nous avons dû arrêter de fabriquer des armes ignorant l’utilisateur et surpassant son potentiel mais je m’interrogeais sur ces mesures.

Mais si ce sont ces trois-là.

Cela pourrait être possible qu’ils pourraient même maîtriser les armes qui sont tellement puissantes qu’elles ignorent la sécurité de l’utilisateur.

Non, pas seulement ça. Nous devrions entrer dans la voie difficile de faire une arme qui leur correspondrait, non, la voie de la félicité suprême.

C’est ça.

Je ne peux pas me permettre à aucun prix de rater cette négociation.

“Mais Beren. Que tu puisses t’échapper de l’araignée, c’était un coup de chance mais que tu as été sauvé, c’est une chose que nous devrions être reconnaissant. Que tu souhaites les récompenser, c’est bien mais à en croire tes mots, c’est un peu te surestimer, ne crois-tu pas ? Après tout, penses-tu vraiment pourvoir leur fabriquer des armes qui sont adaptées pour eux ?” (Chef Nain)

“Attendez. Pour l’instant, je vais inviter tout le monde pour les rembourser.” (Beren)

“Ce n’est pas bon si c’est seulement toi et moi ?” (Chef Nain)

_________________________________

“C’est vraaaaiment un lieu incroyable, vous savez ?! En plus, ces trois personnes dont j’ai parlé sont assez fortes pour vous faire rire aux éclats. De fabriquer de l’équipement pour les forts, n’est-ce pas le but que nous devons poursuivre ?!” (Beren)

“La ville des plus puissants, hein. C’est certainement ce que j’ai dit.”

“Alors, veuillez regarder ceci !” (Beren)

L’opinion du chef ne semblait ne pas changer. Je n’arriverais pas à atteindre la conclusion que j’espère si cela continu ainsi

Je sors ma carte maîtresse.

“C-C’est… !!!!!” (Chef Nain)

“Pour prouver que ce que j’ai dit est la vérité. Venant d’un dragon suprême, l’écaille du dragon suprême Shen.” (Beren)

“Incroyable !!! Je n’avais pas vu d’écaille de Shen mais ce n’est pas l’écaille d’un dragon normal, c’est une chose que je comprends bien. Ce n’est pas quelque chose qui tombée par coïncidence dans un endroit proche, n’est-ce pas ?” (Chef Nain)

Avec des mains sales, le chef inspectait l’écaille de dragon qui a été donnée. Avec des yeux grands ouvert, il a le visage d’un artisan qui évalue son matériel.

Il a commencé à changer d’opinion.

C’est ce que j’ai pensé tandis que je regardais le visage du chef.

“Pas seulement ceci. Ils ont des informations sur des armes que je n’ai jamais entendues. Migrer à Asora, pour nous c’est…” (Beren)

“Hmmm”

Maintenant que nous en sommes arrivés à ce point, je dois juste insister jusqu’à qu’il cède.

Il ne devrait y avoir que la réponse d’un artisan en le ramenant à Asora et en lui présentant juste ces trois-là.

La grande qualité de l’écaille d’un dragon que personne n’a probablement jamais obtenu. J’insiste et insiste jusqu’à la fin.

“En ce moment, Waka-sama s’est isolé de lui-même et étudie les langues.’’

“Il semble qu’il se soit dirigé vers la ville Hyumaine. Puisque ses mots n’ont pas été compris, il a été attaqué par les Hyumains.”

“Il est capable de parler aisément avec nous, les Hommes-Lézards et les Arkes. C’est vraiment frustrant pour nous. Même si je dis cela, au moment où il est revenu, il n’avait pas une seule blessure.”

“Ouais, vraiment. A quel point peut-être il mystérieux ?”

J’entends les voix des artisans nains, je les écoute tout en continuant ce que je faisais.

Waka-sama est probablement Misumi-sama.

Shen-sama est maintenant appelé Tomoe-sama et l’araignée a reçu le nom de Mio-sama par Misumi-sama.

Il semble que ces deux grandes existences ont reçu leur nom de Misumi-sama.

Waka-sama. Cela semblait être le nouveau nom de Misumi-sama.

Ce jour-là, j’ai réussi à convaincre le chef et j’ai été en mesure de ramener tout le monde à Asora.

Ils ont été profondément émus en voyant ce monde verdoyant. Ensuite, nous avons rencontré les Orques des régions montagneuses, les Hommes-Lézards et les Arkes dont je connaissais seulement les légendes.

Comme je pensais, lorsque les artisans ont vu Makoto-sama, ils ont frissonné.

Mes mains tremblaient d’excitation.

Tout le monde a commencé à fabriquer des armes variées en entendant leur requête.

En prenant aussi en compte les demandes des Orques des régions montagneuses et des Hommes-lézards.

C’est vrai.

Comme si c’était une chose naturelle, nous avons commencé à vivre dans Asora.

Il n’y avait presque pas de raison de s’opposer donc ce n’était pas étrange.

Un Dragon Suprême, l’Araignée Noire de la Calamité et celui qui les commande, Makoto-sama.

Toutes les armes qui étaient censées avoir été faites pour surpasser les limites, elles étaient toutes incapables de rivaliser avec eux. Nous étions désespérés et en même temps, extrêmement euphorique.

Différents arcs de maître ont été testés de nombreuses fois par Misumi-sama mais même certain d’entre eux ont été brisés sans qu’un seul ne soit adapté pour lui.

C’est supposé utiliser le pouvoir de l’utilisateur jusqu’à un certain point. Pour que l’arme ne puisse pas être capable de supporter l’utilisateur, c’est quelque chose qui ne se produit pas normalement.

C’est intéressant.

Les artisans ont murmuré avec une voix tremblante.

“Mais, s’être fait faire précipitamment un anneau maudit et utilisé un masque pour être discret. C’est en dehors de mes prévisions.”

“Vraiment… Comment ça se passe du côté de l’anneau ?”

“Bien, ce n’est si compliqué. Après tout, il possède uniquement un effet de sucer le pouvoir magique de son utilisateur.”

“Un vrai anneau maudit. Hahahahaha.”

“Ce n’est pas un sujet de plaisanterie. Au début, il devait avoir au moins une bonne efficacité. Quand j’ai reçu la demande d’augmenter l’efficacité et de ne pas se préoccuper du bien-être de l’utilisateur. J’ai été surpris quand ils m’ont donné le 1er anneau rempli de la magie des ténèbres. La bonne nouvelle est qu’il peut être retiré à n’importe quand.”

“J’ai également entendu cela ultérieurement. J’aurais aussi voulu être là.”

“Après tout, c’est un anneau, avec l’effet d’une malédiction, qui a été réalisé en utilisant le maximum de son matériau d’origine. À la fin, nous avons pu accomplir les fondements. Plus tard, nous devrons seulement améliorer son efficacité.”

“Oooh ! Cela marque un certain progrès.”

“En augmentant son potentiel, l’anneau pourrait changer de rouge en blanc lorsqu’il sera rempli de la magie des ténèbres, qu’en est-il pour Beren ?”

“De mon côté, j’ai seulement besoin de faire la gravure au dos. Lorsque que j’en aurais fini, cela réglera proprement le problème de la dissimulation de son identité. Après tout, ce n’était pas pour Waka-sama mais pour ceux qui voient Waka-sama, les Demi-Humains et les Hyumains.” (Beren) (NTA: Cela signifie qu’il est plus facile de tromper les yeux des autres que ceux de Makoto.)

“C’est vrai. Alors faisons un anneau plus élaboré. Quand ça sera terminé, nous serons en mesure d’entrer correctement dans la phase de la création de l’armure de Waka-sama et des autres.”

“Oui, je suis impatient.”

En tournant sur lui-même, le chef disparaît dans l’atelier avec un simple anneau.

Waka-sama est sorti du désert et est arrivé à l’une des bases des Hyumains.

Mais, il ne pouvait pas communiquer avec eux.

Ne pas être en mesure d’utiliser le langage commun des Hyumains et en plus avoir cette redoutable quantité de mana qui s’échappe de son corps. Ils ont commencé à le percevoir comme une menace.

Il était terriblement déprimé après son retour à Asora.

Avoir une telle puissance mais être ainsi… Quel déséquilibre.

Il est encore bien jeune, est-ce ainsi que je devrais le voir?

Lorsque je lui ai demandé, j’ai appris que Waka avait seulement 17 ans.

Pour couronner le tout, il n’a combattu que deux fois dans un vrai combat de toute sa vie, ce qui fait le lui un débutant complet. Avoir vaincu l’Araignée Noire dans ces conditions…

Pour le moment, il s’est isolé dans sa chambre pour apprendre le langage commun et en même temps, il nous aide à fabriquer l’anneau.

Eh bien, éventuellement cette équipe sera en mesure de gérer cela d’une quelconque manière.

Pour moi, il y avait quelque chose que je devais réfléchir en priorité de toute façon.

L’armure de Misumi-sama.

Avec ces matériaux.

Pour que cette personne et son entourage soient impressionnés, je veux fabriquer ce genre d’armure.

Même les meilleurs artisans étaient comme des enfants avec des yeux brillants, dans leur atelier à faire des essais et des erreurs toute la journée.

Sur le nom des Anciens Nains.

Je fabriquerai un équipement adapté à cette grande personne.

C’est pourquoi Misumi-sama, s’il te plaît…

Fais de ton mieux.

<>
Traduit par la team : Nyan-Team