Flux RSS

Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Traduit par la team : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 21 – La nuit de Tomoe

Traduit par Quesako
Vérifié par Sora


Note du traducteur américain:
La manière de parler de Tomoe est si difficile à traduire… (NTF : je confirme)


Mon dieu. cela serait bien que Waka soit un peu plus délicat.

Il serait le vieux monsieur dans la génération de Koumon-sama avec sa manière d’être.

La sagesse et l’intelligence de Koumon-dono sont davantage à mon goût.

Si je pense ainsi, alors les acteurs de mes nouveaux souvenirs donnés par Waka sont à mon goût.

Je souhaiterais qu’il devienne un peu plus responsable.

Waka a remarqué les problèmes dans l’affaire de la guilde et celui de l’auberge mais il les a ignoré.

S’il agit ainsi alors il n’y aura pas d’incident et rien ne se passera. Je ne sais pas ce qui se serait passé sans ma vivacité d’esprit.

Ce n’est pas bon. Nous ne pourrons pas réformer le monde à ce rythme. Tout ceci risque de se terminer sans que rien ne soit résolu et je ne pourrais pas sortir mon katana.

Même si j’avais finalement obtenu quelque chose de similaire faite par les Anciens Nains, j’attends de l’utiliser depuis trop longtemps…

Mio a déjà fait un bon travail de par sa stupidité. C’est vraiment une ‘Hachibe-san’(NTF : 8 en japonais et sans doute une référence aux bijûs ), négligente et avec un équipement basique mais quelqu’un qui ne doit pas être sous-estimé.

Et maintenant, nous pouvons entrés sans aucun problème dans ‘l’arc de la réformation’ si seulement Waka devenait sérieux.

Mais maintenant je dois faire le tour de garde devant notre chariot tout en dissimulant ma présence pendant la nuit.

C’est malheureux que je n’ai pas pu avoir de repas mais ce soir, c’est la nuit où j’anticipe un développement de la situation.

Quand j’y pense, j’ai l’impression que je devrais remercier Waka pour cet ordre.

D’ailleurs, j’enquête toujours sur la façon de produire du riz cru et ma dextérité avec les baguettes n’est toujours pas à un niveau satisfaisant. Je continue mon enquête minutieuse sur la fabrication d’un katana, l’épée que j’ai en ce moment est une épée qui à la forme d’un katana et qui à un seul bord tranchant.

Les bases de fabrication d’un katana demeurent au milieu d’un examen approfondi et où il n’y aura aucune aide. Waka est allé avec ses parents dans une ville nommé Seki pour le ‘festival d’Hamono’ à de nombreuses reprises et ils sont restés dormir là-bas. J’essayerais d’étudier la partie de sa mémoire qui se réfère à ces événements pour en apprendre plus.

Ceci me sauve la vie que Waka soit une personne avec autant de connaissances diverses. Il semble être le genre de personne qui examinera minutieusement toutes choses qui l’intéressent. C’est vraiment une habitude qui me va…

Je devrais le remercier sincèrement.

J’ai ‘Mes Baguettes’ dans ma poche intérieure mais je suis toujours trop inexpérimentée pour les utiliser correctement..

Mon premier repas avec des baguettes devra vraiment être un repas de style japonais. Et un beau jour, je pourrai montrer mon adresse avec des baguettes et cela rivalisera avec mon maniement des fourchettes et des couteaux.

D’une façon nette et clair !

Comme je pensais, je devrais demander aux Orques de se spécialiser dans la nourriture de style Japonaise. De sorte que lorsque j’aurais envie d’en manger, je n’aurais pas à demander à Waka d’en faire.

J’ai jeté un regard à la cargaison.

C’est des fruits qui viennent de Asora. Il semblerait qu’ils ont le nom exact de ceux du monde de Waka. Donc nous en avons goûté avec Waka pour voir s’ils étaient comestibles ou non.

Chacun d’eux étaient pleins de vitamines et nombreux étaient ceux qui était extrêmement juteux. Leur goût est également extraordinairement bon.

Comme prévu de fruits qui peuvent survivre dans le difficile monde de Waka.

Dans un caprice, j’ai essayé de reproduire les choses que j’avais entendu parler par Waka et que j’ai vu dans sa mémoire mais pour l’instant, j’arrive à peine à ‘ramper’.

C’est à cause de l’absence de magie dans l’air et cela ne marche pas avec un rejet naturel de magie. C’est seulement l’apparence que je peux répliquer.

Nous avons pris une grande quantité de fruits murs de différentes variétés et il y a pas un seul qui soit pourri pour l’instant.

“Hum… Devrais je y aller ?” (Tomoe)

Ils ont parfaitement compris qu’ils ont la supériorité numérique, j’ai eu le temps de les observer, certain d’entre eux ont commencé à se déplacer, ce qui m’indique qu’ils sont dans une sorte d’organisation.

Je suis en mesure de comprendre leurs but vu qu’il se dirige ver le chariot mais ils semblent un peu désordonnés.

Ils ont peu de coordination.

Mais je suis un dragon suprême, une existence qui doit être considérée parmi les plus puissantes de ce monde. Bien sur, ceux qui me défient font partie des meilleurs.

En réfléchissant de cette manière, ces types peuvent être assez compétents pour m’affronter.

Enfin si je devais vraiment les considérer…

Mais pour le moment, je suis juste ravie de pouvoir combattre avec mon katana, comme ferai un samouraï.

Mon apparence est du au fait d’avoir fait un pacte avec Waka.

Il n’y a pas d’erreur en disant que comparé à avant, ma puissance a augmenté.

Waka a du surmonter sa difficulté à demander de l’aide pour que les Nains fabriquent un outil dans le but de restreindre sa magie mais je n’ai pas besoin d’une telle contre-mesure pour mon corps.

Avoir eu Waka comme adversaire ne fonctionne pas franchement comme un bon exemple pour apprendre à combattre avec ce corps. Je dois réfléchir à comment je vais les combattre.

Si c’est ainsi que ça va être … Je les plains.

Ces hommes vont devenir mon entraînement dans ma formation pour ‘retenir mes coups’.

Deux montent la garde et quatre viennent pour voler, hein.

Je leur suis reconnaissant.

Waka m’a dit de ne pas les tuer et m’a regardé en prenant un air sérieux. Même si ça dérange mon adaptation, j’ai toujours un plan pour ces deux la… Enfin s’ils survivent à ça.

Pour ces quatre là, deux d’entre eux ont pris les devants.

Ils ont planifié de mettre la main sur le chariot en s’infiltrant. C’est le bon moment.

Je me déplace dans les ombres sans faire un seul bruit.

Je me tenais à coté du chariot avec mon katana dans les mains.

“Et bien et bien, qu’est ce qui vous amène ici ?” (Tomoe)

Je leur parlai d’une façon très amicale.

Ils arrêtent de bouger en même temps et leurs regards se concentrent tous sur moi. Ainsi que leurs envie de meutre et leurs attentions.

Je n’avais pas l’intention d’insuffler un malaise en eux mais avoir une telle pensée maintenant est absurde.

Mes yeux de serpent d’or se noient dans l’excitation du combat. Ils se lancent des regards noirs entre eux

“…”

Pas de réponse hein. Je vois qu’ils tiennent une conversation seulement avec leurs yeux.

On dirait qu’il n’y pas de place pour des pourparlers. D’accord, c’est l’exemple typique de ‘Pas le temps pour les questions’, hein. Espèce de foutu ronins (NTF: Samouraï errant qui n’a plus de maître.) !

Les guetteurs ne semblent pas vouloir bouger.

Les deux qui étaient le plus proche du chariot, ils ont quelques choses de courts et d’étincelants dans leurs mains. Les deux les plus éloignés lancent quelque chose sans faire de bruit !

J’attrape une des deux dagues et esquive l’autre. J’utilise le fourreau pour bloquer les autres choses volantes qui venaient vers moi.

Faible et également lent.

Ils ne valent pas la peine d’en parler.

Au moment où la prochaine dague était sur le point de m’atteindre, la dague que j’avais évité a fait demi-tour et essaie à nouveau de me planter. Selon un angle qui me criait pratiquement de lui donner un coup de pied.

J’ai respecté son choix et sans déplacer mon centre de gravité, je frappe en me reposant uniquement sur la vitesse du coup. Je lui retourne sa dague !

L’homme est envoyé voler dans le ciel avec un bruit sourd.

Je croyais m’être sérieusement retenue ?! Il est sans doute mort. J’ai l’impression qu’il serait un peu méchant pour moi de manier mon katana mais il est vrai qu’il vaut mieux que je l’essaye quand même.

“Bien” (Tomoe)

Il ne devrait pas y avoir de problème si je vise leurs armes.

“AHHH !!!” (Tomoe)

J’essaie de réduire la distance en faisant un pas en arrière. En même temps, je vise la lame de la dague que tient cet homme, il semblait figé dans le temps.

En vérité, il n’a pas du tout réagi. Il n’a probablement pas remarqué que j’avais sauté derrière lui. Il doit être entrain de penser que j’ai disparu.

Voilà donc, la raison de son état figé, hein. Quel amateur.

Il pousse un cri aigu de surprise en voyant que sa proie est passée derrière lui.

C’est presque comme s’il ne s’était pas rendu compte que je l’avais coupé. Je suis plutôt efficace avec cette arme. J’attends vraiment avec impatience le temps où je pourrais créer un vrai katana, huhuhu.

Alors…

Slash

Hein ? Quel est ce bruit ?

Quand j’ai jeté un coup d’œil à l’endroit d’où est provenu ce bruit…

L’homme qui avait crié de peur.

Il y avait une ligne de coupe entre son corps et sa tête manquante.

Waouh, penser que ça pourrait être si efficace ?!

Pas bon ! La panique va se communiquer aux autres restants. Et ensuite, ils essaieront tous de s’enfuir et il n’y aura plus personne pour parler.

Je ne pourrais plus les interroger !!!

Les guetteurs avaient déjà pris leurs distances. Cela pourrait devenir tumultueux vu comment se déroule les choses.

Je n’ai pas le choix. Je dois capturer les plus proches qui sont ici et maintenant !

Je tiens mon katana du plat de la lame, j’aurais du faire comme Waka me l’a dit et l’utiliser de cette manière hein.

Ils m’ont tourné le dos sans aucune honte et se sont mis à fuir. L’un d’eux est une femme. Je n’arrive pas à distinguer leurs visages couverts par des tissus.

Si je dois en capturer un, je suis sûr que Waka préférait que ce soit la femme. Il suffit d’un coup d’œil pour dire que cette femme à une grosse poitrine. C’est un style assez dérangeant avec les vêtements noirs qu’elle porte.

Bon, Waka m’a dit à plusieurs reprises que toutes les femmes sont belles. Il se peut donc qu’il soit avide de femme.

Même si je dis ça, il n’a pas demandé ‘d’assistance’ de notre part. Waka est un personne mystérieuse.

Attends !

Il ne va pas me dire que je suis une magistrate diabolique à nouveau si je capture cette femme ?!

Non, c’est ce que Waka ferait !

Tch~ ! Quel piège ingénieux. Utiliser les sentiments que j’ai pour Waka.

Comme prévu de Waka. Non, attend. Je sens qu’il y a quelque chose qui ne va pas…

Bon, ne pensons plus à toutes ses choses compliquées. Pour l’instant, laissons la femme s’enfuir et capturons en un autre.

Je mets un peu plus de force dans mes jambes et je me mets à courir plus vite. C’est évident que nos vitesses sont différentes donc je les ai rapdiement rattrapé.

Je me place devant celui qui est habillé en noir et ne porte pas de plastron, je le frappe dans le plexus solaire(NTF : Abdomen).

L’autre se retourne mais je fais semblant de dégainer mon katana.

Elle doit se rappeler de la scène d’il y a quelque instant.

Elle s’enfuit avec une réaction excessive.

Ah ah ah, Quel splendide charme j’ai.

Et maintenant, il est temps d’obtenir des informations de cet homme.

Nous pouvons commencer la capture de la base des méchants-ja na!

Huhuhu, ceci est très bien-ja!

<>
Traduit par la team : Nyan-Team