Flux RSS

Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Traduit par la team : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 26 – Une telle chose est arrivée

Traduit par Quesako
Vérifié par Sora


Note Traducteur Américain:
Bordel, ce chapitre m’a tué haha. Il était deux plus longs qu’un chapitre normal mais deux fois plus fun.


~ La version de Toa ~

Était-ce vraiment la réalité ?

Il serait précis de dire que ce jour était un grand tournant pour ma vie.

Nous avons fait un groupe de cinq personnes, nous sommes juste partis pour explorer des terres désolées.

Forêt, vallée, cave.

Personne n’a pu se rendre à ces endroits.

La couche intermédiaire a été inspectée mais les parties les plus profondes ont seulement été éraflées et il y a beaucoup d’endroits qui n’ont pas du tout été explorés.

Récemment, il a été découvert qu’après avoir voyagé pendant une période de 7 à 10 jours, nous pourrions parvenir à une ceinture de volcans où se trouverait probablement des Anciens Nains.

C’est juste que le groupe, qui l’a découvert, fut rapidement attaqué par l’araignée noire de la calamité et a dû s’enfuir alors les détails ne sont pas connus.

Si c’est vrai alors ça serait un grand événement car ça pourrait être un lieu d’exploration qui pourrait fournir aux aventuriers des armes et des amures de très bonne facture.

Pour les aventuriers, il n’y avait rien d’aussi agréable d’obtenir des armes et armures exceptionnelles.

Et bien si nous pouvions aller là-bas alors nous pourrions nous joindre à ce groupe d’exploration.(NTF: elle parle du ‘premier village’ de Makoto). Il est composé de 100 personnes donc les chances ne sont pas nulles.

La situation actuelle est que la moyenne de notre groupe est aux alentours du niveau 120 et les lieux, où notre groupe peut aller, sont vrai~ment proches de la base.

Et dans ces endroits, nous obtenons divers matériaux et combattons les mamonos qui nous font face. Ensuite nous vendons tous ceux qui peut être vendus. De cette façon, nous pouvons à peine gagner de quoi vivre.

En fait, notre groupe devrait se situer normalement dans les hauts lieux du pouvoir. Nous pouvions gérer la plupart des donjons et les éliminations.

Et en réalité, nous sommes un de ces groupes qui se fait connaître dans l’empire.

Mais dans ce désert, nous sommes des blancs-becs. Nous pouvons même être appelés novices.

Nous sommes venus à la ‘dernière base’ avec confiance et fierté.

Nous avons eu 2 morts à notre première exploration.

Un mort à la troisième.

Le dernier a décidé quelque temps plus tard a abandonné et il est rentré dans son pays.

Des cinq personnes qui sont venues ici, je suis restée seule, tout le monde a disparu.

J’ai rejoint un autre groupe et dans la précédente exploration, nous avons échoué dans l’asservissement d’un chien noir à 2 têtes. J’ai perdu quatre compagnons en un instant et sans aucun gain, je suis rentrée seulement avec ma vie.

J’avais prévu de prendre un prêt en pensant que je pourrais le payer si j’obtenais des résultats, c’était une erreur fatale.

Comme si c’était prévu, je n’ai pas pu payer le prêteur sur gage et j’ai été forcée de faire des travaux forcés.

Quand cela arrive, il est impossible de faire marche arrière, ceci signifiait l’abandon de ma vie d’aventurière.

Peu importe ce qu’ils m’ont fait, je ne pourrais pas aller contre des personnes qui avaient des gardes du corps d’un niveau si supérieur au mien.

Ma journée a pris fin.

Comme j’étais une femme, le type de travail forcé était différent de celui d’un homme mais c’est un travail où ils utilisent de la drogue, mon corps ne le supporterait pas très longtemps.

Finalement, on m’a injecté de la drogue pour me rendre incapable de résister et une autre drogue pour brouiller mon esprit et j’ai été amenée dans un chambre où j’attendais mon tour pour être utilisée pour des expérimentations humaines.

C’était une journée où je ne cherchais qu’une chose. Le moment où je pourrais en finir mais dans ce lieu, j’ai tout perdu.

Par ailleurs, ma petite sœur ne va probablement pas bien. Elle était ma seule famille mais elle est encore très jeune, alors j’ai utilisé mes propres fonds et je me suis débrouillée à ce qu’elle soit amenée à cette base.

Qu’un enfant puisse survivre dans ce endroit est impossible. Après tout, ma petite sœur n’est même pas une aventurière.

C’est horriblement humiliant que je ne puisse rien y faire.

Sans surprise, c’était impossible pour moi.

Dans le passé, quand mes ancêtres géraient encore les rituels dans le temple des esprits.

Un de mes ancêtres, qui avait le plus grand pouvoir, avait rejoint un groupe et a défié un dragon.

On dit qu’elle est une existence suprême qui a le surnom de ‘invincible’. On raconte qu’elle était en train de dormir dans les parties les plus profondes de la frontière.

Tout le monde croyait en la réussite, c’était une erreur.

Pas un simple renvoi. Une totale annihilation.

De ce que j’ai entendu, la moyenne du groupe était dans les alentours de 600. C’était supposé être un combat avec des chances de victoire.

Mais pas un seul d’entre eux n’est revenu.

Et après ça, ma famille a perdu la dague qui était considérée comme un trésor sacré(NTF: Indice : réfléchissez à une des armes de Makoto). À cause des actes d’une personne, ma famille a été chassée du temple avec mépris.

Lorsque ma famille a atteint une ville, elle s’est incorporée dedans en vivant la vie de roturier. À plusieurs reprises, ils ont changé de ville et c’était pareil pour ma génération.

C’est pourquoi.

Pour moi.

C’est devenu un objectif clair, rejoindre la frontière et récupéré la dague qu’on m’a conté les histoires.

En devenant une aventurière, j’ai entraîné mes techniques et attendu ma chance. Et ensuite, finalement, j’ai pu atteindre la frontière… et pourtant.

Je n’ai pas pu obtenir une quelconque information concernant le dragon ou la dague.

Même cette pensée s’effondrait à cause des drogues et me distrayait. À ce moment-là, un miracle est arrivé.

“Il semblerait que ce soit cette fille-ja no.”

“Ouais, je suis heureuse. Il semble qu’elle soit toujours en vie.”

Je peux entendre les voix de deux personnes mais même si je le savais, je ne pouvais pas bouger et ne pouvais rien faire après tout.

“Il semble qu’ils ont dû lui faire quelque chose.” (Tomoe)

“On dirait qu’ils ont utilisé des drogues-desu.” (Mio)

“Hmph, si c’est le cas, même si nous l’emmenons, elle mourra.” (Tomoe)

“Attends une seconde… c’est ça, il semble que ce soit quelque chose qui bribe son aptitude à résister.” (Mio)

“Oh~, as-tu des connaissances médicinales ? Je ne mis connais pas trop dans ce domaine. Et cela fait quoi ? Es-tu en mesure de le contrer ?” (Tomoe)

“Huhuhu, Bien sûr. Une chose pareille…” (Mio)

Une main s’est tendue devant moi. Les sensations de mon corps reviennent dans la seconde puis ensuite, mes pensées se réorganisent.

“Ho~ c’est assez impressionnant-ja na.” (Tomoe)

“Et… un petit extra-desu wa.” (Mio)

La fille aux cheveux noirs utilise les ténèbres pour avaler la porte qui était verrouillée et renforcée par des matériaux spéciaux.

“Quoi ?!” (Toa)

Quelle incroyable chose. Qu’une magie soit aussi puissante alors qu’il n’y a eu aucune incantation.

“Tu es Toa ?” (Tomoe)

La fille aux cheveux bleus, qui croisait ses mains, baissait les yeux vers moi.

Que se passe-t-il ?! Qu’est-ce qui se passe ?! Vais-je être sauvée ?

“O-Oui. Je suis Toa mais…” (Toa)

“Tu vas bien maintenant-ja ? Aucun problème ?”

Est ce qu’elle s’inquiète pour moi ? Ça signifie qu’elle n’est pas une ennemie ?

Alors, peut être…

“Je me sens lourde mais je peux bouger.” (Toa)

“C’est splendide. Ok, alors Mio.” (Tomoe)

“Oui, battons en retraite sur le champ.” (Mio)

“Oui, ah, non attend. C’était moins une, nous étions sur le point d’être dupées par Waka.” (Tomoe)

La fille appelée Tomoe s’est soudainement retournée alors qu’elle se dirigeait vers la sortie.

“Par Waka-sama ? Qu’est ce qui est faux-desu ?” (Mio)

“Écoute moi bien Mio. Waka nous a ordonné de sauver cette fille. Vrai ?” (Tomoe)

“Oui, et comme tu le vois elle est sauve non ?” (Mio)

“Naïve ! Tu es si naïve !” (Tomoe)

“Hein ?! Qu’est-ce qu’il y a-desu ?” (Mio)

Pour ces filles, ceci devrait être le cœur du territoire ennemi et pourtant, elles sont en train de parler normalement sans y faire attention.

J’aurais dû les arrêter mais puisque c’était vraiment une situation en dehors de la logique. J’étais incapable de conserver mon calme.

“Waka, en voyant que nous avons seulement secouru cette fille et que nous sommes parties, il dira ça ‘Tomoe, Mio, et ? En ce qui concerne les autres ?’” (Tomoe)

“… Ha !!!” (Mio)

“Il semble que tu as compris-ja na. En d’autre termes, si nous prenons seulement cette fille et que nous revenons…” (Tomoe)

“Waka-sama sera en colère ?!” (Mio)

La fille appelée Mio a crié avec un visage amer.

“C’est vrai-ja.” (Tomoe)

La fille appelée Tomoe a acquiescé avec un air satisfait.

“Ceci veut dire, l’action que nous devrions discutées est…” (Tomoe)

“C’est problématique mais la réponse correcte est ‘de sauver tout le monde et les prendre avec nous’, n’est-ce pas ?” (Mio)

“Ouais. En dehors de cette fille, nous pouvons laisser les autres partout où bon leur semble. Après tout, ils ne rentreront pas tous dans la chambre.” (Tomoe)

“Je vois, j’ai compris.” (Mio)

Ces deux-là semblent être tombées d’accord mais est-ce bien le moment pour être aussi détendu ?

“Je suis désolé mais vous n’irez pas plus loin, intrus-san.”

Disant ‘Ah~’ Je tiens ma tête. C’est la situation logique.

Pas seulement le fait d’avoir détruit la porte, elles parlaient si bruyamment, il est impossible que personne ne remarque pas l’intrusion.

De plus, il s’agit du pire.

Le plus haut niveau dans cette base, Ace.

C’est le mec qui a décidé d’arrêter l’exploration pour devenir un garde du corps pour les riches et gagné de l’or facilement.

Mais en terme de compétence, il est sans nul doute le meilleur de cet endroit. La différence de niveau avec le numéro 2 est trop élevé.

C’était ma chance tant attendue mais avec lui…

“Alors ils nous ont découvert, hein.” (Tomoe)

“Huhuhu, ils sont venus.” (Mio)

Mais ces deux-là ne faiblissent pas du tout.

L’ennemie est un niveau 444.

Il pourrait même être considéré comme un des plus importants aventuriers dans le monde.

“Hmm ? Ces personnes… Hé !” (Ace)

“Oui !!!”

“Ne s’agit-il pas des deux personnes bizarres que tu as mentionnées ?” (Ace)

Ace a dit cela et il commence à parler à un de ses compagnons.

“Ouais, c’est ça. Ce sont les compagnons, Ace-san.”

“Hmph~. Les gars, vous avez dit qu’elles étaient des monstres à 4 chiffres? Nous nous rencontrons dans un endroit étrange.” (Ace)

4 chiffres… Quoi ?

“Donc vous nous connaissez. Les rumeurs circulent vite, hein.” (Tomoe)

“Comme Waka-sama a dit, c’était correct d’intervenir aussi vite que nous l’avons fait.” (Mio)

Ace a un visage vulgaire pendant qu’il évalue ces deux-là.

Je n’ai pas pu suivre la conversation. En tout cas, j’avais l’impression que je paniquerai si j’essayais de comprendre ce qu’il se passait.

“Hoho~ ?” (Ace)

“Quel est le problème-desu?” (Mio)

“Ne jouez pas aux idiotes, ‘la manière pour modifier le niveau et avoir une fausse reconnaissance’ pas vrai ? De toute façon, les gars ont un peu exagéré, niveau 1320 et 1500 vous dites ? Hahahahahahaha !” (Ace)

Niveau, modification ? Fausse reconnaissance ?! Qu’est-ce que Ace a dit ?

“Je l’ai aussi appris par coïncidence. Je ne me suis pas attendu à ce que les liquides biologiques avaient un tel effet. Je pensais que c’était mon secret exclusif.” (Ace)

“J’ai aussi entendu ça de Ace-san et j’ai pu le comprendre. ‘Voilà donc ce qu’il s’est passé’. 4 chiffres est obligatoirement une fraude.”

Tomoe, Mio, les deux filles qui s’appelaient comme ça, je les ai clairement entendu soupirer.

“Je m’en fous que ce bâtard croit ce qu’il veut mais…” (Tomoe)

C’était au moment où Tomoe a ouvert sa bouche avec un air fatigué.

“Hahaha~a, quoi. Vous ne le saviez pas? Donc j’ai laissé mes mots s’échapper. Ceci signifie que vous avez un complice ?” (Ace)

Après les rires d’Ace, l’atmosphère se met à changer doucement.

“N’êtes-vous pas les fraudeuses ?! Et l’histoire concernant une certaine compagnie d’un gamin venu de nulle part, cela sent également comme un mensonge, non ?!” (Ace)

Ace et ses collègues commencent à s’esclaffer bruyamment. C’était à un point où on pourrait se demander s’ils étaient sous les effets du saké.

Mais, que se passe-t-il ? Depuis un bon moment, je ne peux plus arrêter mes frissons.

“Alors même qu’il est homme, il a un anneau rose, dialogue en écrivant et se promène avec un masque ! Est-ce le bal masqué~ ?!”

Ah~ c’est ça.

Colère. Je ne sais pas la raison pourquoi mais, la fatigue…

Se transforme en colère.

“J’en suis sûr que derrière ce masque, tu trouveras un gobelin qui peut réfléchir, il n’y a pas de doute qu’il est doit être affreux ! Hahahahaha !!!” (Ace)

BOUM !!!

J’ai entendu quelque chose être soudainement frappé durement.

Je peux voir une main sur le visage d’Ace et son corps est recouvert d’une ombre.

Mais tous les deux ont été stoppés juste devant lui. C’est ça.

“… Clay Aegis.”

La voix semblait être distraite, j’ai remarqué que c’était la mienne un peu plus tard.

Ce qu’on nomme Clay Aegis, c’est un produit qui peut être fabriqué depuis divers matériaux rares et peut être obtenu dans cette base.

C’est un équipement contre la magie, tout en étant une bonne protection. Il a une limite d’utilisation mais j’ai entendu dire que c’est très fort.

Alors ce bruit, c’était l’ attaque de ces deux-là qui a été stoppée. Une attaque qui pourrait même créer une rafale de vent qui a pu atteindre ma position, ces deux-là ont fait une telle chose.

“Oh~ Oh~ alors tu as bien un minimum de pouvoir. C’est bien que tu sois venu préparer mais dommage pour toi…” (Mio)

“Hé, Mio. Tu devrais nettoyer les drogues sur les autres personnes. Je m’en charge.” (Tomoe)

“Pourrais-tu arrêter de plaisanter ? Il a osé dire de telles remarques à Waka-sama. Je prendrai la responsabilité de ne rien laisser de ces types.

‘‘D’ailleurs Tomoe-san, n’avais tu pas dis que tu utiliserais ‘washi’ plus tard?” (Mio)

Les paroles de ceux-là ne semblaient pas craindre nullement Ace alors qu’il avait bloqué leurs attaques, on aurait cru à une dispute entre deux prédateurs.

“Écoutez ce que j’ai à dire…” (Ace)

“Tu as sans doute remarqué l’état des autres. Tu peux juste participer quand tu auras fini de nettoyer les drogues. Ceci sera un bon exercice. Je vais frapper ce type pendant ce temps.” (Tomoe)

“Hmph, si tu ne m’en laisse pas, je ne l’oublierai pas ok ? Particulièrement son visage, je vais le gifler après tout.” (Mio)

“Compris-ja. Pour cette occasion, je vais essayer de me retenir.” (Tomoe)

La conversation a pris fin en ignorant les paroles d’Ace.

Et ensuite…

Mio-san a fait le même nettoyage à plusieurs autres personnes comme moi. Ils ont tous été fait sans incantation et comme si c’était naturel.

Niveau 1320? 1500?

?

Euh ?

Tomoe-san regarde Ace encore une fois.

“Alors, pour le bien de Mio, ne meurt pas avec un seul coup, okay ?” (Tomoe)

Elle tend sa main en arrière et…

Crac

Dans la seconde qui suivait, la main a détruit le Clay Aegis et a frappé le visage de Ace.

En étant cloué sur le mur, Ace avait déjà du mal a laissé échapper un son. Le plus fort de la base…

“Maintenant, venez à moi rapidement les uns après les autres !” (Tomoe)

Dire qu’elle dansait entre les nombreuses armes tranchantes des mercenaires sans même toucher à l’épée qui était sur sa ceinture.

Elle a frappé les épées avec son poing, le bon sens s’est effondré et la jeune fille a frappé les mercenaires musclés jusqu’à la soumission.

Dans une manière totalement originale.

“Attends une minute ! Laisse-m’en aussi !” (Mio)

Mio-san qui avait déjà fini de nettoyer le poisson, se glissa dans la mêlée. C’est ce que je pensais mais elle saisit Ace-san qui fut cloué sur le mur par le col et…

PafPafPafPafPaf…

Elle a commencé un déluge de baffes qui rendait sa main droite floue, la tête de Ace a tourné dans un parfait arc de cercle à cet instant.

“Pff~” (Mio)

Cela étant résolu, cette fois ci, elle a rejoint la mêlée.

“Oh~ ?! Alors tu es venue Mio ! Écoute-moi bien, apprend à te retenir du mieux que tu peux et laisse-les à pei~ne en vie !” (Tomoe)

“Avec ce nombre, je peux appendre. Simple comme bonjour-desu. L’autre type n’est probablement pas mort !” (Mio)

“Alors, Faisons ça en grand.” (Tomoe)

“Ok, après tout, cet endroit est un peu exigu pour se déchaîner.

Tomoe-san dégaine une arme ressemblant à une épée de son fourreau.

Mio-san, avec ces mains minces et blanches, elle appelle les ténèbres sans faire un seul bruit.

L’épée flash et le mur s’effondre, les ténèbres s’étendaient sur le sol.

Le bâtiment qui était supposé être solide, il a été détruit en une fraction de seconde et c’est devenu un grand espace vide.

C’est un rêve ?

Ces deux-là disent ‘Ok’ et range l’épée et les ténèbres, elles retroussent leurs vêtements pour être moins gêner dans leur mouvements.

Les deux filles frappent, donnent des coups de pied, balancent, poursuivent des personnes qui étaient proche du niveau 200, comme si elles dispersaient de petites araignées.

J’ai… commencé à croire qu’elle étaient vraiment de niveau 1320 et 1500.

Cette scène avait tellement d’impact.

C’est pourquoi je regardais.

Pas seulement moi. Tout le monde qui avait été capturé, leurs cœurs ont été saisis par cet instant, ils laissent leurs corps être excités par ce soudain miracle.

C’était presque fini. Dans juste quelque minutes.

La ‘seule’ chose qui restait de la pièce était l’endroit où nous étions.

Le large bâtiment n’était plus que décombre.

“Hu~ vous n’irez pas plus loin !!!”

Tout à coup, j’ai senti une sensation froide sur ma nuque.

Quelque chose m’a frappé et m’a soulevé.

J’ai été pris par surprise. C’était Ace. Son visage a gonflé et sa voix est cassée, il pourrait inspirer de la pitié.

Il essaie probablement de dire ‘vous n’irez pas plus loin.’.

Cependant Tomoe-san et Mio ne semblaient ne pas l’avoir remarqué et sévissaient sur les derniers restants en les frappant, incroyable…

“daf af.. !” (Ace)

Sur le moment, il essaie de dire quelque chose une fois de plus.

Cela s’est passé eu un clin d’œil, ces deux-là se sont trouvés à mes côtés. À ma gauche, Tomoe-san. A ma droite, Mio-san.

Quand je vérifie une fois de plus, je vois que ces deux-là n’étaient plus à leurs précédents emplacements.

“La Ferme !” (Mio et Tomoe)

Ace-san a été envoyé voler quelque part en recevant un coup de pied de Tomoe-san et un coup de poing de Mio-san. C’est la première fois dans ma vie que je vois une personne devenir une étoile dans le ciel.

“Bien, ça suffira. Bon, je pense que nous avons un peu exagéré, hein.” (Tomoe)

“Non non, l’impolitesse envers Waka-sama mérite la mort.” (Mio)

“Ouais, à la fin, j’ai eu plus de gens, à demi-mort, que toi, pas vrai ? Huhuhuhuhu~♪” (Mio)

Hein ? Le combat a déjà pris fin ? Quelle est cette dangereuse atmosphère ?

“Es-tu à moitié endormie ? C’est vrai que Mio a travaillé dur mais j’en ai eu trois fois plus que toi.” (Tomoe)

“Es-tu faible en calcul ? J’en ai fait deux fois plus toi-desu wa” (Mio)

“Ho~ je suis surprise que tu ne puisse pas faire 1+1. Écoute, c’est évident que j’en ai plus que toi-ja.” (Tomoe)

“Non, C’était moi-desu.” (Mio)

Ces deux-là ont commencé à se disputer entre moi. Terrifiant car même en utilisant un seul de leur petits doigts, elles seraient plus forte que moi.

“H, hum…Que diriez-vous de laisser ça pour plus tard ?” (Toa)

Sans inquiétude, je m’interpose. Je refuse que ma vie qui a été finalement sauvée, soit perdue dans la querelle de ces deux-là.

“Comme si nous pouvions partir ainsi !” (Tomoe)

“Nous ne pouvons pas partir ainsi !” (Mio)

“Hiii ?!” (Toa)

Tomoe-san m’a répondu immédiatement et me regarde sérieusement. Que se passe-t-il ? Que vont elles me faire ?

“Femme, tu as dit que ton nom était Toa, n’est-ce pas ? Je peux faire quelque chose comme ça-ja. Tu estimes que je suis celle qui en a battu le plus, pas vrai ?” (Tomoe)

En disant cela, elle dégaine son épée et la balance une fois.

Le grand mur, qui entourait l’extérieur du bâtiment, fait un bruit tonitruant en s’effondrant. Euh… Elle a fait ça en un instant ?

La peur me reprend, je secoue ma tête de haut en bas.

Je pense que c’est une réaction normale.

“Quoi ?! Hé~ Toa-san… Je suis celle qui en battu le plus, n’est-ce pas ?” (Mio)

Plusieurs bâtiments de la ville, qu’on voyait après l’étroite route menant ici, ont été avalés par les ténèbres et ont disparu en une seconde. D’aussi loin et sans dire un seul mot ?!

J’ai de nouveau été repris par la peur et secoue la tête de haut en bas.

Je pense que c’est une réaction normale.

“?! Oh~ Alors tu veux en faire une compétition coûte que coûte ?” (Tomoe)

“Je me demandais juste l’opinion de la troisième du groupe-desu wa” (Mio)

“Hahahaha”

“Huhuhuhu”

Leurs intense regards répandaient des étincelles.

J’ai eu un incroyable mauvais pressentiment. Je n’avais pas la volonté de les arrêter.

“Hé, Toa ! c’est moi pas vrai ?!” (Tomoe)

“Non… Toa-san ! C’était moi !” (Mio)

En disant ceci, les deux inconnues ont détruit la base qui avait tenu pendant de nombreuses années…

Tout le monde, qui essayait de s’opposer, serait devenu une étoile dans le ciel. Pratiquement tout les bâtiments ont été transformés en décombres.

Là-bas, vous pouviez voir plusieurs cratères et gravats.

Et puis, pour une étrange raison, juste une auberge est restée débout. Elle est considérée comme la plus luxueuse de la ville.

À ce moment-là, ces deux-là ont eu un étrange sourire et elles se sont serrées fermement les mains.

La tempête est passée.

Déglutissant devant tous ces événements.

Nous étions dans l’entrée de l’auberge, sauvé par un quelconque miracle, avec ma petite sœur à mes côtés.

Et je suis en face de l’homme appelé ‘Waka-sama’ que ces deux-là servent.

~ La version de Makoto ~

“Pas possible, Pas Possible, Pas possible !!” (Makoto)

Après avoir entendu tout ça, j’ai filé vers la fenêtre et regardé dehors.

Il n’y a rien ! Vraiment rien !!!

C’est devenu les restes d’un champ de bataille !!!

J’ai quitté la chambre.

Je vois beaucoup de gens assis mais je ne leur accorde pas d’attention et entre dans la chambre du côté opposé !

Fenêtres, scène, comme l’autre !

Dadadadada !

Je retourne dans la chambre !

Je regarde ces deux-là !

Elles ne me regardent pas dans les yeux !

Je ressens une envie de crier comme un fou mais pour une quelconque raison, j’avais une partie de moi qui était calme et je renonce.

Je regarde mon environnement.

Rinon ! Je vois donc pourquoi tu avais cette tête !

Bref, je la regarde.

[Je me réjouis que vous alliez bien.] (Makoto)

Rinon m’étreint et pleure lorsque je lui montre ces mots.

Même si c’était une bénédiction qu’elles soient dans l’auberge, elles m’ont détaillé comment la ville avait disparu, Rinon a été pris par ces deux-là et sa sœur puis sont retournée ici.

Après un moment, elles tombent de fatigue et s’endorment. La tension de ces derniers temps a dû partir.

Malgré que je sois calme, j’étais plein de colère. Si ce qui était sortie de Rinon est sa tension alors pour moi, c’était ma retenu.

Donc…

Parmi mes affaires, je prends une flèche qui a été faite par les Nains, spécialement pour moi.

Je tiens l’arc qui m’a été donné par les Orques. Ouvre la fenêtre

J’attache deux fils dans la partie en plume de la flèche.

J’attache les deux extrémités sur les vêtements de Mio et Tomoe.

Silence, il y a juste le silence.

Et ensuite avec l’arc…

“A-Attends une minute Waka… ?” (Tomoe)

“H-Hum n’est pas dange… ?” (Mio)

Ces deux-là essaient de dire quelque chose mais c’était déjà trop tard.

“Volez et méditez sur ce que vous avez fait !!!” (Makoto)

“Wouahhhhh ?!!!”

“Wakiaaaaaaaa ?!!!”

Les deux se sont envolées en criant.

La rumeur, qui dira que j’étais la cause de tout ça, allait se répandre, elles ont tout ruiné !

Qu’est-ce que je devais faire maintenant ?!

“Mon vêtement est un kimono !”, c’est probablement de ce que j’ai entendu mais je l’ai ignoré.

Ce n’est pas bon, ce n’est définitivement pas bon ! Un de ces jours, je vais devenir un terroriste ! Non, c’est déjà le cas ! Si cela s’ébruite, je ne pourrais plus le cacher, qu’est ce je dois faire ?! Aaaaah ! Mon Japonais est bizarre !

Tomoe, pour l’instant, je la laisserais faire ce que elle veut. Par soucis d’atteindre le même niveau que Mio, elle me demandera probablement quelque chose comme ça. Après tout, Elle semble être du type qui aime bien faire l’entraînement rigoureux du guerrier. Je lui ordonnerais de faire quelque chose au hasard, je ferais ça.

Mio, comparé à Tomoe, est quand même plus docile. Il n’y a rien qu’elle ne supporte pas et elle est capable de réfléchir lorsqu’elle s’énerve et donc elle est plus facile à contrôler. Faire d’elle mon garde du corps, ça devrait être rapide, en tout cas je devrais me dépêcher et aller à la ville de Tsige.

Les bases qui sont au milieu du chemin, je ferais mon possible pour passer devant elle. Si Tomoe n’est pas là alors nous devrions pas avoir beaucoup d’ennuis, probablement…

C’est ça, faisons ça. Partons vite d’ici !

Je vais emmener les personnes qui ne sont pas gravement blessés.

Et la partie de moi, qui est parvenu à maintenir son calme, à finalement réussi a écrire ces mots.

[Je vais vous escorter à la prochaine ville.] (Makoto)

C’est ce que j’ai dit.

… Nous devrions l’avoir déjà fait !!!

<>
Traduit par la team : Nyan-Team