Flux RSS

Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Traduit par la team : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 28 – Je descends du chariot et je mets fin au baby-sitting

Traduit par Quesako
Vérifié par Sora


[Tu ne me laisses pas le choix. Alors je vais le faire.] (Makoto)

“Hein ?!” (Rinon)

La première chose qui soit ressortie de cette situation, c’était l’étonnement de Rinon.

*agitation*agitation. Jusqu’où vont les attentes envers moi ?

“H-Hum Raidou-san ? Nous le ferons aussi, vous savez ? Demandons à Mio de le faire !”

Les autres personnes essayaient également de m’arrêter désespérément.

Je ne pouvais même pas collecter les matériaux donc je peux estimer à quel point ils pensent que je suis un débutant.

Je recherche mon arc et mes flèches et les prends. J’échange un regard avec Mio et arrête le chariot.

Comme attendu de bicorn-san. Il n’était même pas intimidé par les insectes qui nous faisaient face.

Il écoute mes ordres à la lettre.

Hum, Les insectes ont comme point faible la tête, non ?

[Hum, le point faible des Fourmis Massives, c’est la tête pas vraie ? Celle appelée Yeux Rubis, est-ce pareil ?] (Makoto)

“C’est pourquoi je disais que c’est impossible !”

“Pour les Yeux Rubis, ce n’est pas bon si tu vises seulement la tête !!!”

“Tu n’avais pas entendu parler d’eux alors les combattre est… !”

Ils commencent à m’agacer à force de me dire d’arrêter. Je vais crier aussi, vous savez ? Mais ils me disent sans aucun doute de ne pas viser la tête, ça me perturbe un peu.

[C’est bon, dites-moi simplement où je devrais viser les Yeux Rubis, s’il vous plaît.] (Makoto)

“Ouah… Ce mec à l’intention de tirer sans même connaître la portée d’un arc !”

“S’il te plaît, nous pouvons toujours convaincre Mio de le faire.”

“… Si je me souviens correctement, la faiblesse des Yeux Rubis est à l’abdomen-desu.” (Toa)

“Hein Toa ?!”

Toa fait taire la bande bruyante. Hum, cette fille a de bon yeux. Il semble qu’elle soit capable de voir mes compétences au moment où j’ai pris position avec mon arc. Je m’effraie moi-même.

La tête et l’abdomen, hein.

Hum, il n’y a pas moyen pour moi d’échouer à cette distance.

Si c’est juste du tir à l’arc, ça serait une autre affaire, mais je maîtrise également l’art de l’archerie. Si c’est nécessaire je peux même combattre en combat rapproché. Ah, c’est vrai. La prochaine fois, on va demander à la Naine-san de le ‘faire’ pour moi.

Je suis naturellement les mouvements de mes ennemis.

Je prépare mon arc. Il y a encore de nombreuses flèches que les nains m’ont données. Il n’y a pas de problème avec cet équipement.

(Hé, Toa ?!)

(La ferme ! On dirait qu’il se concentre.) (Toa)

(Non, comme je t’ai dit, c’est impossible. À cette distance, seule la magie peut faire quelque chose.)

(Et aussi, il est niveau 1. À quoi pense-t-il ?)

Ce groupe, Qu-Quelle manque de respect. Les paroles calmes de l’elfe transperce mon cœur Alors même qu’ils traitent Mio avec respect !

Mais parmi les 10 ennemies, j’en ai déjà verrouillé 6 d’entre eux.

7, 8, 9…

Ensuite, on va répondre aux attentes de Toa-san.

C’était ce que je pensais mais…

(Le moment venu, nous avons toujours Mio-sama avec nous.) (Toa)

(Oh, Je vois. Nous allons le laisser faire ce qu’il veut et elle bougera après.)

(En outre, il pourrait être quelqu’un de stupéfiant si Mio-sama les lui laisse.)

(… Non non no… C’est impossible pour un niveau 1.)

(Ce n’est pas Raidou-san que je parlais, mais de l’arc. Ça pourrait être un objet incroyable. Il pourrait avoir quelque chose comme une capacité spéciale qui les éliminera en un coup.) (Toa)

(…Je vois, je n’y avais pas pensé. En laissant l’arc de côté, les flèches sont plutôt bien faites.)

La barrière, qui garde les larmes de mon cœur, pourrait s’écrouler à tout moment. Vous allez directement nier mes propres compétences ?

C’est l’arc, hein !

Devrais-je tous les viser ?! Tous ses bouffons…

Je m’en fiche maintenant ! Regarder juste et émerveillez-vous !

“Onii-chan, tu vas bien ? (Rinon)

Mince, je commence à voir Rinon comme la plus adorable des filles du chariot.

La distance est environ de 100 mètres.

J’ai fini de verrouiller tous les ennemis. Commençons avec les abeilles.

“… Pff~” (Makoto)

J’ai laissé sortir doucement l’air de mes poumons. Puis, la première flèche est partie. Sur les deux Yeux Rubis qui menaient le groupe, une vient d’être descendue.

Suivant cela, une autre. Bien sûr, l’abeille avait un trou dans son abdomen en un instant et elle est tombée par terre.

3, 4, 5…

Je les avais verrouillé et je les abattais régulièrement.

Dans mon dos, je pouvais entendre des choses comme ‘Pas moyen’ ou ‘Qu’est-ce qui se passe ?’. Avez-vous vu ça, bande de bâtards ?

Avez-vous compris maintenant ? Quand j’utilise un arc, je suis plutôt incroyable, vous comprenez désormais ?

Je peux ne pas être le plus beau mais dans mon club, je peux être considéré comme le meilleur.

8, 9…

Avec celui-ci, c’est le dernier.

La dernière fourmi à la tête transpercée.

Cela fait 30 secondes.

L’ennemi était surprit par la première attaque alors ils ont arrêté leur charge mais au moment où j’ai commencé à agir, c’était déjà fini.

Je n’ai pas laissé un seul se rapprocher. Je les ai tous abattu en un coup ! Ne sous-estimer pas la force des classes à longue portée !

Hum, je suis un peu rouillé dans ma cadence de tir mais ma précision n’a pas changé. Je n’ai pas été à Asora depuis un moment alors je n’ai pas pu m’entraîner. Je suis soulagé maintenant.

“… Incroyable.” (Rinon)

Je te remercie pour ton opinion honnête Rinon. Avec cela, ceci devrait changer leurs opinions de moi.

Bien, bien.

[C’est aussi simple que cela. Avez-vous changé votre manière de me voir ?] (Makoto)

Je dis ça à la bande dans mon dos. Mieux, je leur montrerai à tous que cet arc n’a pas de capacité spéciale.

“Incroyable. Alors que je le vois seulement comme un arc normal…”

C’est-pourquoi-je-dis-que-ce n’est PAS l’arc !

A quelle point sont-ils sceptiques ? Est-ce qu’en étant un niveau 1, c’est un tel facteur décisif ? Fais chier !

[…Cet arc est normal. D’ailleurs, les flèches sont fabriquées par des artisans compétents mais il n’y a pas de magie dedans. Je me suis spécialisé dans l’archerie depuis peu.] (Makoto)

En disant ça, je leur ai donné l’arc et les flèches. Je faisais un acte incroyable et pourtant, mon cœur se sent déprimé.

J’ordonne à Mio d’avancer et nous rejoignons l’endroit où sont les corps.

Hé~ c’est vrai, celui-là est différent d’une Abeille Rouge, leurs yeux brillent comme des gemmes. Yeux Rubis, je comprends mieux leur nom maintenant.

“La fabrication a été une réussite mais, sans nul doute, il n’y a pas de magie placé dedans.”

Un jeune homme alchimiste vérifie mon arc et a déclaré sa conclusion. Bien sûr, j’ai oublié son nom.

Et me souvenir du nom d’une personne aussi impolie, je ne veux plus en faire l’effort désormais. Ne pas croire quelque chose qu’ils ont vu de leurs propres yeux.

“… Impossible.”

Une femme elfe, qui utilise un arc comme moi, a chuchoté ça faiblement. Son nom est la plus faible de mes priorités.

“La force, la portée, la précision, je n’ai jamais vu une telle chose.”

“Exact.” (Toa)

Toa partage la même opinion. Ils pensaient que, tout ce temps, c’était la performance des outils donc ceci doit être en dehors de leurs perspectives.

Après tout, je suis un niveau 1.

[Tout le monde, est-ce que c’est bon maintenant ? Allons chercher les matériaux rapidement et dirigeons-nous vers Tsige.] (Makoto)

Je vais à côté des Fourmis Massives et je découpe les tranchantes pattes postérieures qui ressemblent à des faucilles pendant que je presse les quatre personnes qui étaient en train de vérifier l’arc.

Avoir l’écriture pour communiquer est bien dans ces moments-là. Je peux leur transmettre ce que je veux, même dans ce lieu où la voix ne porte pas assez loin.

Je ne suis pas habitué à appeler les personnes en leur criant dessus.

Les quatre personnes viennent précipitamment.

Ça doit être parce que nous avons été ensemble pendant plusieurs semaines, ils ont développé un sentiment de confiance entre eux.

Et après ceci, nous arriverons à Tsige dans le délai.

Cela me fait un peu plaisir que les quatre personnes me regardent comme si j’étais devenu une personne différente.

Quand Rinon a vu mes sentiments, elle m’a dit ‘n’est-ce pas génial ?’. Je me sens un peu embarrassé.

Cela fait trois semaines depuis la destruction de la base. Cela fait déjà deux semaines depuis que nous sommes arrivés ‘ici’.

Nous sommes finalement arrivés à Tsige quand le soleil fut au zénith. C’était le premier endroit qui ressemblait à une vraie ville depuis que je suis arrivé dans ce monde.

_______________________________________________________________________________

“Quoi ?! La base ‘Zenno’ a été détruite ?!”

Toa-san rapporte les détails à la guilde des aventuriers.

Bien sûr, elle ne déclare pas l’histoire complète.

J’avais également inséré une bonne histoire dans les trois autres aventuriers et j’ai fait en sorte que leurs témoignages correspondent.

Je n’ai rien dit à Toa-san et Rinon à propos de ce que j’ai fait. Elle doit être en train de réfléchir pour que son histoire corresponde à celles des autres personnes.

De toute façon, cette ville, non, cette base avait un tel nom comme ‘Zenno’, c’est la première fois que je l’entends.

Le niveau moyen était au-dessus du niveau 100, pour une ville de Hyumains cet endroit était un endroit impressionnant.

Bon, c’était un endroit qui est dirigé de manière sale.

En fin de compte, ces gens étaient aussi des sacrifices pour les plans machiavéliques des marchands et des nobles.

C’est peut-être pour cela, mais il semble que ce groupe n’ait pas tellement d’attache à cette place.

Rinon l’est également mais… il semble que Toa-san a ses propres raisons.

Elle n’a eu aucune objection à quitter cet endroit mais on dirait qu’elle a un sentiment de regret.

À propos, l’histoire, qui a été fabriquée, était étrangement fortuite.

Il y a eu seulement une unique chose qui a détruit la base. Une grande apparition de mamonos.

J’ai la sensation que ceci ressemblait à un événement de light Novel.

Et donc, nous nous sommes enfuis pour nos vies et nous sommes arrivés ici.

Même la guilde des aventuriers n’avait pas pu relayer les informations de l’inscription de mes deux servantes aux autres guildes donc les informations de Tomoe et Mio ont disparu.

Je ne sais pas comment ils le font mais quelle négligence de leurs parts.

Quand j’ai demandé les détails, ils ont dit que les informations transmises par les bases comme Zenno circulent lentement par coursiers en direction de l’institution la plus proche et selon une période de temps définie par un calendrier.

Quand je leur ai demandé où cette institution était, Ils m’ont répondu que c’était ici dans Tsige et que nous pourrions refaire l’enregistrement.

En raison des circonstances, nous avons dû passer par trois autres bases mais elles étaient de la taille d’un village, non, elles m’ont donné l’impression d’un campement.

Je rappellerai Tomoe ce soir, demain j’aurai besoin de ces deux-là pour refaire à nouveau l’enregistrement et ensuite j’irais à la guilde marchande.

Aujourd’hui, je vais m’informer sur l’auberge et consulter les magasins…

Je suis finalement arrivé dans une ville ! J’ai beaucoup de choses à faire !

La personne en charge, qui écoutait les quatre personnes en hochant de la tête, leur a dit d’attendre et puis elle est allée à l’intérieur.

Il est allé voir probablement un supérieur. C’est une affaire assez importante, après tout, avoir une base qui disparaît…

Mio ne se joint pas à la conversation et elle est en train d’attendre à côté de moi avec Rinon. Je ne veux pas d’autre problème causer par mon apparence.

Maintenant que je j’y pense, à quel niveau est la personne la plus puissante dans ce lieu ?

C’est un bâtiment très gros et plutôt réussi alors c’est difficile de ne pas l’admirer… Il n’y a aucun besoin pour moi d’être là pour l’instant alors je vais juste y aller une seconde.

Je me dirige vers le tableau d’affichage.

Voyons voir, le numéro 1 ici est…

Niveau 201, Rang S.

Bien, comme prévu, c’est faible.

Les quêtes sont également de rang assez faible.

À la façon dont ça se présente, le rang S est probablement des requêtes personnelles d’un individu ou d’un groupe.

De toute façon, le nombre de requête de rang A sont nombreuses. Impressionnant…

Ceci doit être ridiculement pénible. Ont-ils des requêtes pour ramasser quelque chose comme des matériaux ?

… De toute façon, je n’aime pas ça. Je ne veux pas le faire non plus.

Mais, je devrais demander laquelle est la plus facile pour collecter les matériaux. Je sens que je peux ‘l’utiliser’.

À ‘Zenno’, je n’ai pas pu avoir la chance de le faire à cause des plans diaboliques de Tomoe et de nombreuses autres circonstances. Elle m’a dit que son entraînement progresse d’une certaine façon mais nous allons commencer pour de vrai maintenant.

? Comme c’est étrange, il reste une requête de rang S. Je ne pourrais pas l’atteindre avec ma taille alors je saute un peu et je prends la requête.

Peut-être que je démarque un peu, l’environnement est devenu bruyant. Bon, il semblerait qu’il n’y a personne pour la prendre, ainsi il n’y aura pas de concurrence pour ça.

Voyons voir, qu’est-ce que c’est ?

‘Je vous le demande ! Nous avons besoin d’au moins un œil de Yeux Rubis. À la fin, nous aurons besoin de six d’entre eux. Nous vous donnerons assurément une grosse somme d’argent. Compagnie Rembrandt.’

Au bon moment !

En plus, une personne d’une compagnie hein. C’est bien. Je suis chanceux. Et si je me faisais une connexion personnelle dès le début ?

Leur nom est Compagnie Rembrandt donc alors peut être que c’est une très grosse affaire. C’est une requête de rang S donc la récompense doit être assez grosse.

Je devrais expliquer ça aux autres types et qu’ils me donnent tous les yeux des Yeux Rubis. C’était moi qui les avais chassé alors ça ne devrait pas poser problèmes.
Je peux même les prendre par la force si on en arrive là. Après tout, même s’ils viennent tous, Mio, seule, peut les gérer. *sourire diabolique*

“Onii-chan, tu as un air effrayant.” (Rinon)

“Waka-sama, un plan diabolique-desu ka ?” (Mio)

Leurs visages expriment chacun une expression différente, terreur pour Rinon et ‘comptez sur moi’ pour Mio. Le visage de Rinon me blesse.

[Ce n’est pas ça Rinon. J’ai juste trouvé une requête intéressante.] (Makoto)

“Hum~, ah, Onee-chan et les autres !” (Rinon)

La discussion est finie, hein.

Quand je regarde, il y a quatre personnes venant ici.

Je regarde le tableau des rangs pendant un moment.

Quand j’y réfléchis si c’est le top 10 alors Toa et la femme naine peuvent entrer là-dedans. Donc elles peuvent entrer dans la partie forte alors qu’elles sont ainsi. Mouais…

Honnêtement, je peux seulement voir une bande bruyante.

La personne de la guilde ne semble pas être ici. On dirait que ce n’est pas devenu une affaire compliquée.

‘Expliquer la situation’ était une requête que nous avons eue dans la précédente base. Ils ont montré les documents qu’ils le prouvent donc c’est pratiquement une requête directe de la guilde.

Ils sont assez joyeux à propos de ça.

“Je suis de retour, Rinon. Tu n’as pas causé d’ennuis à ceux-là, n’est-ce pas ?” (Toa)

“Je me comportais correctement !” (Rinon)

La conversations de deux sœurs, ~comme c’est agréable~ d’avoir une sœur. J’en ai aussi mais, non, je ne dois pas y penser.

Rinon a été vraiment une bonne fille.

[Bon retour, avez-vous fini la requête ?] (Makoto)

“Ouais, grâce à toi. Mais es-tu d’accord avec ça ? Je pense que vous deux devriez recevoir la récompense pour la requête.” (Toa)

Je te remercie pour ta considération Toa-san mais si je dis ça ‘Nous avons augmentés notre rang pendant que tu n’étais pas là Tomoe, nous avons pris une requête et nous avons fait de notre mieux.’

Je suis sûr que ça deviendra une situation pénible.

Si je réfléchis à la situation et à l’atmosphère jusqu’à présent, j’estime que même si nous faisons pas de gros efforts pour cela, nous pourrons augmenter notre rang.

[Non non, Notre réputation comme aventurier est trop faible alors cette fois, je vais vous la laisser.] (Makoto)

Je vois ! Avec cela comme monnaie d’échange, je peux obtenir les yeux !

“Pour tous ce que vous avez fait pour nous, je vous suis vraiment reconnaissant.”

Quel jeune homme correct.

“Expérience, argent, rang et matériaux, vous nous avez vraiment aidé. Je prierais pour que Raidou-don puisse avoir la bénédiction des esprits.”

La naine.

“Dis-moi où tu as appris à utiliser l’arc plus tard.”

La femme elfe. C’est impossible que je t’explique cela.

“Je vous remercie, nous avons augmenté notre niveau et notre rang. C’était comme un rêve.” (Toa)

Toa-san. Sa prudence s’efface.~

Voyons. Tous me montrent joyeusement leurs cartes de guilde.

Toa-san est niveau de 125, Rang A, Voleur fantôme. Qu’est-ce que Voleur fantôme veut dire ? Quel nom dangereux, il n’y a pas de doute, je ne veux pas m’approcher de quelque chose comme ça.

La naine est de niveau 122, Rang B+, Guerrier-Prêtre (Terre). Ceci doit vouloir dire que c’est une chevalière qui peut utiliser les esprits de la terre.

Le jeune homme correct est niveau 114, Rang B+, Maître Alchimiste. Ne peuvent-ils pas l’appeler juste Alchimiste ? Il semblerait qu’il peut même monter un Gundam.

La femme elfe est de niveau 108, Rang A-, Tireuse Bénie. Une tireuse, tu dis ? Elle utilise des pistolets ?! Mais tu portes un arc ?! Ce monde a des pistolets ?!

Certainement. Chacun d’entre eux ont augmenté leurs niveaux.

La femme elfe n’était même pas de niveau 100 après tout. Elle a gagné beaucoup de niveaux.

Cela signifie que pour moi qui ai travaillé si durement, je dois au moins avoir augmenté de 30 niveaux… peut être ?

[Notre affaire ici est finie alors partons. Ou avez-vous quelque chose d’autre à faire ici ?] (Makoto)

“Nous en avons aucune mais Mio-sama et Raidou-san doivent s’enregistrer.”

Tous hochent la tête simultanément. Impressionnante synchronisation.

Pourquoi est que vous nous regardez impatiemment comme ça ?

[Nous avons prévu de le faire quand Tomoe sera revenue avec nous donc nous n’allons pas le faire aujourd’hui. Tomoe boudera si nous le faisons sans elle.] (Makoto)

“Si c’est Tomoe-san, elle bouderait. Tu as raison.” (Mio)

Mio comprend aussi très bien ce point.

Elle est du genre à ne pas apprécier si nous ne faisons pas ce genre de chose ensemble.

“Hein~ ? Je voulais voir la surprise de tout le monde~ !” (Toa)

Toa-san, quelle chose irresponsable à dire.

[Nous allons revenir ici demain alors si vous êtes là, vous pourrez voir ça.] (Makoto)

C’est soudain mais nous sommes dans différents logements, non, nous nous sommes séparés, c’est ainsi.

Après tout, je ne peux pas les emmener tout le temps.

Puisque que notre objectif est de faire un voyage d’agrément à travers différents pays, ou quelque de semblable.

En outre, il semble que dans ce monde, tu ne peux pas faire un groupe avec d’autres aventuriers s’il y a une certaine différence de niveau entre eux.

Le système utilisé pour faire de grands groupes d’aventuriers, c’est trop déséquilibré pour nous.

Si je n’étais pas une existence qui triche avec les lois de ce monde…

“… Vous avez raison, jusqu’à maintenant nous vous avons accompagné mais dorénavant, nos destinations vont être différentes.”

“Raidou-dono, c’est dur de le croire mais s’il veut devenir un marchand ambulant alors ça sera certainement différent d’un groupe classique.”

“Si le niveau de différence est de 20 ou plus, ça ne sera pas autorisé.”

C’était 20 hein. Donc Tomoe et Mio ne peuvent pas former une équipe non plus.

[Oui, c’est pourquoi, mangeons quelque chose de léger pour le repas et distribuons les marchandises du chariot. Après ça, nous nous séparons pour le moment.] (Makoto)

“Pour le moment ?” (Toa)

Toa-san me demande l’allusion à mon sous-entendu. Je ne peux pas lui donner d’explication cependant j’ai en quelque sorte un pressentiment que nous nous reverrons plus tard.

[Si tout le monde n’est pas pressé, nous pouvons aller manger et ensuite faire une fête d’adieu. Pour commémorer le succès de la requête de la guilde.] (Makoto)

“Nous en sommes !”

Je vous remercie pour votre approbation.

“Waka-sama. Je ne veux pas quelque chose comme la dernière fois-desu yo.” (Mio)

Mio, je comprends ce que tu essaies de me dire. Cette fois, nous irons à un genre de bar pour manger autant que nous voudrons.

En outre, nous avons mangé des conserves et pleins d’autres choses qui n’avaient aucun goût.

[Tu as raison, Mio. Tout le monde est venu ici dans le passé, n’est-ce pas ?] (Makoto)

Chacun d’entre eux acquiesce. Alors je vais les laisser.

[Donc je vais vous laisser faire, alors s’il vous plaît, choisissez un endroit où nous pouvons manger et boire beaucoup en paix. J’y attendrais avec impatience.] (Makoto)

[Bien sûr, un lieu qui soit également correct pour Rinon-chan.] (Makoto)

Je rajoute cette phrase à ce que j’ai déclaré.

Bien, la nuit a été décidée alors pour l’instant c’est le repas. Un endroit où nous pouvons doucement récupérer et répartir les matériaux, où nous pourrons converser, hein. Oui, laissons les faire cela aussi.

[Bien, allons y.] (Makoto)

<>
Traduit par la team : Nyan-Team