Flux RSS

Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Traduit par la team : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 41 – Je trace ma route

Traduit par Quesako


[Maintenant, utilisez rapidement le médicament.] (Makoto)

J’immobilisais le corps et les bras de l’épouse par-derrière, elle a perdu toute logique humaine.

Je ne sais pas comment elle était avant mais ses cheveux étaient en train de tomber, ses joues étaient creuses, ses yeux étaient profondément injectés de sang, tout comme la salive qui sortait de sa bouche. C’était un fort ensemble d’images qui me fait penser à un zombie. Même si elle était au milieu d’une horde, je ne ferais aucune différence.

C’était quoi déjà le nom ? Celui où le personnage principal vivait accompagné d’un chien dans un monde qui a été détruit à cause d’un virus. Elle ressemble à une de ces personnes qui a été infectée par ce virus. (NTA: I am LEGEND !)

Eh bien, un fantôme est également crédible. Qui croirait qu’elle a été déjà une magnifique épouse ? (Je ne l’ai pas vu avant la maladie).

Ses jambes gesticulaient toujours mais cela ne devrait poser aucun problème pour qu’une personne l’oblige à boire le médicament.

Dans son état actuel, même mon visage paraît décent par rapport à elle.

Pendant que je m’égarais dans mes pensés, j’ai commencé à envisager de leur montrer mon visage quand tout ceci sera résolu.

Mon visage, j’ai l’impression que quelque chose de ce genre n’aura plus d’importance dorénavant.

S’il y a des personnes qui s’en soucient, je peux juste demande à Tomoe ou Mio de m’aider à changer leur opinions.

En plus, cacher mon visage pourrait affecter la confiance qu’ils ont en moi.

Effectivement, ce n’est pas une option de cacher mon visage puisque je veux vivre ma vie comme un marchand.

J’ai décidé de gérer le domaine médical. Je ne veux plus voir une autre famille perdre quelqu’un dans ce genre de situation folle.

Même moi, je trouve que ça pourrait être une décision hâtive, mais je ne m’en soucie pas.

C’est pourquoi j’ai décidé de révéler mon visage. Je pense que les gens s’y habitueront après l’avoir vu de nombreuse fois.

“E-Êtes vous vraiment un niveau 1 ?” (Rembrandt)

Rembrandt-shi était surpris. C’est évident. Après tout, le niveau 1 était un nombre qui est encore plus faible que le sien.

[On s’en moque, concentrez-vous sur le médicament. Ne me dites pas que vous avez peur de vous faire mordre, n’est-ce pas ?] (Makoto)

“Une telle chose ne devrait même pas être envisagée !” (Rembrandt)

Il a été surpris par le fait que j’ai pu l’immobilisé tout seul mais avec mes paroles défiantes, j’ai pu le débloquer. En réalité, ce n’était pas comme si la constitution du corps de l’épouse avait été modifié alors c’était logique que les prises d’art martiaux fonctionnaient sur elle.

Après tout, j’ai un corps qui surpassait les normes Hyumaines. Même si elle ignorait ses limites, ceci ne me posait aucun problème.

Cependant, la force d’une mâchoire est quelque chose qui plus puissant que je n’aurais cru.

Davantage encore sur cette femme qui ne se soucie plus de ses propres limites. Pour les personnes qui ne sont pas des aventuriers, cette puissance suffirait à les effrayer.

L’homme a vidé le contenu du médicament dans sa bouche sans craindre les dents qui avaient été transformées en canines. Grâce à son visage, j’ai pu ressentir une détermination qui m’a indiqué qu’il continuerait même si tous ces doigts étaient arrachés.

Peut-être que le corps de son épouse commençait à sentir les changements, son corps a commencé à convulser et le symbole de sa folie, les yeux écarlates, a commencé à disparaître.

Son apparence n’a pas grandement changé, mais sa lutte se faisait moins intense et sa respiration a commencé petit à petit à redevenir régulière.

“Oh, Risa. Avec ceci… Avec ceci, je pourrais te parler à nouveau avec toi ? Cela me soulagerait tellement.” (Rembrandt)

Il pleurait beaucoup et il s’est effondré sur le sol. Bien sur, je ne dirais pas une telle chose dans ce genre de situation. Il pleurait comme un homme désespéré qui a vu la lumière.

Le majordome, Morris-san, était inexpressif, mais il a essuyé ses larmes.

[Maintenant, laquelle de vos filles devrions nous soigner ? Je pense que nous devrions donner la priorité à celle qui est dans le plus mauvais état.] (Makoto)

Si Hazaru est capable de le faire, nous aurons alors le dernier élixir que nous avons besoin, mais dans la situation actuelle, nous devons faire un choix.

Bon, il avait l’air de savoir ce qu’il faisait quand il a dit ‘c’est un procédé de fabrication où il y a un sacré gaspillage’ alors je crois qu’il fera de son mieux et qu’il réussira d’une quelconque manière.

“Hmm~, V-Vous avez raison. Alors même que ce n’est pas fini, je suis désolé. Si nous devons choisir une de mes filles, la plus petite est dans le pire état. Allons la soigner en premier.” (Rembrandt)

Même s’il a essayé de se ressaisir, son visage était toujours rouge à force d’avoir tellement pleuré. S’il te plaît, va te moucher.

[Compris] (Makoto)

Encore une fois, nous repartons marcher pendant un petit moment.

Il semblerait que sa fille n’était pas dans la chambre suivante.

Bien sur.

Il serait mort si les trois avaient attaqué en même temps.

Il semble que la portée de la contre-mesure contre le médicament ne soit pas étendue.

“C’est à l’intérieur.” (Rembrandt)

Rembrandt-san a pointé la porte qui était au plus profond du couloir.

[Je comprends. Je vais y aller en premier. Veuillez me donner la clé.] (Makoto)

“V-Vous vous en sortirez ?” (Rembrandt)

Bien qu’il m’ait vu faire auparavant, il m’a demandé cela avec une certaine inquiétude.

[Pas de problème. Quand je l’aurai restreinte, je vous enverrais un signal avec une magie lumineuse. Cependant…] (Makoto)

J’ai coupé volontairement ma phrase pour créer une tension.

Les deux personnes ont avalé leurs salives.

[Si je touche ses seins ou ses fesses par inadvertance, veuillez ne pas être en colère, oto-san] (NTA: Oto-san = Papa) (Makoto)

“?!?!”

Ils sont clairement pris au dépourvu, ils se sont regardés l’un l’autre et ont agité faiblement leurs mains tout en me surveillant du coin de l’œil.

Après tout, ce n’est pas bon d’être trop tendu~. J’espère qu’ils comprendront que c’est une plaisanterie.

“Comment le dire…”

“Il est malin.”

“Ouais. Il est tout a fait ce genre de personne.”

Je n’arrive pas à comprendre le sous-entendu par ces deux-là pendant qu’ils souriaient amèrement.

Click

J’ai ouvert la porte

Hmmm, elle n’était pas sur le lit qui était en face de moi.

La pièce sombre était silencieuse.
J’ai calmement étendu ma zone de recherche avec [Sakai].

La voici.

Elle était dans un endroit situé dans un de mes angles morts. Je ne sais pas comment elle a fait cela, mais elle était dans l’angle du plafond à ma gauche. Elle s’est accrochée à l’angle et elle me regardait. Es tu un singe ? Es tu Spider-man ?

J’ai marché quelques mètres en lui montrant délibérément mon dos.

Elle est tombée dans le piège en sautant sur moi. Il semblerait que mes vêtements soient imprégnés de l’odeur de l’élixir. Je me demande si je dois me considérer comme chanceux ou malchanceux.

Après tout, elle me considérait comme un obstacle.

Son état était meilleur que celle de l’épouse donc elle avait plus de force et elle était plus féroce et teigneuse. Son endurance était également plus importante.

Je devrais mieux me préparer pour la dernière.

Bien qu’ayant le dos tourné, j’ai saisi la main gauche de la fille qui a plongé sur moi.

Comme si de rien n’était, je me suis retourné rapidement, j’ai profité de son élan pour atteindre son dos et je l’ai maîtrisé avec ma main droite. J’ai fait en sorte de pouvoir maintenir ses bras d’une seule main. Dans cette position, même si elle a essayé à de multiples reprises de me mordre, je pouvais éviter ses morsures si je faisais attention à ses mouvements. Je pouvais traiter ça d’une manière calme.

Avec la main libre qu’il me restait, j’ai maintenu sa tête baissée et je l’ai privé de sa liberté. Yosh, okay.

Entrelacer ses deux jambes … Fait.

J’ai pu sceller ses mouvements parfaitement en m’asseyant sur elle.

Avec une telle situation, j’ai fait signe aux autres avec une magie de lumière.

J’entendais les pas de Rembrandt-san et du majordome Morris-san se rapprocher rapidement.

[Veuillez lui donner rapidement l’élixir.] (Makoto)

Elle a essaié encore une fois de se déchaîner en ayant vu le médicament, mais elle ne peut rien faire, car je l’ai bloqué totalement et je les ai incités à lui donner le traitement.

Après tout, c’est mieux si elle subit le moins de dommage possible.

“Merci. Je vous remercie infiniment !” (Rembrandt)

Après ça, sa respiration a commencé à redevenir régulière, comme dans le cas de son épouse. Je l’ai liberé et je l’ai ramené à son lit.

Après avoir fait cela, de nombreuses domestiques sont entrés dans la chambre, elles ont commencé à soigner la fille et à nettoyer la chambre.

Je vois, je n’ai pensé pas à cela. Peut-être que c’est le majordome-san qui a pensé à cela ou ça pourrait être Rembrandt-san.

Ensuite, j’ai entendu des bruits de pas de quelqu’un qui courait très vite.

“Ha~Ha~ ! Raidou-dono j’ai plus ou moins réussi à en faire un de plus ! L’ingrédient était l’élixir lui-même, une création de c- ah?!” (Hazaru)

Es tu un idiot ?!

Comment c’est possible que tu trébuches à nouveau ?!

La distance est beaucoup trop importante alors c’est impossible pour moi de faire quelque chose ! En plus, je passe un agréable moment avec cette jeune fille en ce moment !

Heureusement, mon inquiétude a été superflue.

Morris-san a réussi à protéger le médicament avec un mouvement habille.

C’est à un point où j’en voudrais un comme lui dans chaque maison. Mieux, je commence sérieusement à souhaiter qu’il vienne à Asora. Je veux qu’il soit mon conseiller pour les connaissances qui sont de notoriété publique !

Hazaru. Le repas de cette nuit est pour toi. Peu importe si c’est bon ou mauvais, je mangerai comme s’il n’y avait pas de lendemain ! Bien sur, après que j’aurai mis mon poing dans ta face !

“Pour nous avoir accompli un miracle, je vous remercie. Oh Déesse, je vous remercie.” (Rembrandt)

Ne remercie pas cette personne en particulier. Ceci me fait perdre mes moyens.

J’ai nié la prière qu’a fait Rembrandt-san du plus profond de mon cœur.

L’autre fille était plus rapide et plus forte que sa sœur, mais de mon point de vue, il n’y avait pas beaucoup de différence.

Le problème était que le médicament qui a été fait avec les ingrédients restants, est-ce que cela fonctionnera ? Hazaru a dit qu’il a correctement assimilé les différents composants de l’élixir alors j’ai décidé de croire en lui.

La fille était encore un peu lucide et elle combattait contre la maladie, cela se voyait par la lumière écarlate de ses yeux qui vacillait, elle m’a dit à plusieurs reprises ‘Fuit’ pendant qu’elle a m’attaqué. En fait, cette partie a été plus difficile pour moi à gérer émotionnellement.

Je savais déjà qu’elle ne me comprendrait pas, mais je lui ai répondu ‘C’est bon, je viens vous sauver. Attendez un peu.’.

Tout en réfléchissant au dernier événement et en gérant mes conflits intérieurs, j’ai appelé Rembrandt-san après que je l’ai immobilisé et il lui a fait boire le médicament.

Pff~

J’ai remis la fille dans son lit et inconsciemment, j’ai pris une profonde respiration, j’ai accompli un gros boulot donc ceci devrait être acceptable de le faire.

“Comme le dire… ? Je pense si Raidou-dono reste un marchand, ça équivaut à complètement ignoré ses propres aptitudes.” (Hazaru)

Hazaru, apprend à te taire.

Cependant, Rembrandt-san et Morris-san sont d’accords !

“C’était une splendide technique pour immobiliser. Je pense qu’il y a du avoir une erreur avec la prise de votre niveau.” (Morris)

“Je pense que vous êtes plus apte comme aventurier.” (Rembrandt)

Bien que j’ai déjà décidé de faire de mon mieux en tant que marchand. En tant que Senpai, ne me dite plus ce genre de chose !

[J’ai été entraîné par mes suivantes.] (Makoto)

“Ah, si c’est quelque chose comme ça, je peux le comprendre. Après tout…” (Hazaru)

Hé, Hazaru. Tu as causé des bourdes les unes après les autres alors arrête s’il te plaît.

Je te donnerai un cours sur comment comprendre une atmosphère par le langage corporel, tu sais ?

“Tes deux suivantes sont au-dessus du niveau 1,000~.” (Hazaru)

PUTAIN DE MERDE !

Cet inconscient de Hachibei-san (NTA : Référence non trouver), qu’as-tu fait ?

En regardant les deux personnes qui se sont raidies par sa déclaration, je me suis tourné vers le ciel et je me suis mis à pleurer intérieurement. Apprends au moins à distinguer les choses que tu peux dire et les choses que tu ne peux pas…

<>
Traduit par la team : Nyan-Team