Flux RSS

Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Traduit par la team : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 42 – D…iabolique ?

Traduit par Quesako


Ils ont posé beaucoup de question après la déclaration INUTILE de Hazaru, mais j’ai juste souri sans leur répondre. Ils m’ont dit qu’ils me remercieraient plus tard et après ça, j’ai quitté la résidence.

Bien sur, j’ai donné à Hazaru trois coups avant de rentrer à l’auberge et je l’ai sévèrement sermonné. Alors qu’il exagérait sur la force de mes coups, je lui ai laissé le plaisir de payer le repas.

Rembrandt m’a demandé si je pouvais rester au moins dîner, mais j’ai poliment décliné(parce j’ai un compte à régler avec Hazaru-kun).

Merde… vu son manque de jugeote, j’ai fini par me rappeler son nom !

Eh bien, je suis le sauveur de sa vie de famille. Rembrandt-san devrait probablement garder secret le niveau de mes suivantes, au même titre que son majordome.

La nouvelle journée ne faisait que commencer donc j’ai décidé de partir pour l’instant.

Tandis que j’y étais, j’ai demande à Mio et Tomoe de me suivre assez précipitamment. Je ne sais pas dans quel mesure je peux me débrouiller pour le cacher, mais j’ai décidé d’aller à la guilde marchande avant de les enregistrer dans la guilde des aventuriers.

C’est ce que je pensais faire…

“Meurt”

Après que ce mot a été prononcé, quelque chose, qui était manifestement un cercle magique, est apparue en dessous de mes pieds. D’ailleurs, c’est uniquement Tomoe et moi qui en avons. Pourquoi Mio n’est t’elle pas visée ?

C’était prémédité et je n’ai pas l’intention d’être frappé par une chose inconnue.

Donc, j’étais déjà parti loin de là dans l’intervalle de temps qu’il a fallu pour que le cercle magique
apparaisse complètement. Heureusement, il n’y avait pas une sorte de capacité de ciblage.

Cependant, Tomoe se tenait à l’intérieur du cercle magique sans faire un seul mouvement. Pourquoi ?

Je n’ai pas ressenti l’activation d’une incantation pour le cercle magique, mais ce pourrait-il que ce soit une formule magique que je ne connaisse pas ? Une technique pour éliminer les traces d’une l’incantation. Je veux le savoir.

La personne, ayant dit ceci, était dans un endroit assez éloigné. La personne était revêtue d’une robe grise et gesticulait ses mains d’une manière assez complexe.

Peut-être qu’on peut faire des incantations avec juste les mains. Que je puisse détecter l’emplacement d’une personne avec aussi peu de signe de sa part, je deviens meilleur.

Bref, les gestes de la personne étaient en fait l’activation de quelque chose. À l’endroit où je me tenais auparavant et sous les pieds de Tomoe, une colonne de feu est apparue et j’ai senti une forte chaleur alors que j’en étais à une bonne distance.

Une assez grande colonne de feu qui produisait manifestement assez de chaleur pour faire cuire le corps de Tomoe !

“Hmph” (Tomoe)

Tomoe a balayé le feu de sa main gauche et la colonne a disparu en un instant. Merde, alors tu as voulu tester la puissance de ce sort. Quelle nee-san agressive.

“Tu aurais pu sagement l’éviter.” (Makoto)

“Non, non, nous avons pu jauger les capacités de l’assassin. Pour qu’un tel événement se produise aussitôt que tu nous appelles. Comme attendu de Waka. Il semble que tu comprennes mes souhaits.” (Tomoe)

Les attaquants sont… un, deux, trois, quatre… Hé, ce nombre n’est-il pas exagéré ?

Il y a deux personnes que je pouvais voir. Un homme mince et la personne en robe grise qui était dans un bosquet.

Cependant, j’ai découvert qu’il y avait de nombreuses personnes qui se cachaient grâce à l’élargissement de [Sakai]. Au total, ça pourrait être proche d’une vingtaine.

Est-ce que cela concerne Rembrandt-san ? Ou peut-être, moi ?

Mais je n’ai pas le souvenir d’être détesté. Les amis des Démons ne devraient pas savoir que j’étais celui qui les a tués à la porte et il ne devrait pas y avoir non plus de survivants de Zenno qui ont déjà atteint Tsige.
Bon… Il me manque des éléments.

Si c’est relatif à Rembrandt-san, je les laisserai se faire complètement tabasser par Tomoe et Mio. Hormis s’ils sont les têtes pensantes, je me débarrasserai de n’importe quelle racine du mal. De ce que je vois, l’homme mince me donne une impression de mec cool mais dans ce monde, ça doit être un truand ordinaire.

“Alors tu l’as esquivé, hein. Et en plus sans blessure. Tch, il y a une autre aussi forte que celle aux cheveux noirs.” (Homme mince)

Donc ils connaissent la force de Mio.

“Hé, la nee-san noir là-bas. Pourrais-tu s’il te plaît juste observer pendant un moment ? Je te promets que nous ne lèverons pas la main sur toi.” (Homme mince)

L’homme a profité de notre silence pour continuer à parler. À la manière dont il a parlé, je pouvais dire qu’il n’était pas impatient et il ne montrait aucun signe de panique. Cela signifie qu’il a vu Mio en action ou il a seulement entendu des informations superficielles ?

J’ai échangé un regard avec Mio sans aucune trace de méfiance et je lui ai demandé d’accepter son offre. C’était une faveur que je lui demandais puisque j’avais Tomoe à côté de moi, elle a accepté sans montrer aucun signe de mécontentement.

“… Ceci serait fait gracieusement ?” (Mio)

“Cela le sera. Non, que dirais-tu de 10 pièces d’or ?” (Homme mince)

“Bien, je vais faire comme si je n’avais rien vu-desu wa.” (Mio)

“Mio, espèce de salope !” (Tomoe)

Tomoe était furieuse et elle a essayé de saisir Mio. Bien sur, c’était un numéro calculé. Parce pendant un court moment, j’ai ressenti une grande joie de sa part.

Mio a pris ses distances en frappant légèrement les mains de Tomoe et elle a pris la position d’une tierce personne.

“Merci. Veux-tu l’argent maintenant ?” (Homme mince)

“Ça me va plus tard-desu wa. Plus important, assure-toi de ne pas être tabassé. Parce que je ne veux pas a avoir à gérer les conséquences.” (Mio)

“Tu as totalement raison. Tu as une bonne attitude nee-san. Je suis désolé vous autres, c’est ainsi que le monde fonctionne.”

L’homme a ri pendant un moment et il s’est ensuite tourné pour nous regarder de nouveau. Peut-être qu’il a vraiment un niveau élevé, son visage détendu n’a pas encore disparu.

Eh bien, il était déjà défini comme du menu fretin. Puisque s’il était vraiment fort, il aurait ressenti quelque chose quand il a regardé Tomoe et Mio. On dirait qu’il n’a pas l’instinct pour sentir la force des autres.

“…” (Makoto)

“Pour des bâtards comme vous, moi seule suffira !” (Tomoe)

Entre moi qui étais toujours silencieux et la fougueuse Tomoe.

Peut-être que c’était une sorte de signal, j’ai commence à observer le groupe qui était caché. Il y avait aussi des personnes qui se tenaient à bonne distance.

Ils sont probablement des archers et des magiciens. J’ai hâte de voir comment cette situation de ‘Mêlée générale’ va se développer.

“Si vous ne vous étiez pas impliqués avec quelqu’un comme Rembrandt, vous n’auriez pas à mourir ! Faites-le !!!” (Homme mince)

C’est décidé. Annihilation totale.

Leurs formations avaient pour but de nous encercler, mais je ne ressentais aucune peur en regardant toutes leurs différentes armes, peut-être que c’était parce que les chances de victoire étaient trop en ma faveur ou sans doute à cause de mon incroyable défense qui était même capable de briser une épée.

Mais Tomoe n’a pas bougé. On dirait qu’elle n’a pas l’intention de parer, dévier, ou simplement d’attaquer.

“Hé, Tomoe. Va-y et fait juste ton travail !” (Makoto)

“Mais, Waka. S’il n’y a aucun signal tel qu’attendu…” (Tomoe)

Bien qu’elle fut la seule qui pouvait être reconnue comme ayant une arme, mon esclave ne l’a pas dégainé et elle a dit quelque chose que je n’ai pas compris.

Qu’est-ce que tu veux dire par signal ?

‘Ne devrais-tu pas dire quelque chose pour renforcer le spectacle ?’, voila ce que Tomoe-san me dit par télépathie.

‘Tu le sais, Waka, c’est ça. Le ‘Va tous les châtier’. Il doit y avoir quelque chose comme dans Mito Koumon. Je l’attends de tout mon cœur, tu le sais ?’ (Tomoe)

J’ai failli rater une esquive sur une de leurs attaques.

J’essayais de me soustraire à leurs attaques dans le but de cacher ma vraie force mais parce que j’ai été pris au dépourvu, je n’ai pas eu d’autre choix que de l’esquiver.

“T-Tomoe-san” (Makoto)

“Oui !!!” (Tomoe)

Va tous les châtier…” (Makoto)

“OUI !!!!!” (Tomoe)

La tension, que je ressentais à cause des combats, a chuté à cause de la honte. À ce rythme, il y aura un jour où je serais capable de dire normalement ‘Va tous les châtier !’.

“Yaa !!!” (Tomoe)

En même temps qu’elle me a répondu, elle a donné un coup en revers à un homme semblable à un voleur qui tenait un poignard et qui avait des cheveux pointus. Il semblerait qu’elle s’était correctement retenue et j’ai été agréablement surpris.

Si c’était à pleine puissance, sa tête ferait *PAM ! C’est bien, Tomoe.

Tomoe a donné des coups de poings, des coups de pieds et a jeté des personnes sur d’autres. Peu importe s’ils se dirigeaient vers moi ou Tomoe, elle les a interceptés tous sans aucun soucis.

Bon sang, elle était complètement dedans. Elle a dit quelque chose comme ‘Je suis Kaku-san’, elle y va vraiment avec les mains vides.

Comme prévu, ce n’était pas une bonne chose de rester sans rien faire. Je me suis mis à une bonne distance de Tomoe et j’ai regardé fixement devant moi la fille qui tient une épée à une main.
Elle arrive !
La fille a plongé vers moi avec un timing prévisible. Quelle épée inhabituelle. Peut-être que c’était dans l’intérêt de pouvoir plus facilement poignarder, l’extrémité avait une arête sur chaque côté mais outre cette partie, il y avait seulement un bord tranchant.

Dans ce monde où les épées occidentales sont reines, les armes à double tranchants étaient les plus communes, c’était rare de voir une épée avec un seul bord tranchant.

De plus, c’était une personne en pleine santé avec une peau brunâtre et elle n’avait pas de gonflement visible au niveau de ses vêtements qui aurait été causé par des muscles. Bien que c’était un point vital, je pouvais voir son abdomen qui avait des tablettes de chocolat et la beauté de ses muscles a dérobé mon attention. Ne serait-ce pas mieux pour toi d’utiliser une grande épée ou une hache ?

Peut-être que je devrais essayer de faire un coup de karaté à l’arrière du cou~. Mais pendant que j’y réfléchissais, une ombre est apparue entre nous.

J’ai songé à échanger ma place dans quelque temps avec Tomoe pendant un moment mais…

Hé hé Tomoe. Combien de personne veux-tu exactement tabasser ?

Non, son regard était concentré sur l’arme.

Quoi, est-elle intéressée par l’arme ? As-tu une caractéristique comme Benkei (NTA : Pour la culture https://fr.wikipedia.org/wiki/Benkei) ? L’apparence peut-être similaire, mais ce n’est pas le Karasuma (NTF: One Piece), tu sais ?

Eh bien, c’est bon si elle me protège. Je vais une fois de plus fuir et m’échapper aux attaques.

C’était peut-être parce qu’ils avaient peur des tirs amis, mais il n’y a pas eu d’attaque à longue distance de la part des archers et des mages. En plus, les personnes, qui venaient à nous, attaquaient par deux.

Nous encercler avec uniquement deux personnes et avoir leurs déplacements limités, quelle piètre performance…

Parmi eux, cette fille était en fait correcte. Après tout, elle a essayé de casser mon rythme et elle m’a attaqué en même temps.

“Qu’est-ce que ses vêtements ?” (Fille)

La fille a lancé une attaque qui part d’en bas pour remonter.

Tomoe a donné un coup de pied circulaire à sa tête pour la contrer.

Comment un tel coup de pied peut-il venir d’une personne portant un kimono ?!

De plus, comment as-tu pu réaliser une telle attaque parfaite ? M’enseigneras-tu les principes de base du karaté ?!

“!!!”

La beauté, qui avait un corps sain avec ses muscles bien définis, a souri à Tomoe, la lumière dans ses yeux s’est effacé et elle s’est effondré d’un coup. Je ne sais pas si c’était la tête ou le cou mais c’était un coup propre et sans bavure après tout. C’était un résultat évident.

“J’ai finalement obtenu une épée qui peut frapper avec le côté contondant-ja !” (Tomoe)

C’était ton but ?! Même si c’est un mensonge, dit quelque chose comme ‘Waka, allez-vous bien ?’ !

Cling

Elle la tenait fermement, pour ensuite frapper l’estomac de sa prochaine victime.

Gusha

Dogon !

Sha~ !

“Q-Quoi~~ ?!”

“Hya~~a !!”

“Hééé ?!”

Le dernier a compris qu’elle s’amusait avec eux. Mais ils ont tous ressenti une douleur qui les faisait regrettée le fait de ne pas être morts.

Ils avaient leurs côtes enfoncées, leurs os doivent être cassés. Après tout, les côtes ne sont pas si résistantes.

Il n’y avait personne qui arrivait à suivre la vitesse de l’épée de Tomoe, même légèrement, alors qu’elle se restreignait.

Ou plutôt, Tomoe est devenue habille au maniement de l’épée. Elle s’est entraînée en secret ? Bien que j’ai plusieurs choses à lui demander, elle a sûrement beaucoup de temps libre. Plus tard, je devrai DISCUTER avec elle.

“AIE !!!”

“HIII !”

“OUAHH !”

Ouais, le dernier type était plutôt bon.

Les hurlements ont été les conséquences des actions de Tomoe qui s’est amusé à utiliser le côté non tranchant de l’épée. Les armes, qui tombaient par terre, étaient la preuve de ses succès.

Après tout, elle les a frappées sur leurs membres. Cela aurait été possible pour leurs mains ou leurs jambes d’être envoyées dans les airs sans le reste du corps. Que cela n’arrive pas, c’est une bénédiction dans un sens.

“V-Vous…” (Homme mince)

L’homme mince a finalement montré de l’anxiété sur son visage.

C’était la seule chose qu’il a dit alors qu’il a rejoint l’utilisateur de magie et ils ont pris leur distance avec nous.

“Comment-ja ? C’est déjà fini ?” (Tomoe)

“…” (Makoto)

Maintenant que j’y réfléchis, je ne leur ai pas adressé une fois la parole. Et je n’ai rien écrit non plus.

Je suis en quelque sorte un garçon littéraire donc au fond de moi, je pense qu’il est bon de ne pas être trop bavard.

Oui, le silence est d’or.

“Ah, Nee-san. Ne veux-tu pas venir de notre côté ?! Je demande ton assistance !” (Homme mince)

L’homme demande l’assistance de Mio. Waouh, quel nul !

“Pas moyen-desu wa.” (Mio)

“Ne veux tu pas l’or ?!” (Homme mince)

“Ce n’est pas comme si j’ai besoin que tu sois vivant. Après tout, je peux le prendre dans tes poches lorsque tu seras mort.” (Mio)

“Hein ?!”

La personne en robe a laissé échapper sa surprise. Je vois, c’est une femme (NTF: Dans la traduction américaine, ils disent que c’est un homme, mais le PDV 43,5 démontre que c’est une femme).

“Qui penses-tu que je suis ?! Je suis le meilleur aventurier dans Tsige, rang S et niveau 201 ! Lime Latte-sama-da zo !” (Lime)

Quel nom peu convenable. Lime Latte, ça semble… vulgaire.

Cependant, le meilleur de Tsige, hein.

J’ai reçu un rapport quand j’étais dans Zenno.

Pourquoi ? Pourquoi le meilleur dans les guildes est toujours un idiot et un sale type ?

L’autre est restée silencieuse. Peut-être qu’elle a prévu de s’échapper. Après tout, ses mains sont tremblantes.

“Je te d-demande, oh cheval sacré du huitième rang de la cour. Veuillez laisser vos marques en cet endroit et portez-moi.” (Femme en robe grise)

Hé, une incantation en langage commun ? On peut faire cela ?

“Quelle salope ! Ton plan est de t’enfuir ?!” (Lime)

“Ceci semble être une magie de téléportation, Waka.” (Tomoe)

“Je m’en occupe~.” (Makoto)

Ah, c’est peut-être la première fois que je parle.

Je me suis précipité d’un coup sur la personne qui a lancé son incantation.

“Oan Panchi !” (Makoto)

Laissez-moi expliquer, Oan Panchi est…

De l’extérieur, ça ressemble à un super coup de poing flamboyant qui envoie voler l’opposant mais la vérité, c’est que c’est une technique non-létal qui blesse beaucoup l’opposant mais ne provoque pas de blessure fatale.

C’est une technique qui contrôle la violence des plus puissantes magies avec le jujitsu en même temps. C’est originalement une technique qui était née du désir de protéger la vie des résidents d’Asora.

“Hein ? Ahhhhhhhhhhhhhhhhhh ?!!!!” (Femme en robe grise)

La personne en robe est projetée au loin et elle a glissé par terre en levant un nuage de poussière. Après cela, elle s’est stoppa plus loin.

“Oh ! Magnifique !” (Tomoe)

“…” (Makoto)

Lime avait sa bouche grande ouverte pendant qu’il regardait sa partenaire qui était allongé par terre et qui n’avait même pas de spasme dû au contrecoup.

“Le seul qui reste, c’est toi. Rends-toi gentiment !” (Tomoe)

“Ne plaisante pas avec moi !” (Lime)

“Ho !!”

“Na !!”

“Tei !”

“Pas moyen?!” (Lime)

“Horya” (Tomoe)

“Ah ?! Un saignement de nez !! Ne me sous-est…” (Lime)

“Sei” (Tomoe)

“Hé~ je le répè…. Hein ?” (Lime)

“Hmph” (Tomoe)

“Hiii !!! Je ferai n’importe quoi alors sauvez-moi s’il vous plaît!” (NTA: Non sérieusement, c’est comme ça que cela se passe.) (Lime)

Hum…

Les paroles de Tomoe ont changé en waga (NTF: une manière de s’exprimer que les femmes de samouraï utilisaient.) et l’homme frénétique a plongé sur Tomoe avec la dague dans sa main. Tomoe, avec la main qui ne portait pas d’épée, a saisi la dague à main nue.

Et avec une voix chantante, elle a brisé la dague. Juste comme ça, elle a donné un jab (NTF: coup de poing direct) sur le visage de l’homme.

Même avec ça, l’homme a continué à résister et il a été envoyé faire un vol plané.

Elle l’a maintenu au sol et elle a lacéré le flanc de son dos, il a finalement renoncé. C’est comme cela que ça c’était passé.

T-Tu es vraiment trop faible~ !

“Waka, as-tu quelque chose à lui demander ?” (Tomoe)

[Pourquoi nous avoir attaqué ?] (Makoto)

“E-En écrivant ? N-Non, ce n’est vraiment pas étrange ! C’est bien ! Le motif, ouais, le motif n’est-ce pas ?!” (Lime)

Il a dû détecter la colère de Tomoe, l’homme a répondu à la question que je venais de lui poser.

Voici le gros de sa déclaration.

Étant donné l’expansion de la compagnie Rembrandt, il parait que les requêtes, demandant des aventuriers de bas niveau pour le transport des chariots et la collecte, diminuèrent grandement.

Pour les personnes puissantes, c’était à un niveau où ils perdaient juste un peu d’argent de poche mais pour les aventuriers de bas niveau, c’était une question de vie ou de mort.

… Pour les aventuriers qui ne peuvent même pas sortir de la ville sans avoir réalisé un minimum de préparation, que diable peuvent-ils faire ? N’est-ce pas mieux de se retirer et chercher un autre métier ? Je ne suis pas dans la position de dire ceci mais s’il n’y a pas de requête alors vous devriez aller à la chasse de Mamonos et gagner de l’argent. C’est ce qui devrait définir un aventurier ou du moins, je le pense.

Et puis quelques types commencèrent à former des groupes et ils quittèrent la ville. Quand l’hiver fut venu, quelques personnes moururent, je pense sérieusement que c’est votre propre faute si les choses ont tourné ainsi. Après tout, vous n’êtes pas des sauterelles.

Quand le printemps fut venu, ils commencèrent à réfléchir à leur vengeance, ils la planifièrent et l’exécutèrent. Mais pour que la vengeance fut une maladie maudite… C-C’était bien trop horrible.

On dirait que pour eux, c’était une sorte de punition divine. C’est pourquoi, le lanceur du sort n’a pas parlé, même dans son dernier soupir.

Dans un sens, c’était la rancœur d’un certain nombre d’aventuriers.

C’était donc la raison de pourquoi personne n’avait répondu à la requête des Yeux-Rubis. Cela signifie qu’ils m’avaient déjà repéré au moment où j’ai pris la requête.

Le plus fort dans Tsige, Lime, a participé aussi à cette attaque en tant que cerveau de cette vengeance.

[Néanmoins, vous n’avez pas conscience du mal que vous alliez provoquer en lançant une telle malédiction ?] (Makoto)

“Une telle malédiction, vous dites ? C’est juste une malédiction de sommeil qui te fait dormir comme une bûche pendant plusieurs années. Bien que j’ai entendu dire qu’ils ont fait quelque chose pour que la malédiction ne se dissipe pas facilement.” (Lime)

Ah ?

[Qu’est-ce que vous dites ? La malédiction qui a été lancée sur la famille de Rembrandt-shi, c’était une malédiction de niveau 8 avec une mort quasi assurée.] (Makoto)

“Hein ?” (Lime)

“As-tu décidé de jouer l’imbécile, salopard ?” (Tomoe)

Tomoe tenait la dague à côté de sa gorge.

“J-Je ne raconte aucun mensonge !” (Lime)

La couleur de son visage m’a indiqué qu’il était sérieux. J’ai demandé à Tomoe de vérifier sa mémoire par un regard. Elle a incliné la tête et je l’ai sagement surveillé.

“Quelque chose comme le meurtre ! Nous avons seulement voulu que Rembrandt ressente la douleur des aventuriers !” (Lime)

“Waka, il ne ment pas.” (Tomoe)

On dirait qu’elle a été capable de voir sa mémoire. Alors, il n’y a rien d’autre à lui demander.

Bon sang, où la conversation a-t-elle déraillé ? Il semble qu’il y ait une sorte de malentendu ici… Eh bien, puisque que personne n’est mort, cela devrait aller, non ?

Je ne peux pas dire que tout soit résolu mais pour le moment, un point a été résolu.

[Je comprends. C’est bon maintenant.] (Makoto)

“Vous me laissez partir ?” (Lime)

[En effet. Vous pouvez partir et également soigner les personne ici.] (Makoto)

Je porte un masque donc ça devrait être impossible pour lui de savoir mes vraies intentions juste en me regardant.

“Okay ! Je suis désolé !” (Lime)

Cela devrait être le cas.

Mais l’homme, qui s’est levé, a été saisi par la main immédiatement.

“Q-Qu’est-ce qu’il y a ? Nee-san noir.” (Lime)

Celle qui l’a saisi, c’était Mio qui était retournée à mes côtés au bout d’un moment.
“Argent” (Mio)

“Ah, l’argent de l’accord. Je comprends… Hein ?” (Lime)

Mio a volé le sac de l’homme et elle a pris tout l’argent à l’intérieur.

Alors même qu’il avait parlé de 10 pièces d’or.

“Euh, que se passe-t-il… ?” (Lime)

“Tient” (Mio)

Mio a rendu le sac vidé à l’homme.

“Non, non, non, non ! Ce n’est pas exagéré, Nee-san ?!” (Lime)

“Intérêt” (Mio)

“I-Intérêt ?” (Lime)

“C’est exact, intérêt.” (Mio)

“… C’est trop tordu.” (Lime)

Sérieusement…

“IN.TÉ.RÊT!” (Mio)

“Oui, oui. C’est bon.” (Lime)

Mais elle l’a fait chanter par la force. Mio, quelle femme effrayante. Mais ce Lime-kun est un peu pitoyable. En prenant ses antécédents en compte, aidons le un peu.

[La dague que ma suivante a cassé semblait être de bonne facture. J’apporterai une compensation pour cela ultérieurement alors veuillez nous pardonner pour cela.] (Makoto)

“Euh, vraiment ?” (Lime)

Il y a aucun doute que c’était une dague enchantée par la magie. J’ai ramassé la dague cassée par terre et je lui ai retourné une réponse positive.

[Je laisserai un mot dans la guilde au nom de Raidou. Je suis désolé. Maintenant, nous allons partir.] (Makoto)

“Ah, vous ne devriez pas faire quelque chose comme ça, Waka-sama~.” (Mio)

“Waka, veuillez patienter s’il vous plaît~.” (Tomoe)

On dirait que Tomoe a appris de Mio, elle cherchait dans les poches des personnes par terre. J’ai rapidement laissé l’endroit pour qu’elle arrête de faire cela.

Bon sang, si nous agissons ainsi, nous ne serions pas mieux que des truands !

<>
Traduit par la team : Nyan-Team