Flux RSS

Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Traduit par la team : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 44 – La mauvaise situation de la compagnie et une nouvelle journée

Traduit par Quesako


Après avoir terminé l’enregistrement de mes 2 suivantes dans la guilde des aventuriers, je suis allée dans un autre endroit pour parler à propos des préparatifs, je devrais y aller dans le but d’ouvrir un magasin.

J’ai pensé à demander où je pourrais trouver un bon endroit où je puisse faire ma ‘carte de visite’.

Sur les deux endroits visiter, on dirait que le premier collabora, cependant le dernier ne semble pas très coopératif.

Concernant le terrain, il semblerait qu’on pouvait le préparer prochainement et me montrer les autres terrains disponibles. Eh bien, je ne veux pas prendre de décision hâtive puisque les problèmes peuvent surgir.

Mais pour la carte de visite, le papier était précieux alors le coût sera incroyablement élevé même en grande quantité.

J’ai écarté l’idée d’en acheter à Tsige. Pour moi qui pouvais librement entrer dans Asora, un endroit où poussait l’argent sous forme d’arbre, c’est une dépense que je ne voulais pas faire.

Je ne savais pas comment font les gens pour se souvenir des noms dans ce monde alors je leur ai demandé sous la forme d’une plaisanterie, mais on dirait qu’ils mémorisaient simplement le visage de la personne. Il paraît qu’ils se montraient réciproquement leurs cartes de la guide des marchands et ainsi, ils échangeaient les informations de leurs compagnies.

J’ai appris qu’il y a aussi la méthode de donner des cadeaux à chaque fin d’année. Des cadeaux généreux sont certainement un moyen efficace.

Il semble que pour être capable de vivre en tant que marchand, tu dois avoir une bonne mémoire. Tu n’es pas fait pour cela si tu es incapable de te souvenir des visages et des noms.

D’une façon ou d’une autre, je veux faire une carte de visite, car ils devraient se souvenir plus facilement de moi. En plus, la carte de la guilde des marchands pouvait seulement être utilisée quand les deux parties sont marchandes. N’est-ce pas quelque chose que je pouvais utiliser aussi pour des clients ? Je devrais y réfléchir.

À propos du logo, on dirait qu’on pouvait l’utiliser aussitôt sa création, sans avoir besoin d’aller voir la guilde des marchands. Bien sur, si tu pouvais le concevoir et le fabriquer.

Mais, plus important !

Le problème le plus pressant, c’est la place du magasin ! C’est le principal problème !

Dans le cas où tu aspirais à construire un magasin dans Tsige.

Notre compagnie Kuzunoha deviendra membre du royaume d’Aion, ou du moins, c’est ce qu’ils nous ont dit. C’était la première fois que j’ai entendu le nom de cette terre. Donc ce lieu est appelé Aion. Et c’était une monarchie, hein.

Hormis l’ouverture du magasin à l’intérieur du royaume, quand tu ouvrais un magasin dans un pays étranger, on dirait qu’il y aura de nombreuses restrictions qui seront appliquées.

Il semble que l’ouverture d’un magasin et agir comme un espion, ce sont des choses d’extrêmement normal dans ce monde. Plutôt, quand tu viens d’un pays étranger et que tu veuilles ouvrir un magasin, c’est normal pour le pays d’origine de te demander ‘Veux-tu être un espion ?’.

Que je sois toujours intéressé pour le faire, malgré la stupidité de Tomoe et Mio, c’est parce qu’il y a un rang à atteindre dans la guilde marchande pour permettre aux entreprises d’ouvrir dans des pays étrangers.

Ce qui signifie que plus mon nom deviendra célèbre et plus mon rang deviendra élevé, Je serais convoqué au château au moment où je voudrais ouvrir un magasin dans un autre pays. Eh bien, c’est ainsi que c’est grossièrement.

Exceptionnellement, si tu étais un marchand de caravane, tu seras appelé à un stage assez rapide car pendant qu’ils se déplaçaient à travers le monde, ils étaient capables de collecter beaucoup d’information, après tout.

Q-Quelle incroyable stupidité.

Comment un marchand, qui a pour objectif de faire du commerce dans un autre pays, est supposé travailler comme un espion en même temps ? Je refuse complètement. Un marchand et un espion ? Ne me fais pas rire avec ça.

Ce n’est pas parce que je suis dans le royaume d’Aion que j’ai des sentiments patriotiques. Ne sous-estime pas les personnes de l’ère moderne !

Toutefois, il parait que si je refusais, cela affecterait mes affaires futures à l’intérieur du royaume alors ce n’est pas recommandé, du moins c’est qu’ils ont dit. La réceptionniste Onee-san, avec un visage triste, m’a dit de ne pas le faire. Dans l’intérêt de faire des affaires plus librement, veuillez lutter farouchement pour garder vos droits m’a-t-elle dit.

Sois sérieuse !

Ceci ne signifie-t-il pas que s’ils m’appellent, je ne peux pas refuser ?!

Cette pratique était particulièrement forte dans le royaume d’Aion qui met plus la priorité sur la collecte d’information. C’est vrai, cela semblait être une nation problématique, avec des hauts vecteurs d’espion. C’est une question important donc je l’ai demandé deux fois pour être sur.

Bref, j’ai trouvé le terrain que je cherchais. Je devais rapidement en faire la demande pour mes plans futurs.

La région où je suis finalement arrivé, c’est une zone intense d’activité liée à l’espionnage. Quel sorte de procès est-ce là ?

Pour le moment, j’avais une méthode pour faire mes affaires sans m’occuper du bien-fondé de la propriété de mon magasin.

En empruntant une zone à l’intérieur d’un magasin d’une autre compagnie, je pourrai opérer sans m’en soucier. Ceci ressemble à un stand de Takoyaki à l’intérieur d’un super-marché.

De ce que je sais, c’est impossible mais ça semble être une façon de faire affaire sans devoir faire une demande à la guilde.

Avec cette méthode, je pourrais faire un commerce légal, ou du moins, ils me l’ont dit.

Alors quand j’ai demandé dans quel pays, je pourrais ouvrir mon premier magasin avec aucune connexion politique et aucune intention diabolique caché derrière…

“Raidou-sama a vraiment une façon de penser différente. Demander dans quelle nation, vous devriez faire affaire. En prenant en compte l’essence de la guilde marchande, c’est, dans un sens, une façon idéale de penser. N’étant sous aucune nation, ou plutôt comme, les autres villes sont toutes affiliées à leur nation. Si vous ouvrez un magasin la-bas, cela pourrait être possible.” (Réceptionniste de la guilde des marchands)

Maintenant que j’y réfléchis, il n’y a pas de société internationale dans ce monde donc c’est évident qu’ouvrir une affaire mondiale est téméraire.

Avoir une branche dans chaque nation et avoir une affaire qui pourrait fournir des produits à bas prix qui traiteraient les maladies ou blessures. C’était l’idéal que j’avais.

Humm.

La réceptionniste-san, qui m’a aidé à gérer le problème, m’a dit qu’elle ne connaît pas toutes les possibilités.

Eh bien, en réfléchissant au capital pour ouvrir et le stock des articles, à la fin, elle a conclu en disant que ça sera difficile.

Malgré tout, il y avait un endroit où il y avait une chance pour cela. Autrement dit, un endroit où je pouvais passer à travers, rien que de savoir un tel endroit existait, c’était une bonne récolte.

“Bien, La ville Académique.” (Makoto)

“Hé, Waka, qu’est-il arrivé ?” (Tomoe)

“…” (Makoto)

Je suis retourné à l’auberge et pendant que je réfléchissais aux sous-entendus de la conversation, je marmonnais à propos de l’endroit qu’on m’a parlé. Celle qui a réagi, c’était Tomoe.

“Eh bien, je réfléchissais à propos de l’emplacement où nous ouvrions notre premier commerce. Après tout, nous serons affiliés à Aion si nous ouvrons ici.” (Makoto)

“Oui. Bien que cet endroit ait beaucoup d’autonomie, c’est toujours le territoire du royaume d’Aion.” (Tomoe)

Elle a raconté que cette terre est celle du royaume d’Aion comme si c’était évident. Tomoe-san, pourrais-tu me dire plus rapidement ce genre d’information.

“Comme attendu. Alors nous ferons des affaires sous le toit d’une autre compagnie et tandis que le ferons, nous attendrons notre chance pour aller à la ville Académique.” (Makoto)

“Ville Académique ? Qu’est-ce que c’est ?” (Tomoe)

“Donc tu ne la connais pas, Tomoe. Alors, c’est très probablement une nouvelle ville. On m’a dit que c’est une des rares villes à être neutre. C’est pourquoi si nous ouvrons notre commerce là-bas, il y a une chance que nous serons capables de faire des affaires dans tous les autres pays.” (Makoto)

Le Royaume d’Aion était une des quatre puissances majeurs.

Ce qui signifie que ce royaume était nation qui gardait ces informations secrètes depuis très longtemps. Quel désespoir. Après tout, Tsige était dans une région isolée, je n’ai pas pensé que c’était ce genre d’endroit.

… Je ne veux pas penser qu’ils sont à un niveau où ils peuvent rassembler facilement chaque information. Les murs ont des oreilles et les serrures des portes ont des yeux. Avoir ce genre de pensée est désagréable.

“Hahaha~, Pendant le temps où je n’observais pas, le monde a beaucoup changé. J’ai entendu dire que les territoires du monde ont considérablement changé.” (Tomoe)

C’était plus que probable à cause de l’avancé de la race des démons.

C’est vrai, une carte du monde. Dans ce monde, les cartes devraient être très chères mais ça vaut toujours la peine d’acheter. J’ai vu des collines accidentées, un désert et un volcan. Depuis le temps où je suis venu dans ce monde, je n’ai pas rencontré de mer d’un bleu cristallin, de montagne et de beau paysage naturel.

Dans un monde rempli avec des éléments de fantaisie, Ces points devraient être important. Je veux les expérimenter ! Le désert était d’un marron clair et Asora m’a donné plus un sentiment de nostalgie. J’ai même trouvé des radis il n’y a pas longtemps.

“Alors Waka, à propos de demain…” (Tomoe)

“Ah, demain, va à la guilde marchande et vérifie les terrains prospectés. C’est bon pour toi de choisir celui que tu penses le plus approprié. Depuis qu’il y a eu la discussion sur l’affiliation au royaume, nous ne construirons pas de magasin ici pour le moment.” (Makoto)

“Est-ce une bonne idée d’acheter le terrain ?” (Tomoe)

“Dans le futur, je veux avoir un magasin à Tsige. Sur le cas qui nous occupe, demain, j’irai à la Compagnie Rembrandt et je déciderai du résultat mais…” (Makoto)

“As tu des inquiétudes ?” (Tomoe)

Tomoe est totalement en mode commercial et suivait la discussion sans plaisanter. Étant donné que Tomoe peut faire un tel changement de personnalité, je me demande si elle s’ajuste pour pourvoir faire du commerce.

En termes d’apparence, Mio semblait être plus appropriée pour cela.

“Oui, le type de la guilde nous enregistra. C’est pénible” (Makoto)

“Si c’est le cas, pourquoi n’as-tu pas choisi de le faire plus tard ?” (Tomoe)

“Eh bien, ça me tracassait depuis un moment mais la gamme de produit idéale est apparue…” (Makoto)

“C’est un peu difficile de bouger en vendant juste des médicaments donc n’est-ce pas bien ?” (Tomoe)

“Tu sais… un ‘magasin qui fournit tout‘. Je sens la malice dans ce nom.” (Makoto)

Un magasin à tout faire. Comme le nom le dit, quoi que ce soit, nous y parviendrons. Mais les avantages que tu recevras de la guilde seront inférieurs aux marchands qui se sont spécialisés. Par exemple, les médicaments, les marchandises, les matières premières, nous pouvons vendre n’importe lequel de ceux-là en contrepartie d’être 10% plus cher.

Pour les armes et les armures, ceci tombait dans la même catégorie.

Cela semblait être le type de magasin que les compagnies, avec une longue histoire, prennaient quand ils augmentaient leurs gammes de produits. À titre de preuve, seuls les gros magasins ont ce genre de produit.

Quand j’ai soudainement dit à la réceptionniste ce que je voudrais exercer en tant que ‘magasin qui fournit tout’, elle m’a averti que ce n’était pas rentable. Elle devait s’être rappelée de notre conversation à propos de la route commerciale, la première chose qu’elle m’a recommandé était d’être un marchand de caravane.

La raison était simple, traiter un si large domaine en commençant, c’est pratiquement impossible. Après tout, vous perdriez contre ceux qui sont spécialisés dans un seul domaine.

Même si je pense que c’est tout a fait vrai.

“Il n’y personne qui pourrait s’opposer à notre spécialité de toute façon et j’estime que y réfléchir trop n’est pas bien.” (Tomoe)

“Un ‘magasin qui fournit tout’, hein. Je pense que c’est bon. Et toi Mio ?” (Makoto)

“Comme Waka me l’a dit, je prendrai la tête de deux Arkes et je chercherai la localisation de la fleur. Ambrosia, c’est bien ça ? Nous devrions être de retour dans plusieurs jours dans ce cas.” (Mio)

“Je vois. Alors, Tomoe vérifiera les terrains et pendant qu’elle y est, elle prendra des quelconques requêtes de la guides des aventuriers. C’est vrai, finis les ensemble avec Toa-san et les autres pendant une semaine.” (Makoto)

“Requêtes ? Avec eux ?” (Tomoe)

Tomoe avait un visage exprimant la surprise. Eh bien, c’était une réaction normale. Elle n’avait pas besoin de Toa-san et des autres pour l’accompagner si elle voulait augmenter son rang à la guilde. Après tout, elle a dû penser que c’est mieux pour elle de faire des requêtes variées ou spéciales pour augmenter son rang.

“Je veux que tu apprennes la façon d’agir des aventuriers. Pendant que tu fais cela, il serait bien que tu apprennes quelques méthodes pour collecter les matières premières.” (Makoto)

“Matières premières, je vois. Si je me rappelle correctement, Mio a dit qu’elle peut déjà le faire. Alors Waka, est que c’est bon si j’achète quelques livres concernant les matières premières pendant que j’y suis ?” (Tomoe)

“Bien sur. Étudier est important. Après tout, tu es celle transportant notre argent. C’est donc bon si tu veux acheter une chose qui est nécessaire. Je dois toujours prévoir l’itinéraire avant que nous nous dirigeons vers la ville Académique et la requête de la compagnie Rembrandt. Il y a beaucoup de chose que je dois faire.” (Makoto)

“Je comprends. Alors, c’est bon si j’adresse mes rapports à Asora ?” (Tomoe)

“Eh bien, voyons voir. J’ai fait une barrière afin que personne ne puisse entrer dans la chambre de l’auberge. Je me reposerai dans Asora la nuit. C’est bon pour faire tes rapports dans ces moments-là. Oh, j’ai presque oublié quelque chose. Cela ne me dérange pas si c’est cher, mais je veux une carte du monde et aussi une carte avec les détails du royaume Aion. S’il n’y a pas assez d’argent, dis-le-moi.” (Makoto)

J’ai l’impression que la recherche d’information sera un peu dangereuse, Dans l’Ère Sengoku, les cartes stratégiques étaient incroyablement importantes, ça pourrait même être considéré comme des informations classées. Peut-être que nous devrions juste enquêter secrètement et faire la nôtre. Au moins de cette façon, nous ne serons pas soupçonnés par ce pays. En tout cas, cela serait mauvais d’aller en fouillant par nous même pour une carte détaillée.

“Non, attends un peu, je n’ai pas besoin d’une carte détaillée. C’est bien d’avoir une carte qu’on peut acheter n’importe où, une qui ne serait pas étrange si un marchand la possédait.” (Makoto)

“Waka est un réel angoissé, mais je comprends. Alors, je me déplacerai de manière à ne pas attirer l’attention.” (Tomoe)

Tomoe, quelle fille utile. Une personne qui pouvait détecter les subtilités de mes mots, c’était plutôt précieux. C’est hors de question qu’elle fasse une chose complètement diffèrent si elle l’avait compris.

“Je te le demande. Veuille à le faire correctement.” (Makoto)

“D’accord, je ferai les rapports pendant la nuit.” (Tomoe)

Bon, après tout, Ema-san m’a demandé aussi d’aller la voir au moins deux fois par jour si je pouvais le faire~.

Ils m’ont dit que si je pouvais rester avec eux pendant un jour entier, chaque semaine, tout le monde serait heureux.

Je n’ai pas utilisé l’arc depuis un moment (en laissant de côté le dernier combat).

“Maintenant, allons dormir. Cela sera la dernière nuit dans cette chambre, bonne nuit~.” (Makoto)

“Comme tu le souhaites. Bonne nuit.” (Tomoe)

Tout en attendant avec impatience la journée chargée de demain, je me suis endormi.

____________________________________

Note Traducteur Américain: Waouh, avec la façon dont la conversation est venue. J’avais des doutes que c’était vraiment Tomoe O_O

<>
Traduit par la team : Nyan-Team