Flux RSS

Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Traduit par la team : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 47 – Le monde de Makoto (Version de Tomoe)

Traduit par Quesako


~ Version de Tomoe~

Mon maître était assit.

Sa conscience faiblissait. C’était proche de la mort.

Je ne sentais pourtant pas le parfum de la mort sur lui. Quelle contradiction.

Le maître a quitté la fête avant qu’elle ne fût finie, nous sommes arrivées au plus vite quand nous avons senti que sa conscience s’effaçait.

Que se passe-t-il ?

Mio voulait le rejoindre au plus vite pour vérifier qu’il aillait bien, mais je l’ai stoppé.

Waka donnait l’impression… Il donnait l’impression qu’il faisait ceci tous les jours.

J’ai demandé à Mio de rien faire et j’ai analysé la situation. Il n’y avait aussi signe que Waka ait envie de se suicider. Au contraire, il a dit qu’il enlèverait son masque, qu’il ferait un magasin à l’intérieur d’une compagnie et nous devions gérer le problème de devenir un membre du royaume. Il profitait de sa vie pleinement.

Il était aussi heureux du fait que Mio ait trouvé la fleur.

Malgré tout cela, un rituel insensé se déroulait devant nous.

C’était un événement intéressant à observer, mais ce n’était plus le moment pour ça.

L’expansion de Asora faisait partie des problèmes que nous n’avions pas à résoudre, même quand nous l’examinions de près, elle s’est produite au moment exact où la conscience de Waka est revenue !

Au même moment, la conscience de Waka est ré-apparue, il a encoché une flèche qui a été envoyée vers la cible comme si elle a été aspirée par elle. Son geste était si beau qu’il captiverait n’importe qui. C’était aussi naturel qu’une respiration. Notre regard est passé de Waka à la cible.

Une pensée comme ‘Il va manquer la cible’, ne nous avait même pas effleuré l’esprit. Au moment où Waka a changé de position, j’étais déjà certain qu’elle la toucherait.

Et quand j’ai déplacé mon regard vers la cible, j’avais l’impression que ma bouche allait se décrocher de ma mâchoire.

Le mana de Waka a soudainement augmenté alors qu’il était déjà énorme.

La quantité maximum de mana n’est pas quelque chose qui s’accroîtrait normalement. Même si tu as passé une vie entière à t’entraîner et que tu as doublé cette quantité, tu serais appelé une existence démoniaque.

Il y avait également la méthode secrète d’utiliser d’un pacte mais les inconvénients étaient assez énormes. Dans bien des sens, c’est une méthode qui pourrait même être appelée une technique interdite-ja.

Et pourtant, son mana a soudainement doublé.

Sa conscience est revenue à la normale. Le visage de Mio devient lugubre. Je suis déjà très anxieuse.

Et ensuite. Asora a commencé à se déformer et a doublé de taille.

Es-tu entrain de me dire que ce cycle de mort et de résurrection est normal pour lui ?! Asora a grandi autant de fois qu’il y a eu de flèche relâchée. À chaque fois qu’une flèche est relâchée, l’expansion s’est produit.

Est-ce que le monde d’Asora réagit à l’augmentation du mana de Waka et se développe en conséquence ?

Alors est-ce que le monde de Asora que j’ai créé et celui-ci sont des deux choses différentes ? C’… est un monde que Waka a crée inconsciemment après avoir fait un pacte avec moi ?!

Un acte comme la création du monde, c’est une chose que personne dans ce monde ne pourrait accomplir, tu sais ?

Ce n’est pas quelque chose de foireux comme les illusions ou le pouvoir d’Asora que je maîtrisais.

C’est vrai, je ne peux pas les comparer. Même cette Déesse est incapable de faire une telle chose.

La Déesse ‘descenda’ sur ces terres et après avoir discuté avec un certain nombre de résidents, elle créa une terre où il fut possible d’y vivre. Elle fit un contrat avec les personnes de ces terres et par-dessus tout, elle donna naissance à différentes espèces.

En tant que tel, moi et les autres Dragons supérieurs, nous faisons parti de ces anciens résidents. Dans un sens, Mio était aussi une ancienne résidente. Dans son cas, elle était une vagabonde et elle a fini sur ces terres par coïncidence.

En réalité, même la Déesse ne pouvait pas librement créer une monde à elle toute seule. Je sais qu’elle n’est pas la plus forte parmi les Divinités existantes, mais elle fait quand-même parti des Divinités à qui on a laissé la gestion. Elle doit avoir un certain statut.

Alors, il aurait inconsciemment été capable de surpasser la Déesse ?

Par lui-même ? Ou est ce le pouvoir que ce Dieu a donné au maître lorsqu’il est venu dans ce monde ? De ce que j’ai vu dans les souvenirs de Waka, on aurait dit que c’était un personne qui n’était pas si importante, mais il reste un dieu vénérable.

Peu importe s’il vient d’un autre monde, il reste toujours un être humain. Même avec des efforts ou de l’aide, ce n’est pas quelque chose que je peux imaginer comme envisageable.

Attends, dans le cas où ma déduction pour ce monde soit correcte, ça résoudrait un autre cas qui m’a été assignée.

L’irrégularité du climat d’Asora. Une solution qui en découle.

Eh bien, de toute façon.

Quelle situation intéressante. Une personne qui a autant de mana qu’un Dieu de la création après s’être entraîné à son archerie. Quelle bizarrerie. De plus, cet acte, qu’il lui permettra d’atteindre le niveau d’un Dieu, n’est pas un calvaire mais quelque chose qu’il faisait habituellement.

Je ne serais jamais lassée par Makoto. Il est une existence qui ne m’ennuiera jamais. Je me pose la question s’il mourra réellement dans une centaine d’années. Je ne veux pas y croire.

Si c’est ma déduction est bonne, ce n’est pas une exagération de croire que la Déesse surveillera Waka. Ou plutôt, c’est possible qu’elle utilisera un certain nombre de personnes influentes et même les héros pour l’écraser.

Surpasser un Dieu.

Waka méprise la Déesse, mais je ne sens aucune hostilité ou malice. Et même s’il y en a, ce n’était pas une haine dévorante qui ne cherchait qu’à l’éliminer.

Il peut la critiquer et lui chercher querelle. Il pourrait ne pas avoir une bonne impression d’elle. Mais je ne peux pas imaginer l’image du maître baignant dans le sang de cette Déesse.

C’est peut-être que je ne veux pas imaginer cette folie et cette haine en lui. N’importe qui voudrait la tuer avec un tel traitement. Elle l’a même jeté dans les confins du monde. Ceci me fait même mettre en doute sa santé mentale.

Avec le temps, il surpassera Dieu. Le nom de cet l’acte pourrait être le Tueur de Dieu.

De toute façon, c’est un mot interdit. En regardant mon maître, qui était déprimé et riait doucement, je ne pouvais pas m’empêcher de trembler.

Travailler dans une compagnie ou le rôle du gestionnaire dans Asora. Il peut même m’utiliser comme un dictionnaire pratique pour les objets de ce monde.

Il peut m’utiliser pour n’importe quoi. Il est un maître splendide et dangereux donc je ne peux pas cerner les limites, je ferais n’importe quoi pour lui.

<>
Traduit par la team : Nyan-Team