Flux RSS

Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Traduit par la team : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 49 – La fleur des terres dévastées, la ville de la fleur

Traduit par Quesako


L’ambrosia poussait certainement dans le désert.

C’est pourquoi j’ai envoyé Mio et deux Arkes les chercher. Après quelques jours, ils les ont trouvés et les ont plantés dans Asora

J’en ai pris quelques une, sans perturber le nouvel endroit où elles poussaient. Lorsque j’ai demandé à Mio qui était celui qui s’en occupait, elle a indiqué les plantes.

“J’ai demandé directement à ses enfants. Nous en avons discutés dont il n’y aura pas de problème avec leur propagation-desu wa.” (Mio)

Ces enfants ?

Dans ce monde, les plantes peuvent parler aussi, hein. Bien, c’était quelque chose que je ne pouvais pas imaginer.

“Donc Mio peut parler avec les plantes. Alchimiste, guérison, tu as vraiment beaucoup de compétences cachées.” (Makoto)

C’est à un point que je pourrais la confondre avec une box surprise(NTA: ou un diable sortant de sa boîte).

“Même si je parle de discussion, ce n’est pas comme si je parlais distinctement avec elle. Nous pouvons juste échanger nos intentions.” (Mio)

“Et ? Serons elles capable de prendre racine ici ?” (Makoto)

“Nous le saurons bientôt. Si ce n’est pas bon, nous pouvons les ramener à leur endroit original et Tomoe créera une barrière.” (Mio)

Après tout, si les Hyumains les trouvaient, ils voudraient les prendre avec les racines et elles périraient, ajouta-t-elle.

Je pense pareil. Mio, tu as vraiment grandi ! Je suis vraiment heureux !

“Cependant, Waka-sama, il y a un problème. Non, même si je l’appelle un problème, c’est juste une petite chose.” (Mio)

“Quoi ?” (Makoto)

Actuellement, il me semble que les choses se passent sans à coups.

“Ceci est plus de l’auto-proclamation mais actuellement il y a des gens qui protègent l’ambrosia. Cette fois-ci, nous l’avons prise sans rien dire, mais je pense qu’il serait mieux de leur expliquer dans le futur ou cela deviendra pénible.” (Mio)

“… Des personnes les protégeant ?” (Makoto)

Je vois. Si c’est le cas, ils voudront certainement chercher le responsable. Parce qu’en fonction de leurs actions, ils pourraient se tourner vers Tsige.

Si c’est mal traiter, cela pourrait même se transformer en guerre entre ce peuple de la forêt et de Tsige.

Ce n’est pas bon.

“Oui, à en juger par les traces, je pense qu’ils sont de la race des fées. Une race sérieuse et têtue qui n’écoute les autres races. Je ne sais pas s’ils nous écouteraient si nous essayons de parler avec eux.” (Mio)

“Mais si nous avons le consentement de ses plantes, cela ne devrait pas devenir un gros problème, n’est-ce pas ?” (Makoto)

“Non, comme je l’ai déclaré précédemment, c’est auto-proclamé-na no desu. Il parait qu’ils n’ont pas un moyen d’échanger leurs intentions avec ces enfants. Ils doivent juste protéger juste les plantes importantes.” (Mio)

… Comme j’aurais dû m’y attendre, parler avec les plantes doit être une compétence plutôt rare. Le peuple fée ressemble aux personnes des contes qui pourraient parler avec les arbres et les herbes mais apparemment, ils en sont incapables.

Nous avons trouvé une plante qui sur le seuil de l’extinction, nous la protégerons et nous en prendrons soin. Nous avons également eu son consentement et nous étions capables de ‘communiquer’.

Fées, Fées hein. Lutins, Dryades, comme Mio l’a dit, ils étaient sérieux et têtu, ils pourraient même être fermés à la discussion. Si c’est une dryade, ça serait la première apparition d’une de ce genre dans mes drapeaux de conquête.

Les personnes de Tsige sont bien trop beaux pour que j’ose mettre la main dessus, tu sais~. Après tout, je suis un bon à rien. En plus de cela, hormis les marchands, les aventuriers sont un problème. Ils sont trop dénudés que je dois les regarder à deux fois.

C’est à un niveau que même les grands événements de cosplay serait en dehors du coup, une tenue qui vous laisserait dans un état second. Pour les femmes, c’est un poison pour les yeux et pour les hommes, il te donne l’envie de vomir. N’importe lequel d’entre eux te fait remettre en doute leur santé mentale.

Une fois, il y avait même une femme qui n’avait seulement qu’un fin tissu pour cacher sa poitrine. En plus, la plupart d’entre elles avaient la partie inférieure vêtue comme une femme d’Arabie, l’ordre est complètement inversé~ !

Il y a des personnes qui ont de vraies oreilles de bêtes et les Elfes ont des corps incroyablement fins. En fait, il y en a pour tous les goûts avec ses différentes beautés de races différentes. Même les beautés ‘normales’ ne sont pas en reste…

D’AILLEURS !

À cause du niveau de mes deux suivantes(je suis complètement sûr que c’est la raison !), il y a de nombreuses femmes qui ont essayé de me séduire par la suite !

Quand je suis retourné à Asora, hormis Tomoe, Mio m’a regardé avec un visage excité(ce n’est probablement pas que mon imagination) et il y a eu des fois où elle est venue dans ma chambre sans y être invitée. Bon sang, c’est déjà fatiguant. Sérieusement fatiguant. C’était une chose importante donc j’ai dit… Pff, à quoi bon, je ne m’en soucie plus maintenant. Voilà pourquoi je suis autant fatigué.

Être prit au piège dans un tel expérience traumatisante après cette confession amoureuse qui a foiré en beauté et de devoir devenir un adulte en clin d’œil. J’ai perdu mon innocence dans de nombreuses manières et je devais grandir.

Oui, il fut un temps où je suis allé au quartier des prostituées.

C’était une erreur. Je ne veux même plus m’en rappeler.

Je fus fermement entraîné dehors par Tomoe et Mio et elles me firent un grand discours sur avec qui je devrais ou ne devais pas le faire. J’essayai de prendre la poudre d’escampette lorsqu’elles commencèrent à me déshabiller, mais je fus stoppé par une brume rosâtre qui semblait ne pas être bonne pour ma santé et par un toile d’araignée collante.

Bien que j’ai pensé à payer pour en terminer avec mon pucelage. De le faire avec ces deux-là qui sont comme des membres de ma famille, je pense que c’est proche d’un tabou d’entré dans ce genre de relation. Tomoe et Mio sont bien trop proches. Elles me causent tant de problème que je les considère comme des sœurs pénibles.

Même si elles sont mes compagnonnes, mes suivantes, notre relation est plus proche et plus profonde.

En termes de relation, j’ai Toa-san qui ressemble exactement à ma Kohai et avec juste elle, c’est comme si j’avais un nœud dans l’estomac. Quand bien même je perdrais ma raison, au point que j’attaquerais chaque femme sur ma route, je n’attaquerais probablement pas Toa-san.

Honnêtement, si une femme qui ressemblait à Higashi apparaissait aussi, je suis sûr que je soulèverais une canopée dans Asora et je deviendrais un hikikomori ! (NTA: reclus)

Actuellement, il n’y avait personne avec qui je voudrais le faire. Cela me faisait mal au cœur. Ceci aurait peut-être été une histoire différente si Tomoe et Mio étaient indépendantes de moi.

Oh, laissons tomber mes relations sexuelles pour le moment. Alors je dois donner mes salutations aux Fées qui sont censés protéger l’ambrosia, n’est-ce pas ? Compris.

“Bien, ce n’est pas comme s’ils étaient des mauvais gars. De toute façon, nous devrions les rencontrer pour avoir une discussion.” (Makoto)

“Ça ne va pas causer de problème à Waka-sama ?” (Mio)

“Ceci ne me dérange pas.” (Makoto)

“Pas moyen~ laisse les moi. (Peut-être que je devrais juste les chercher pour lui et les manger. Pour qu’ils occupent le temps à Waka-sama, un tel honneur…)” (Mio)

À l’instant, ai-je entendu une pensée incroyablement dangereuse ? Non, je ne devrais pas pouvoir entendre les pensés. Alors qu’est-ce que c’est ?

Cela doit être ça. C’est mon instinct qui me dit que c’est trop dangereux de laisser Mio gérer cela. Aucun doute là-dessus.

“Mio, est-ce que c’est bon si nous en profitons pour nous balader ensemble ?” (Makoto)

“!! Ensemble ?!” (Mio)

“Oui, oui, ensemble.” (Makoto)

“Oui, J’irai ! Rendez-vous !” (Mio)

Es-tu une gamine ? Quelle réaction disproportionnée.

Alors la race des fées. Quel genre d’apparence ils-auront ?

… Ça serait bien s’ils ont un grand corps et une disposition à servir, de surcroît un type Ane-sama(NTA: sœur aînée).

Mes suivantes font un peu trop ce qu’elles veulent.

S’il y avait une du type Ane-sama, je l’accueillerais à bras ouvert.

Non, plus important.

… En cette occasion, ceci serait bien si je mets le type Ane-sama comme deuxième condition en tant que serviteur.

Pas des gens comme Tomoe et Mio qui me prônent comme un symbole d’adoration, une existence qui devient la vitrine de ces deux-là,.

Note de l’auteur:

Mio est, pour ainsi dire, idiote.

Que Makoto ne puisse pas toucher Mio, c’est franchement parce qu’il est un bon à rien.

Mais parce qu’elle est là, les femmes autour de lui ne peuvent pas mettre les mains sur lui(parce qu’elle s’y opposerait). Étant bloqué, Makoto est à cran, ce qui pourrait le faire exploser à tout moment. Lui-même, ne le remarque pas encore qu’il est acculé à ce point-là et la zone rouge de la jauge se remplit lentement.

Eh bien, il est un jeune protagoniste. Dans un futur pas si distant…

Le développement n’est pas si rapide que dans une histoire avec plein de bon sentiment, c’est peut-être même éloigné. ^^;


Note du traducteur Américain

“Laisserons-nous vraiment la partie du viol avec Tomoe et Mio ainsi ?! Bordel, je veux en savoir plus !” – Pensée d’un adulte malheureux

Okay, laissez moi m’expliquer. Elles ne l’ont pas violé xD. L’auteur, lui-même, nous a dit qu’il est dangereux état où il est proche d’exploser. Donc il est sûr qu’il ne l’a pas encore fait.

<>
Traduit par la team : Nyan-Team