Flux RSS

Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Traduit par la team : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 5 – Ignorer que c'était cruel

Traduit par Quesako
Vérifié par Sora


Quelle matinée rafraîchissante ~.

Je sens sur moi un vent frais soufflé de la montagne rocheuse recouverte de neige.

Eh bien, je vais renoncer à être surpris par mes capacités surhumaines. Si je dois me justifier, je dirais juste ce que j’ai vu. Est-ce normal que ce ne soit pas réellement un vent rafraîchissant mais en réalité une bourrasque glacée ?

La manière dont je vois le monde a changé désormais que je peux ressentir le mana dans l’air et je me sens ‘revigoré’.

J’ai été confirmé comme un niveau 1.

Mais c’est étrange.

Si j’avais un haut niveau dès le début, je comprendrais pourquoi je n’ai pas gagné de niveau en battant la Liz mais…

Cela aurait dû augmenter si je suis un niveau 1. Ou est-ce que le chien était vraiment faible ?

Ema-san a aussi assisté à sa défaite ou alors est-ce dû à l’attaque surprise ?

Peut-être aussi sur le fait que mon existence soit l’objet d’une triche alors le concept de niveau ne s’applique pas convenablement à moi.

Même si je me sens un peu triste, je suis très calme.

“Alors je vais le faire.” (Makoto)

Je me suis dirigé vers le garde de la porte et je lui ai demandé de transmettre quelque chose.

Une lettre.

C’est incroyable, non ? De penser que je ne puisse pas seulement le parler mais que je pouvais aussi l’écrire.

Je pouvais parfaitement le lire et l’écrire.

Banzai (NTF : Gloire) à cette triche. J’ai un peu appris à respecter cette blatte. Maintenant qu’on en vient à ça, je ne peux pas m’empêcher de me demander si les autres héros sont tout-puissants ou quelque chose comme cela.

Si j’atteins une colonie Humaine, j’estime que je pourrais gagner de l’argent en faisant du commerce entre les Humains et les mamonos avec juste cette compétence.

Je n’ai pas écrit grand-chose dans ma lettre.

‘‘Je vais aller voir si je peux faire quelque chose à propos de cette Divinité.
Je ne reviendrai pas probablement indemne mais ne vous inquiétez pas et retournez juste au village.
Merci.’’

C’était le résumé du contenu. Il y avait aussi quelques banalités et explications.

Je n’avais aucune intention de revenir à nouveau à la grotte.

On ne m’a pas seulement enseigné la magie, j’ai été aussi capable d’obtenir une carte de la région du coin.

J’ai l’intention d’aller directement à une colonie Humaine après avoir parlé à cette Divinité.

Il semble y avoir un curieux endroit où des personnes se rassemblent pour acheter ou vendre des matériaux rares récupérer à travers le monde.

Il y a toutefois une sacrée distance entre ce lieu et l’autre.

Pour y arriver je pense qu’avec ma vitesse maximale, il me faudrait une semaine. Cela pourrait prendre 10 jours si quelque chose me retarde sur le chemin.

Il y avait de nombreuses colonies de mamonos sur le chemin. Je peux parler avec eux donc il ne devrait être possible d’éviter que cela ne se transforme chaque fois en combat à chaque fois.

En termes de nourriture, ça devrait être bon pour le moment. Après tout, j’ai pu marcher pendant 3 jours sans rien manger.

Si je suis mon intuition, je pense que je tiendrais même 5 jours. Cependant, je ne veux pas le faire sans raison. La nourriture que les Orques me donnent doit être important pour eux aussi. Je dois y faire attention.

Je contourne une montagne rocheuse tout en pensant à ce genre de choses et je me dirige vers la montagne qui est remarquablement grande. La Montagne de la Divinité, hein.

En réalité, je n’étais pas pré-occupé par les mamonos ou la Divinité nommé Shen.

À cause du fait qu’il y avait quelque chose qui m’inquiétait encore plus que ça.

Hormis les sacrifices, il n’y avait personne qui avait vu Shen, c’est la première chose qui m’a fait m’interroger. Parce cela voudrait dire que personne de vivant ne l’avait rencontré.

Et ensuite le fait étrange que le sacrifice devait traverser les risques de voyager seule dans le désert.

Il n’y aurait intérêt à faire un sacrifice si elle mourait avant d’avoir atteint sa destination.

Le sacrifice a déjà fait son devoir en atteignant les nombreux points de passages pour ‘purifier le corps’. C’est ce qu’ils me disent mais…

Quelle est cette logique ? N’y a-t-il déjà aucun intérêt dans le sacrifice ?

Parce qu’en fait, Ema allait devenir la nourriture d’un Liz.

C’est vrai et ce Liz.

Ce mamono semble être dans toutes les parties du monde mais il semble que celui-ci était relativement éloigné de la zone qu’il devrait habiter.

Et il semble qu’ils chassent normalement en groupe.

Ensuite, cette situation où Ema est attaquée est trop étrange.

Je peux assurément sentir que quelqu’un essaie de lentement détruire le village des Orques des régions montagneuses de par les conversations que j’ai eues avec Ema.

Mais est-ce la volonté de celle que l’on appelle Shen ?

Je sens la présence d’un autre groupe impliqué dans cela. Ou ça pourrait être même une affaire interne entre les Orques des régions montagneuses.

Ces deux possibilités tourbillonnent dans ma tête.

S’ils voulaient juste les détruire alors le système du sacrifice semble stupide. Parce qu’ils pourraient utiliser la brume et le nombre d’Orque aurait diminué juste en quelque années.

“Lentement, hein.” (Makoto)

Je pense que c’est cela, le point clé du problème.

Je pense qu’il y a un sens à ce qu’ils prennent leurs temps.

En dehors du sacrifice, Shen aurait certainement demandé si elle désirait autre chose.

S’il y a une existence qui prend son temps alors cela signifie que ceci n’a rien à voir avec Shen.

Une tierce partie ou une rébellion, hein.

C’est peut-être sauter trop vite à la conclusion. Ça pourrait être complètement différent de ce que je pensais. Après tout, Shen n’est pas une Humaine.

Ce n’est pas certain qu’elle ait le même modèle de pensée qu’une Humaine. Ma théorie s’écroulerait si je prends ceci en compte.

Mais dans ma situation actuelle, j’ai décidé de suivre mon raisonnement puisque je n’ai pas assez d’informations pour en élaborer une autre.

Si cela tourne en un combat alors ça le deviendra.

Il pourrait même avoir une partie de moi qui le désire.

Magie, mana.

C’est vrai que je veux les utiliser.

Il y a beaucoup d’autres choses que je veux apprendre aussi mais je devais résoudre ceci avant que Ema ne parte.

En fait, j’ai entendu furtivement le gardien de la grotte prononcé l’incantation pour créer de la lumière donc je l’ai déjà appris !

Immorale ? Hormis la liste de la magie que j’ai obtenue, j’ai besoin d’augmenter mon répertoire magique d’une manière ou d’une autre.

“Je devrais l’essayer maintenant. L’essayer pendant un combat serait un peu…” (Makoto)

Le premier sera à pleine puissance.

Je ne sais pas à quel point ça serait épuisant. Alors je devrais l’essayer au moins une fois.

Maintenant que c’est décidé.

Je devrais me préparer avant toute chose.

En chuchotement faiblement, j’ai fait une [Brid] de feu de la même taille que la nuit dernière. Je la confectionne en une balle que je lance un peu n’importe où. C’est une réussite.

Bon.

C’est parti.

Je détends mon corps et avec prudence, j’incante en mettant toute mon énergie en visualisant une ‘forte flamme’. Mais je l’incante dans ma tête.

C’est la première chose que je voulais tenter de faire. Pour voir si je pouvais l’utiliser sans avoir à la prononcer à haute voix.

Réussite. J’ai pu faire une flamme rouge écarlate et condensée qui était plus forte que celle de la nuit dernière.

Je suis heureux. Si j’essayais de faire cela dans la grotte sans avoir l’image d’une balle en premier, cela aurait pu tourner en désastre. Il serait plus probable que tous les alentours et pas seulement moi, auraient pris feu.

Maintenant, une cible.

Au pied de la montagne nommée la Montagne de la Divinité, je pouvais voir comme une porte sur le chemin. Ceci devrait le faire. La distance d’ici est un peu plus d’une centaine de mètres. Je devrais être reconnaissant qu’il n’y ait personne en vue.

La deuxième chose que je voulais faire. C’était de tirer avec un arc.

La nuit dernière, j’ai aussi imaginé ‘Frappe au centre’ en faisant une boule de feu et je l’ai touché.

Donc je me demandais si je pouvais en faire un arc, une flèche et tirer avec comme pour cette boule de feu.

Et pendant que j’y suis, je veux connaître aussi qu’elle flexibilité [Brid] peut avoir.

C’est ça.

Je fais un seiza (NTA : Une forme formelle Japonaise pour s’asseoir) comme quand je le fais dans mon club de tir à l’arc avant de tenir un arc.

En ayant fini de me préparer mentalement, j’ai commencé à me concentrer.

Je connaîtrais le résultat de ce que je vais entreprendre si je commence à faire cela en premier.

C’est quelque chose que mes amis dans le club me demandent souvent quand nous préparons nos arcs. ‘Pourquoi est-ce que tu commences par t’asseoir ? Parce que ça te donne confiance pour toucher le centre de la cible ?’

Si tu me demandes pourquoi ce souvenir me fait faire sourire amèrement. Je faisais du tir à l’arc avec le but d’entraîner mon corps qui était faible.

J’étais heureux au début quand je touchais la cible. Mais ce bonheur a commencé à disparaître puisque cela devenait de plus en plus facile.

Mais avec juste la technique, il y a une limite à la précision que vous pouvez avoir.

Au début, j’ai essayé beaucoup de choses pour augmenter ma précision.

J’ai essayé de fermer mes yeux et de me calmer. À maintes reprises, j’ai simulé ma posture de quand je tirais à l’arc.

Ma position et ma posture, tous mes mouvements et mes actions dans le tir à l’arc. J’ai continué à me concentrer dessus.

Au moment où j’ai vu Sensei, il m’a dit que je pouvais utiliser le donjon autant de temps que je voulais mais en contrepartie, je devais arrêter les séances avec les personnes de ma génération.

J’ai dû être une préoccupation pour Sensei maintenant que j’y pense.

Il a dû faire cela pour que les autres personnes ne soient pas mal à l’aise par mon comportement étrange.

Quand je rentrais au dojo, j’ai continué à le faire pour changer mon état d’esprit. Assis en position de seiza, je me suis déjà imaginé la toucher au moment où je fais face à ma cible. Et en fait, ça se réalisait.

Quand je suis entré au Lycée et que j’ai rejoint le club de tir à l’arc.

La puérilité autour de moi me faisait sourire. Alors j’ai réalisé ma propre anormalité.

Quand j’ai demandé des conseils à sensei, elle ne savait pas que j’étais dans le club de tir à l’arc et elle était vraiment surprise.

Au moment où j’ai dit c’était parce que j’aime utiliser l’arc, ma sensei a été surprise et a commencé à rire.

Sensei doit avoir décidé de quelque chose à ce moment-là. Elle me dit qu’elle m’apprendrait le tir à l’arc.

La technique de combat de tir à l’arc transmis de génération en génération dans la famille de sensei, était un art dont je n’avais pas idée. C’était plein de technique qui ont été conçues pour de nombreuses situations différentes.

Mais même avec ceci, je n’ai toujours pas changé mon concept de ‘frappe au centre’.

Sensei m’a dit que c’était fini après un an d’apprentissage et elle m’a testé. Et je suis passé.

Deuxième année de lycée. Ce n’était il n’y a pas si longtemps.

J’ai obtenu la place de vice-président du club. En suivant les instructions de sensei, je n’ai pas participé à un seul tournoi. Les senpai m’ont désigné comme vice-président puisque je n’avais pas de nombreuses occasions d’utiliser l’arc.

Eh bien, je me sentais un peu heureux cat j’avais la confiance de la présidente. Comme si de rien n’était, je me suis concentré sur l’enseignement de ma kohai (NTF : l’élève du sensei) et je profitais de ma vie d’étudiant jusqu’à qu’on m’oblige à venir dans cet autre monde après une discussion délirante.

Quand j’y réfléchis, j’étais plutôt anormal, hein. Quand ma kohai m’appelait ‘Senpai, senpai’, c’était vraiment agréable.

Oh, ce n’est pas bon d’avoir le mal du pays. Concentré, reste concentré. Bien, je reviens à la normale.

Eh bien, passons aux choses sérieuses.

Ma cible est le milieu de cette porte qui a un style Shinto.

Par habitude, je place ma main gauche comme si elle tenait un arc en la tendant en face de moi.

J’essaie de simuler le bandage d’une flèche dans un arc. Je jetterai la boule de feu si je me brûle en la prenant dans ma main.

Maintenant, montres moi la puissance de toute ma magie.

J’imagine la flèche. C’était seulement une image à l’intérieur de ma tête mais la boule de feu commence lentement à se courber.

Et en un instant, elle apparaissait sous la forme d’une flèche et a frappé la porte. Une flèche de feu perforante.

“C’est un succès. Il n’y a aucun problème avec sa vitesse.” (Makoto)

Ce n’était pas une vitesse de quelqu’un qui l’aurait lancé à la main, elle s’est envolée exactement comme une flèche qui aurait été tirée d’un arc. Cela serait bien de s’entraîner avec ça, bien que ce n’est pas la même chose que de tenir un arc. C’est une grande avancée. C’est rassurant.

“Hein ?” (Makoto)

La flèche n’avait pas disparu, elle est restée planté sur la porte et a commencé à perdre sa forme. Comme si elle essayait de résister, elle commence à grossir, à se tortiller et à se déformer.

La flèche de feu a explosé.

Ainsi que la porte qui a été pulvérisée.

Le souffle chaud de l’explosion m’a balayé avec une seconde de décalage. C’était assez chaud. C’était à un point où j’hésitais à respirer. Est-ce que ça signifie que la porte a été complètement incinérée ?!

“C’est mauvais, la porte a disparu.” (Makoto)

Eh bien, c’est bon si c’est juste la porte. J’ai commencé à marcher en pensant cela et j’ai vu une chose incroyable.

Quelque chose a bougé.

S’il y avait des êtres vivants dans les alentours de la porte…

C’est mauvais.

Ça doit-être une situation incroyablement horrible là-bas avec ce coup direct.

Si ça bouge, je devrais pouvoir le faire à temps.

Je peux dire que je n’avais pas l’intention de blesser quelqu’un, c’est la seule solution que j’ai pu trouver en si peu de temps. Dans cette situation si j’avais le temps, je pourrais retourner à la grotte des Orques pour leur demander une assistance médicale.

Peu importe, je dois aller sur la scène de crime.

Je courrais comme si ma vie en dépendait.

“Ordure, qui est tu ?!”

“Ahhhh, c’est déjà…” (Makoto)

C’est déjà trop tard. Il y avait 4 corps carbonisé.

Et un autre est à moitié mort. Comment peut-il parler ?

Il doit être d’une résistance incroyable.

“Ah bon~ si vous pouvez parler, c’est que vous n’allez pas si mal.” (Makoto)

J’ai senti ma tension s’en aller parce qu’il semblait pouvoir assez d’énergie pour pouvoir parler normalement avec moi.

“Je vais bientôt mourir !”

“Oui, évidemment…” (Makoto)

“Ces ordures d’Orques des régions montagneuses, es-tu en train de me dire qu’ils ont remarqué notre plan à nous, la race des Démons ? Ou ont-ils l’intention de tuer un dragon ?!”

“Stop ! Arrêtez ça ! Ne parlez pas plus!” (Makoto)

“Hahaha, ma vie ne peut-être plus être sauvé. Laisse-moi parler jusqu’à la fin.”

Eh bien, vous ne pouvez plus être sauvés mais le responsable, c’était quand même moi ?!

Vous avez causé un grand nombre de drapeau qui apparaissent les uns après les autres, tu sais ?!

Quel genre de choses stupides est-ce ?!

“S’ils avaient simplement coopéré avec nous, le problème aurait été résolu et nous les compterions dans nos rangs mais de penser qu’ils avaient un tel monstre comme toi !”

Oooooooh !!!

L’intervention d’une tierce partie qui agissait en coulisses ?! Je viens juste de les attaquer !

“Mieux encore, tu as détruit la porte. Cette divinité tire des conclusions hâtives. Avec ceci, la rage de Shen va devenir une réalité.”

“Hé attendez ?! Compte-t-elle vraiment s’énerver à cause de la porte détruite ?!” (Makoto)

C’est mauvais, c’est mauvais, c’est mauvais. C’est le schéma de mise en scène d’arriver d’un boss sans avoir même pu faire une sauvegarde.

Si je choisis l’option de dialoguer. ‘Ce n’est pas le moment pour ça !’. C’est ce que je pense qui se passerait.

Elle va assurément venir !!!

“Une de la puissante race des Dragons et elle verra sa porte détruite dans son propre territoire. Hahahahaha, c’est bien fait pour toi !!!”

Il disparut en s’effritant comme du sable après avoir dit tout ce qu’il avait à dire. Il doit être mort si je crois ses propres paroles.

Les 4 autres corps ont déjà disparu. Est ce qu’ils se sont desséchés de la même manière ?

Puis ensuite, un séisme.

En plus le nuage couvrant la montagne perdait de son altitude.

Un nuage, non, si je réfléchis à son attribut, ça serait de la brume.

Bref, c’était un étrange phénomène.

Je vais mourir !

Je suis venu avec l’intention de discuter et je serais parti joyeusement après avoir serré une ou deux mains.

Non. Je ne pensais pas que cela serait une chose si dangereuse qui pouvait faire apparaître un phénomène aussi anormal !

Je vais être enterré, tué et ensuite violé ?! Cet ordre n’est pas bizarre ?!

Ma prédiction était correcte et pourtant ! Pourquoi est-ce devenu ainsi ?!

Les méchants étaient de la race des Démons ! La tierce partie !

“Shen-sama, veuillez écouter ce que j’ai à dire !” (Makoto)

J’ai crié cela en direction de la brume qui s’était abaissée de plusieurs mètres par rapport à son point d’origine.

À l’intérieur, il y avait quelque chose que j’ai même reconnu. Avec une expression faciale enragée et montrant ses crocs, un Dragon-sama était descendu de sa montagne.

Je pouvais clairement dire que à tout moment, ça me croquerait bien !

Peu importe…

“Shen n’est pas une palourde géante ?!!!!” (Makoto) (NTF : C’est un animal mystique Chinois qui peut soit ressembler à une palourde ou à un serpent de mer.)

Mes connaissances ne marchaient pas à 100% dans cet autre monde.

Je ne veux pas finir comme ça.

<>
Traduit par la team : Nyan-Team