Flux RSS

Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Traduit par la team : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 52 – Marcher les yeux fermés est dangereux

Traduit par Quesako


Reigokai:

Il semble y avoir des questions avec le monde des Ogres, je sais que l’image des Ogres à l’intérieur de vos esprits est très différente de ce qui est décrit. L’autre choix les classerait comme Oni mais c’est pratiquement pareil que de dire Ogre.

Je pourrais les appeler Démons mais depuis que les Démons ont déjà été utilisés et ils sont une espèce complètement différente…

______________________________________________________________________________________________________________________________________

“Je suis Akua”

“Eris”

Ces deux-là avaient des boissons énergisantes.

Ça fait longtemps que j’en ai pas bu. J’aimais en boire après les activités du club.

Il y avait pas mal de choses que je voulais pour le ‘tsukkomi’(NTF: Terme utiliser pour un duo comique au Japon, c’est le mec sérieux alors que l’autre est le comique). Même les noms d’Ogres forestiers A et B étaient un concept intéressant.

Étant libéré des doyens Ogres forestiers, j’ai été traité comme un invité et on m’a donné une chambre. Ils m’ont donné une chambre plutôt spacieuse et même une fête de bienvenue. Pour le moment, il semble que nous ayons une bonne relation.

J’ai dû mélanger quelques mensonges dans mon histoire. Je me sens un peu mal d’avoir fait cela, mais je ne pouvais pas leur dire que j’ai donné un coup de poing à Shen ou que nous avons détruit la base entière de Zenno donc je n’avais pas le choix. Oui, aucun autre choix…

Pour une obscure raison, les filles, qui se sont présentées après m’avoir accompagné ici, ne montraient aucun signe de vouloir sortir de cette pièce. Il n’y a aucun problème à ce qu’elles partent. Non, il serait plus exact de dire que j’aimerais que vous partiez.

Que quatre personnes soient dans la même chambre et que je suis le seul homme ? C’est un non.

…Parce que je sens qu’il serait fatiguant de leur tenir compagnie.

J’ai déjà confirmé qu’elles étaient des personnes qui n’écoutaient pas les autres.

N’est-il pas bien d’écouter ce que j’ai à dire, même si ce n’est qu’une seconde ?

Akua-san utilisait son arc trop brutalement et elle semblait toujours sur le qui-vive.

La mystérieuse fille qui utilisait un petit bâton, Eris-san. Elle donnait l’impression d’être une folle.

Cette fois, la recherche de Maid (NTF: Je garde le terme anglais qui assez connu normalement) Ane-sama a été un échec total. Eh bien, leur physique était du genre exotique donc c’était un bon point. Akua-san avait la taille d’une lycéenne alors que Eris-san avait la taille d’une collégienne. C’est une combinaison parfaitement inégale, c’est ce que j’ai pensé.

Tristement, je pense que n’importe laquelle de ces deux-là me fatigueraient donc je veux limiter notre association avec ce village. J’ai déjà assez de femmes a fort caractère à mes côtés.

Et il y avait également la question de l’accroissement de mon mana, j’ai du mal à chercher un partenaire qui pourrait supporter un pacte. Les deux précédentes étaient assez difficiles à gérer et je n’ai pas rencontré de personnes qui m’a fait penser, ‘c’est celui-là, il n’y a aucun doute.’.

Je pourrais aussi juste faire un pacte avec quelqu’un pour confirmer la théorie de Tomoe.

Bon si c’était juste à propos de la migration, la discussion du pacte n’avait rien à voir avec ces deux-là.

Ils m’ont dit qu’ils étaient les gestionnaires de la forêt. Bref, cela signifiait qu’ils étaient une espèce forestière. En termes d’espèce, ils seraient utiles mais… je ne suis pas encore sur.

“C’est vrai… Akua-san et Eris-san, pas vrai ? Merci de nous avoir montré la voie, vous pouvez y partir maintenant.” (Mio)

C’est effrayant la façon dont Mio l’a exprimé.
Quoi qu’il en soit, après que Mio ait vu mes souvenirs, ceci s’est terminé sur ces paroles “Je veux aller au pays de Waka”. N’est-ce pas plus logique de l’appeler un autre monde ? Ou peut-être que c’est parce qu’elle n’a pas été assez immergée ? Elle n’a pas vu tous mes souvenirs comme Tomoe, alors peut-être qu’elle n’est pas arrivée au point de l’appeler ainsi.

Même les armes à feu faisaient partie des choses que Mio aimait. J’ai pensé que j’avais compris ce monde, mais il ne devrait pas y avoir ce concept. (NTA: Vraiment ? Cette elfe n’était pas une “tireuse” ?)

C’était quelque chose d’évident qu’il n’y aurait pas une telle invention comme les pistolets dans ce monde. Bien qu’il y ait une chance qu’une arme qui utilisait une magie similaire apparaisse. C’est sans doute dû au profond ancrage de la magie. La plupart des personnes étaient capables d’utiliser la magie donc ses bienfaits pouvaient être utilisés par n’importe qui.

Il n’y avait pas une arme issue de cette terre qui n’était pas imprégnée par la magie.

En utilisant des jeux comme un exemple, dans ce monde, les faibles attaques ne feront même pas 1 dégât. Peu importe quelle faible attaque tu ferais, une attaque avec 1 dommage n’apparaîtra pas. En plus, il n’y avait aucun coup critique qui puisse ignorer la défense.

Ce n’était pas une exagération de dire qu’une fois que tu aurais atteint un certain niveau de défense, les attaques magiques, qui ne fonctionneront plus sur toi, seront techniquement réduites à néant. Les armes pouvaient avoir de la magie insufflée dedans et les balles tombaient aussi dans cet exemple. (NTF: Petit exemple pour une meilleure compréhension, mon arme fait 18 dégâts de base, une balle type A fait 3 dégâts, soit 21 dégâts par tir et avec une balle type qui fait 5 dégâts, cela fait 23 dégâts par tir)

L’arc et les flèches étaient inférieurs en termes de dégâts aux épées et aux lances mais les flèches semblaient plus facile pour imprégner de la magie.

Même si tu tirais une balle de fer sur un Dragon inférieur, ça ne lui ferait pas mal du tout. Mais un niveau 150 qui est spécialisé en combat rapproché, s’il venait à attaquer, même avec une épée faite de fer, les écailles seraient démolies. La différence tenait de la différence de taille entre les armes, en dehors de la qualité des métaux, plus l’arme était grande, plus elle pouvait en recevoir.

Évidement, un métal, qui n’était pas adapté à la circulation de la magie, aura sa puissance d’attaque limitée donc attaquer un dragon supérieur avec un arme de fer serait un peu suicidaire. C’est un exemple, juste un exemple.

C’est pourquoi, les armes à feu deviendraient seulement des armes pour tuer des adversaires faibles.

Eh bien, il n’y avait même pas le concept dans ce monde. Les deux autres héros ne devraient pas être idiots alors ils ne parleraient pas du concept des armes à feu.

Après tout, Ceci augmenterait seulement les probabilités d’un massacre au cours d’une guerre.

“Non, nous voulons entendre les futurs plans de notre invité.” (Akua)

“Nous vous tiendrons compagnie.” (Eris)

Quelle irritation. Ah~, j’ai envie de me mettre en colère.

“Malheureusement, Waka-sama et moi, sommes occupés-desu. Je veux que vous vous retiriez-desu.” (Mio)

Mio. Je peux seulement sentir que de la malice dans tes paroles.

“Nous voulons seulement vous présenter à notre professeur.” (Akua)

“Vous ne devriez pas nous accompagner comme compensation pour avoir casser nos armes ?” (Eris)

Leur professeur, hein… Oui, je ne veux vraiment pas le rencontrer. Si le caractère était identique, mon estomac ne tiendra pas. Une personne qui n’écoutait pas les autres, dynamique et proche de la folie. Mon envie de le rencontrer était aussi faible que quand j’ai rencontré Mio avant le pacte.

“Je suis désolé, mais je suis fatigué après vous avoir combattu, vous voyez. Nous avons déjà pris un repas, nous voudrions nous reposer. Après tout, les doyens-san nous prêtent une chambre pour cette raison.” (Makoto)

‘Pour nous excuser pour la grossièreté de ces deux-là, nous préparons un banquet alors veuillez vous reposer’, c’est ce que les doyens m’ont dit et ils m’ont prêté une chambre dans cette intention. Ou plutôt, elles nous ont conduit là-bas et nous ont poussé à l’intérieur.

Ont-ils quelque chose à me demander au moment du banquet ? Je ne savais pas quelle sorte de banquet ils feront mais puisque nous devons aussi participé, cela pourrait être un festival d’incantation magique.

Nous sommes venus au bon moment. Quelle chance.

“Fatigué ? Vous ? Ne me fais pas rire.” (Akua)

“Cela va être rapide alors venez.” (Eris)

Comme attendu, ces deux-là étaient difficiles à manipuler. Je ne veux pas leur tenir compagnie. Mais dans cet échange, il y a une personne moins patiente que moi alors que devrais-je faire ? Ça me ferait mal que Mio replonge à nouveau. J’ai déjà reçu des soins donc je ne veux pas verser du sang à nouveau.

“Excusez moi.” (Homme)

Tandis que je songeais à une méthode pour refuser l’invitation forcée des Ogresses forestières qui étaient à l’entrée de la chambre, j’ai entendu la voix d’une nouvelle personne.

Une voix claire et grave. Les hommes sexy devraient juste mourir.

Quand j’ai cherché le propriétaire de cette voix, il y avait un jeune homme avec une peau anormalement blanche derrière A et B. Les doyens des Ogres forestiers semblaient aussi jeunes donc je ne savais pas s’il était vraiment un jeune homme.

À part sa couleur de peau, les autres caractéristiques de son corps étaient les mêmes que les autres personnes du village mais… que ce que c’est ? Il y a quelque chose qui me dérange. Il y a une gêne en moi. Est-ce qu’il utilise une quelconque magie ?

Par-dessous du tout, je n’ai pas aimé la façon dont il est apparu en effaçant sa présence.

“Et vous êtes ?” (Makoto)

J’ai pris l’inactive de demander l’identité de cet homme qui marchait vers nous pendant que A et B se sont écartées. Sa position sociale était peut-être plus élevée que ces deux-là. Il n’y avait aucune plainte de ces deux-là. Cependant, il avait une certaine prestance. Proche de l’animosité, cela pourrait être appelé du mépris.

“Je m’excuse du manque constant de courtoisie. Mon nom est Adonou. Un membre de la famille d’un des aînés, disons le carrément, je suis le fils d’un doyen.” (Adonou)

“Merci pour votre aimable introduction. Mon nom est Raidou et elle, c’est ma collègue, Mio. C’est très aimable pour les proches des doyens de venir ici si tard. Je suis désolé pour la grossièreté mais Adonou-sama ne sent pas bien ? Si vous voulez, je peux vous fournir un médicament qui peut servir comme supplément de vitamine.” (Makoto)

Courtois et gentil. Mais agissant comme un marchand. Aussi longtemps que je connais pas l’objectif de l’autre côté, à la place d’être un membre d’Asora, j’ai pensé qu’il serait mieux d’agir comme un marchand qui est arrivé au village par coïncidence. Je deviens fatigué de les voir apparaître les uns après les autres.

Mes actes peuvent être dissimulés par mon jeune age et le manque d’expérience. Même avec un masque cachant mon visage, j’ai toujours l’air jeune. Si j’enlevais mon masque, je devrai mettre le masque de marchand. Je serai très probablement méprisé.

“Euh… Ah, vous devez faire référence à la couleur de ma peau. J’avais cette couleur à la naissance, mais je suis en bonne santé. Je vois, un marchand hein. C’est ce que mon père m’a dit aussi. J’ai entendu dire que vous étiez habillé étrangement donc j’ai vraiment pensé que vous étiez un aventurier avant que nous discussions, hahaha.” (Adonou)

“Je suis aussi enregistré comme aventurier mais c’est juste pour le bien des apparences. Je suis un marchand débutant. J’ai aussi récemment ouvert ma compagnie. Ceci s’appelle la Compagnie Kuzunoha. Heureux de vous rencontrer.” (Makoto)

“Si nous parlons d’une ville Hyumaines qui a une guilde marchande, ça ne peut pas être une base. Êtes-vous installé à Tsige ?” (Adonou)

Qu’est-ce qui se passe avec ce mec ? J’ai déjà dû tout expliquer à l’assemblé de la table ronde. Que c’est pénible.

“Oui, c’est vrai. Je viens de Tsige.” (Makoto)

Pourrait-il vérifier si je dis la vérité avec la magie ? Je ne sais toujours pas l’identité de ce sentiment et je n’aime pas le faux sourire qu’il a. Je peux aussi faire un faux sourire.

Mince, avec Mio qui restait silencieuse, j’ai encore un mauvais sentiment…

“Je vois, je vois. Il semble que c’était seulement de l’anxiété inutile de ma part. Veuillez m’excuser mon absence pour le banquet de ce soir. J’ai une certaine affaire à m’occuper, mais j’espère que vous l’apprécierez.” (Adonou)

Après que l’homme Adonou a légèrement salué, il est reparti dans le couloir. Il n’y a eu aucun bruit de pas.

“Adonou-dono, il n’était pas si étrange dans le passé.” (Akua)

“Adonou est bizarre.” (Eris)

“Hum, pouvez vous disparaître maintenant ? Nous avons des choses à faire.” (Mio)

Mio semblait être ennuyée, elle a prononcé des paroles aiguisés à la combinaison Akua-Eris. Si ces filles étaient ici, nous serions incapables d’aller à Asora alors mes sentiments étaient les mêmes.

Je voulais être seul pour un moment.

“Nous avons à vous présenter ‘shishou’.” (NTA: maître) (Akua)

“C’est bon, ça fera mal seulement la première fois.” (Eris)

Ces sottes, elles ne savent pas comment lire les sentiments des autres ?

Sérieusement, elles devraient…

BOUM

“!!!”

Abandonnant Mio qui surveillait A et B, j’ai réagi au son derrière moi.

Le son de la destruction.

Ou plutôt, les murs en bois ont été détruits. Il n’y a pas de fenêtres servant à la ventilation, attends, ce n’est pas cela le plus important.

N’était-il pas grave que je n’ai pas déployé [Sakai] dû au fait qu’elles étaient si pénibles ? Je ne l’ai pas remarqué à cause de ça.

“Yo ! Est-ce que vous êtes le mec invité ?!” (Homme)

Une ‘personne démonique qui n’écoutait pas les autres, dynamique et proche de la folie’ est apparue.

Le professeur et les étudiantes étaient un groupe de gamins inutilisables.

Je ne sais pas comment, mais je suis sûr de ceci. Celui-ci est leur Shishou.

“J’ai entendu dire que vous avez traité Akua et Eris comme des enfants ? C’est plutôt impressionnant, hé, le Nii-chan là-bas, la poignée de main ! Faisons une poignée de main !” (Shishou)

“Shishou !” (Akua-Eris)

Quoi ? Les réactions de ces deux-là sont synchros. Cependant quand il a dit une poignée de main, une sorte tension est apparue sur leur visage. Ne me dis pas qu’il a une incroyable et puissante poignée de main ?

Eh bien si c’est juste une poignée de main, je peux le tolérer.

Maintenant que je l’ai rencontré, le type de personne pervertie qui ne cédera pas. Finissons en juste rapidement et faisons les partir.

Parce que, tu sais, détruire les murs afin de faire irruption et dire ‘Yo’, c’est juste inutile. Je suis sûr que Mio va finir par montrer à nouveau son visage de traumatisé.

*Mugi (son de main qui se serre)

Hum, euh ? Aucune douleur ?

*Mugi~ mugyu

Moshimoshi(NTA: allo), il a façon plutôt grossière de prendre ma main.

J’avais ma main agrippée par un homme avec un visage sérieusement effrayant et des cheveux en brosse.

… Ah! Ne me dis pas, est-ce qu’on va se secouer les mains de CETTE manière ?! Pas bon, j’exige des manœuvres évasions ! C’est une situation qui surpasse la curiosité intellectuelle !

“Ho~?” (Shishou)

“Pouvez-vous lâcher ma main, s’il vous plaît ?” (Makoto)

Je ne mettais pas de force de mon côté à cause de la peur que ma force ne soit drainée par une magie.

“C’est tout à fait…” (Shishou)
Il s’obstinait à essayer de faire quelque chose.

A, B et Mio déglutissaient. Une étrange sensation planait dans les airs.

“Ça faisait longtemps, quel bonheur.”

Cela commence à bien faire !
Clac

“Je te dis de me lâcher, hein ?” (Makoto)

“Divine punition !!!!!” (Mio)

J’ai déjà atteint le seuil de ma patience. Au moment où j’allais faire une prise de karaté sur ce type…

Il m’a semblé avoir entendu le son de l’éclatement d’une veine et une tempête a commencé à danser dans les environs, la figure du pervers a disparu.

Oh ?

Sur ma gauche, je pouvais voir une Mio agitée, ses épaules montaient et descendaient en suivant sa respiration.

Alors elle était celle qui a dit punition divine, hein. Elle tenait son éventail dans une seule main.

Ah ! Donc elle a démoli le pervers avec cela ! Que je ne puisse plus voir sa figure, c’est parce qu’il doit avoir été sorti par le mur de la chambre qu’il a détruit lui-même. En s’envolant.

http://img.xooimage.com/files96/0/9/c/team-rocket1-41a85e9.png

Est-ce qu’il est en vie ? Non, il est en vie. Ce genre de type ne tombe pas aussi facilement.

“Shi-Shishou~!” (Akua-Eris)

A et B ont analysé la situation plus lentement que moi, en ayant laissé échapper à nouveau leur cri de surprise, elles sont parties en suivant les traces de leur Shishou.

“Je…” (Mio)

“?” (Makoto)

“Même moi je ne suis pas aussi proche de Waka-sama ! Ce scélérat ! 32 secondes a touché la main de Waka-sama !” (Mio)

Effrayante !!!

Tu es tellement effrayante !

Un homo musclé, suspect, affamé et vigoureusement yandere.

Quel choix affreux. Si c’était un ‘eroge’ (NTF: Un jeux vidéo avec contenu érotique) et même si c’était un sujet brûlant de la société, j’ai toujours la certitude que je ne mettrais pas la main dessus.

Pour l’instant, je ne voulais pas y penser.

Je vais aller docilement dormir jusqu’au banquet. Pour retrouver ma lucidité, dormir est nécessaire, je n’ai pas assez confiance pour m’endormir profondément.

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

~ ??? ~

Quelle existence difficile à comprendre que je viens de rencontrer.

Il se méfie de moi. Je ne me trompe probablement pas.

Ça faisait quelque temps que je suis entrée dans cette espèce rare mais c’était la première fois que je voyais une telle existence.

Aucun d’entre eux n’était un Hyumain.

S’ils étaient les existences que je cherchais… Bon, je ne pense pas qu’une telle chose soit possible.

Alors, sans me soucier de personne, je vais agir. Atteindre mon désir, si longuement chéri, c’est ma priorité extrême.

L’éventualité de cet intéressant pouvoir est apparu. Donc je devrais m’en occuper avec mon vrai corps, hein.

Que devrais-je faire pour communiquer ?

Cela ne serait pas amusant s’il y avait pas d’obstacle. C’est décidé.

C’est vrai.

… Il n’était plus nécessaire. Cet homme coopérait avec moi. Non, ça serait mieux de dire que je l’utilisais.

Peu importe la vérité, je me suis pris d’intérêt pour eux. Je veux les utiliser comme matériaux d’expérimentation.

J’ai déjà compris la capacité des Ogres forestiers donc il n’y avait plus besoin pour moi de rester ici plus longtemps. Au bout du compte, c’était quelque chose que je n’avais pas besoin.

Après si longtemps, je pourrais être arrivé à une existence qui pourrait me donner un indice à ‘cela’.

Au banquet.

Je l’accueillerai sans délai.

Le garçon masqué et la femme noire.

Que vous m’ayez rencontré, c’était dû à votre infortune.

<>
Traduit par la team : Nyan-Team