Flux RSS

Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Traduit par la team : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 53 – Après le banquet

Traduit par Quesako


~ Mio ~

Même si c’était mon très attendu rendez vous avec Waka-sama. Ces Hyumains et aussi ces… Ogres Forestiers ? Pourquoi est-ce que autant de nuisances apparaissent ?

C’était une bénédiction inattendue que j’ai pu goûter le sang de Waka-sama, mais il y avait eu beaucoup trop de choses déplaisantes qui étaient arrivées.

Après la fin du pénible interrogatoire, nous avons finalement obtenu notre chambre mais alors ces deux-là ont commencé à parler à propos de quelque chose d’inutile comme leurs Shishou ou quelque chose du même genre.

Et il y avait un type qui effaçait sa présence comme un assassin et il s’est approché insidieusement.

D’ailleurs c’était de lui qu’elles parlaient !

Même moi, j’ai été seulement en contact avec le corps de Waka-sama pendant 31 secondes !

Il a effrontément pris la main de Waka-sama et il n’a montré aucun signe de vouloir la lâcher !

On m’a interdit les actions violentes, mais j’avais déjà atteint ma limite et finalement, j’ai fini par le frapper une fois. C’est une chose évidente. L’issue logique. En ayant eu un contact pendant 32 secondes, c’est bon s’il meurt après mon coup.

Waka-sama m’a fermement grondé après cela, ‘Tu n’avais pas pensé à ce qui serait arrivé si j’avais continué à tenir sa main ?’.

Il avait quelque chose à dire alors le sermon a rapidement pris fin.

Parmi ces quatre personnes, un cas étrange a contrasté.

Ce que Waka-sama a voulu discuter, c’était à propos de ce sujet-de gozai mashita. Comme attendu de Waka-sama !

Tu as remarqué depuis longtemps que j’avais remarqué quelque chose.

Mais je sentais que le sens serait un peu différent. Eh bien, ce n’était pas très grave, n’est-ce pas ? Si nous investiguons sur le cas bizarre, il n’y aura sûrement pas de problème.

Jusqu’ici, ce rendez-vous se déroulait mal.

Mais la partie après a été plutôt drôle-desu. Grâce à Waka-sama.

Ah~, ce développement pourrait être… ?

Mon cœur battait la chamade, quand Waka-sama m’a ordonné quelque chose d’un peu différent de ce que j’espérais.

‘Mio, je veux que tu enquêtes sur quelque chose’, c’est-ce qu’il a dit.

Ah~, infiltration ! Surveillance !

J’ai toujours voulu essayer ce genre de chose-desu ! Est-ce bon si je me déguise ?!

Il m’a averti qu’il n’y aurait pas besoin de déguisement. Dans ce cas, il ne voulait pas que je sois vue.

Huhuhu, pourtant, ça serait drôle !

On dirait qu’il a aimé les résultats et m’a même félicité. Quand nous retournerons à Asora, je demanderai la permission de regarder la seconde partie de l’histoire ! Ou peut-être que je devrais regarder le film ?!

Après le banquet, la personne qu’on m’a demandé d’enquêter dessus, a commencé à bouger.

Quand j’ai demandé à Waka-sama ‘Est-ce bon si je le mange ?’, il m’a ordonné de ramener Tomoe-san ici.

Bref, je laisserai Waka-sama seul.

Mais j’ai docilement acquiescé aux ordres du maître.

Parce que…

Waka-sama a dit que c’était le bon moment.

Durant ces derniers jours, Waka-sama a été très agressif et il y avait des fois où il a eu même l’air irrité.

Depuis le moment où nous avons quitté le désert, j’ai senti le regard de Waka-sama se poser sur mon cou et sur ma poitrine. Ceci n’était jamais arrivé avant.

Peut-être que le moment, où il me demandera de s’occuper de lui, se rapproche. Je suis extrêmement agacée par le fait que Waka-sama en était à un point où il était prêt à louer les services d’une femme en ville, pourquoi ne m’a-t-il pas appeler pour cela ? J’ai pensé que j’étais en dessous de ces filles et j’étais triste. Avec son état actuel, je ne pense pas qu’il y a un rapport avec ceci-desu.

C’est la première fois où j’ai entendu dire que si un homme devient violent, c’était un signe qu’il a besoin d’être ‘assisté’, mais en comparaison, le Waka-sama de tout à l’heure était clairement étrange. Même si c’était seulement éphémère, mais je l’attendais avec impatience-desu.

Je ne savais pas à quoi pensait Waka-sama (j’espère que c’est un désir charnel à mon égard), mais j’ai conclu que pour le moment, c’était l’envie de se déchaîner.

Autant le faire à cet instant si mon corps suffit, c’est ce que j’ai pensé mais…

Huhuhuhu.

Si j’appelais Tomoe-san et que nous revenions, ceci ne deviendra clairement pas un combat, ça sera juste fini en un instant. Au contraire, si Waka-sama refoulait ses désirs, pour moi cela serait… (NTA: Je dois admettre que ses pensées sont dans un tel désordre que c’est dur à traduire. xD)

Manger de la nourriture était l’une des seules choses que j’attendais avec impatience mais dans ce cas, cela ne me dérangeait pas de laisser ça pour plus tard.

J’avais aussi une autre chose à rapporter, mais je n’étais pas capable de le faire. Parce que le nerveux Waka-sama m’a dit d’aller rapidement à Asora.

Dans cette ville, il n’y avait pas une seule personne qui pourrait constituer une menace pour Waka-sama. Alors il n’y avait aucun problème à le laisser seul.

Le menu fretin A, B et le pervers aussi. S’ils apercevaient même un simple aperçu de la puissance de Waka-sama, ils perdraient toute l’hostilité qu’ils avaient envers lui.

Même si les Ogres Forestiers devaient finir par aller à Asora, si c’était la décision de Waka-sama, je n’aurai pas d’objection.

Le menu-fretin, le palot et le pervers. Je devrais prévenir les enfants de ne pas les manger-desu wa.

Cette nuit ou demain. Peut-être que Waka-sama me désira.

Hmph, qu’est-ce que c’est ?

Bien que je veuille que Waka-sama le fasse, même si je veux l’assister…

Être désirée pendant qu’il est dans ce genre d’état, une partie de moi est un peu triste.

Je ne comprends pas. Il est impossible que ça arrive-desu.

Ceci doit être mon imagination-desu wa.

_______________________________

~ Makoto ~

“Bien, bien, bien, quand je croyais que j’avais déjà dissipé toutes les malédictions, c’est maintenant le tour des morts-vivants, hein. Je demande seulement pour être sûr, mais il est vivant ?” (Makoto)

“Ne me mettez pas sur le même niveau que ces goules de bas niveau. Ces types qui absorbent la vitalité nécessaire pour que je puisse me manifester.” (Squelette)

“… Hé~, je vois” (Makoto)

Le gentil squelette-san répond à ma question. En utilisant des grands mots comme ‘manifester’, est-ce que tu n’es pas un peu hautain ?

Tu sais, je peux facilement voir que ce n’est pas le niveau d’une classe inférieure.

Un corps fait uniquement d’os. Portant une robe de classe supérieure avec une base noire et brodé d’or, depuis l’intérieur de la capuche, on pouvait voir les orbites du crâne où brillait une sinistre lumière rouge.



Un précieux bâton qui semblait être incrusté de nombreuse gemmes.

Basé sur son apparence, on pourrait le voir comme une Liche.

D’après ce que j’en sais, c’est le schéma du mauvais type. Si le précédent corps était celui d’un célèbre magicien, il devait être plutôt fort.

J’ai essayé de confirmer l’état de l’homme qui était allongé derrière lui. Il semblerait qu’il soit toujours vivant.

C’était un peu regrettable. Ceux qui ont tout dans les muscles ne mouraient pas aussi facilement (NTF: maître de A et B).

Et ensuite, j’ai regardé la chose qui était entre moi et le squelette, je lui ai jeté un coup d’œil en lui ayant demandé cette précédente question.

“Ça a l’air vivant pour toi ?” (Makoto)

Les mots, qui ont été adressés, étaient sous la forme d’une question mais c’était aussi une réponse en soi.

Il y avait un Ogre Forestier étendu sur le sol avec une expression mortifiée, du sang coulait le long de sa bouche, sans doute dû à une hémorragie pulmonaire et il était complètement desséché.

“Pourquoi… l’avoir tué ?” (Makoto)

“Ce type était une sorte de commis problématique pour cette femme, il faisait des taches secrètes dans cet endroit pour elle. Il est devenu une gêne.” (Liche)

“Vous connaissez trop bien ses affaires. En résumé, c’était une dispute interne ?” (Makoto)

“Non. Je n’ai pas de camarade.” (Liche)

Je vois, il laisse seulement les personnes de son entourage en vie qui sont avantageuses pour lui. Il est ce type de personne, hein.

“Votre objectif est ?” (Makoto)

“Votre fin. Elle n’est pas ici actuellement, mais la femme, qui était avec vous, est concernée également.” (Liche)

“Je ne me souviens pas vous avoir fait quelque chose pour vous vouliez ma mort.” (Makoto)

“Vous posez trop de question garçon. Pour que vous ne soyez même pas un peu affecté par mon miasme. Vous m’intéressez de plus en plus.” (Liche)

Miasme. Donc c’est du miasme, hein.

Évidemment, c’était une atmosphère que je voudrais éviter le plus possible. J’ai pensé que je me sentirais mal après en avoir respiré.

Derrière moi, je pouvais voir les visages pâles de A et B qui sont supposées être de la branche guerrière des Ogres Forestiers. On dirait que le miasme montrait des effets sur elles.

Je pouvais dire que le miasme était mélangé avec du mana. C’est une magie totalement basée sur ce genre.

… Je suis désolé mais est-ce que ceci n’est le plus simple jusqu’à maintenant ? Parce que ma triche est relative à la modification de la magie qui est supposé être la plus dure entre toute ?

À une époque, j’ai eu peur de l’apparition d’une anomalie alors en tant que contre-mesure, j’ai même fait une assemblée avec les personnes chevronnées au combat, Tomoe, Mio, Orques et j’ai même appelé les Arkes.

_______________________________

—- Pendant cette réunion —

Tout le monde était sidéré, je pouvais sentir un léger doute en eux.

Ils m’ont questionné sur la raison pour laquelle je demandais des informations sur ma magie anormale.

Tomoe a créé un nuage et elle l’a envoyé dans ma direction. Mio a également créé une chaîne qui semblait être faite de ténèbres et elle l’a lancé sur mon bras.

Les Arkes en ont fait une jaune, et les Orques ont fait une balle violette et ils les ont jetés sur moi.

Je n’ai pas senti d’hostilité donc je les ai toutes reçu.

Rien n’est arrivé ? On dirait qu’il n’y avait pas du tout eu un quelconque changement en moi.

Quand j’ai demandé ce qu’ils avaient fait, ils ont répondu à la suite, ensorcellement, malédiction, paralysie et poison mortel.

… Je leur ai demandé et ils m’ont répondu des choses incroyablement dangereuses. Hé, même s’il n’y a aucune hostilité là-dedans, n’utilisez pas de telles choses sur moi sans me prévenir !

Mais de toute façon, ça n’avait eu aucun effet et il semblait qu’ils savaient déjà ce qui arriverait.

Quand j’ai demandé pourquoi.

Ils m’ont dit que c’était pareil qu’un verre d’eau dans un désert. Il paraît que c’était à cause de ma quantité de mana, les effets anormaux seraient inutiles sur moi.

L’expliquer simplement aurait marché… Bref, c’est ainsi qu’agiraient des personnes normales.

_______________________________

“Il y a quelque chose que je voulais vous demander. Il n’y a pas moyen que je vous tue avant.” (Liche)

J’avais probablement une certaine technique d’assassinat qui pourrait marcher sur la Liche mais malheureusement, j’avais aussi quelque chose que je voulais demander au squelette. Après tout, c’était la première magie spécialisée de ce genre que je voyais, et il a également parlé de ‘cette femme’.

En réalité si j’utilisais [Sakai] pour sceller l’utilisation de la magie, je pensais que ça serait échec et mat. Quand j’ai essayé de le faire dans le passé, Tomoe et Mio étaient incapables d’utiliser la magie et je ne pouvais pas l’utiliser aussi donc je pouvais utiliser cette capacité pour sceller la magie.

Mais si je scellais la magie, je pense que ce type mourrait immédiatement. C’était parce que les morts- vivants utilisaient la magie pour se déplacer. Le tester ici serait un peu…

D’ailleurs, la battre si facilement est juste… Je ne suis pas d’humeur pour cela.

C’était un peu inhabituel, mais il y avait une partie de moi qui voulais se déchaîner. C’était la première fois que je ressentais ce genre d’excitation dans un combat.

“Une question venant d’un squelette qui aime les robes. Que c’est déconcertant.” (Makoto)

“Oh~. Alors vous avez deviné que je suis une existence contrefaite ?” (Liche)

“J’ai compris que vous utilisiez la magie noire, vous avez abandonné votre corps et vous avez poursuivi la recherche sur les mystères de la magie noire.” (Makoto)

“Splendide, vous avez majoritairement raison. Je suis une Liche.” (Liche)

Il était censé ne plus avoir de cordes vocales, mais sa bouche, a esquissé un sourire. Avec le son d’un ‘kakakaka’(NTF: il rigole) accompagnant le frottement des os.

“Vous me connaissez, alors je veux aussi vous connaître. Vous soumettrez vous docilement ?” (Liche)

“Moi ? Je suis juste un “être Humain” normal, vous savez ?” (Makoto)

C’est peut-être un peu différent de la vérité. Mais je suis né et j’ai grandi dans ce monde. Je ne vais pas rejeter le mot être Humain aussi facilement.

De la part d’une Liche, je pourrais sentir qu’elle avait dû mal à se maîtriser. Non, il y avait une lumière dangereuse dans ses yeux. C’était un début de folie, mais je pouvais également sentir de la curiosité.

Bien que c’était seulement une lumière vacillante dans ses yeux, je voyais clairement sa volonté.

‘“Être Humain ?’ C’est l’ancienne espèce des Hyumains.” (Liche)

“Il parait.” (Makoto)

“Tu es… non pas un Graunt. Cependant, les êtres Humains sont toujours une chose au-delà de ma compréhension. Si, à titre d’hypothèse, les êtres Humains étaient une existence qui surpasse les Graunts, cela serait une bonne à faire de garder un œil sur toi.” (Liche)

Graunt ? Qu’est-ce que c’est ? Première fois que j’entends ces mots. C’est l’objectif de cette Liche ? Si les êtres Humains surpassaient les Graunts, ça serait l’objectif du squelette de devenir un être Humain ? Un simulacre d’Humain !

Non, non, mon raisonnement est parti trop loin. Alors qu’est-ce qu’un Graunt ?

“Ce corps, cet esprit. j’ai envie de les étudier.” (Liche)

“Je ne comprends pas. De ce que j’ai entendu jusqu’à maintenant, les Graunts sont une sorte d’espèce supérieure basé sur les êtres Humains ? Abandonnant votre humanité et finissant dans ce genre de corps, êtes-vous en train de me dire que votre objectif est de renaître et évolué en une existence supérieure ?” (Makoto)

“Est-ce si bizarre ?” (Liche)

“Avec ce corps, vous devriez être capable de vivre éternellement alors je ne pense pas qu’il y a besoin de le faire. Avec l’objectif de chercher de nouvelles connaissance et d’en apprendre plus sur la magie noire, n’est-ce pas mieux de vivre éternellement ?” (Makoto)

“Quelle perspicacité. Vous êtes dangereux. Dommage, si j’étais toujours dans mon enveloppe en tant qu’Hyumain, j’aurais bien davantage de choses que je voudrais discuter avec vous.” (Liche)

“Après tout, j’ai eu beaucoup d’expériences différentes (comme les jeux, les lights novels et les mangas).” (Makoto)

Il semblerait que la Liche ne veuille pas répondre à ma question. Peut-être parce que j’ai réalisé la moitié de son vrai objectif.

La Liche m’a pointé avec sa canne.

Son incantation était des mots que je n’ai jamais encore entendu. Mais, comme d’habitude, je pouvais dire la signification de ce sort.

C’était encore plus efficace que le langage supérieur des Antiques dans la conversion de mana en magie. En incluant celle-ci et la mienne, ceci serait le quatrième langage utilisant la magie. En mettant la langue des esprits dans une catégorie différente. Je ne pouvais pas l’utiliser de toute façon. Peut-être que c’était parce que vous aurez besoin d’un partenaire pour la magie des esprits, juste la tracer ne fera aucun effet du tout.

Moi, la Liche et les Ogresses Forestières, qui ont été affaiblies par le miasme, étaient maintenant alignés.

“Si vous vous dérobez, elles ne s’en sortiront pas indemnes. Ne vous inquiétez pas, cela ne fera pas mal. Je limiterai seulement votre conscience et la liberté de votre corps, principalement votre nez.” (Liche)

Alors les Ogresses Forestières risquaient de mourir si elles prenaient l’attaque. Même l’exécution de son incantation était courte. La Liche manipulait une sacrée quantité de magie dans une courte période du temps. Comme attendu d’une spécialiste !

Peut-être que c’était à cause de Tomoe et Mio que je ne ressentais aucune peur ou peut-être que c’était parce que c’était un domaine de la magie dans laquelle j’étais spécialisé. J’étais exceptionnellement calme dans cette situation.

“Alors, adieu être Humain. Deviens la nourriture pour mes connaissances.” (Liche)

“Dommage” (Makoto)

Les choses qui ressemblaient à des feux follets se rassemblaient autour du bâton de la Liche. On aurait dit que des gâteaux de riz s’y collaient. En ayant observé cela, ça m’a fait secrètement vouloir manger des gâteaux de riz~.

Après que les gâteaux de riz ont fini de se rassembler, la Liche l’a pointé sur moi et a tiré. Selon le contenu de son sort, je pouvais dire que c’était la haine du miasme qui a été réunie.

C’est un village dans les confins du monde. Cela ne manque pas de rancœur dans cet endroit. Le gros feu follet a augmenté sa vitesse et se dirige dans ma direction, je pouvais voir ce qui ressemblait à des visages de personnes avec des expressions affreuses.

Je l’ai stoppé avec ma jambe gauche. Je ne sais pas si la Liche regarde ceci à cause de la taille du sort, je ne peux plus le voir.

Cependant, ça ne serait pas étrange pour cette chose de vous avaler de la tête aux pieds.

Mais j’ai été capable de le stopper facilement avec ma jambe gauche. La corrosion ne s’était même pas produite.

Bon, je vais affronter la Lice. Il semblerait avoir pas mal de connaissance donc rendons la utile.

#$%&” (Makoto)

Ténèbres, dévore comme je le souhaite.

C’était une aria plutôt courte et directe. J’ai utilisé le langage que les Orques m’ont appris.

“Quoi ! Quel est ce langage ?!” (Liche)

La Liche a dû être surpris par mon incantation, elle a commencé à bouger.

Les ballons de baudruche, non attendez, les gâteaux de riz que j’ai stoppé avec mon pied gauche et plusieurs couches externes de la masse de haine ont été supprimées par les crocs noirs.

Leur nombre augmentait lentement et la masse blanche à reflets bleutés a été dévorée en un clin d’œil.

“Q-Qu’est qui se passe…” (Liche)

Oui… Tu ne comprends pas, n’est-ce pas ? Et pourtant, tu es celle spécialisée dans ce domaine.

Ce que j’ai fait, c’était de la corrosion par la magie des ténèbres. Et ce n’est au niveau des acrobaties que Mio a fait. C’était incroyablement inefficace.

C’est une méthode qui est si futile que personne ne l’utilise.

Les personnes intelligentes ne comprendraient pas pourquoi je l’utilise.

Après tout, la raison est que j’ai beaucoup trop de mana alors l’idée d’en économiser est complètement ridicule ! Ou plutôt, je veux l’utiliser et la faire diminuer autant possible ! Banzai aux méthodes inefficaces !

Ne pense pas que c’est fini.

Je me demande quelle magie sera ensuite mangé. Tu devrais te défendre maintenant.

“Ahh !” (Liche)

Le crane de la Liche s’est incliné sur le côté comme si elle a été frappée par quelque chose. On pouvait voir des crocs noirs à côté d’elle.

“Hein ?!” (Liche)

On dirait que le squelette a remarqué que c’était la chose qui a dispersé la magie. La Liche avait créé une magie défensive en créant une barrière autour de lui. Rapidement, j’ai pensé qu’elle a crié à cause de la panique mais en fait, elle était étonnamment calme.

L’ensemble des crocs commençaient à se rassembler sur cette barrière. Et comme s’ils le convoitaient, ils s’y accrochaient les uns après les autres sur le celui-ci, en le dévorant.

“Qu’est-ce que c’est ?! Je n’ai jamais entendu parler d’un tel sort ! Un sort que je ne connais même pas ? Pour pouvoir vaincre si facilement ma barrière ! Quel genre de langage à haute efficacité est-ce donc ?” (Liche)

“Utiliser un million de yen pour acheter un yen. Dans mes vieux jours, ça serait quelque chose que je ne ferai jamais.” (Makoto)

“Ma magie ne peut pas suivre ! N’envoyiez pas l’essaim sur moi ! Restez loin !” (Liche)

Elle commençait à perdre son calme. Pouvoir tout manger avec les crocs des ténèbres. La magie de la Liche avait l’air beaucoup plus pratique. Au départ je ne savais pas quoi penser de cette magie. Je voulais croire que ma personnalité n’était pas si facilement façonnable. Bien sur, je n’avais pas l’intention de le confirmer.

“Je vais être mangé ! Mon mana disparaît ?! Pas moyen, impossible !” (Liche)

“Te fous pas de moi, comment il pourrait y avoir une… telle magie absurde !” (Liche)

“Arrête, ne me mange pas, un Graunt… Je vais…” (Liche)

“Je vais… Graunt…” (Liche)

“… Je, je disparais. No—on !!!” (Liche)

D’après ce que je vois, la magie, qui imprégnait la Liche, se faisait dévorer et les sinistres lumières dans ses yeux s’effaçaient. Apparemment, la robe a été faite aussi par magie. Il ne reste plus que des fragments qui étaient coincés dans les os.

Il semble qu’il ne puisse même plus se déplacer désormais. Son regard était à présent celui d’un squelette et le bâton, que la Liche détenait toujours, se faisait dévorer aussi. Le miasme a déjà été complètement stoppé. Ah, ses genoux ont flanché.

“Ma technique secrète ‘oan panch’ que j’ai perfectionné est parfaite, cela ne te tuera pas.” (Makoto)

Dévorer tout le mana entraînait normalement l’inconscience d’une personne, mais dans son cas, cela semblait signifier la mort pour la Liche. Sa présence devenait de plus en plus faible.

Je suis heureux de ne pas avoir essayé d’utiliser [Sakai].

Elle avait seulement des convulsions, mais il n’y avait aucun danger. Peut-être que j’en ai fait un peu trop ?

Comme prévu, cela ne me correspond pas.

De regarder de haut un faible adversaire comme lui…

_______________________________

~ Tomoe ~

Quand j’ai essayé d’aller à l’emplacement de Waka, un étrange silence régnait dans cette place.

On dirait que Waka a accompli un spectacle tape à l’œil. Je voulais chercher forgeron compétent à Asora qui pourrait créer une excellente épée, avoir un repas de poisson et une soupe miso. Tout ceci comme preuve qu’on m’a accordé mon plus grand souhait.

‘‘Le pain est meilleur le matin’’, c’est ce que Waka dit chaque jour au petit-déjeuner.

Mais s’il me disait de venir ici, je n’aurai pas d’objection. Ce n’était pas comme si ça serait plus efficace si je restais à observer leur progrès.

Je planifiais de prendre plusieurs Ogres Forestiers avec moi de toute façon alors c’était vraiment pratique pour moi.

Quand j’ai regardé cette scène où tous les regards se réunissaient, j’y ai vu…

Waka et un mort-vivant proche de la mort (c’est bizarre à dire). Il y avait un Ogre Forestier qui était mort.

À l’arrière de Waka, un groupe d’Ogre Forestier était rassemblé et ne montrait aucun signe de vouloir bouger. Peut-être qu’ils étaient obnubilés par la façon d’agir de Waka, leurs crispations étaient palpables.

C’est bien ça ?

Waka a utilisé une manière anormale pour punir ce mort-vivant et les Ogres Forestiers ont reculé devant ça. C’est plus probable que tout se soit passé ainsi-ja na.

Bon, c’était un peu inattendu, non à vrai dire j’avais prévu qu’une partie se déroule ainsi. J’avais plusieurs choses que je voulais demander à Waka, en comptant l’incident de la maison close. Ça serait différent s’il en était conscient, mais on dirait que ça n’était pas le cas-ja.

Parmi les Ogres Forestiers qui affluaient, j’ai vu une personne que je reconnaissais.

Si je me souviens bien, c’était le jeune que j’avais vu quand je faisais la barrière. Son visage lui ressemble. S’il est le descendant je connais toujours le nom de son père ou son grand-père.

“Vous, est-ce que votre nom est Nirgistori ? Je me réjouis de voir que vous alliez bien-ja.” (Tomoe)

“Certainement, mon nom est Nirgistori mais, qui êtes-vous ? Je ne me souviens pas vous avoir rencontré.” (Nirgistori)

Quelle grossièreté. Juste parce que ma forme est différente, vous ne me reconnaissez pas-ja to ? Quelle personne ingrate.

“Bien que vous m’ayez imploré avec des larmes de sang pour faire une barrière en brouillard artificiel, vous m’avez oublié. Voulez-vous mourir ?” (Tomoe)

C’est peut-être parce que j’ai été un peu troublée par cela mais mes yeux étaient devenus des pupilles de Dragon-ja. Pas bon, j’étais complètement devenue une Humaine mais quand mes émotions bouillonnaient, je retrouvais mes précédents vestiges.

Le type a dû se finalement rappelé de moi après avoir vu mes yeux, son corps s’est soudainement raidi comme un piquet. Avec le vieil homme planté comme un arbre, il m’a donné l’impression d’être un arbre desséché.

“S-Seigneur Shen ?!” (Nirgistori)

Comme si c’était un signal, l’entourage commence à s’agiter.

Tout le monde me regardait. Crainte, peur, doute et diverses autres émotions.

“C’est le Dragon supérieur, seigneur Shen! Tout le monde, prosternez-vous ! Baissez vos têtes !” (Nirgistori)

On dirait qu’il a été promu au statut d’aîné, tout le monde a suivi les ordres du vieil homme et ils se sont agenouillés comme s’il faisait un dogeza. Bien, quel sentiment agréable.

En réalité, cette expression de gratitude devrait être tournée vers Waka et je devrais être à côté de lui.

“Je suis venu pour refaire la barrière.” (Tomoe)

“Ooooh !” (Nirgistori)

“En réalité, c’était un mensonge. J’ai été appelée par lui et je suis venue ici-ja.” (Tomoe)

J’ai désigné Waka. On dirait que les Ogres Forestiers n’ont pas compris ce que j’ai dit-ja. Peut-être que je les ai pris au dépourvu ?

Quelle bande d’idiots. Pourquoi viendrais-je ici quand vous ne m’avez même pas appelé et seulement pour vous faire une barrière ?

Pour rompre le silence, ces types ont ouvert leurs bouches et ils revenaient à la raison.

“Avec tout le respect ! Seigneur Shen, cette chose est dangereuse-de gozai masu ! À l’instant, une fumée sombre est sortie de la bouche de notre camarade. C’est devenu la Liche et il nous a attaqué !” (Doyen B)

“Quand nous parlons de la Liche, c’est celle qui a l’insondable pouvoir de la magie des ténèbres et possède la compétence de réveiller les corps des morts, la nécromancie. Un menace terrifiante.” (Doyen C)

“Et cette personne là-bas, il a utilisé une magie encore plus terrifiante et l’a submergé.” (Doyen D)

“S’il vous plaît, oh protégez nous !” (Doyen E)

L’ensemble des doyens s’est exprimé à leurs tours pour m’expliquer la situation. Quelles plaies ils peuvent-être ces types-ja no. Cela serait mieux de choisir un représentant pour tout compiler et me le dire.

En plus, ils pensaient que Waka leur apportera aussi le malheur-ja. Ces poules mouillées, c’est peut-être à cause sa magie effrayante mais… se pourrait t’il…

“Est-ce que l’autre partie vous a fait quelque chose ?” (Tomoe)

“Oui” (Nirgistori)

“Comme vous êtes effrayés. Cela doit vouloir dire que votre camp a reçu beaucoup de dommage, n’est-ce pas?” (Tomoe)

C’est vrai. C’était probablement à cause de leur mauvaise conscience, qu’ils ont pensé qu’il allait bientôt se retourner contre eux. Ou du moins c’est ce que je peux en deviner.

“Eh bien, c’est…” (Doyen B)

“Cette personne est entrée dans la forêt qui était sous notre juridiction, sans permission, en plus, il a découvert l’existence d’une plante importante. Pour nous, ceci devrait mériter la peine capitale. Puisque que nous avons été battus dans une bataille, nous l’avons attiré dans le village pour qu’il baisse sa garde et lui donner le châtiment.” (Nirgistori)

Châtiment. Si nous parlions de la même technique que les précédents Ogres Forestiers, cela signifierait ‘ceci’.

Dans la situation actuelle, c’était proche de la peine de mort.

“Il semble que vous ayez perdu la capacité de percevoir le danger depuis que je ne vous ai pas vu.” (Tomoe)

“Que voulez vous dire par cela ?”(Nirgistori)

“Tout à l’heure, j’ai dit “cette personne”. Vous me dites d’attaquer la personne avec qui j’ai de bonne relation ?” (Tomoe)

“?!”(Nirgistori)

“Je suis venu à la demande de cette personne, de Waka.” (Tomoe)

“Q-Q-Q-Qu’avez vous dit ?!”(Nirgistori)

Pourquoi as-tu des soupçons Nirgistori? Quelle incroyable grossièreté. Ou plutôt, les doyens devraient être capables de le déduire par mon apparence.

“Ah, Tomoe. Tu tombes à pic.” (Makoto)

Oh, il semble que Waka m’a remarqué.

“Eh bien en fait, une bonne relation n’est pas le terme correct. Pour être exact, je suis sa…” (Tomoe)

En faisant un arc pour Waka, j’ai poursuivi ce que je disais aux Ogres Forestiers qui ouvraient et fermaient leurs bouches comme s’ils étaient des poissons rouges.

“L’esclave de Mako-Raidou-sama(NTF: mako désigne un homme qui aime et recherche l’attention féminine. En général, ceux qui sont trop galants sont qualifiés de « mako » par des amis plus machos et fiers de l’être).” (Tomoe)

Nirgistori s’est évanoui. (NTA: C’est super efficace)

_______________________________

Note Traducteur Anglais

Une petite note, il n’y a aucun chapitre de sauter. La plupart des détails sont là-haut, c’est juste un peu dur à saisir.

Peut-être que nous connaîtrons la véritable identité de la Liche dans des futurs chapitres. L’auteur doit avoir voulu prendre un chemin inhabituel et voir comment ça évolue.

<>
Traduit par la team : Nyan-Team