Flux RSS

Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Traduit par la team : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 57 – Discussion avec le mort-vivant ②

Traduit par Quesako


_____________________________

Maintenant, comment Tomoe va-t-elle négocier avec la Liche ?

“Merci. Le squelette, non, peut-être que je devrais t’appeler la Liche. Tu veux en savoir plus sur les Graunts, n’est-ce pas ? En bref… ça ne signifierait pas que tu connaisses l’existence des autres mondes ?” (Tomoe)

?!

Quoi ?

Qu’est-ce que Tomoe vient de dire ?!

“?!!!” (Liche)

La Liche a clairement montré sa surprise par la mention des autres mondes. Mais c’était pareil pour moi.

“Huhuhu~. Dans le mille, hein. Après tout, tu n’es pas vraiment le premier à parler des Graunts. Il y a deux types existences qui peuvent devenir Graunt. Le premier sont les héros qui ont recherché la puissance. Dans leur cas, ils accumulent les réussites et obtiennent la reconnaissance de la Déesse et des esprits et ressuscitent comme leurs tributaires.” (Tomoe)

Alors quand tu deviens dépendant de la Déesse ou d’un grand esprit, tu deviens une espèce nommée Graunt. Je ne connais même pas le langage Graunt donc je ne serais pas capable de lui répondre.

Mais alors, quel rapport avec les autres mondes…

Après, Tomoe fixait le visage troublé de la Liche tout en jubilant, au bout d’un petit moment elle a repris sa déclaration.

“Et l’autre type, ce sont les personnes qui savent que ce monde n’est pas unique. Les questeurs, c’est probablement comme cela que je devrais les appeler. De nombreux visiteurs sont venus par des petites fissures de ce monde dans le passé, des personnes n’étaient pas supposées apprendre l’existence d’autres mondes, certain d’entre eux ont fini par travailler pour eux.” (Tomoe)

“!!!” (Liche)

La Liche regardait fixement Tomoe comme s’il souhaitait la dévorer. Au point que cela te ferait te demander s’il pouvait tuer les gens avec son regard. Un regard incroyablement intense qui ne pouvait juste pas être comparé à celui qu’il avait pendant notre discussion.

“Tu as probablement pensé comme ceci. Graunt, une race supérieure de Hyumains, était en fait les détenteurs du pouvoir qui pouvaient voyager à travers les mondes.” (Tomoe)

“B-Bien sur ! Si je suis un Graunt, je peux sans doute voyager entre les mondes. Je peux assurément me déplacer entre les mondes quand je le ‘désire’ ! Ai-je raison ?!” (Liche)

Le flot des paroles de la Liche étaient comme une digue qui se brisait, en un souffle, il a tout dit ce qu’il avait sur le cœur. Malgré tout, le regard profond de Tomoe n’en était en rien affecté.

J’ai compris qu’il y n’avait pas d’ouverture pour moi pour entrer dans la discussion de ces deux-là.

Cependant, cela me trottait dans la tête.

Voyager à travers les mondes. Se déplacer dans les mondes quand vous vouliez.

Cela… pourrait-il signifier que je pourrais retourner dans le monde que j’avais renoncé, le monde où ma famille et mes amis se trouvaient ?

“Faux” (Tomoe)

Tomoe, comment le sais-tu ? J’ai le même sentiment que lui, je veux savoir.

“Q-Qu’as-tu dit ?” (Liche)

“Tu dois avoir recherché dans de nombreux livres, légendes et documents. Je ne sais pas combien de temps tu as vécu et à quel sacrifice tu as dû faire pour y parvenir, c’est difficile pour moi de l’imaginer. Mais tu as décidé de suivre ton idéal du Graunt.” (Tomoe)

“???” (Liche)

“Comme je l’ai dit il y a peu de temps. Les Graunts sont les tributaires de la Déesse et ceux qui les suivent, se réincarnent et aussi ceux qui ont voyagé à travers les mondes… non, les personnes qui ont voyagé par les fissures entre les mondes.” (Tomoe)

“???” (Liche)

“Ne comprends-tu pas ? En définitive, les Graunts sont des existences qui ont été refaites à neuf, un mot qui souligne “quelqu’un” de supérieur. Ce n’est pas une espèce, ils n’ont pas plus le pouvoir de voyager entre les mondes-ja yo.” (Tomoe)

“Aaah ?!” (Liche)

“Tandis que les Hyumains, ils ont trouvé des fissures dans le monde par le passé, ils ont fait des recherches par leurs propres moyens et certain d’entre eux ont plongé dedans. Dans ceux qui ont sauté à moitié confiant dans les fissures du monde, certains d’entre eux ont vu les fissures d’autres mondes comme s’ils regardaient dans un kaléidoscope et ils sont retournés dans ce monde. Quand ils l’ont fait, leurs existences ont changé en ce qui est appelé Graunt. Je ne sais pas ce qu’ils ont vu, mais ils ont juste laissé de nombreux livres sans aucune description exacte et ils sont morts prématurément.” (Tomoe)

“Alors, qu’en est-il de ceux qui ne sont pas revenus ?” (Liche)

Les mots de la Liche trahissent ses inquiétudes. Je ne sais pas s’il veut en réalité le savoir ou non.

“S’ils ont pu aller dans un autre monde alors ils vivent comme Graunts. Dans le cas où cette personne est morte avant que ça n’arrive, sa chair de Hyumain serait séparée et se disperserait au loin. S’ils ont pu changer dans l’autre monde, il est peut-être possible que la Déesse le sache par le Dieu de l’autre monde mais les choses qui arrivent après que la personne s’est lancée dans la fissure, hormis les Dieux, il n’y a personne qui le saurait. Il y a des exceptions mais c’est probablement quelque chose qui n’a aucun lien avec toi.” (Tomoe)

“Impossible…” (Liche)

“Les personnes sont des êtres vivants qui cherchent ce qu’ils ont envie de voir-ja. Ils récupèrent des informations fragmentaires et les connectent d’une manière qui les satisfassent. C’est quelque chose que personne ne pourrait blâmer. Notamment ta spéculation à propos des Graunts.” (Tomoe)

“Ex… ceptions. c’est vrai, qu’en est-il des exceptions ?! Quel genre de situation exceptionnel faut-il pour créer une fissure ?” (Liche)

“……” (Tomoe)

Bien que les paroles de Tomoe ont été arrêtées au milieu, elle ne s’est pas mise en colère. Elle doit avoir ressenti de la sympathie comme si c’était ce qu’elle avait prédit son comportement.

“Je vous le demande, je vous en prie dites-le moi.” (Liche)

“Il y a seulement une seule exception que je connaisse, la permission de la Déesse-ja. Si par exemple, la Déesse ouvre cette porte, au lieu de devenir un Graunt, il y a une plus grande chance pour les Hyumains d’être transférés comme un Hyumain. Bien sur, même si je dis qu’il y a une plus grande chance, le taux de réussite est de 1%-ja na.” (Tomoe)

En disant qu’il y a une plus grande chance et c’est moins que 1%? n’est-ce pas pratiquement suicidaire ?

Jusqu’à un certain point, j’ai compris que même si la Liche a éternellement voulu devenir un Graunt, cela ne signifierait pas qu’il a abandonné d’être un Hyumain.

“Alors, cela signifie que… qu’est-ce que j’essayais de…” (Liche)

Ses yeux ont regardé la table comme si elle n’était pas là. Je pouvais sentir la stupéfaction dans ses yeux qui manquaient déjà de volonté.

“Je ne sais pas ce que tu essayais de viser. Si tu ne veux pas me le dire, je ne te le demanderais pas.” (Tomoe)

“…”

“Mais tu sais, tu es juste chanceux que Mio soit là-ja.” (Tomoe)

Mio, sans connaître la raison pour laquelle son nom a été nommé si soudainement, a fixé avec surprise Tomoe.

Tomoe, qu’as-tu dit ? Alors même que tu es celle qui a fini sa quête d’une manière tellement désespérante.

“Mio aussi, n’est pas si différent de toi. Une existence qui devait originalement demeurée perdue. Mais en face de toi, qui a-t-il ?” (Tomoe)

“… Makoto-dono, n’est-ce pas ?” (Liche)

“C’est ça-ja, mon maître Makoto-sama-ja. Que penses-tu que je suis ? Une Hyumaine ?” (Tomoe)

“…Comment diable cela serait-il possible. Il est impossible qu’une Hyumaine avec tant de connaissance puisse exister.” (Liche)

Indifférent. La voix de la Liche était telle un murmure.

“Alors, que penses-tu que je sois ?” (Tomoe)

“Par processus d’élimination, vous devriez être… une Déesse ? Peut-être un grand Esprit ? Ou peut-être un Dragon supérieur ? Hahaha, par quel miracle auriez-vous pu être transformé en Hyumaine et finir dans ce genre d’endroit ?” (Liche)

Ce type était impressionnant. En regardant Tomoe et en réfléchissant au contenu de ses paroles, une de ses hypothèses était en fait correcte.

En tant que ex-étudiant, je respectais cette sorte de logique.

“Si tu es une Liche tu devrais être capable de le faire dans cet endroit, essaye de le deviner par mon mana. Ce genre d’analyse est ton terrain de prédilection, n’est-ce pas ?” (Tomoe)

Je pouvais ressentir la pression de son mana, comme si Tomoe se préparait à un combat.

La Liche la regardait d’un air narquois mais au milieu de cela, ses yeux se sont soudainement ouverts en grand. Est-ce que c’est vraiment possible de différencier l’espèce en observant leur mana ?

“Dragon. Et c’est l’une des plus puissantes. Ne me dis pas…” (Liche)

“Quel type impressionnant. Je suis Shen, actuellement je suis nommé Tomoe.” (Tomoe)

“S-Shen ? Le Dragon de la brume, cet “invincible” Dragon ?!” (Liche)

Hé hé. Il a vraiment bien fait les choses et il connaît même le nom de Shen.

Est-ce que les connaissances de la Liche sont impressionnantes ou cela pourrait être la réputation du nom de Shen qui est impressionnante ?

Tomoe avait trouvé domicile dans un endroit tellement reculé donc je pensais qu’elle n’était pas si connue. La Liche était un Hyumain donc raison de plus.

“Alors tu le savais. C’est ça, Shen-ja.” (Tomoe)

“Impossible. Comme se fait il qu’un Dragon supérieur soit dans un tel endroit surpeuplé et camouflé.” (Liche)

“J’ai juste changé mes convictions-ja yo. J’ai trouvé une personne qui valait bien plus la peine de travailler pour lui que pour la Déesse. Les choses dont je vous ai parlé, je crois que n’importe quel livre devrait l’avoir… Mais il est impossible qu’ils aient ce genre d’informations. Si on savait qu’on pouvait sortir de ce monde, cela mettrait une belle pagaille. Les seules personnes, qui savent à propos de cela, sont ceux dont j’ai parlé il y a quelques instants et d’ailleurs, divulguer ça est interdit, ok ? Après tout, tu deviendrais une cible à éliminer au plus vite.” (Tomoe)

“Alors, pourquoi me l’avez vous dit ?” (Liche)

“C’est simple. J’ai été charmée par toi-ja.” (Tomoe)

Charmer, comme tomber amoureuse ? Non, il n’y avait pas moyen. Ce n’est certainement pas ce qu’elle a voulu dire. C’est cela, hein. Parce qu’il a été capable de réveiller le pouvoir des Ogres Forestiers ou quelque chose comme ça.

Elle avait assurément un regard plein d’admiration. Se pourrait-il que ce soit un plan pour réveiller le pouvoir caché des Orques et des Lézards ?

“Charmer ?” (Liche)

“C’est ça-ja. Hé, toi la pitoyable Liche qui a oublié son nom…” (Tomoe)

Avec un air suffisant sur son visage, Tomoe a lentement dit chaque mot comme si elle en détaillait chacun.

“Devient le serviteur de Waka.” (Tomoe)

<>
Traduit par la team : Nyan-Team