Flux RSS

Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Traduit par la team : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 58 – Le troisième pacte

Traduit par Quesako


La Liche.

En tant que mort vivant, c’était une existence de haut rang. Sa puissance dépendait complètement de l’individu. Mais même leur plus haut rang était loin d’atteindre le niveau d’un Dragon supérieur.

Ce que j’essaie de dire, c’est…

S’il faisait un pacte avec moi, ça serait un pacte qui est 10 fois inférieur que ces derniers, le “pacte d’offrande” qui nous liera ensemble à jamais.

En le disant franchement, il serait absorbé sans que rien ne reste de lui. J’étais réticent à cette idée, la Liche n’en menait pas large, il se fait engueuler par Tomoe et Mio à cause de sa ‘‘faiblesse’’.

Ces filles discutaient ensembles, car elles avaient dit qu’elles ne voulaient pas de “moi” pour éviter une impureté mélangée dans le sceau du pacte et donc je ne pouvais pas bouger. Si moi je me faisais appeler ‘‘impureté’’, je ne pouvais même pas imaginer à quel point la Liche devait se sentir mal.

Je commence à penser qu’il serait impossible qu’il devienne mon serviteur, car on dirait qu’il ne pouvait pas atteindre le niveau demandé pour le pacte maître/serviteur.

Je ne savais pas ce que Tomoe a voulu dire par une batterie de tests mais peut-être qu’elle a élaboré un bon plan pour sortir de cette impasse.
“Hmm, comme prévu, cela sera difficile…” (Tomoe)

“Même s’il est une existence de haut rang parmi les siens, ça ne changera pas le fait qu’il est un mort-vivant. Après tout le mana, qui s’avère être sa source de vie, est trop faible.” (Mio)

Pour que même Mio le méprisait, la Liche devait vraiment se sentir mal. Il a quitté son siège et s’est mis à genoux. Son plus grand point fort a été classé comme standard. Aucune surprise. La liche devait sentir en colère et impuissant.

Comment le dire, j’ai l’impression que je regardais le moi du passé. À l’époque de l’école primaire, je ne pourrai jamais l’oublier, la fois où je courus une compétition de marathon, à quel point je me sentis mal et les réactions ou remarques des gens autour de moi. Oui, ça m’a vraiment blessé.

Après que Tomoe a persuadé la Liche (peut-être par lavage de cerveau ?).
Nous avions commencé à faire des essais pour le pacte et nous étions actuellement en plein dedans.

Même si la personne elle-même était prête, cela ne signifiait pas qu’il n’y aurait pas de problème.

Nous étions toujours ma chambre. Ceci faisait déjà un bon moment que nous y étions et il était déjà tard dans la nuit. Il était probable que les habitants étaient déjà en train de dormir. J’étais né dans ère de divertissement donc je n’étais pas sensible à la somnolence mais dans ce monde, spécialement les espèces du désert, toutes les espèces avaient tendance à suivre la course du soleil.

À l’intérieur du sceau pour le pacte, il y avait la Liche et moi.

Au début de nos essais, la Liche jubilait mais… à force d’être méprisée, il paraissait être tellement abattu qu’il se faisait le plus petit possible. Cela me faisait demander si Tomoe et Mio essayaient d’établir clairement la hiérarchie par l’intimidation.

À l’extérieur de la formation, Tomoe et Mio parlaient sans retenue.

“Waka, est-ce que c’est possible pour Waka d’affaiblir sa force ?” (Tomoe)

Hmm. Se réfère-t-elle au [Sakai] ?

Affaiblir, hein. Il n’y a aucune intérêt, mais je peux le faire.

La fois où je l’ai utilisé, c’était proche d’un débuff.

Les effets, que je plaçais toujours sur [Sakai], m’affectait également. D’ailleurs, il s’activait toujours avec moi comme point central. Il était en forme de dôme en temps normal mais si je le voulais, il pouvait-être sous une forme sphérique. Si j’essayais de le faire plus petit, c’était seulement mon corps qui est entouré.

Je pensais que je finirai par me tuer si j’utilisais quelque chose comme le feu ou le blizzard. Du coup, je ne l’ai pas voulu essayer. C’est pourquoi, je ne suis pas sûr de moi.

À l’époque où j’ai fait mes essais avec les Orques, je n’avais pas réussi mais maintenant, j’étais capable d’avoir des effets de renforcement et de soin. Bien que, ils ont été découverts par chance.

Si je n’essaie pas plusieurs choses dans un futur proche pour mieux comprendre mon pouvoir, je pourrais finir par creuser ma propre tombe. C’est préférable d’élargir le nombre de chose que je sache faire. Mais j’ai l’impression que si je réfléchis aux effets à long terme, mon éventail de possibilités se restreindrait.

“Oui, je peux le faire. Ceci n’avait démontré que peu intérêt donc je n’ai pas vraiment essayé de le refaire.” (Makoto)

“Alors, merci de le faire. Je ferai le lien pour le pacte encore une fois.” (Tomoe)

Tomoe, avec l’assistance de Mio, a injecté à nouveau du mana dans la formation magique.

Dans l’espace entre la Liche et moi, un pilier de lumière s’est élevé et il a changé de couleur. Cette fois encore, la lumière changeante était colorée, une fois encore.

Marron clair. Une couleur que je n’ai pas vu auparavant. La couleur de Tomoe et Mio a été rouge.

Tomoe a dit que c’était juste à peine sur la ligne. Alors cela signifie-t-il que marron clair ne soit pas bon ?

“La couleur de la terre, hein. Cela l’abaisse en tant que esclave. S’il devient une marionnette avec aucune conscience, cela serait inutile d’avoir ce squelette.” (Tomoe)

Esclavage. Si je me souviens bien, ça détruirait sa personnalité et le transformerait en une marionnette qui suivat les ordres. Évidemment, nous n’avions pas besoin de quelque chose comme cela.

“Tomoe-san, n’est-ce pas impossible ? Si tu veux faire de cette chose un serviteur, ça ne serait pas plus simple de juste le mettre à l’épreuve et de le former ?” (Mio)

Qu’entendez-vous par mettre à l’épreuve ? Quel genre de formation prévois-tu de lui faire ? D’ailleurs, Mio ne dit pas “cette chose”.

“Bon Mio, ne sois pas pessimiste. J’ai une sorte de plan.” (Tomoe)

En ayant dit ceci, elle a sorti de la poche de son kimono… Il s’agit de ?!

“N’est-ce pas l’anneau de Waka ?!” (Mio)

“Oui ! En plus, c’est un produit qui a été correctement testé. Ok, Mio…” (Tomoe)

En plein dans le mille ! C’était l’anneau qui absorbait une partie de mon mana jusqu’à sa saturation. Combien en avait-elle ?

Je ne savais pas ce qu’elle voulait dire avec le “en plus”.

On dirait que ces deux-là avaient une conversation secrète vu que Tomoe chuchotait dans l’oreille de Mio.

Les paroles de Tomoe semblaient avoir surprit Mio. Elle a hoché de la tête, soit parce qu’elle a consenti, soit parce qu’elle a compris.

Mio avait aussi beaucoup de compétences dans son répertoire. Être capable de comprendre par instinct, à quel point est-elle un génie ?

Tomoe nous a rejoint après la disparition du pilier de lumière.

Et ensuite, elle a lentement donné des anneaux à la Liche.

“Les recherches de ceci devra être fait plus tard-ja. Ok, mets-les 13 que je viens de te donner.” (Tomoe)

Elle a dit 13. Quel nombre sinistre cela est…

“Mettre, ceci ? Je n’ai que 10 doigts ?” (Liche)

“Je ne me soucie pas où vous les mettez, tant que vous mettez ces 3 trois-là quelque part, il n’y aura aucun problème. Maintenant, dépêches toi et fais-le. C’est plus facile que de sauter dans une fissure du monde, tu sais ?” (Tomoe)

“… Je comprends.” (Liche)

La Liche a fait ce qu’on lui a dit de faire et il a commencé à les mettre. Il ne semblait pas y avoir de différence. Il n’avait même pas l’air de souffrir lorsqu’il en mettait un.

Eh bien, c’était des anneaux qui étaient déjà arrivés à leurs limites de toute façon. Ils étaient dans un telle état de saturation qu’ils m’ont dit de ne plus les utiliser désormais et de les changer mais qu’est-ce qui arriverait si le mana surpassait ce qu’il pouvait absorber ?

Au moins la Liche ne s’est pas asséchée en un instant quand il a enfilé les anneaux donc pour l’instant, je suis soulagé.

Quand nous avons confirmé que la Liche les a tous mit, Tomoe à encore une fois marché à l’extérieur.

Encore une fois, c’est deux-là ont continué leurs incantations comme elles faisaient il y avait quelque instant et le pacte a recommencé.

Non, ce n’est pas ça. Tomoe était celle en charge du sort de pacte et j’ai l’impression que Mio a fait quelque chose à la Liche.

Le pilier de lumière est apparu à nouveau.

Mais cette couleur était… rouge. Pas moyen !

“Succès-ja ! C’est rouge-ja zo !” (Tomoe)

“… Tomoe-san ? Simuler du mana est quelque chose que nous ne comprenons pas et c’est également difficile-desu, alors veuille à rester concentré sur l’achèvement avant de le célébrer.” (Mio)

Si c’est quelque chose que vous comprenez pas, comment êtes-vous capable de le faire pour de vrai ?! C’est quelque chose que je serais définitivement incapable de faire !

“Je sais. Waka, nous commencerons le pacte. C’est bon, n’est-ce pas, la Liche ?” (Tomoe)

Simuler qu’ils disent, ce qui signifie que c’est un camouflage ? Je ne sais pas comment elles ont fait pour tromper le pacte mais… ce n’est pas quelque chose à faire si négligemment !

Les spécifications de Tomoe et Mio sont effrayantes. Est-ce que ces deux-là sont aussi folles que ça ?

On dirait qu’elles ont fait un dopage plutôt excessif à la Liche et elles ont été en mesure de réussir ?!

Une intuition ou une illumination. Je crois que le temps où je pouvais les surprendre avec mes connaissances de mon monde moderne n’était pas quelque chose qui durera longtemps.

“… Est-ce bon pour moi d’être accepté comme serviteur, Makoto-dono ?” (Liche)

Apparemment, le squelette n’avait aucune objection pour être mon serviteur.

Peut-être que c’était les effets du désespoir après que Tomoe l’ait précipité dedans. Après cela, elle a expliqué une partie de mon histoire et il était clair qu’elle n’avait aucune intention de le laisser s’enfuir.

Son stress semblait avoir en partie disparu. Je comprends un peu ses sentiments.

“Ne t’inquiète pas, je souhaitais en réalité un homme depuis quelque temps déjà. N’es-tu pas un vigoureux squelette ? J’attends beaucoup de toi. Hahaha.” (Makoto)

Je me laissais mener par le flot des événements.

La lumière rouge a commencé à envelopper tout l’intérieur du sceau.

Après ce court échange entre la Liche et moi, nous restions silencieux et nous nous tenions droit.

Bientôt, je pourrais dire qu’il y avait un rapport étroit entre nous. Le pacte a été complété, hein.

Étant le troisième, j’avais déjà l’habitude ou plutôt que j’étais calme.

La lumière aveuglante disparaît doucement.

Ceux qui restaient, c’étaient bien sur, moi et la Li… che?

C’était la même chose qu’avec Tomoe et Mio donc je m’y attendais mais…

Celui en face de moi, il était…

Des cheveux d’un rouge sombre et profond qui sont étendus jusqu’à son dos et avec des yeux de couleur noires qui était les mêmes que les miens, il me regardait.

Il y avait un Hyumain d’une vingtaine d’années environ.

“Ohoh~ Je me demandais quelle forme tu prendrais donc c’est ainsi que ça se présente, hein !” (Tomoe)

“Hmm~. Après tout, ces origines étaient certainement celle d’un Hyumain. Cela pourrait-il être son apparence dans sa précédente vie ?” (Mio)

Je comprends que vous soyez intéressées par l’apparence qu’il aurait, mais vous êtes des filles, vous savez ?! Vos apparences sont celle de jeunes filles en fleur, vous savez ?!

Il a seulement une robe sur ses épaules, sérieusement, n’allez pas regarder pas un homme à demi-nu !

Il ne porte pas de vêtements appropriés, tu sais ?! Seulement une robe sur ses épaules. Même son torse était pratiquement à moitié visible. Quant à sa moitié inférieure…

Tomoe semblait être un peu perturbée. Je ne savais pas à propos de Mio.

Après avoir entendu ces deux-là discuter, il a levé ses bras et il avait les yeux écarquillés de surprise par ses propres bras.

Il a touché ses joues avec ses mains et il a étreint ses épaules. On dirait qu’il touchait son propre corps pour le confirmer.

“Chaud. Je peux sentir les battements de mon cœur ?!” (Liche)

Je ne connais pas du tout la délimitation d’un mort-vivant, mais on dirait qu’il a obtenu un corps qui lui est propre.

“Euh ? Qu’est-ce qui est arrivé aux anneaux ?” (Makoto)

“Maintenant que tu le mentionnes, il semble ne plus les avoir. Ont-ils fusionné avec lui quand son corps a été refait ?” (Tomoe)

“Ces anneaux étaient saturés du mana de Waka-sama. Aussi longtemps qu’il est sous le contrôle de Waka, il ne devrait pas y avoir d’effets négatifs sur lui.” (Mio)

Vous… est-ce bon avec juste ça ?

Après qu’il eut fini d’être émue, il a eu un regard incroyablement sérieux et avec une gestuelle qui pourrait être considérée comme exagérée, il s’est agenouillé devant moi. Sa robe était déjà usée.

Cela donnait un effet solennel.

“Makoto-sama. Pour que vous que m’acceptiez comme votre serviteur le plus faible, celui-ci, non, je vous suis vraiment reconnaissant. En outre, la puissance du maître que je ressens dans mon corps me fait trembler de joie, et pour le fait d’être en retard pour mes vœux, je m’excuserai en travaillant du mieux que je peux, à partir de maintenant. J’attends avec impatience le moment où je pourrais vous être utile.” (Liche)

“Ah, oui. C’est bon de ne pas être si nerveux. Pas besoin d’être aussi formel. Je l’attends aussi avec impatience.” (Makoto)

“Oui !!!” (Liche)

Il a vivement incliné sa tête. Le pacte n’a pas changé sa personnalité, pas vrai ? Pas vrai ?

“Comment ça va la Liche ? Tu n’as pas de regret, pas vrai ? Ce n’est pas uniquement que lorsque tu comprendras ton avenir avec Waka que tu trembleras vraiment de joie-ja.” (Tomoe)

Après ses paroles, Tomoe semblait être heureuse de la naissance d’un nouveau serviteur. C’est un amoureux de la recherche, donc je pense qu’ils s’entendront bien.

“Oui, il y a beaucoup de choses que nous avons à t’appendre. Spécialement à propos des règles concernant Waka-sama.” (Mio)

Il n’avait pas l’air d’être détesté par Mio, car il est un serviteur et non une servante. Eh bien, même s’il était une femme ou homme, je suis sûr qu’elles auront encore beaucoup d’histoire à propos des règles. Même pour les choses inutiles.

Mon troisième serviteur était une Liche. Depuis qu’il est devenu le porteur de 13 anneaux, je pense que je serai capable de me reposer sur lui en tant que puissant compagnon qui pourrait combattre.

Je cacherai son existence à Tsige et il nous accompagnera quand nous irons à la ville Académique.

Ou il y a le choix de le laisser dans Asora. Après tout, ce n’est pas encore arrivé, mais il y a une chance que les aventuriers deviennent violent. Ça serait rassurant s’il y a quelqu’un qui peut les gérer au cas où cela arrive.

“Waka ! Est-ce bon pour moi de parler de ce que je connais à cette bête de Mio et je le répéterai au squelette ?” (Tomoe)

À propos de moi venant d’un autre monde, hein. Oui, en tant que suivants, ils sont camarades après tout, donc on va leur dire. Dans un sens j’ai reçu la permission de la Déesse de rester dans ce monde, bien que ce soit honteux que je ne sois pas un Graunt.

… C’est bon, n’est-ce pas ? Ce ne sera pas comme “Asora est un monde différent donc tu es actuellement un Graunt !”, pas vrai ? Parce que je peux y aller et venir sans aucune absence de contrainte.

Tomoe était initialement capable de contrôler l’espace. Elle devait pouvoir faire des déductions encore plus importantes et pendant qu’elle vérifiait ses hypothèses, elle en profiterait pour les mettre en ordre pour que je les comprenne mieux. La création de monde devait être l’une des nombreuses déductions.

Possibilités, c’est ça, possibilités… Pour l’instant, laissez-moi préparer mon cœur pour le moment où la vérité sortira.

Si cela concerne Asora et cette ville, c’est bon. Pour l’instant, la discussion devrait être un récit pour Mio et la Liche à propos de moi.

Ce n’est pas quelque chose que Tomoe devrait leurs dires. C’est quelque chose que je leur dirai moi-même. Si je pense à eux comme une famille et que je prévois de les traiter ainsi.

“Non, je leur dirai moi-même. Allons à l’entrepôt de données.” (Makoto)

Oui, c’est vrai.

Que devrais-je faire pour le nom de la Liche ? Je devrais y réfléchir. Je devrais au moins lui donner rapidement son nom. J’avais quelque choix donc ça devrait être bon pour lui d’en choisir un parmi ceux-là.

“!! Waka !” (Tomoe)

“Hmm, quel est le problème Tomoe ?” (Makoto)

“C’est devenu un peu problématique, c’… !” (Tomoe)

Quoi ? Au moment où Tomoe a fait une expression impatiente et elle a essayé de me parler du problème…

“!!!”

Une forte lumière brillait d’une fenêtre de la chambre.

<>
Traduit par la team : Nyan-Team