Flux RSS

Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Traduit par la team : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 64 – Rumeur 2 – Héroïne de Limia

Traduit par Quesako


Niveau 188. Héroïne

C’était le niveau actuel d’Otonashi Hibiki. Le monde devait apprendre son existence, ‘L’héroïne est descendue sur Limia pour participer à la guerre contre les Démons.’, c’était que le roi pensait.

En réalité, passer d’un pays à un autre prend beaucoup de temps.

En ayant un outil magique pour la téléportation, qui a été fourni par le royaume, ayant aussi une permission à vie de la guilde des aventuriers et de la guilde marchande pour utiliser leur cercle de téléportation. Ils ont pu fournir une méthode de transport de classe VIP pour créer un calendrier impossible en temps normal.

La fille pensait que la race des Démons aurait des apparences monstrueuses, elle a été surprise la première fois quand elle a vu qu’ils avaient la peau bleue et une apparence physique extrêmement proche de celle d’un Hyumain. D’abord elle a hésité à les combattre mais après un certain nombre de combats et après avoir vu la mort de nombreux camarades soldats ainsi que des soldats ennemis, elle a commencé à accepter la lutte constante pour prendre la vie d’autrui.

La vie des bêtes Démoniaques, qui pouvaient comprendre les paroles des Hyumains, la race des Démons et également des Hyumains.

Pour elle, chacune de leurs vies avait la même valeur et ce principe n’a toujours pas changé. Qu’elle a été capable de supporter cette brutalité qui s’opposait à son idéologie et sa foi, c’est parce qu’elle en est venu à sa propre conclusion.

C’était aussi l’objectif du royaume en l’ayant fait parcourir plusieurs pays pour l’aider à avoir ce genre de conclusion. Parce qu’il n’y avait pas le temps de faire du tourisme dans un pays qui était en première ligne.

Par-dessous tout, les compagnons, qui se battaient à ses côtés, étaient importants. Leurs vies étaient clairement plus importantes que celle d’un étranger. Encore plus ceux-ci étaient des compagnons qui vivaient, s’amusaient et combattaient avec elle.

N’importe qui développera ce genre de sentiment en participant à une guerre et répétant inlassablement des combats.

La chose qui se gravait le plus dans un soldat quand ils participaient à une guerre, ce n’était pas la détermination mais le désir de survivre à la bataille avec tes compagnons avec qui tu combattais dos à dos.

Et nous en arrivons à la situation actuelle.

Hibiki était dans le château royal. Elle venait juste de se battre dans une rude bataille.

Ce n’était pas contre la race des Démons, mais elle a été blessée de manière inattendue. Elle est retournée au château pour traiter sa blessure et elle était en train de se remettre.

Ses compagnons ont été également blessés et ils ont reçu un traitement dans une pièce séparée.

Avec beaucoup de mal, ils sont parvenus à se téléporter mais cela a provoqué un mouvement de panique dans le château. L’héroïne et son groupe sont revenus dans un état proche de l’effondrement donc il n’y avait aucune surprise.

“Kyun~”

Une voix inquiète est sortie du trésor sacré qui était la ceinture en argent entourant sa taille.

C’était la voix de la bête gardienne qui résidait dans la ceinture en argent, le Loup d’Argent. De même que la fille, il a été blessé au combat et il est revenu à l’intérieur de la ceinture pour récupérer.

“Je vais bien. Tu devrais aussi te reposer et soigner ton corps. Même si tu peux soigner tes blessures avec la magie, cela ne signifie pas que ta fatigue s’envolera.” (Hibiki)

C’était un répit pour récupérer des forces, du mana et faire partir la fatigue. Heureusement, à ce moment-là, il n’y avait aucun membre qui a subi une blessure mortelle.

En comptant son compagnon loup.

Cependant, la fille était plongée dans ses réflexions.

(Dans nos plans, je serais capable de combattre un shogun de la race des Démons dans trois mois. Je croyais que ça serait ma première…) (Hibiki)

Sa première se referait à une défaite ou une victoire remportée de justesse qui était proche d’une défaite. Hibiki est respectée comme une héroïne et en avait les facultés pour l’attester, mais plus rapidement que prévu, elle a connu un combat où sa survie n’a tenu qu’à un fil.

Plus concrètement, elle était frustrée. Ce genre de sentiment, elle ne l’avait dit à personne… même pas aux membres de son groupe.

(Même la vitesse de Naval n’a pas pu s’y opposer.) (Hibiki)

En termes de combats, Naval était similaire à Hibiki. Elle était une épéiste qui utilisait sa vitesse comme arme principale. Poussée par sa haine de la race des Démons, elle ne se tenait sur le champ de bataille que pour se venger. Mais après être entrée en conflit avec Hibiki, elle est maintenant devenue une membre de ce groupe, Naval se tenait en première ligne avec elle.

En termes de vitesse, elle surpassait Hibiki. Elle utilisait l’attaque et la fuite aussi bien que des attaques combos pour accabler son opposant, une personne débordante de sagesse. Son age et sa taille étaient proches de Hibiki. Ayant des cheveux blonds cendrés, proche du blanc, associés avec les cheveux de Hibiki, ces deux-là se démarquaient beaucoup sur le champ de bataille.

(La protection de Bredda-kun a été aussi détruite.) (Hibiki)

Bredda était un chevalier. Originalement, ses capacités n’auraient pas pu lui permettre de rejoindre le groupe de l’héroïne.

Le royaume l’a accordé en raison d’un privilège secret, il était déterminé à les rejoindre. Le groupe ne savait pas qu’il était de la royauté et qu’il était le successeur légitime du trône.

Mais il n’était pas incompétent. Après avoir rejoint le groupe, il a décidé de sa position et s’est engagé à s’améliorer. En conséquence, il a désormais endossé un rôle important dans le groupe.

Sa spécialité était la défense. Parfois, il éliminait les attaques visant l’arrière-garde et se dirigeait aussi vers l’avant contre les attaques basées sur la vitesse que l’avant-garde ne pouvait pas gérer en les évitant. On pourrait le voir comme un mur qui protégeait l’intérieur tout en s’occupant de l’extérieur. Il était meilleur que Hibiki pour défendre le groupe contre un seul ennemi, ainsi que dans l’utilisation d’arme de jet et la magie instantanée.

(La magie de Wudi n’a pas du tout fonctionné.) (Hibiki)

Wudi était un magicien qui est considéré comme un génie, surnommé le magicien à la batterie mobile. Il est spécialisé dans la magie de grande puissance et bien qu’il était le genre à avoir une mobilité restreinte, il a fait un pacte avec un esprit du vent et il l’utilisait à son avantage. Ainsi, il a obtenu le surnom de “Batterie Mobile de Limia” par le royaume. Un surnom où on pouvait se demander s’ils le louaient ou s’ils le craignaient. En fait, la personne lui-même n’était pas heureuse à propos de cela.

Pour Hibiki qui n’a pas apprise des sorts d’attaques et le groupe qui avait principalement des combattants au corps à corps c’était une existence importante dans le groupe de l’héroïne. Mais dans ce cas, cela a été pratiquement inefficace. À l’origine, il devait être un magicien impérial mais à cause de la proposition du Roi, il a accompagné Hibiki. Il avait une faible constitution et un visage d’enfant, mais il avait 25 ans. Ce qui faisait de lui, le plus âgé du groupe.

(Nous avons placé un incroyable fardeau sur Chiya-chan.) (Hibiki)

Chiya était la guérisseuse. En ayant une grande quantité de mana, elle était une magicienne spécialisée en magie de soin et de soutien. Pareillement que Wudi, elle avait une amitié avec les esprits. Normalement, les esprits détestaient les magiciens qui ne prenaient pas la magie spirituelle comme spécialité donc c’était un cas assez rare. Elle était amie, non pas avec un de vent mais avec un d’eau. D’une façon inattendue, la quantité de son mana était identique à celui de Hibiki. Avant de rejoindre le groupe, elle s’est presque sacrifiée, mais elle a été sauvée par Hibiki et les autres, après cela, elle les a accompagnés et plus tard, elle est devenue une membre de leur groupe. En termes de magie de soin, elle était la sensei de Hibiki. Bien sur, elle était celle qui a utilisé le plus de magie pour soigner dans ce combat et elle dormait profondément pour le moment.

Hibiki, Naval, Bredda, Wudi et Chiya.

C’était le groupe de l’héroïne de Limia. Il est composé entièrement d’Hyumains. Il n’y avait qu’un mois qui s’est passé depuis que Hibiki est arrivée dans ce monde. À combien d’événement au juste elle a été confrontée ? C’était à un point que l’on pourrait la surnommer ‘La tempête qui chamboule tout.’.

Au moment où elle s’est enregistrée dans la guilde des aventuriers, elle était au niveau 120. C’était le troisième jour de son arrivée dans ce monde.

Elle a augmenté son niveau en se battant sans arrêt.

Et pourtant, elle a perdu cette fois.

Elle s’est mordue les lèvres.

Au fond d’elle, elle pouvait ressentir un étrange battement semblable à un tremblement qui traversait tout son corps.

Le style de combat que Hibiki a choisi quand elle est arrivée dans ce monde, c’était de manier l’épée avec rapidité en tant que force principale.

Sa force physique a été considérablement améliorée en raison de son monde précédent donc elle a pu utiliser une grande épée mais en prenant en compte ses compagnons et de la maniabilité de l’arme, elle a finalement opté pour une épée bâtarde.

C’était une arme qui n’avait pas beaucoup d’utilisateur dans le royaume. Le katana n’existait pas alors elle n’a pas pu le choisir. Et donc, elle a choisi cette arme que son professeur d’histoire dans le monde précédent a littéralement transposé comme “l’épée naturelle des petits”.

Normalement, elle utilisait cette épée avec une main mais quand elle voulait faire une puissante attaque, elle la maniait à deux mains. Quand elle a essayé de l’utiliser, c’était vraiment confortable et Hibiki y est devenue attachée.

Le kendo, qu’elle a appris, se concentrait plus sur la distance entre l’opposant et empêcher l’utilisation de son épée. Comme moyen de faire face, cela fonctionnait bien. La fille était heureuse que même si son épée se trouvait être une épée occidentale, cela ne signifiait pas que toutes les compétences, qu’elle a apprise, étaient une perte de temps.

Actuellement, elle avait été brisée en deux donc elle cherchait une remplaçante. En regardant la poignée sans la lame, elle se sentait un peu triste.

Au début, Hibiki a pensé à utiliser sa quantité folle de mana pour apprendre des sorts d’attaques mais en réfléchissant au fait qu’elle devait se concentrer dessus en plein milieu d’un champ de bataille, elle a vite abandonné l’idée.

En fin de compte, elle a décidé d’apprendre seulement un sort pour envelopper son arme de magie, une barrière qui avait une incantation courte et facile d’utilisation et un sort d’autoguérison.

Elle a pensé à la situation où elle pourrait être la seule survivante, son choix avait un fort sentiment d’indépendance. Et en fait, Hibiki n’a jamais perdu en un contre un auparavant. Elle pensait que dans ce cas, cela serait parce que les opposants seraient plus nombreux.

Mais la réalité a été différente.

Elle et les autres ont tous été battus par un seul être. Et c’était de front pour couronner le tout.

Il n’y avait pas de plan soigneusement établi, ni tactique qui lisait leurs prochains mouvements. Rien du tout.

Elle apparut soudainement et elle créa une grande frustration chez Hibiki.

Juste par l’instinct. En plus de sa force écrasante et sa défense folle.

Naval était certainement plus rapide que cela. Elle fit des attaques continues comme une tempête, au moment où l’adversaire aurait réagi et aurait attaqué, elle serait déjà partie.

Alors, pourquoi est-ce qu’elle a été battue ?

Simple.

Parce que les attaques de Naval n’ont même pas fait tressaillir l’adversaire. Son épée pouvait paraître faible comparée à l’épée bâtarde de Hibiki, mais elle est imprégnée de magie et elle était très tranchante. Combinez-les avec sa vitesse et sa puissance de coupe augmentait de beaucoup. Mais cela a été juste inutile.

Tout en ayant veillé à ne pas se fatiguer trop vite, ils causèrent des dommages petit à petit. Et finalement, ils purent détruire une de ses jambes.

En voyant cela, même si cela a été fait après un long moment, ils avaient fait un pas en avant et un sentiment d’achèvement envahissait le groupe.

Mais quelque instant plus tard, cette jambe se régénéra et elle continua ses actions comme si rien n’était arrivé.

À ce moment-là, une fissure apparut dans le groupe.

Naval se fit prendre dans un filet noir et avec ses mouvements scellés, elle reçut une dernière attaque. Chiya essaya désespérément de couper le filet et de la guérir, mais ils comprirent tous qu’elle était déjà hors combat.

C’était ainsi que l’épéiste fut mis hors jeu, comme si elle prit un coup direct tout en étant resté debout.

Parce que l’un des membres tomba, le nombre d’attaque, que Hibiki devait esquiver, augmenta et cela grandit le fardeau de Bredda. Même si sa spécialité était la défense, cela ne signifiait pas qu’il ne prenait aucun dégât. Petit à petit, les mouvements de Bredda devinrent plus lents et il s’effondra finalement. Après ça, ceci arriva…

Parce que Chiyu se concentra à soigner une seule personne, il ne resta plus que Wudi pour l’attaquer à distance avec la magie. En laissant de côté le fait de savoir si sa magie a été efficace, vu qu’elle n’altérait pas les mouvements de l’ennemi, un sentiment d’effroi naquit en eux.

Même si Hibiki était en première ligne avec sa capacité d’auto-guérison et sa barrière, si une personne faisait le travail de ce qui était fait originalement par trois personnes, il était clair que cela arriverait top ou tard. Depuis le moment où ils comprirent que leurs attaques n’avaient plus aucun effet, le Loup qui œuvrait comme une bête gardienne, intercepta les attaques qui n’ont pas été bloquées par la barrière. Ce loup d’argent reçut plusieurs attaques et après ses mouvements devinrent plus lents, il en reçut encore quelques-unes et il s’effondra.

Chiya changea sa cible de guérison et elle visa Hibiki. Mais même avec ça, elle ne pouvait pas suivre. Le support magique de Wudi s’arrêta. Et cette chose, qui attaqua de façon décontractée, continua de cracher des fils de son postérieur.

Les soins et le support se stoppèrent.

Les sueurs froides et l’impatience s’accumulèrent.

Ils étaient sur le point d’être écrasées et seulement par une chose avec une puissance accablante. Ses camarades sont déjà tombés. Elle ne savait même pas s’ils étaient en vie.

Une des jambes, qu’elle a déjà tranché en utilisant les deux mains, était sur le point de tomber et alors sans manquer cela, elle la coupa d’un revers de l’épée.

Ensuite comme auparavant, cela se dispersa en particules noires.

Et… comme précédemment, elle se régénéra.

“Huhu… hu…” (Hibiki)

La seule chose qu’elle ressentait, c’était le désespoir. Elle ne pouvait pas gagner. Il n’y avait aucun doute sur le fait qu’elle ne pouvait pas gagner. Non, ce n’était même plus un combat. Elle ne comprenait pas pourquoi un grand sourire apparut sur son visage.

Le mana, que tout le monde louait, est déjà complètement vidé. Elle n’a jamais ressenti une telle fatigue et une lourdeur.

Avec un dernier effort désespéré, Hibiki renforça son corps et une lumière rouge revêtit son corps.

Je peux gagner.

Sans perdre la lumière dans ses yeux.

“Je peux toujours combattre ! Viens ici !” (Hibiki)

L’énergie pour se déplacer l’a quitté depuis longtemps. Elle pouvait seulement contre-attaquer.

“Shyagya gya gya gya!”

En poussant un cri de guerre, ou quelque chose comme ça, avec une étrange voix, ses huit jambes accélérèrent alors qu’elle se rapprocha de Hibiki et une de ses pattes antérieures se leva, elle tentait de la faucher.

Ce qu’elle fit pour la contrer, c’était…

Faire un pas en avant et faire un demi-tour pour attaquer la tête.

Personne n’aurait su si elle visait réellement cela. Cette attaque alla au-dessus de ses canines et directement sur ses yeux étincelants.

Normalement, Hibiki aurait compté ceci comme un contre. Mais elle ne visait rien de précis en l’ayant fait. Elle était déjà sûre que le seul moyen de la battre serait de faire une attaque commune avec les autres membres de son groupe.

“Argh” (Hibiki)

Un organe a été probablement perforé, elle pouvait sentir le sang accourir dans sa gorge.

C’était bien sur. Parce que Hibiki, au lieu d’éviter l’attaque qui visait son abdomen, fit un pas en avant et la reçut.

Vais-je mourir ?

La dernière chose que Hibiki vit quand elle leva sa tête, c’était…

Pas un violent champ de bataille mais une plaine paisible.

“Comment… ?” (Hibiki)

Avec sa question comme détonateur, le sang commença à dégouliner de sa bouche. Elle n’arrivait plus à rester consciente.

L’héroïne, Otonashi Hibiki, a éprouvé pour la première fois le goût de la défaite. Une défaite complète que l’actuelle Hibiki ne pouvait absolument pas gagner.

Cette ennemie n’était pas de la race des Démons, pas plus qu’une bête démoniaque.

C’était une calamité. Une détestable araignée noire qui se déplaçait à travers le monde en dévorant tout.

À l’heure actuelle, elle ne connaît pas l’identité de cette chose. Bien sur, elle ne savait pas aussi que sa dernière attaque à l’œil a temporairement remplie la faim de l’araignée et qu’elle est partie.

Mais Hibiki s’est réveillée dans le lit après s’être souvenue du combat et elle a pris une profonde respiration. Son corps ressentait encore l’excitation du combat, comme si elle venait de revenir de ce combat. Elle a finalement été capable de se calmer Après plusieurs respirations profondes.

“Je gagnerai. Absolument. Merci pour la défaite… Attends-moi juste.” (Hibiki)

Sa défaite pourrait ruiner sa réputation, mais elle ne se souciait pas d’une telle chose. Je vais enquêter sur cette chose et je la battrai. Elle a maintenant défini un objectif clair.

Ce monde lui a finalement fourni ce sentiment de défaite et de frustration qu’elle ne pouvait pas obtenir auparavant, même quand elle le souhaitait. C’est pourquoi elle a remercié l’araignée.

Une araignée noire a fait reculer 5 personnes proche du niveau 200.

À la place de chuter, la réputation de Hibiki a monté. Normalement quand tu rencontrais cette araignée noire, c’était la fin pour toi. C’était une menace de haut niveau que même la guilde des aventuriers rassemblait des aventuriers de haut niveau qui sont affiliés avec le pays pour créer une division magique et la bombarder avec des attaques de longues portées pour la faire fuir.

Cette histoire a surpris le royaume et a permis que le nom de l’héroïne Otonashi Hibiki de s’élever encore plus.

Tout ceci est arrivé un jour avant que Makoto ne libérera l’araignée de sa faim.
____________________________________

Note de l’auteur:

Il y a une certain décalage temporelle entre les invocations des héros.

Plus concrètement, l’ordre est le héros, l’héroïne et ensuite Makoto. Songez que chaque invocation a un mois de différence.

Le décompte des jambes coupés de l’araignée par Hibiki : 2

Le décompte des jambes coupés de Makoto : Suffisant pour construire la tour de Tokyo.

<>
Traduit par la team : Nyan-Team