Flux RSS

Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Traduit par la team : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 2 Chapitre 73 – La conclusion de la bataille de Fort Stella

Traduit par Quesako
Vérifié par Heyruko


“Q-Quoi ?!” (Io)

 

L’épéiste, qui s’était parti en arrière, était à présent de retour, son corps recouvert d’un rayonnement sinistre.

 

L’attaque, que Io a utilisé comme une feinte, a été évitée avec une vitesse qui était clairement différente du niveau qu’elle a précédemment eu, son épée a soudainement lacéré le flanc de Io.

 

Ses attaques, qui ont été repoussées jusqu’à maintenant, ont brillamment coupé le corps du géant et du sang s’est mis à s’écouler.

 

‘‘Il peut être blessé !” (Naval)

 

“Naval, quel genre de magie est-ce ?! Je vais aussi aller à l’arrière et leur demander de me le faire aussi !” (Hibiki)

 

“Hahaha, Hibiki, c’est impossible. Après tout, cela nécessite un catalyseur spécial ! Fournissez-moi juste un support sans discuter !” (Naval)

 

Naval a arrêté Hibiki qui avait déjà essayé de se retirer en arrière.

 

“Si tu avais un tel atout, tu aurais dû l’utiliser plus vite ! Tu étincelles et tu es vraiment belle~.” (Hibiki)

 

“Nous allons l’acculer !” (Naval)

 

La vitesse de Naval était à l’origine plus grande que la mienne. Même si la stratégie de Io était se déplacer librement avec des techniques pour renforcer son corps, contre des Hyumains dont la taille était différente et excellait en rapidité, c’était impossible pour Io de les esquiver complètement. Maintenant que ses attaques infligeaient suffisamment des dommages, le schéma de bataille a été complètement renversé.

 

En maintenant une distance ni trop éloigné, ni trop proche, elle serpentait autour du général Démon Io tout en le coupant.

 

Il n’y avait aucune chance pour que Hibiki puisse intervenir, Naval le bombardait avec autant d’attaque qu’elle pouvait. Avec sa rapidité, il n’y avait aucune chance qu’elle puisse la suivre et les blessures se sont poursuivies.

 

Il recevait des dégâts plus rapidement qu’il se régénérait. Mais à ce rythme, il n’y aura jamais de blessure fatale. La blessure, qu’elle a fait au tout début à son flanc, a déjà guéri. S’il y avait quelque chose qu’elle pouvait viser pour le battre, ça serait de l’affaiblir avec la perte d’une importante quantité de sang. Comme on pouvait s’y attendre, il ne lui permettrait pas d’atteindre les zones comme le cou, la poitrine et l’estomac.

 

Les attaques à deux mains de Hibiki ont laissé des petites entailles. Elle a modifié son style pour viser où les muscles de Io ne pourraient pas bloquer ses attaques. En ayant pour objectif de le trancher, elle se déplaçait de manière à ne pas commettre l’erreur précédente.

 

Mais dans cette tournure d’événements, il y avait un chevalier qui a pratiquement arrêté de parer les esquiver ou de les parer. Il a regardé la bataille avec une expression hébétée.

 

“… C’est le Signe… de le Rose. C’est une blague ? Pourquoi a-t-elle…” (Bredda)

 

Il semblerait qu’il a remarqué quelque chose, il s’est tourné vers le lieu où se trouvait Wudi.

 

Wudi, qui connaissait la position de prince de Bredda, n’a pu que seulement détourner les yeux.

 

Personne dans le groupe ne le savait, excepté Wudi, que Bredda était un prince. Pour cette raison, il y avait beaucoup de chance qu’il pût obtenir des informations que les autres personnes auraient été incapables d’obtenir. Avec cette information, il a également compris la raison pour laquelle Naval a pu changer cette situation en une situation avantageuse.

 

Un fragment d’une rose, Signe de la Rose.

 

Sa taille était à l’échelle d’une pièce mais en réalité il faisait partie des objets magiques qui détenaient un pouvoir terrifiant.

 

C’était un objet à usage unique et lorsqu’il est utilisé, le motif de la rose écarlate apparaîtra à l’arrière de votre cou. C’était aussi une des raisons pour son nom.

 

Son effet était simple. Il utilisait la vie comme un carburant et faisait ressortir de force tout votre puissance. Quand il apparaissait, l’utilisateur sera lentement consumé jusqu’à la mort. En échange, cela lui fournira une puissance qui surpassait ses limites.

 

La limite de temps n’était pas très grande avant que la personne ne meurt. Autrement dit, en échange d’une puissance que l’utilisateur ne pourra jamais obtenir de sa vie entière, la mort de l’utilisateur est gravée dans le marbre.

 

“Appeler une telle chose… un plan ? Naval, tu es…” (Bredda)

 

Un simple épéiste ne peut pas l’activer. Bredda a bien compris ça. Il en est venu à la conclusion que cela devait être Wudi ou Chiya qui avait coopéré avec elle.

 

(C’est probablement Wudi. Si c’était Chiya, elle ne l’applaudirait pas si joyeusement. Elle était prête à aller si loin pour nous protéger ?!) (Bredda)

 

Ce n’était certainement pas une situation où ils pourraient survivre sans le sacrifice de l’un d’eux.

 

Cependant, de prendre toute la responsabilité et de se sacrifier, c’était quelque chose que Bredda n’approuverait jamais. Le chevalier, qui a falsifié sa position sociale et a rejoint le groupe, n’avait toujours pas le raisonnement que les membres de la royauté possédaient. Parfois, c’était nécessaire de sacrifier quelqu’un. Cette réalité était celle qu’un politicien ne pouvait pas éviter.

 

Et effectivement, l’efficacité du Signe de la Rose était considérable. Même dans l’état actuel, Io, qui leur avait fait passer un mauvais moment, était actuellement sur la défensive. Il était quelqu’un qui même avec l’handicape de la bénédiction multiple pouvait encore les battre. (NTF: N’oubliez pas que c’est Bredda le narrateur et que c’est Hibiki qui sait que cela n’a pas marché)

 

“Ah, Naval ! Tu ne dois pas faire cela, cette attaque est… !” (Hibiki)

 

Il n’y avait aucun moyen de savoir si l’avertissement de Hibiki a été entendu. Naval, qui sautait en l’air, a balancé son épée droit devant et elle a commencé à trancher un bras du général Démon. Et ensuite, l’épée a continué à travers la chair du bras… et s’est arrêtée.

 

“Je vous tiens !” (Io)

 

Io a coincé l’épée et a durci ses muscles. Son bras opposé lui a lancé un uppercut puissant à Naval.

 

“Pas encore !!!” (Naval)

 

En étant encore dans l’élan de son saut, elle a mis sa main droite sur sa main gauche et a placé sa force comme si elle poussait son corps tout entier. Naval a utilisé cet élan pour pousser l’épée qui avait été stoppée au milieu et elle a continué à trancher l’os et la chair restante.

 

Naval a placé ses pieds pour se mettre en position de réception sur la main qui tentait un uppercut et elle a utilisé cette force pour se propulser dans la direction de l’attaque.

 

Io n’a pas laissé sortir un simple cri après avoir eu son bras coupé et il n’a pas non plus arrêté son poing. Néanmoins, on pouvait clairement voir qu’il transpirait et qu’il regardait son bras qui à présent pissait le sang, il a finalement changé d’expression.

 

Du sang coulant à flot, cela ne s’était pas encore produit avant.

 

“C’est terrifiant, femme blanche. Vous avez dit que votre nom est Naval ? En sachant qu’il y aurait une riposte, vous avez quand même cherché avidement à prendre mon bras, de surcroît, vous avez réussi. Êtes-vous un monstre de l’épée ?” (Io)

 

“Pour qu’un général Démon m’appelle un monstre. Ceci me fait sentir mal. Maintenant, j’ai compris la façon de couper vos bras. Si les bras, qui vous protègent, ne sont plus là, ça sera plus facile de faire voler votre tête.” (Naval)

 

En s’étant bravement moqué de lui, elle a également balayé l’épée pour enlever le sang. Son épée était déjà recouverte d’un faible aura blanche que Naval relâchait à l’intérieur d’elle et elle devenait de plus en plus forte. L’aura brillante s’écoulait de toutes parts comme si elle dansait et puis elle a disparu.

 

“Donc il y a de la magie Hyumaine que je ne connais pas, exact ? Honnêtement, je suis sincèrement surpris.” (Io)

 

“Eh bien, je suis également surpris. Devant ta puissance, je ne peux même pas t’écraser alors que j’en suis venue à telle extrémité. Comme prévu de la race des Géants à 4 bras. Vous êtes l’un de ceux que nous appelons un génie, hein” (Naval)

 

“… J’étais à l’origine un géant normal à deux-bras, vous savez ? Celui que vous avez coupé, n’était pas l’un de mes bras originel.” (Io)

 

Io a répondu à l’éloge de Naval.

 

“À l’époque lorsque nous avons été attaqués par l’Araignée, je ne pouvais pas sauver mon meilleur ami. Quand je réussis à la repousser avec mon corps barder de blessure, je revins avec ses bras et je les transplantai sur moi. Cela a pris beaucoup de temps avant que je puisse les bouger correctement.” (Io)

 

“Eh bien, c’était impoli de ma part. Je suis désolé, mais je vais devoir en fini avec ça. Il y a également une femme-renarde, n’est-ce pas ? Des 4 généraux Démons, vous êtes le plus faible. Nous ne pouvons pas prendre notre temps.” (Naval)

 

La lumière, provenant du corps de Naval, commençait à s’affaiblir.

 

Peut-être qu’elle en était consciente ou peut-être pas, elle a renouvelé son offensive.

 

“Je suis le plus faible ? Bien, il semble que vous avez un préjugé bizarre. Pourquoi un général faible viendrait sur la ligne de front ? En termes de combat, je suis le plus fort des généraux Démons. Il n’y a pas de généraux Démons qui puisse me battre en un contre un.” (Io)

 

Contre les attaques féroces de Naval, Io se limitait à renforcer seulement les parties qu’il utilisait pour se protéger et il réussissait lentement faire en sorte que les blessures fussent superficielles. Dans cette scène où le sang est projeté ici et là, Io semblait rester calme mais en réalité, il se préparait mentalement.

 

“C’est une bonne nouvelle alors ! Si nous réussissons à vous battre, nous pourrons faire un grand pas en avant !” (Naval)

 

Naval n’a même pas sourcillé au mot “fort”.

 

Tout en gérant les différentes combinaisons des poings, elle mettait toute sa force dans son bras maniant l’épée et maintenait sa distance en étant mobile.

 

Au milieu de tout ça, Naval a fait un pas en arrière et a retourné son corps. Elle a fait exactement comme Io l’avait planifié.

 

(Mauvais ! Naval ne l’a pas remarqué ?!) (Bredda)

 

Bredda, qui regardait ce combat avec des émotions complexes, s’est mis à craindre que Naval n’aurait pas été en mesure d’esquiver la prochaine attaque du général Démon.

 

C’était peut-être parce que Bredda a reçu beaucoup d’attaque, mais il est doué pour lire les attaques de ses ennemies.

 

Cette fois, Io s’est déplacé en sachant que Naval voudrait prendre ses distances.

 

“… Un coup de pied ?!” (Bredda)

 

C’est vrai. Io n’a pas utilisé ses pieds jusqu’à maintenant.

 

La distance entre Naval et lui n’était plus dans la limite de sécurité. Elle était dans sa portée d’attaque.

 

Dans l’espace entre ces deux-là, elle pensait être en sécurité, mais un rapide coup de pied à briser cette certitude. Cela ne correspondait pas à ce qu’on pourrait penser d’un Géant. L’éviter était impossible.

 

“Vous ne devriez pas être aussi négligente !” (Io)

 

“Sérieusement !” (Bredda)

 

Une ombre est apparue à côté de Io.

 

Bredda, qui avait remarqué la prédiction de Io, s’est déplacé pour contre-attaquer. Parer cette attaque de front était dangereux mais attaquer la jambe sur le côté pour changer sa direction était quelque chose qu’il pouvait faire. La décision de Bredda a été correcte.

 

Avoir la direction de son coup de pied soudainement changée par un obstacle inattendu, évidemment, l’équilibre de son corps s’est brisé. Les yeux de navals ont brillé de l’envie d’attaquer.

 

“Je l’ai fait !” (Bredda)

 

En ayant profité de la déstabilisation de Io, Naval a foncé sur lui. Ses mouvements étaient aussi magnifiques qu’une danse.

 

Io, qui avait lu avec justesse l’objectif de la fille, a laissé un bras pour stabiliser son corps en déséquilibre et il a utilisé les deux bras restants pour protéger son cou.

 

“Je ne serais pas un fardeau ! Pour le moment, il ne doit même pas être capable de contre-attaquer, exact ?!” (Hibiki)

 

Avec détermination, Hibiki a coupé un de ses bras et a frappé tout son corps. C’était possible de le faire avec un bras en moins.

 

“Hibiki, merci !” (Naval)

 

En se glissant dans la faille du bras manquant, l’épée de Naval a atteint le cou de Io.

 

“Nuu wu ! Gu !!!”

 

Elle n’a pas été en mesure de la faire voler. Elle a mis tout ses efforts pour passer à travers de sa défense et l’atteindre.

 

Son épée est assurément passé au travers de son cou. À présent l’aura blanche, qui a recouvert l’épée, brillait faiblement et protégeait seulement le corps de Naval.

 

L’aura blanche utilisait sa puissance restante pour essayer de lui couper son cou.

 

Cela ne bougeait pas.

 

L’épée, qui traversait son cou, n’a pas bougé pas d’un centimètre.

 

“Digne d’éloge. D’imaginer que vous seriez capable d’en faire autant. Je vous prie de m’excuser pour mon impolitesse de vous avoir pris à la légère.” (Io)

 

“… Salopard. Ce corps est…” (Naval)

 

La peau violette de Io a commencé à se teindre en noir.

 

“De penser que pendant ce combat, je trouverais un opposant où je devrais me donner à fond.” (Io)

 

Les mots du Géant noir ont donné des frissons tout le long de l’échine à Naval. L’épée, qui avait manifestement traversé sa gorge, fut saisie par les deux bras pour exercer une pression. L’épée… a été brisée.

 

Sans se préoccuper de cela, elle a échangé des regards avec Hibiki et Bredda, elle a remis de la distance entre elle et Io. Il ne l’a pas poursuivi.

 

Le Géant, avec un bout de l’épée encore dans la gorge, restait debout.

 

“… C’est une plaisanterie, pas vrai ? Êtes-vous entrain de me dire qu’il est maintenant passé au stade 2 des boss ?” (Hibiki)

 

Les mots de Hibiki sont confus. Jusqu’à maintenant, il a déjà été un adversaire très fort qu’ils pouvaient difficilement se vanter de l’avoir égalé et pourtant il est devenu encore plus fort. Il n’y avait pas de situation plus désespérante que celle-ci.

 

“Impossible. Dire qu’il n’a même pas utilisé toute sa puissance lorsqu’il combattait Naval dans cet état.” (Bredda)

 

Les paroles de Bredda étaient pleines d’amertumes, une personne qui était au bord du désespoir.

 

“Désolé” (Io)

 

Io s’est silencieusement préparé. (NTF: J’imagine les pensées de Io, d’abord virer la pointe dans ma gorge, recoller mes deux bras, me dépoussiérer…)

 

“Wudi !!!” (Naval)

 

Les mots de Io ont été noyés par le cri de Naval et ils ont résonné dans toute la zone.

 

Wudi est revenu à lui et il a rapidement activé un sort qu’il avait préparé.

 

“Chiya, Je vais activer le sort d’accélération. On passe à la suite !” (Wudi)

 

“O-Oui !” (Chiya)

 

Les mains ouvertes devant lui s’ouvraient et se fermaient simultanément. Ses yeux étaient focalisés clairement sur Hibiki et Bredda. Il n’a pas regardé une seule fois Naval.

 

“Hé” (Hibiki)

 

“Ouah” (Bredda)

 

Hibiki et Bredda avaient tous les deux senti qu’ils ont été tirés par quelque chose et ont été entraînés à côté de Wudi.

 

Il a fermé ses yeux. Dans le but de réaffirmer sa volonté.

 

Une situation imprévue s’est produit, mais il a déjà accepté le futur prévu quand il a parlé avec elle par télépathie.

 

Ses yeux se sont ouverts d’un coup et il a seulement regardé le chemin que le héros de Gritonia avait pris. Il peut y avoir des soldats bloquant le chemin, mais il n’y a aucun doute que c’est l’endroit avec le moins de défense, c’était les pensées de Wudi.

 

Il a élevé son bâton.

 

“Wudi ?” (Hibiki)

 

Il a ignoré les mots de Hibiki.

 

En revanche, avec le sort activé avec le soutien de Chiya, ils se sont retirés du champ de bataille à une vitesse sans précédent.

 

“Hé, Wudi-san ! Naval-san est toujours… !” (Hibiki)

 

“Chiya, tu ne dois en aucun cas arrêter ton soutien.” (Wudi)

 

“Wudi ! Qu’est-ce que tu fais ?!” (Hibiki)

 

“Bredda-sama. Veuille à retenir heroïne-dono. Cela ne me dérange pas si ce n’est qu’un bref moment.” (Wudi)

 

Sans écouter l’opinion de qui que ce soit…

 

Wudi a respecté sa promesse envers Naval et il a utilisé le plus de magie possible pour ramener le groupe derrière le périmètre du champ de bataille. Les soldats Démons, qui ont été touchés par la légère zone verte qui encerclait le groupe, ont été mis en pièces en criant et ils ont avancé à pleine vitesse. Même lorsqu’ils sont arrivés à l’endroit où étaient les soldats qui essayaient de sauver Hibiki, ils n’ont toujours pas diminué leur vitesse.

 

Au moment où le sort a perdu de son efficacité, il n’a pas dit un seul mot et s’est juste évanoui.

 

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

De l’autre côté.

 

Io, qui avait compris la raison du cri de Naval, a ordonné aux soldats de les poursuivre. Cependant, le groupe est passé à travers le champ de bataille à grande vitesse et c’était très difficile de les suivre. Les soldats, qui ont fidèlement suivi cet ordre, ont été transformés en viande haché, les flèches ont été bloquées et écartées.

 

“Wudi-dono, je te suis vraiment reconnaissante.” (Naval)

 

“C’est votre plan, hein.” (Io)

 

Avec une expression amère, Io lui a posé cette question.

 

“Ouais, c’est exact. Ma carte maîtresse est un peu dangereuse.” (Naval)

 

En disant ceci, Naval s’est mis en position avec une épée cassée. L’aura, qui sortait de son corps, était presque insignifiante et ce qui restait, commençait à se disperser.

 

“Je ne vous vois pas continué à combattre. Malgré tout, voulez-vous continuer ?” (Io)

 

Les paroles du Géant exprimaient un profond regret.

 

“Bien sur. Après tout, Je n’ai pas encore tout donné !” (Naval)

 

La lumière dans les yeux de Naval brillait encore plus dans cette situation. En tenant fermement son épée cassée, elle réduisait la distance entre elle et Io.

 

“Est-ce que vous souhaitez une mort honorable ?!” (Io)

 

“De toute façon, ma vie aurait fini impitoyablement sur un champ de bataille !!! Je peux décider de l’endroit de ma mort, j’ai une raison de mourir et d’ailleurs, je serais capable de demeurer dans les souvenirs de mes irremplaçables amis ! Pour la mort du monstre à l’épée, c’est une scène qui est juste trop bien pour moi !’’(Naval)

 

“Quoi ?“(Io)

 

Io a pensé que Naval esquiverait son poing et avancerait jusqu’à être au corps à corps. En ayant vu sa prédiction se révéler complément différente, il a inconsciemment lâché un cri de surprise.

 

Le poing du général Démon a… transpercé la fille. C’était une attaque que n’importe qui serait capable de dire que c’était une blessure fatale. Naval avait un poing qui sortait de son dos. Qu’est-ce qu’elle croyait faire au juste ?

 

La fille, qui vomissait du sang, a commencé à sourire.

 

“Viens à moi, Messager de la mort” (Naval)

 

“ ?!” (Io)

 

Juste avant de mourir, le dernier chuchotement de Naval n’a pas été entendu par Io.

 

En un instant, des flammes bleues se sont déployées dans son voisinage et elles ont recouvert tout son champ de vision. Les flammes ont progressivement convergé vers lui et elle comme si elles essayaient de les encercler en transformant chaque chose qu’elles touchaient en poussière.

 

Les flammes n’avaient pas la couleur éclatante du bleu ciel qui rafraîchissait l’esprit…

 

C’était plutôt comme celui que tu pouvais voir après le crépuscule, un bleu sombre et décrépi.

 

“C’est… C’est ?!” (Io)

 

Une magie ancestrale qui utilise la vie comme coût, c’était ce que Io a conclu. Parce qu’elle était épéiste, cette possibilité a complètement échappé à son esprit. Maintenant que les deux, qui pouvaient utiliser la magie, étaient partis, une partie de son esprit a établi qu’il n’y avait pas de ‘magie’ dans les options.

 

Les flammes bleues d’une densité extrêmement élevées ont enveloppé le corps de Naval et du Géant noir.

 

En donnant l’impression qu’il allait exploser à tout moment, elles se faisaient de plus en plus petites et au milieu de cette zone, on pouvait entendre les hurlements de Io. Peut-être qu’elles ont pris cela comme un signal, les flammes bleues ont montré un changement.

 

À ce moment, elles ont brillé d’une lumière intense. L’instant d’après, elles ont crée une grande explosion.

 

L’explosion était d’une grande portée, les Démons et les Hyumains ayant pour but de se retirer du champ de bataille après avoir sauvé l’héroïne ont été pris dans l’explosion.

 

Un fracas assourdissant régnait sur la zone entière pendant un moment, puis une flamme a incendié le champ de bataille.

 

Lorsque ces deux-là ont disparu, une masse calcinée restait sur le sol.

 

Ce qui était autrefois Io.

 

Comme s’il s’était recroquevillé, le corps calciné avait l’air d’un grand rocher.

 

À côté de ce rocher, une femme vêtue de bleu est apparue de nulle part et a touché sa main.

 

Elle semblait être une Démone mais les cornes, qui étaient la caractéristique spéciale des Démons, n’apparaissaient nulle part. Elle avait une silhouette mince et une tenue extravagante qui cachait à peine les parties les plus importantes.

 

Elle observait une masse noire avec des yeux qui trahissait son ennui.

 

“Io, réveille-toi. Tu n’es pas mort, n’est-ce pas ?” (Démone sans corne)

 

“…..”

 

“Nous avons toujours la réparation de “Hadès” donc fais le rapidement. Même si nous l’avons parfaitement achevé, nous devons toujours faire proprement la maintenance. Hé, réveille-toi !” (Démone sans corne)

 

La femme Démon, qui n’avait pas l’ombre d’un doute à propos de sa survie, a donné un coup de pied au rocher noir. Elle semblait être de mauvaise humeur.

 

La scène, où il a montré à Hibiki la régénération de son bras carbonisé, s’était reproduite à nouveau mais avec tout son corps.

 

“Elle a fait une chose louable, cette femme.” (Io)

 

“… Comme on pouvait s’y attendre, tu étais encore vivant, hein. Te tuer prendrait beaucoup de temps. Rentrons, après tout, nous avons toujours un rapport à faire.” (Démone sans corne)

 

“Ouais, vas-y en première.” (Io)

 

“Ah, c’est donc ainsi. De dire une chose aussi froide alors que j’ai pris la peine de venir te chercher.” (Démone sans corne)

 

“… Naval, hein. Ce nom… Je m’en souviendrais.” (Io)

 

Io semble profondément affecté par son bras qui a été tranché par une simple Hyumaine. Le corps de la femme n’était nulle part en vue. Pas seulement son corps, même son épée et ses objets, tout cela n’est devenu que poussière.

 

“Ah c’est vrai. L’attaque éclair sur le royaume de Limia a échoué.” (Démone sans corne)

 

“Quoi ?!” (Io)

 

En entendant ces mots inattendus, La voix de Io est devenue roque. Les actions de cette femme nommées Naval étaient en dehors des prévisions mais la stratégie dans son ensemble aurait dû se procéder sans problème.

 

La partie, où il était le plus confiant que cela réussisse, a échoué. Sa réaction était naturelle.

 

“Au moment où tu as été transformé en rocher immonde, de nombreux événements inattendus se sont produit. Et donc, l’autre groupe a échoué. Plus tard, je te raconterai les parties que nous avons pu comprendre.” (Démone sans corne)

 

“Ce groupe de monstres… a échoué ?” (Io)

 

“C’est exact. Pour le moment, ils sont assez affaiblis, même nous, nous pourrions les tuer. Que c’est il passé au juste ? Si je les avais accompagnés, j’aurais été capable de le savoir.” (Démone sans corne)

 

“Je ne peux pas le croire.” (Io)

 

“Est-ce qu’on est totalement sûr de ce qui va arriver ? Même si c’était le cas, ça ne serait plus amusant. Si j’avais su ce qui allait arriver, j’aurais tué le héros de Gritonia. L’effet de l’anneau a été instantané de ce côté. Il est devenu aussi faible qu’une brindille.” (Démone sans corne)

 

La femme qui volait déjà dans les airs, sans cacher son humeur massacrante, adresse avec désinvolture cette phrase à Io, cela aurait pu être pris pour un monologue. Ensuite, elle s’est rendue seule à Fort Stella.

 

Peut-être qu’il n’était pas encore parfait, il a traîné son corps vers fort Stella tout en ayant prit contact avec les soldats et il leur a ordonné de se débarrasser des corps des Hyumains. Et en suivant le chemin que la femme a pris, Io est retourné à la forteresse.

 

Ainsi, la bataille pour la capture de Fort Stella a pris fin.

 

En laissant une grosse blessure chez les Hyumains…

 

Et le monde continue de se déplacer petit à petit.

<>
Traduit par la team : Nyan-Team