Flux RSS

Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Traduit par la team : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 2 Chapitre 79 – Mio est dans son monde


“Tu as dit l’Épée Sainte ? Ce mioche ? Il n’était pas mort, hein” (Tomoe)

 

On pouvait lire une légère surprise sur le visage de Tomoe. J’ai plus ou moins réussi à me décoller d’elles et je leur ai expliqué la situation mais comme prévu, ces deux-là étaient assez furieuses.

 

“Probablement. Il était aussi avec la Tueuse de Dragon qui a été supposée l’avoir tué.” (Makoto)

 

Je devrais d’abord tout leur dire. Je n’aurai jamais fini si je dois m’arrêter tout le temps pour les calmer.

 

“Je ne connais pas encore tous les éléments de cette histoire, je sais la Déesse a kidnappé Waka et elle l’a envoyé sur un champ de bataille avec pour but de capturer la forteresse Stella. On dirait que ça été une terrible bataille. J’ai entendu dire qu’un grand nombre d’Hyumains sont morts. Mais bon, je vois, l’Épée Sainte a fait cela à Waka… Bien~” (Tomoe)

 

J’ai préféré ignorer Tomoe qui avait un regard de tueur…

 

Je vois, fort Stella, hein. C’était un nom que je n’ai pas entendu auparavant.

 

Certainement, c’était l’édifice où il y avait le plus de personnes aux alentours. Alors c’était une forteresse. Je l’ai remarqué quand j’étais assez haut dans le ciel. Finalement, c’était une défaite pour les Hyumains.

 

Je peux comprendre cette défaite si des personnes comme Sofia sont du côté des Démons. Ce sont des êtres hors normes. Ma dernière attaque n’a eu sûrement que comme effet de juste casser leurs pieds.

 

C’est la première fois que j’expérimente un endroit où les personnes s’entretue à grande échelle. Pas en tant que spectateur mais en étant directement concerné. C’est peut-être un peu tard pour le dire, mais j’ai été effrayé la-bas.

 

“Je comprends. Cette Déesse m’a jeté dans cette place monstrueuse. En plus, elle ne m’a rien expliqué au moment où elle m’a trouvé ! Je pensais que j’allais vraiment mourir !” (Makoto)

 

“Faire quelque chose comme ça à Waka-sama, comment elle a pu oser… Cette Déesse est impardonnable.” (Mio)

 

Mio était actuellement dans un état où elle n’entendait plus rien. Elle était dans son propre monde. Ses yeux sont devenus ternes et complètement immobiles.

 

Elle ne va pas soudainement se déchaîner donc il n’y avait pas besoin de la calmer pour le moment.

 

“Cependant, comment ont-ils fait au juste pour causer autant de problèmes à Waka ? Tu n’es pas quelqu’un qui peut être vaincu avec ce niveau de magie et cet équipement. Mais c’est vrai que tu as été sévèrement blessé.” (Tomoe)

 

“C’est à cause de ma négligence et de mon inexpérience. J’ai été totalement paniqué après avoir été soudainement jeté sur un champ de bataille et avoir brutalement rencontré de tels monstres.” (Makoto)

 

J’ai été tellement paniqué que je ne pouvais même pas utiliser efficacement ma magie, je n’étais même pas en mesure de faire correctement une barrière.

 

“Bien…” (Tomoe)

 

“C’était une femme qui utilisait une grosse épée plus grande que la personne concernée, elle pouvait même se déplacer rapidement dans les airs et elle m’a même frappé deux fois dans cette position. Pour couronner le tout, je ne savais pas si c’était une technique spéciale de déplacement rapide, mais elle était capable d’ignorer la distance. Ceci m’a fait comprendre que je devais apprendre à déployer une barrière aussi vite que possible et augmenter le nombre de magie que je pouvais utiliser simultanément. Je suis incapable d’utiliser au mieux mes points forts dans mon état actuel.” (Makoto)

 

“La quantité de magie que tu pouvais utiliser, hein. Certainement. En mettant de côté la pureté et la densité, Waka ne semble pas utiliser autant de magie en temps normal. C’est une magie modifiée avec une grande efficacité mais ça serait certainement mieux d’être en mesure de lancer des magies plus puissantes en termes de niveau. Waka avait également un état d’esprit différent quand il avait combattu Mio.” (Tomoe)

 

Ouais. En prenant en compte la quantité de magie que j’utilise, comparé à celle que je possède, c’est clairement dérisoire. C’est vraiment du gâchis.

 

“Je crois que si j’apprends les bases de la magie à la Ville Académique, les choses vont un peu s’améliorer. Je vais essayer de demander à Shiki qui est là-bas.” (Makoto)

 

“… À propos de ceci. Je pense que cela ça serait mieux si nous vous accompagnons. Nous ne savons pas quand la Déesse interféra à nouveau. Ses mots “je t’ai trouvé” doivent signifier qu’elle te cherchait et qu’elle a t’a trouvé.” (Tomoe)

 

“…”

 

“Réfléchis y.” (Tomoe)

 

Je comprends les inquiétudes de Tomoe. Même moi, je m’inquiéterais si un de mes amis les plus chers ou un membre de ma famille disparaissait soudainement et revenait blessé. Je pense que ça serait mieux de faire en sorte que cela ne se reproduise pas encore.

 

“Tomoe, Je suis vraiment inquiet par les agissements de la Déesse mais à cause cela, je ne veux pas qu’elle découvre ton existence, celle de Mio et par extension Asora. Elle connaît sûrement déjà l’existence de Shiki donc au lieu de le faire revenir, je pense qu’il vaut mieux qu’il reste avec moi. Faites juste ce que je vous ai demandé, je veux que vous recherchiez un moyen pour nous opposer à l’invocation forcée de la Déesse. C’est également parce que je veux laisser des personnes en qui j’ai confiance à Tsige.” (Makoto)

 

C’est vrai. J’ai été kidnappé pendant le transfert des cercles de téléportation alors l’existence de Shiki a dû être découverte. Mais si elle découvrait aussi l’existence de Tomoe et Mio avant que nous apprenions un moyen de nous opposer à son invocation, j’ai l’impression qu’elle m’enlèverait encore et me ferai disparaître.

 

Dans ce cas, je veux cacher l’existence de ces deux-là. Je ne sais pas si c’est une bonne nouvelle ou une mauvaise nouvelle qu’elle ne le sache pas, mais je n’aime pas l’idée que la Déesse puisse savoir toutes les cartes que j’ai dans ma main.

 

“Pfff~ Une fonction pour annuler les interférences de la Déesse et la création d’un objet qui ferait en sorte que la télépathie ne soit pas bloquée. Les problèmes seront pour la plupart résolus si Waka pouvait nous invoquer, alors traiter les problèmes comme un seul sera plus efficace. Pfiou, il n’y a que des problèmes difficiles à traiter. Toutefois, je me sens honoré que Waka me considère comme une carte maîtresse. Nous resterons désormais dans l’obscurité pour le bien de notre futur.” (Tomoe)

 

“Désolé de vous avoir inquiété. J’ai été incapable de sentir notre lien ou de vous contacter par télépathie lorsque je suis arrivée sur le champ de bataille. J’ai été vraiment paniqué. C’était probablement la faute de la Déesse mais l’anneau, que Sofia a utilisé, a piqué mon intérêt.” (Makoto)

 

“La première fois, c’était probablement à cause de la barrière de la Déesse mais la raison pour laquelle la connexion a été restaurée pendant une seconde et ensuite a été de nouveau coupée, ceci pourrait être parce que quelque chose a empêché les interférences de la Déesse. Les informations que nous devons collecter sont trop nombreuses. Je ne peux pas te demander d’aller là-bas pour enquêter plus en détails.” (Tomoe)

 

Les mots “restaurés pendant une seconde” de Tomoe m’intéressait. Je voulais aussi apprendre ce qui s’est passé sur l’ensemble du champ de bataille. Eh bien, aller là-bas pour enquêter me paraît être dénué d’intérêt alors je m’abstiendrais de le faire moi-même.

 

“Désolé de compter sur toi pour chaque chose. Pour le moment, je ferai de mon mieux pour invoquer tout le monde. Je promets qu’il viendra un moment où vous pourrez vous déchaîner.” (Makoto)

 

Désolé de te donner toutes les choses problématiques, ‘papa’ (NTA: Référence au fait que Tomoe à une figure parentale pour les fidèles de sa religion) (NTF: Me demandez pas pourquoi papa au lieu de maman, j’en ai aucune idée). En termes de contre-mesure contre la Déesse, la seule chose qui me venait à l’esprit, c’était de tirer avec mon arc autant que possible pour obtenir une quantité de mana qui surpassera la sienne. Pour le moment, mon équipement pouvait cacher la quantité de mon mana donc peut-être que je devrais le faire.

 

Ah~, je veux tirer à nouveau avec mon arc.

 

“J’ai hâte que ça arrive. Néanmoins, je ne veux plus ressentir à nouveau cette sensation d’anémie que nous avons ressenti par le lien, alors je donnerais la priorité à nos invocations en cas de problème. C’est peut-être juste une anxiété inutile de ma part mais à la place d’utiliser les formations de transferts, tu devrais utiliser plutôt les portes d’Asora. Nous ferons face à l’augmentation du nombre de portes de notre côté.” (Tomoe)

 

“Ah, okay” (Makoto)

 

Pas bon. Je commençais à montrer mes symptômes de manque au tir à l’arc. Après tout, je n’ai jamais manqué un entraînement au tir à l’arc même quand j’étais malade Je ne vais plus me restreindre maintenant qu’on en est arrivé à ce stade.

 

“La bataille entre les Hyumains et les Démons est toujours loin au nord. Bien, dans ce cas nous aurons besoin d’envoyer des personnes pour vérifier le champ de bataille, hein.” (Tomoe)

 

“Je vais te laisser gérer ça. Je peux avoir l’esprit tranquille si c’est toi qui t’occupes de la sélection des personnes à envoyer.” (Makoto)

 

Flattons la un peu. Après tout, je lui en demande beaucoup. Si c’est Tomoe, il n’y a pas beaucoup d’inquiétude à avoir sur le fait qu’elle demande ça aux mauvaises personnes et que cela provoque un gros bordel. Je la surestime peut-être.

 

“Merci pour tes louanges. Peux-tu aussi en parler à Mio ?” (Tomoe)

 

Tomoe a indiqué Mio avec un visage qui trahissait sa préoccupation. Elle ne voulait clairement pas la gérer.

 

“…”

 

Mio hein. Elle émettait une sorte de miasme autour d’elle qui avait l’air assez dense et je ne voulais vraiment pas m’en approcher. Peut-être que je devrais lui dire de penser à des contre-mesures avec Tomoe pour que cela ne se répète plus ?

 

Hmph.

 

Ouais !

 

Mais je refuse !

 

Ignorer, ignorer !

 

“Vas-y et réveille-la, Tomoe. Shiki m’attend alors je vais y aller maintenant. C’est triste de le laisser faire seul la queue, non ? Shiki ne connaît rien de la situation.” (Makoto)

 

“… Comme tu voudras. Il y aura une surprise quand tu reviendras alors fais attention. Et aussi, mentir n’est pas bien. Le premier avec qui tu as discuté, c’était Shiki n’est-ce pas ?” (Tomoe)

 

“E-Eh bien, je te serais reconnaissant si tu n’y réfléchis pas trop. Après tout, il n’y avait aucune signification au fait que j’ai contacté Shiki en premier.” (Makoto)

 

Elle m’a parlé d’une surprise. Ces mots ne me rassuraient pas ! Au moins, elle m’a dit qu’elle attendait ça avec impatience. Bizarrement, elle savait que j’ai eu une télépathie avec Shiki.

 

Mais je ne veux pas m’approcher de Mio quand elle est dans cet état. La surprise de Tomoe sera probablement dans mon intérêt alors pour l’instant, je dois l’endurer. Je ne sais pas combien de temps je vais passer à l’académie alors il est difficile d’estimer quand je reviendrais. En laissant de côté la surprise, j’attendrais avec impatience le rapport de ce qu’elles ont fait pendant que je serais à l’Académie.

 

Mais pour le moment, cela serait mieux d’être prudent au niveau des communications à cause de la Déesse. Je ne peux pas les empêcher d’utiliser les portes de brumes. Elles sont trop pratiques. Par contre, je ne peux plus les utiliser aussi fréquemment maintenant. On ne dirait pas que la Déesse a remarqué que j’utilisais Asora en tant qu’intermédiaire pour nous déplacer. Il était probable que la Déesse a appris toutes nos actions que j’ai fait à l’époque des transferts ou peut-être pas. Dans le cas où la blatte le saurait, elle viendrait sans doute se plaindre. Si elle ne venait pas, c’était probablement sûr de dire qu’elle ne le savait pas encore.

 

Pfiou, je ne suis pas encore entré dans la Ville Académique et c’était déjà le bordel.

 

Dans tous les cas, je dois m’améliorer. Allons nous renforcer comme première contre-mesure contre cette Déesse. Elle pourrait encore m’entraîner dans d’autres ennuis avant que je n’en apprenne plus sur les Hyumains et la magie.

 

Bon sang !

 

En temps voulu, il n’y aura pas besoin que tu me cherches, je serais celui qui te rejoindra alors poses tes fesses et attends-moi. Les choses que je veux faire et les choses que j’ai comme objectif; Il n’y aura plus besoin que je me cache si je suis en mesure de les atteindre.

 

Peu importe si je me distinguai ou non, je continuerai à être marchand et je chercherai des informations sur mes parents.

 

“H-Hum !”

 

Une nouvelle voix m’a interpellé lorsque je me suis dirigé vers la porte qui me mènera à la Ville Académique. Une simple fille se tenait la, elle tenait fermement son katana et avait une posture ferme et droite.

 

“Ah, Komoe-chan. Est-ce que je t’ai réveillé ? Désolé.” (Makoto)

 

“Waka-sama, ne vous surmenez pas et j’espère que vous ferez un bon voyage !” (Komoe)

 

Tu es une enfant donc tu n’es pas obligé d’être aussi polie avec moi. Eh bien, avoir une petite fille qui essaie de faire de son mieux, c’est quelque chose qui me fait sourire.

 

“Okay, je vais y aller maintenant. Si Komoe-chan se fait embêter par Tomoe, tu me le diras, okay ?” (Makoto)

 

J’ai traversé la porte de brume en agitant ma main dans sa direction.

 

“Komoe fera de son mieux !” (Komoe)

 

Komoe tenait fermement une épée plus grande qu’elle. Je n’avais pas eu beaucoup de discussion avec la première génération. Parce que je croyais que la conscience était partagée avec l’original. Mais Komoe avait sa propre conscience et elle était indépendante de Tomoe. La première génération n’avait pas eu beaucoup de discussion avec Tomoe et semblait prendre des décisions sans se concerter avec Tomoe donc il se pourrait que je m’étais trompé. Ou peut-être que Komoe était différente. Mais je n’ai pas l’intention de le confirmer. Je vais la traiter comme une personne complètement différente de Tomoe. C’est bon pour moi.

 

Je la traitais avec gentillesse en prenant ceci en compte. Même si je savais que cela ne rachètera pas la mort de la première génération.

 

Ah~ Mais…

 

Si Tomoe était aussi polie qu’elle, ça serait génial~.

 

Je me préparais à rejoindre Shiki.

 

“… Waka, j’aime les samouraïs mais… je voudrais que tu arrêtes avec tes désirs pédophiles.” (Tomoe)

 

“Tu te fais des idées !!!” (Makoto)

 

Tomoe a dit ça avec une expression un peu trop sérieuse, je l’ai définitivement nié.

 

Ses derniers mots m’ont un peu fatigué, mais j’ai terminé de traverser la porte de brume pour me diriger vers la Ville Académique.

<>
Traduit par la team : Nyan-Team