Flux RSS

Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Traduit par la team : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 8 – Une merveilleuse promesse

Traduit par Quesako
Vérifié par Sora


~Point de vue de Shen~

La suprématie doit se référer à cela.

Une existence mystérieuse. Une expérience mystérieuse. Une mémoire mystérieuse.

Cela serait une chose stupide que d’imaginer détruire ça.

J’ai regardé les souvenirs de l’ennemi Hyumain pendant qu’il était enfermé dans la barrière, j’ai été choquée.

D’ailleurs, je ne sais pas quel genre d’illusion il est en train de voir. J’injecte juste du pouvoir à l’intérieur de cette barrière et je pouvais seulement décider si l’illusion sera un plaisir ou une peur pour la personne.

Normalement, après ça, il n’y aurait aucun problème. Si l’effet choisi est la peur, la plupart d’entre eux meurent vite et beaucoup d’entre eux luttaient aussi. Si c’est le plaisir, il y en a peu qui se débattent mais le temps, pour qu’ils meurent, serait allongé.

Pour la rapidité, c’est la peur. Pour la sécurité, c’est le plaisir. C’est ainsi que j’ai divisé son utilisation.

Mais cette fois, avoir choisi cette méthode me fait sentir terriblement honteuse.

Ses souvenirs sont merveilleux. Juste, merveilleux.

Cet ennemi, non, cet homme, c’était dur à le croire mais il était quelqu’un qui venait d’un autre monde.

Les souvenirs ne peuvent pas mentir. Il n’y a pas de source plus véridique que ça.

Une existence inconnue, une existence inconnue, une existence inconnue.

Même avec ma longue expérience, je n’ai jamais vu une telle mémoire avant, il est une personne d’un grand intérêt.

De laisser cet être vivant mourir. Une telle chose est une mesure qui ne devrait pas être permise.

Spécialement pour ‘ça’.

Ce qui semble être une des passions de cet homme.

Cela m’a secoué au plus profond de mon âme avec une force formidable.

Je ne veux pas de ces souvenirs qui donnent l’impression d’être incomplet, je ne veux pas de souvenir mort.

Je veux des souvenirs qui sont vivants, je veux l’entendre directement de lui. Et je veux discuter avec lui.

De sa force, de ses trésors, de son existence.

Je ne me souviens pas d’un moment où mon cœur a été aussi secoué. Est ce que l’on appelle être pris d’intérêt ?

Ce n’était pas seulement un caprice, du fond de mon cœur, je savais que c’était intéressant.

Je ne veux pas le perdre.

Je veux apprendre. C’est pourquoi je ne laisserai pas mourir cette personne.

Je dois le libérer. L’avoir enfermé dans une dangereuse barrière était une chose stupide.

Je devrais discuter avec lui au moment même où je le libère.

Pour le bien de ceci, qu’est-ce que je devrais faire ?

Je dois lui faire savoir que je ne ressens plus aucune hostilité envers lui.

En utilisant une forme d’excuse de son monde, ça devrait l’estomaquer et permettre le dialogue ?

Je ne comprends pas ce concept d’excuse.

Mais en premier lieu, je devrais le relâcher et ensuite lui demander s’il va bien. S’il est surpris, je devrais pouvoir en profiter pour commencer une discussion.

J’ai déjà appris le dialogue des Humains. Il ne devrait pas avoir de problème.

Cependant, il peut parler avec les Orques donc il devrait aussi être capable de parler avec moi.

“Alors…” (Shen)

Je l’observe en pensant que je devrais le libérer de la barrière. D’ailleurs, c’est la première fois que je suis fascinée par les souvenirs d’une personne.

Quel doux sentiment.

Mais encore une fois, j’étais celle qui a fini par être surprise.

Je pouvais sentir l’activation de la magie à l’intérieur de la barrière.

C’était assez puissant.

Je peux entendre quelque chose.

“Bref… filles… unes après les autres !” (Makoto)

Qu’y a-t-il ? La puissance a davantage augmenté !

“Déjà… per…. du !!!” (Makoto)

“Oooh ?!” (Shen)

La brume, qui était à la surface de la barrière, a disparu dans un son qui faisait penser à un cri.

Et ensuite.

Un son sourd et effroyable a retenti. Ma barrière a été détruite de l’intérieur pour la première fois

Comment peut-il être si anormal ? Quel niveau de puissance a t’il reçut du Dieu de l’autre monde ?

Sueur froide.

Cela me donne des sueurs froides d’imaginer que cette attaque pourrait me toucher.

Je me prépare à arrondir le plus possible mes yeux (NTA : kawaiiiii) en exposant mon ventre et pourtant, je n’ai pas tant que ça confiance en moi.

Sans doute qu’il m’imagine plus dans la catégorie des animaux. Pas celle des animaux de compagnie mais celle des animaux sauvages. Dans quelle mesure, je peux être perçue comme un animal adorable, je suis un peu anxieuse à ce propos.

Et alors, il est apparu.

“Hé !” (Makoto)

Il m’interpelle d’une voix très calme et mon corps se raidit.

“Je suis désolée, brave homme qui est venu d’un autre monde. Je connais maintenant, les circonstances de la destruction de la porte. J’ai appris que c’était un regrettable accident. Je vais également vous présenter mes excuses pour mon tempérament impulsif. Pourriez baisser votre arme ?” (Shen)

“Quoi ?” (Makoto)

“J’ajouterai aussi ‘ceci’ à mes excuses, j’ai vu vos souvenirs. Je ne connais pas le contenu mais que j’ai pu vous montrer une illusion déplaisante, je regrette du fond de mon cœur.” (Shen)

“… Ce n’était pas quelque chose que vous avez décidé de mon montrer ?” (Makoto)

“Je peux choisir si l’illusion sera joyeuse ou terrifiante mais les détails et le contenu est dépendant de la cible.” (Shen)

Quand je lui ai répondu, il s’accroupit tout en tenant sa tête. ‘Alors c’est comme je pensais~’ c’est ce qu’il gémit.

“Personne d’un autre monde, je suis Shen. Un dragon supérieur et une existence qui est surnommée “invincible”. Comme vous l’avez vu, je suis particulièrement bonne avec les illusions.” (Shen)

J’ai pris une décision qui ferait rire le moi d’hier.

“Ah, je vois… je suis Misumi Makoto. Si je dis Misumi Makoto, vous comprenez ?(NTA: il le dit deux fois avec deux façons de l’écrire. L’une en kanji et l’autre en hiragana.). Vous devez déjà le savoir mais je viens d’un autre monde.” (Makoto)

Je le savais déjà mais quand il le dit, cela me choque une seconde. D’avoir regardé ces souvenirs qui ne peut être que la vérité, ça ne fait aucun doute sur ce fait. En pensant à l’avenir, c’est quelque chose qui doit être dit.

“Makoto-dono, voudriez-vous signer un pacte avec moi ?” (Shen)

J’ai déjà décidé de suivre cet homme. Je sais déjà qu’il est proche d’un voyageur et a pour objectif de se diriger vers une colonie Humaine. C’était comme s’il recherchait de la compagnie.

Alors un pacte est une bonne chose.

Je le suivrai en tant que partenaire.

Je lui prêterai ma puissance et je veux qu’il me parle de ses expériences. Spécialement à propos de ‘ça’

“Euh ? Un pacte ? Comme une invocation de bête ?” (Makoto)

“C’est une cérémonie qui peut seulement être réalisée en tête à tête, cela diffère selon les circonstances. Les existences, qui sont de mon rang, ne peuvent le faire seulement qu’une fois. Je peux me vanter d’être de la race la plus puissante. Je vous promets que vous ne perdriez rien dans cet échange !” (Shen)

Sa manière de voir les choses est un peu différente mais ça doit être encore assez similaire à la mienne.

“… ? Avoir plus de gens, n’est-il pas mieux ?” (Makoto)

“Oui ! Oui ! Je suis extrêmement intéressée par vos loisirs ! Veuillez me donner une réponse favorable !” (Shen)

Oui, ces merveilleux souvenirs. D’un coup d’œil, ils m’ont ensorcelé.

“Argh !!! Quel genre de menace est-ce ?! Est-ce que je me fais forcer la main ?!” (Makoto)

Pour une raison quelconque, il s’était accroupi et se lamentait.

“Comment ça ? Je pense que c’est quelque chose qui nous bénéficiera à tous les deux.” (Shen)

“Grmmm…, manipulatrice. D’accord, j’ai compris ! Je compterai sur toi.” (Makoto)

“Oui ! Moi aussi, pour les nombreuses années à venir, je compterai sur toi !” (Shen)

Avec son approbation, j’ai commencé le processus du pacte avec moi en tant que responsable du lancement du pacte. Il ne connaît pas le processus donc c’est une évidence.

Un pacte égal à 50-50. C’est absurde, la formation que j’essaye d’adopter ne se maintient pas du tout.

Un pacte parents/enfants à 70-30. Impossible, C’est rejeté aussi. Combien de mana, il possède ?

Un pacte maître/serviteur 80-20. J’ai été en mesure de maintenir la formation. D’imaginer qu’il y aurait un tel écart entre nous. Ma fierté en tant que dragon supérieur vient de prendre un coup.

C’est la première fois que je crois qu’être un dragon est une bonne chose.

Un pacte maître/serviteur, en gros, je serais son familier, non, ça ne serait pas exagérer de dire que je suis son esclave.

Huhuhuhu. N’est-ce pas bien ?

J’attends avec impatience ce qu’il, non, ce que cette grande personne fera dans le futur.

Il semble que dans un futur proche, ça sera les moments les plus amusants que j’aurai dans toute ma vie.

Étant libérée de mon ennui, j’ai senti que mon cœur tremblait de joie.

“Alors une fois de plus, prends soin de moi, mon maître, Misumi-sama.” (Shen)

<>
Traduit par la team : Nyan-Team