Flux RSS

Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Traduit par la team : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 2 Chapitre 95 – Il est à l'origine du climat chaotique

Traduit par Quesako
Vérifié par Heyruko


“Moi ?!” (Makoto)

J’ai inconsciemment crié quand Tomoe l’a dit.

Ceci a vachement bien résonné dans le silence de la nuit. Je me sentirais mal si j’ai réveillé les personnes qui sont déjà endormies. J’ai fermé ma bouche et j’ai instamment pressé Tomoe de continuer d’un signe de la main.

“Pour être précis, c’est lié aux actions de Waka. Les lieux, que tu as traversé avec la porte de brume, affecteraient le climat d’Asora, c’est ce que je crois.” (Tomoe)

“Quoi ? D’imaginer que Waka-sama déciderait du climat de ce monde. Mais dans ce cas, ça serait possible de changer radicalement la température et le climat en une simple journée.” (Shiki)

“Oui, bien que les cas de changements rapides de climat sont rares. On dirait que dans les jours qui suivent l’ouverture d’une porte. Il y a un temps donné où cela changera grandement le climat-ja.” (Tomoe)

“En résumé, que se passerait-il dans les cas où Waka-sama se rendait à Tsige le jour et la nuit à la Ville Académique ?” (Shiki)

“Je ne sais toujours pas ce qu’il se passera. En examinant en détails, j’aurais besoin de temps avec Waka. En vérité, je ne sais pas ce qui affecte Asora, est-ce l’endroit où Waka se trouve ou est-ce la place où a eu lieu l’ouverture de la porte ? Je ne peux toujours pas le dire avec certitude. Même la logique derrière les portes n’est pas encore bien définie” (Tomoe)

“… Bien, c’est un problème assez sérieux. Pendant une brève période, je m’occuperai des problèmes de la Ville Académique. Je ferai en sorte que Waka-sama puisse être là quand il n’a pas des cours.” (Shiki)

Tomoe et Shiki avaient à faire leur propre discussion.

Si je devais parler de mon état psychologique, j’étais vraiment abasourdi et je n’arrivais même pas à m’exprimer. J’étais pratiquement amorphe à ce moment-là.

Ceci voudrait dire que juste en se baladant à travers le monde, le climat se modifiait ? Même si le climat devrait être décidé par des choses comme: la latitude, la longitude, le vent, la marée et la rotation de ce monde.

Et si le climat d’Asora était en fonction de l’endroit où je me trouvais ou quelque chose du genre ? J-Je ne pourrai même plus voyager en paix.

Dans ce cas, cette chaleur folle et incontrôlable avait quelque chose à voir avec l’emplacement de la ville Académique ? Non, pas la localisation, c’est plutôt parce que je suis là-bas.

“Alors en tant que contre-mesure temporaire, nous devrions chercher un endroit où la porte donnera un climat favorable et l’utiliser dans le futur ?” (Makoto)

J’arrivais enfin à m’exprimer. Cela sera difficile de ne pas utiliser les portes de brume, mais il ne faut pas faire trop son difficile. Dans le pire scénario, je demanderais à Tomoe d’ouvrir les portes et de ramener les marchandises… Tch, ce n’est pas bon. Elle est au milieu de son investigation. Je ne veux pas l’interrompre car c’est relatif à l’amélioration de la télépathie.

“Non. Après tout, de pas pouvoir utiliser les portes de brumes serait gênant pour Waka. Nous tenterons de réduire les possibilités pour ensuite mettre le doigt sur le cœur du problème, après nous réfléchirons à comment le gérer, j’ai déjà quelque idée en tête.” (Tomoe)

Ma proposition a été immédiatement rejetée.

“Je pense que c’est pour le mieux. Heureusement, jusqu’à aujourd’hui il n’y a eu aucun problème sérieux dans l’utilisation des portes de la brume et si nous ne l’utilisons pas, cela affecterait grandement notre stock de marchandise. Même en utilisant Tomoe en permanence, ça ne serait pas assez efficace.” (Shiki)

Ils ont raison. Comme Shiki l’avait sous entendu, il n’y a pas eu d’interférence de la Déesse, même son église ne montrait aucun signe de mouvement. Au regard de ces éléments, nous pouvions supposer sans grand risques que la Déesse n’a pas toujours pas eu connaissance d’Asora.

“Comment allons-nous identifier le problème ?” (Makoto)

Je veux entendre sa méthode. Après tout, il vaut mieux prévenir que guérir.

“La première chose que je veux tester, c’est que Waka ouvre plusieurs portes et que tu les mettes en stand-bye. Nous verrons si une porte affecte le climat ou si le climat continue toujours comme il est. Je veux m’assurer de chacune des possibilités.” (Tomoe)

“Je vois. Si une des portes affecte le climat, il y a aura un changement dans ce cas, la théorie de l’influence des portes sera validée.” (Shiki)

“C’est l’idée-ja, Shiki. Et après avoir progressé par tâtonnement, il sera de plus en plus simple de déterminer le problème. C’était une méthode à laquelle je pensais depuis un petit moment, depuis Tsige pour être précis. J’ai consigné le climat lorsque Waka a séjourné dans un village et quand il est revenu à Asora.” (Tomoe)

“Comme attendu de Tomoe-dono.” (Shiki)

Elle avait cette supposition depuis Tsige et elle rassemblait des données pour appuyer son hypothèse. Même si j’ai essayé d’être impassible, en considérant juste l’étrange climat d’Asora, les mots de Shiki était l’exacte représentation de ce que je pensais.

“Alors, n’est-ce pas bon de juste se téléporter à nouveau dans chaque ville ?” (Makoto)

“Waka, si tu fais ceci, il y a une chance que la Déesse le remarque. J’ai déjà créé plusieurs portes donc tu vas m’accompagner et par-dessous tout, Waka va créer une nouvelle porte.” (Tomoe)

“Hmm, tu as raison. Utiliser les cercles de téléportation pourrait être dangereux. Désolé, je compte sur toi.” (Makoto)

“Oui. Demain, nous commencerions l’expérience et la nuit, nous retournerons à la ville Académique pour se reposer. La journée du lendemain devrait donner les premiers résultats. Je prendrai aussi en compte le fait que je doive rentrer chaque soir.” (Tomoe)

Je me sens un peu dégoûté par moi-même. J’ai parlé sans réfléchir alors que je savais que les cercles de téléportations sont probablement dangereux.

À ce train-là, Tomoe semble avoir l’intention de le faire tout en s’occupant de ses autres affaires. Cette habilité à gérer les choses, cette manière de penser… Je devrais apprendre d’elle.

“Cela signifie que plusieurs portes doivent rester ouvertes en même temps. Est-ce que la sécurité sera assez suffisante ?” (Makoto)

“Je vais demander aux Hommes-Lézards et aux Arkes de stopper leur patrouille en ville et les déployer dans la zone des portes. Au cas où, je vais un peu bouger les autres portes et je vais les sceller jusqu’à nouvel ordre. Je prévois de ne pas laisser les aventuriers entrer dans la ville pour le moment.” (Tomoe)

“Tu as raison. Les rumeurs se sont déjà assez répandues alors je ne pense pas qu’il y aura de problème. Je ferai l’exam…“ (Makoto)

“L’examen sera fait par moi et Ema, je vais en rassembler plusieurs autres personnes donc Waka n’a pas besoin de se donner la peine. Grâce aux efforts de Waka, la quantité de livres a considérablement augmenté donc le nombre de personnes, qui sont capables d’utiliser leurs neurones, a augmenté.” (Tomoe)

Les livres que j’ai lu à l’académie, hein. Alors, ils sont déjà en circulation à Asora. Quelle effrayante vitesse de travail. C’est à un stade où je commence à être inquiet de les voir tomber à cause du surmenage.

Et ça me donne aussi l’impression que je deviendrais un élément inutile, cela me rend anxieux. Tout le monde autour de moi est trop efficace.

“Moi aussi, s’il y a besoin d’aide, appelez moi. Après tout, Je suis également intéressé par ça. Je veux aider autant que possible.” (Shiki)

Je vois, Shiki avait beaucoup de connaissances et on dirait qu’il aimerait faire des expérimentations.

“Non, tu dois encore trouver un moyen d’améliorer les terres cultivables et aussi la culture du riz donc je veux que tu concentres dessus. En outre… tu dois également gérer le cas des fruits d’Asora.” (Tomoe)

“Hum, tu as certainement raison. Au bout du compte, je n’ai pu venir qu’avec des résultats négatifs pour ces problèmes.” (Shiki)

“Ce n’est pas limité aux gens de Tsige. Si on y réfléchit, laisser pousser les graines des fruits est une option qui peut être facilement réalisable.” (Tomoe)

“Ouais. Qu’ils puissent évoluer d’une manière tellement atroce, c’était en dehors de mes attentes.” (Shiki)

Ce qu’il voulait dire par ‘atroce’, c’était…

Il y a eu une fois où j’ai vendu des fruits dans Tsige. Il y a eu des personnes qui ont essayé de faire pousser des graines de ces fruits. D’ailleurs, c’était des pommes.

C’était un des fruits d’Asora qui avaient le plus de valeur. Ils pensaient probablement à les cultiver dans le voisinage de Tsige. C’était exactement comme Tomoe l’a dit, ‘c’était évidemment prévisible’, le moi à l’époque n’y avait pas du tout réfléchi.

Eh bien, si nous parlions de faire pousser des fruits, cela a plus ou moins réussi. Il ne faisait que quelques centimètres et je ne savais pas s’il aurait pu devenir un arbre et qu’il aurait pu donner des fruits.

Cependant, même si ce n’était que seulement quelques centimètres, ceci a créé un effet atroce sur les alentours.

Nous l’avions appris après avoir reçu une requête de la guilde des aventuriers.

Il y avait un étrange rapport qui rapportait qu’une terre aux abords de Tsige est rapidement devenue stérile et la magie dans les airs est devenue faible.

Lorsque nous y étions allés, nous avions vu qu’il y avait une pousse d’un pommier.

On dirait que les plantes et les cultures d’Asora absorbaient pas mal de nutriment pour pouvoir pousser. Dans le monde moderne, j’ai entendu parler de culture qui diminuait radicalement la qualité du sol. Apparemment c’était la même version, mais en pire.

Au moment où nous l’avions remarqué, les fruits d’Asora s’étaient déjà répandus dans ce monde donc il y avait la possibilité que quelqu’un avait encore des graines sur lui.

Après avoir parlé avec les résidents d’Asora, nous avions décide que nous ne distribuerons plus autant de fruit aux aventuriers. C’était probablement une situation où il aurait été mieux de complètement les restreindre, mais il y avait toujours une partie qui me préoccupait.

Eh bien, ce n’était pas la faute des plantes. Nous avions donc ramené la pousse du pommier dans Asora et nous l’avions replanté dans le jardin de ma maison. (NTA: lol, verra-t-on une plante mutante ?)

“Je me suis souvenu d’une chose. Shiki, quels sont les résultats de l’expérience où nous avons utilisé des étudiants ?” (Makoto)

À propos des pousses d’Asora, Shiki et ‘lui’ ont développé une hypothèse et cela a débouché sur une expérience. C’était un peu comme une expérimentation sur des corps humains, cela a déjà été testé par les résidents d’Asora sur la façon dont cela affecterait les Hyumains et ceci n’a probablement eu aucun effet négatif sur leur santé.

S’il y avait une anomalie, Shiki devrait la traiter immédiatement.

“… En réalité, il semble qu’il y a eu les mêmes résultats qu’avec les résidents d’Asora. Il semble que cela affecte la résistance du corps alors je prévois de continuer mais comment dire, c’est… très intéressant.” (Shiki)

“Je vois… Est-ce que leur santé a été affectée ?” (Makoto)

“Non, au contraire, on dirait qu’ils sont même en meilleure santé. Après tout, c’était des fruits extrêmement nutritifs.” (Shiki)

Un certain changement a été vu chez les résidents d’Asora…

C’était quelque chose qui a été remarqué par Shiki et Tomoe dans le passé et ils ont enquêté dessus. On m’a dit que les Orques et les Hommes-Lézards ont l’air de s’être renforcés physiquement et d’avoir plus de mana.

Après avoir confirmé ça en détails, on a estimé que la raison derrière cela venait de leur alimentation.

L’effet variait selon les personnes mais la consommation de fruits participait grandement dans leur amélioration. C’était peut-être petit à petit, mais il était clair qu’il gagnait en force.

Pour être précis, les personnes, qui n’étaient pas des guerriers, n’ont pas beaucoup gagné de force physique et les personnes, qui n’avaient pas beaucoup de mana, n’en ont pas gagné beaucoup.

Il s’est avéré que cela fonctionnait mieux sur des personnes avec des caractéristiques spéciales.

Et ainsi, Shiki m’a proposé de faire une expérience. Nous avons essayé de le faire également sur des Hyumains mais nous ne connaissions pas les limites du renforcement et il n’y avait aucune assurance que nous aurions le même résultat avec les Hyumains. Au début, j’ai rejeté l’idée.

Mais après avoir fait de nombreux cours dans l’académie, il y avait un étudiant qui s’était intéressé aux médicaments de renforcement et après avoir informé cette personne de l’expérience, j’ai finalement accepté de la faire.

Le résultat était comme le rapport l’a indiqué. On dirait que les effets étaient pratiquement les mêmes qu’avec les résidents d’Asora. Cela signifiait que les fruits d’Asora fonctionnaient sur le même principe qu’un objet de renforcement.

Dans ce cas, ne serait-il pas préférable de ne plus sortir de fruits d’Asora ?

“Si tu dis que c’est pratiquement la même chose, ça signifie qu’il y a une légère différence ?” (Makoto)

“Ouais. Les Hyumains, comparé aux Orques et aux Hommes-Lézards, semble avoir un plus grand taux de croissance. Au début, Jin a augmenté son mana de 1/3. L’augmentation est pratiquement au même niveau que les Arkes.” (Shiki)

“Ainsi les effets sont puissants, hein. La limite n’est actuellement pas connue, même parmi les résidents. Ou plutôt, ceci serait mauvais si les Hyumains apprennent ces effets.” (Makoto)

“Ouais. Pour le moment, nous devrions leur faire croire que c’était grâce à leur talent qui a éclot. Heureusement, les cours de Waka-sama sont absurdes dans bien des sens donc ça va paraître vraisemblable.” (Shiki)

“Cela a donc les mêmes effets sur les Hyumains, hein. Il y a même certaines plantes qui peuvent aider à économiser le mana. Ceci m’a vraiment surpris. Je vais leur dire qu’ils doivent temporairement arrêter la distribution des fruits. Eh bien, imaginer qu’il donnerait un tel avantage, il faudra du temps avant que nous soyons suffisamment sûrs pour retenter des expériences. Je crois qu’il y a toujours des fruits que nous n’avons pas testés.” (Tomoe)

“Dans ce cas, en prenant en compte les propositions de mariage, mes cours vont devenir le centre des discussions et les étudiants vont fourmiller autour de moi, hein. Hahaha… On dirait que je file vers un avenir radieux.” (Makoto)

Même si les événements dans l’académie vont encore augmenter à partir de maintenant…

<>
Traduit par la team : Nyan-Team