Flux RSS

Tsuki ga Michibiku Isekai Douchuu

Traduit par la team : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 2 Chapitre 98 – Cours anticipé et baptême du feu

Vérifié par Heyruko
Traduit par Quesako


Il y avait 8 personnes.

 

Je n’étais pas vraiment sûr que les 5 de départ seraient restés.

 

La prochaine fois, nous ferons quelque chose d’intéressant. C’était ce que j’avais dit la semaine dernière.

 

Je ne pensais pas que j’aurais les 3 personnes supplémentaires aujourd’hui, c’était probablement anormal que les papiers aient été traités si rapidement. En laissant de côté le niveau des étudiants, le système de Rotsgard était plutôt impressionnant. Je me suis dit que non seulement le niveau des étudiants mais les Hyumains en termes générales étaient assez ordinaires par rapport au monde qui les entouraient.

 

Mais en sachant que la plus forte des Hyumaines, c’était Sofia. C’était certainement impressionnant. Mais bon, le milieu du panier n’était pas très coriace.

 

[À partir d’aujourd’hui, il y aura 3 personnes supplémentaires.] (Makoto)

 

J’ai simplement écrit ceci et je leur ai montré les trois étudiants. Shiki et moi faisions actuellement face aux 8 étudiants, j’ai fait signe aux 3 trois étudiants de venir à côté de moi. Les filles de Rembrandt se ressemblaient beaucoup. Comme on pouvait s’y attendre de deux sœurs. Il y avait juste leurs coupes de cheveux et leurs façons de se tenir droites qui étaient différentes, ça donnait d’elles une impression différente. Au moment où nos regards se sont croisés, elles m’ont souri, mais cela n’a duré qu’un bref instant. Elles ont rapidement retrouvé un air sérieux et se sont placées à mes côtés. Elles n’avaient pas l’air d’être désagréable avec moi. Elles semblaient comprendre leur position en tant qu’étudiante.

 

Jin et Amélia avaient l’air dubitatif, peut-être qu’ils ne s’attendaient pas à ce genre d’attitude avec elles. Qu’ils n’étaient pas complètement étonnés pourrait être dû au fait qu’ils soient nerveux à propos de la classe d’aujourd’hui. Les sœurs attiraient l’attention même lorsqu’elles ne faisaient qu’attendre debout. À quel point leur réputation mauvaise ?

 

[Vous trois, présentez-vous.] (Makoto)

 

Elles allaient se présenter chacun leur tour, en premier les sœurs et l’autre pour finir. Après cela, je leur présenterai moi-même les cinq autres.

 

“C’est un plaisir, mon nom est Sif Rembrandt. Je viens de revenir depuis aujourd’hui alors il pourrait y avoir des personnes qui me connaissent déjà. J’étais absent à cause d’une maladie, je pourrais être un poids jusqu’à je récupère complètement mais veuillez prendre soin de moi. Comme vous pouvez le constater, ma race est Hyumaine. Ma spécialité sont les attaques magiques avec les éléments de feu et de terre. J’ai la protection divine d’un esprit de terre.” (Sif)

 

Sif a terminé sa déclaration avec une révérence, ses longs cheveux blonds soyeux et lisses ont suivis son mouvement et sont tombés en cascade devant elle. C’était vraiment magnifique de voir ses cheveux flotter ainsi. Après tout, elle n’avait pas de cheveux la dernière fois que je l’ai rencontré. Elle était pratiquement une personne complètement différente. Comme elle l’a dit, je ne pouvais pas l’imaginer chercher le contact dans un combat, il était même probable qu’elle n’a jamais combattu en combat rapproché.

 

“Ravi de vous rencontrer ! Mon nom est Yuno Rembrandt. Je suis la petite sœur de Sif Rembrandt et comme elle, je viens juste de rentrer aujourd’hui ! La raison est la même, maladie. Je ne suis toujours pas à 100% de mes capacités, mais je ferai de mon mieux ! Évidemment, ma race est Hyumaine. Ma spécialité est le combat physique. Mais comme vous pouvez le voir, je n’ai pas la constitution pour être à l’avant-garde, je suis plus une tour de défense. Mes armes sont la lance et l’arc, je les alterne selon la situation. Ma magie est principalement basée sur le renforcement mais ce n’est pas ma spécialité. Veuillez prendre soin de moi !” (Yuno)

 

Comme Yuno l’a dit, elle était petite et pas très musclée. Elle faisait au alentour de 1.5m. Ceci me faisait encore plus douter qu’elle puisse utiliser une lance et un arc. Après tout, les arcs étaient assez imposants dans ce monde. Mais puisqu’elle ne l’a pas seulement inscrit sur sa demande mais qu’en plus, elle l’a déclaré dans sa présentation, ce n’est probablement pas un mensonge… Sans doute.

 

Cela se pourrait-il qu’elle se coordonne avec son groupe et les utilisent en conséquence ? Ce n’est pas comme si elle pouvait se balader en permanence avec les deux, alors cela doit être ça. Elle était habille et semble être énergétique. Elle avait les même cheveux blonds que sa sœur aînée, mais comme s’il était en accord avec sa personnalité, ses cheveux sont coupés assez court, à un point qu’ils n’atteignaient pas ses épaules.

 

“Ravi de vous rencontrer. J’ai été transféré de l’académie royale de Fosk, mon nom est Karen Frost. Ceci ne fait pas longtemps que je suis transféré donc je serais heureuse si vous m’enseignez. Ma race est Hyumaine. Mes spécialités, je n’en ai aucune, je suis une touche à tout. En termes de magie, l’élément magique où je suis le meilleur est la terre, mais je peux décemment utiliser les autres. Veuillez prendre soin de moi.” (Karen)

 

 

Hyumaine, hein.

 

J’ai observé les réactions des autres étudiants en ayant écouté la présentation de Karen. Il n’y avait pas trop de différence par rapport aux présentations des sœurs Rembrandt. En fait, au moment de l’introduction des sœurs, j’ai pu sentir de la nervosité parmi ces cinq-là. C’était probablement à cause de leur mauvaise réputation. Jin, cela peut-être déconcertant pour toi, mais cette expression est plutôt rude pour elles, tu sais ?

 

Malgré ça, cette fille Karen…

 

Elle a utilisé la magie pour changer son apparence. C’est pourquoi elle a été acceptée si facilement par les autres étudiants. À mes yeux, son apparence est complètement différente de celle d’une Hyumaine.

 

Quand j’ai regardé Shiki, on dirait qu’il a remarqué ma confusion et a acquiescé. Shiki et moi, nous voyons autre chose alors cela signifie que c’est pratiquement sûr que c’est une illusion. Je ne sais pas si c’est un sort qu’elle a lancé ou si c’est l’effet d’un accessoire.

 

Même si je questionne maintenant Karen, ça ruinerait juste la classe et cela ne me gêne pas pour le moment. Après la fin de la classe, je lui demanderai si elle a un peu de temps aujourd’hui et j’écouterai le pourquoi de ses actions. Si elle voulait juste rejoindre ma classe sans arrière pensée, ceci ne me posera pas de problème. Mais ça sera probablement quelque chose de pénible.

 

[Voilà ce qu’il en est, traitez les bien. D’ailleurs, les sœurs Rembrandt, laissez moi vous dire une chose, ce n’est pas parce que je suis ami avec votre père que ceci veut dire que vous allez avoir un traitement de faveur, gardez le en tête.] (Makoto)

 

Après que les cinq autres ont été introduits, j’ai demandé aux trois de retourner dans le groupe. Cela n’était qu’une question de temps avant que les autres n’apprennent que nous nous connaissions alors je vais être très clair. Ces deux-là m’ont répondu positivement en retour. Ouais, elles sont de bonnes filles, enfin je crois…

 

[Comme prévu, aujourd’hui nous allons faire un cours que vous allez apprécier. Mais le stimulus serait trop grand pour les trois nouvelles étudiantes. C’est pourquoi nous allons partager le groupe en deux. Bon, Sif, Yuno et Karen attendez ici. Les autres, venez avec moi.] (Makoto)

 

J’ai laissé à Shiki les explications pour ces trois-là et j’ai mené les cinq vers un endroit un peu plus éloigné.

 

Ils ont l’air tendu. Nerveux et concentrés.

 

“Sensei, qu’est-ce nous allons faire aujourd’hui ?” (Jin)

 

Bien qu’il a dit que toutes choses sont déterminées par les capacités d’une personne, on dirait qu’il avait une personnalité qui attirait les personnes et il agissait comme un leader. Sa manière de parler était sévère mais dans le fond, il était une personne qui fait attention aux autres. Nous avions le même âge donc si notre rencontre avait été différente, nous aurions pu devenir de bon amis.

 

[Une simulation de combat.] (Makoto)

 

“Ceci se pourrait-il que ce soit contre sensei ?!” (Jin)

 

Leurs visages se sont crispés.

 

[Non. Je vais vous faire combattre une invocation. Ne vous inquiétez pas, si vous y aller avec l’intention de tuer, vous ne mourrez pas. La vie est toujours une variable inconnue. Dans le pire des scénarios, Shiki vous soignera alors ne vous inquiétez pas à ce sujet. En fonction de votre nombre de défaite, une pénalité plus ou moins important vous sera infligée.] (Makoto)

 

“I-Invocation ?” (Jin)

 

[Oui, Je peux effectivement faire des invocations.] (Makoto)

 

Des paroles désespérées fussent comment “N’est-ce pas de l’abus ?! D’avoir un cours où nous ne pouvons que perdre.” et “Devrais-je sauter tous les autres cours que j’ai ensuite ?” C’est assez impoli… Il est impossible que je fasse quelque chose qui ennuierait les autres professeurs. Tout le monde sera en mesure d’aller dans le prochain cours en bonne santé !

 

Au passage “Si vous y aller avec l’intention de tuer, vous ne mourrez pas.”, ce sont les mots de mon sensei. Ses curieuses paroles ont traversé plusieurs fois mon esprit. C’est maintenant devenu une anecdote amusante… Après tout, j’ai survécu.

 

Et ainsi, après avoir dit des mots au hasard, j’ai invoqué une porte de brume et une ombre floue est apparue à travers la brume. Un seul Homme-Lézard est sorti de la porte.

 

J’ai entendu les étudiants déglutir. Même les plus faibles des Homme-Lézard étaient considérés comme une menace quand ils étaient en groupe. Celui-ci avait de magnifiques écailles bleues qui sortaient du lot, il est équipé d’une armure légère en étant armé d’une épée et d’un bouclier. Ils ont dû remarquer que l’Homme-Lézard était un ennemi puissant. Je suis déjà habitué à les voir, mais ces écailles sont vraiment magnifiques lorsqu’elles brillent au soleil.

 

“Euh, cette Homme-Lézard, je n’en avais jamais vu avant. À quel point sont-ils forts ?”

 

C’était le garçon à la dague. Pour lui qui doit combattre des ennemies en combat rapproché, les informations sur ces ennemis doivent vraiment l’intéresser. Mais je refuse.

 

[C’est un secret. Après l’avoir combattu, chacun d’entre vous devra faire un rapport sur ce que vous avez pu comprendre. Je vais approuver le fait que vous vous concertiez mais chacun devra me rendre son propre devoir et sera responsable des erreurs qu’il contient, compris ?] (Makoto)

 

“Hum, au moins le nom de la race…”

 

C’était le tour de l’archère, Amélia. Il n’y a pas moyen que je te le dise. Dans cette école, il y avait une excellente bibliothèque. Sûrement que personne n’a vu ces Hommes-Lézards, mais ce n’était pas le cas des livres.

 

[C’est un secret. Il est mon ami, Lézard Bleu-kun. Alors on va pouvoir commencer. Jusqu’au retour de Shiki, personne ne pourra vous sauver donc veuillez faire attention.] (Makoto)

 

“Je compte sur toi aujourd’hui. Les flammes sont interdites. Combat les avec 1% de ta force, s’il te plaît. Tu es libre d’utiliser des attaques de zones.” (Makoto)

 

Je lui ai murmuré ceci à l’oreille quand je suis passé a coté de l’Homme-Lézard. Il a légèrement hoché la tête.

 

En ayant laissé de côté les bruits de la lutte entre la vie et la mort de mes étudiants, je suis retourné à l’endroit où Shiki et les autres attendaient patiemment.

 

[Shiki, comment se passe les explications ?] (Makoto)

 

“J’ai fini d’expliquer les objectifs de base de cette classe à ces trois-là et nous attendions ton retour. Je vais maintenant me diriger vers l’autre groupe.” (Shiki)

 

[Je te les laisse.] (Makoto)

 

“Si je ne me dépêche pas, ils pourraient être sérieusement blessés alors je vais y aller tout de suite.” (Shiki)

 

Shiki avait un sourire ironique lorsqu’il se dirigeait vers le lieu où la vie et la mort… non, le cours se déroulait. Je ne vais pas vous faire subir la même chose pour le moment, soyez rassurées vous trois.

 

[À présent, à propos de vous trois qui participent à ma classe d’aujourd’hui, vous avez déjà entendu les explications de mon assistant Shiki. Je serais bref dessus, augmenter le nombre d’éléments magique que vous pouvez utiliser. Apprendre à incanter plus vite. Apprendre à être plus efficace et prendre les bonnes décisions le plus vite possible. Ce sont les objectifs de ma classe.] (Makoto)

 

“Apprendre à être ingénieux, c’est-ce que vous essayez de dire ?” (Karen)

 

Karen a résumé ce que je venais de dire, en gros c’était ça. Mais le mot ingénieux est très vague.

 

[C’est vrai. Je ne dis pas qu’il faut que vous vous débarrassiez de vos points forts et de devenir polyvalent, je parle d’améliorer aussi bien vos points faibles que vos points forts. Dans le cas de Sif: elle va devoir se charger d’améliorer l’eau, le vent et les ténèbres. Dans le cas de Yuno, trouver les éléments magiques qu’elle peut facilement utiliser et augmenter le nombre de magie qui n’est pas lié à un élément. Karen, vous avez dit que vous êtes une touche à tout, il est donc évident que vous devez apprendre à les utiliser efficacement.] (Makoto)

 

On dirait que les trois ont compris ce que j’essayais de dire, elles se sont raidies d’un coup.

 

[Aujourd’hui, vous allez former un groupe et vous allez me combattre. Même si je parle de combat, vous allez juste m’attaquer. Vous êtes libres de faire ce que vous voulez. Pendant ce combat, je vous donnerai des conseils et des avertissements. Comme vous pouvez le voir, je communique par l’écriture alors faites en sorte d’être toujours attentives. Si vous ne corrigez pas les points que j’indique, je briserai votre attaque à la seconde tentative. Gardez à l’esprit que ça pourra vous blesser. Nous commencerons dans 5 minutes. Préparez-vous.] (Makoto)

 

C’était quelque chose que les autres étudiants ont également fait. À la fin, ils avaient tous un visage qui exprimait le désespoir. “Corriger quelque chose que j’indique” n’était pas quelque chose qui pouvait être fait aussitôt qu’on l’indiquait. Après un certain temps, ils ne seront plus capables de refaire l’attaque, car ils n’arriveront pas à corriger en aussi peu de temps et lentement, ils épuiseront leur cartes jusqu’à ne plus pouvoir rien faire. Prédire les attaques de mes étudiants dans un combat et calculer le temps restant de la classe est juste… difficile.

 

Après 5 minutes.

 

Eh bien, c’est évident que cela serait ainsi. Aucune surprise dans leur formation. Pas d’avant-garde. Si je n’attaque pas, il n’y a pas besoin de mettre quelqu’un à ce poste, sans compter qu’il n’y en a aucune qui est spécialisée dedans.

 

[Venez] (Makoto)

 

Le court message a donné le signal. Karen et Sif ont commencé à incanter. Elles incantaient à haute voix. Je pouvais déjà prédire l’ampleur de la magie qu’elles emploieraient. En échange de puissance, elles sacrifiaient énormément d’autre choses.

 

Yuno a fait rapidement la première attaque. Elle a tiré une flèche vers moi. À la place de la lance, elle a opté pour l’arc, hein. Elle a dû prendre en compte les chances d’être prise dans la magie de ses alliées. Si l’opposant contre-attaquait, elle aurait sans doute choisie la lance pour protéger sa sœur.

 

La flèche filait vers mon cou. Son regard est dirigé vers ma poitrine donc… C’était plutôt ceci qu’elle visait. Cela a juste un peu dévié. Ceci devait être à cause d’un manque de force physique, la vitesse de la flèche était trop faible. Parce que c’était un projectile, il ne pouvait pas recevoir beaucoup de magie de renforcement.

 

Bien sur, la flèche a été stoppée par ma barrière et elle ne m’a pas touché.

 

“Hein ?!” (Yuno)

 

[Pas assez de force. Ne vaut même pas la peine de le mentionner. Mettez y plus de force ! Si vous me ciblez la poitrine, ne ratez pas à une telle distance.] (Makoto)

 

Bon, Ses attaques étaient des flèches donc même si elle faisait la même chose, ça sera juste stoppé par ma barrière. Laissons la mariner aujourd’hui.

 

La seconde attaque. Elle y a mis plus de force, mais c’était toujours trop faible. Il semble qu’elle a besoin de développer ses muscles. On dirait qu’elle est désespérée en ayant imprégné sa magie sur ses flèches et à cause de ça, le renforcement de son corps par la magie était négligeable. Cette méthode ne marchera pas dans le désert. Bon, ce n’est pas parce que sa maison est proche du désert que cela signifie que les princesses Rembrandt vont se battre dans le désert.

 

Elle a tiré à nouveau.

 

“Euh ?!” (Yuno)

 

[Vous devez imaginer que la magie qui renforce votre corps et celle que vous insufflez à vos flèches sont un ensemble. La prochaine, je la brûlerai.] (Makoto)

 

Je lui ai fait comprendre que je ne la laisserai pas tirer à nouveau ce genre de flèche. Dans ce cas, elle devrait probablement utiliser une lance.

 

Oh, la magie. Sif et Karen hein.

 

Il semblerait que Karen soit en mesure de lancer la magie plus rapidement, mais peut-être qu’elle a fait en sorte que sa vitesse corresponde à celle de Sif. Après tout, les attaques simultanées sont plus difficiles à gérer. Évidemment, les sorts interférents les uns avec les autres donc je ne peux pas dire que ce soit sans problème.

 

Si elle a visé ça quand elle préparait son sort, elle devait avoir plutôt confiance dans sa maîtrise…

 

“Rayon !” (Sif)

 

“Gel Brisant !” (Karen)

 

Feu et eau, hein. Karen, si tu visais cela alors tu es une sacrée challenger.

 

Néanmoins, les mécanismes et leurs compositions ont pratiquement été confirmés, alors je pouvais dire quelles incantations elles allaient utiliser.

 

Celle que Sif a relâché, c’était un rayon ardent, enfin je crois. L’objectif de cette incantation était sûrement de perforer l’ennemi. Et même si ça devait être arrêté, ça exploserait.

 

La magie de Karen était un rayon qui gelait et brisait probablement sa cible. Elle l’a activé après le sort de Sif, hein. Le froid que je ressens autour moi est sans doute dû au sort de Karen.

 

J’ai encaissé le sort de Sif avec une barrière. J’ai pu estimer la puissance du sort. Explosion. Comme attendu. L’onde était à un niveau d’un doux vent qui caressait mon visage. On ne pouvait rien y faire vu que je l’ai bloqué avec une barrière incomplète.

 

Le sort de Karen est terminé pile au bon moment. Splendide ! C’était comme si ce n’était pas la première fois qu’elles faisaient équipes ensemble. Elle a du bon sens.

 

Avec un bruit perçant, je suis pris dans une cage de glace.

 

Pour être précis, je suis entouré par la glace après avoir pris un peu de distance. Quand j’ai observé la scène, j’ai vu que Yuno tendait son arc à limite et se retenait de tirer. Bien. Elle se tenait prête pour ne pas louper une occasion.

 

[Bien joué. Le timing de Karen est vraiment impressionnant. Vous avez pris en compte l’explosion de Sif et vous l’avez utilisé comme bombe aveuglante, bien vu. À propos de Sif, la chose que vous devez améliorer, ce sont votre vitesse.] (Makoto)

 

Bien que ce soit au milieu de mon explication, la cage s’est brisée d’une façon tape à l’œil.

 

[Ceci serait bien si vous pouviez augmenter la vitesse de votre rayon de chaleur ou faire en sorte qu’il poursuive. À propos de Karen, il y a des changements dans l’environnement qui indique à votre ennemi l’activation et la puissance de votre sort. Si c’est quelque chose qui n’est pas activé directement contre sa cible mais dans un endroit proche de la cible, il sera difficile de le toucher. Et même si vous parvenez à toucher, la puissance est trop faible.] (Makoto)

 

“Pouvoir tout bloquer avec cette petite barrière !” (Sif)

 

“…J’ai pourtant caché les changements de l’environnement et la puissance était également bonne.” (Karen)

 

J’ai brûlé la flèche que Yuno a tiré en ayant pensé pensant que j’avais laissé une ouverture. Elle n’a pas été bloquée par ma barrière, elle a juste été brûlée dans les airs.

 

“P-Pas encore !” (Yuno)

 

[Yuno. J’ai déjà précisé que je détruirais toutes attaques dont vous n’avez pas corrigé les défauts, non ? Si vous ne pouvez plus rien faire d’autre, sortez juste votre lance. Si vous vous préparez bien, vous pouvez aussi m’attaquer par-derrière.] (Makoto)

 

“La prochaine fois c’est sûr !” (Sif)

 

“Peut-être que je devrais être un peu plus sérieuse.” (Karen)

 

C’est probablement une défaite complète de Sif, Yuno et Karen. Mais je crois que les revers sont à subir le plus tôt possible, car ils permettent de grandir.

 

Si vous êtes motivés pour le refaire à nouveau, revenez la semaine prochaine.

 

Sans me retenir, je continuais à bloquer et à détruire les attaques de ces trois-là tout en pointant leurs défauts.

<>
Traduit par la team : Nyan-Team