Flux RSS

Ubau Mono Ubawareru Mono

Traduit par la team : Blastaf
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 8 Chapitre 179 – Le cheval et le cerf : l'idiot


(Note : le titre est un proverbe japonais car Cheval = Ba, Cerf = Ka, et Baka = idiot. Ce proverbe explique qu’un idiot est dangereux, car personne ne sait ce qu’il peut faire.)

 

« Une [Dryade], des terres fertiles, une île où pousse un [Arbre Monde]… »

 

Le roi du Royaume Marima lança un regard acéré au prêtre du Royaume Saint Jadarc.

 

« Ce n’est pas un mensonge. »

 

« Oui, il est peu probable qu’un messager de Jadarc ne mente de toute façon. »

 

Parmi les personnes adorant la déesse de la lumière [Irrigamito], aucune ne prenaient à la légère une mission officielle provenant du Royaume Saint Jadarc. La même théorie s’appliquait au prêtre faisant face au roi. Ainsi, une douce expression était visible sur le visage du prêtre, tandis que celui-ci écoutait les paroles du Roi de Marima sans même se mettre en colère.

 

« Pourquoi donner au Royaume Marima des informations aussi précieuses sur l’île ? Allons-nous coopérer, ou avez-vous autre chose en tête ? »

 

Demanda le Roi de Marima en acquiesçant.

 

« Il y a évidemment plusieurs raisons à cela. Tout d’abord, l’île se trouve à 3 000 kilomètres en ligne droite du Royaume Marima. »

 

« 3 000 kilomètres !? Même si nous possédons des navires magiques, ils ne peuvent que voyager quelques centaines de kilomètres au maximum ! Mon Roi, cet homme se moque de nous ! »

 

L’un des vassaux du Roi se leva, fou de rage. Toutefois, sa colère était compréhensible.

 

Le Royaume Marima était célèbre pour sa flotte navale équipée de noyaux magiques de rang 5 contenant des magies d’eau et de vent. Avec de tels navires magiques, il était possible de voyager sans être affecté par le vent et les vagues. Ces navires étaient une ressource vitale pour le Royaume Marima, qui survivait grâce à la mer, car le Royaume se situait en plein océan, à 50 kilomètres du continent le plus proche. Ainsi, une fois arrivé sur le territoire du Royaume Marima, il était difficile d’en partir, même à bord d’un large navire magique, car le Royaume était protégé par des créatures aquatiques appelées [Démons des Mers].

 

« Je comprends votre inquiétude, mais regardez cela. »

 

Malgré la colère ambiante, le prêtre restait calme. Il sortit un parchemin de son Sac à Objets. L’un des vassaux reçut le parchemin et, après avoir confirmé qu’il ne représentait aucun danger, le donna au Roi.

 

« Un parchemin ? »

 

« D’après l’Archevêque, les affaires diplomatiques se doivent d’être attirantes pour chacun. »

 

« Oui, cela est vrai. Est-ce une carte, une route, ou… »

 

« Autrefois, le continent du Royaume Houdon était plus large qu’il ne l’est aujourd’hui. S’il a diminué, c’est à cause du combat entre le [Gajin Transcendant] et le Grand Sage. »

 

« Hmmm, alors d’après vous, l’île est un ancien territoire du Continent Rem ? »

 

« Cette carte montre une route faisant partie d’une ancienne partie perdue du continent. Même si la route nécessite un détour, le sol marin y est peu profond et n’héberge aucun large habitat de monstres. Ainsi, même s’il y a toujours des chances de rencontrer un danger, ces chances sont largement plus faibles. »

 

« Bien, continuez à m’expliquer les raisons de votre démarche. »

 

Le Roi de Marima jeta un dernier coup d’œil au parchemin, et après avoir déterminé son authenticité, il le remit à son vassal.

 

« Deuxièmement, aucun autre navire n’est comparable à la flotte du Royaume Marima, et ne peut voyager aussi loin qu’elle. Et, comme le montre la carte, l’île doit être atteinte depuis l’ouest ou le sud du Royaume Houdon, mais le Royaume Saint Jadarc n’a aucune raison d’y envoyer une expédition, et ne pourra jamais obtenir l’autorisation d’envoyer des navires dans les eaux territoriales. »

 

« Cela me parait raisonnable, mais me dissimulez-vous encore quelque-chose ? »

 

« Vraiment, je ne peux rien vous cacher. »

 

Les vassaux tentèrent de prendre la parole suite au discours du prêtre, mais le Roi leva la main, les forçant à garder le silence.

 

« Il y a un habitant sur cet île, qui peut être considéré comme son dirigeant. »

 

« Voici donc la raison de votre venue ici ? Vous souhaitez son élimination ? »

 

« Je souhaite plutôt que vous soyez miséricordieux. »

 

« Je ne veux pas vous juger, mais je ne pense pas que cela fasse partie de la doctrine d’Irrigamito. »

 

« Il existe une différence claire entre nous et les autres. Si quelqu’un est malfaisant, alors il n’est pas considéré comme humain. »

 

« Et comment jugez-vous cela ? »

 

« Si la personne en question va à l’encontre de nos principes. Ces principes ne changent pas et restent ceux d’Irrigamito, mais leur interprétation change. Plusieurs milliers de monstres habitent sur cette île, et les exterminer avec votre force navale ne devrait pas s’avérer trop difficile. »

 

« Vous parlez comme si vous connaissez la situation exacte là-bas. »

 

« Bien sûr, nous y avons quelques espions. »

 

Ensuite, le Roi et le prêtre échangèrent quelques mots, et tout à coup, comme si le prêtre venait de se souvenir de quelque chose, il sortit une boite rectangulaire de son Sac à Objets.

 

« Tenez. »

 

Un vassal reçut la boite puis en vérifia le contenu, mais fut abasourdi par celui-ci. Il s’agissait d’un arc en pierre. Même une personne sans la compétence [Estimation] pouvait voir que cette boite était tout sauf ordinaire.

 

« Cet arc a été taillé dans le tendon d’un [Esprit de Feu] de la Forêt Sainte de Jadarc, la [Forêt de Reinhardt]. Il s’agit de l’un de nos trois chefs d’œuvre, portant le nom d’[Arc Perce-Cieux]. Comme son nom le suggère, cet arc est capable, en fonction de la puissance de son utilisateur, de tirer des flèches capables de percer les cieux. »

 

« Quel arc magnifique ! »

 

Admirant le superbe arc, le Roi se leva de son trône sans même s’en rendre compte.

 

« On dirait qu’il vous plait. Même si le Royaume Marima dépend grandement de la mer, j’ai entendu dire que vous éleviez aussi quelques chevaux. Si c’est vous, je suis certain que vous pourriez tirer à l’arc depuis une monture sans le moindre problème. L’archevêque du Royaume Saint a gardé pendant longtemps cet Arc Perce-Cieux, et il semble que vous soyez qualifié pour devenir son maitre. »

 

« En effet, cet arc me va à merveille ! »

 

 

 

« Qu’en pensez-vous ? »

 

Pendant l’audience entre le Roi et le prêtre de Jadarc, une silhouette se fondait dans la foule de vassaux. Cette silhouette était l’un des pères fondateurs du Royaume, ainsi que son premier ministre actuel.

 

« L’offre est tentante. »

 

« Hahaha, au moins vous êtes honnête. »

 

« Mais il est aussi vrai que Jadarc tente de nous utiliser. »

 

« Mais qu’en est-il de l’île ? Selon lui, elle abrite des terres fertiles, une Dryade et même un Arbre Monde. »

 

« Toutes les dépenses réalisées ces dernières décennies par le Royaume Marima pourraient être compensées par la simple capture de cette Dryade. Allons-nous vraiment abandonner une telle offre ? »

 

« Nous ne pouvons pas abandonner. »

 

« La Dryade est sûrement responsable de la fertilité de l’île. Après tout, les Dryades possèdent un pouvoir capable d’impacter directement sur la terre et les plantes. »

 

« Et pour l’Arbre Monde ? »

 

Le premier ministre but quelques gorgées de thé pour se réhydrater la gorge.

 

« Si l’Arbre Monde a été planté temporairement sur l’île, alors nous pourrions le déplacer jusqu’ici et faire de ce petit pays une nation majeure. Marima pourrait devenir l’un des cinq grands Royaumes. Ce ne serait plus un simple rêve ! »

 

« Quoi ? Marima pourrait se tenir aux côtés des cinq grands Royaumes ? Hahahaha ! Combien de temps devrait prendre la préparation des navires magiques ? »

 

« Hmmm, si nous préparons 2 000 hommes et 2 navires magiques, environ un mois. »

 

« C’est bien trop long. Ce prêtre de Jadarc n’a pas promis qu’il n’en parlerait à personne d’autre. 10 jours !  Les préparations devront prendre 10 jours. De plus, nous enverrons 3 000 soldats et 3 navires magiques. Il nous faut aussi des généraux afin de mener les troupes. N’oubliez pas de prévenir les royaumes voisins que nous allons réaliser des entrainements militaires dans les eaux territoriales du Royaume Houdon, afin d’éviter tout problème diplomatique. »

 

« Très bien. Je m’y mets tout de suite. »

 

 

 

« Oooooooooo ! »

 

Agafon laissa échapper un rugissement en abattant son épée. L’épée, censée pour lui fendre le ciel, frappa son propre abdomen et il se mit à se rouler au sol en poussant des petits cris de douleur.

 

« Agafon, tes mouvements sont bons, mais tu dois t’efforcer à mieux les comprendre. »

 

« Oui… huh ! »

 

Agafon se releva rapidement et reprit son épée.

 

« Là, une ouverture ! »

 

Tout à coup, Flavia, de la tribu des homme-chats, attaqua Yu par derrière.

 

« Quel idiot crierait avant une attaque ? »

 

Yu attrapa le poing de Flavia, et la projeta dans les airs.

 

« Ouwh ! »

 

Flavia se retourna dans les airs avant d’atterrir au sol, mais Yu lança une [Magie Noire] de rang 1, Tir Aérien, qui frappa son front et la fit tomber au sol.

 

« Vous comptez regarder encore combien de temps ? Vous aviez affirmé vouloir vous entrainer, mais vous abandonnez déjà ? »

 

« Je suis le prochain ! »

 

« Non, je n’ai pas encore fini ! »

 

De jeunes nains déchus et demi-humains tentaient les uns après les autres d’affronter Yu, mais perdaient presque instantanément.

 

Le plus effrayant dans cet entrainement, était que des fils magiques sortaient du corps de Yu et se connectaient à chaque participant, les soignants constamment. Ainsi, peu importe les blessures et défaites infligées par Yu, ils étaient guéris et devaient se relever de nouveau. Les personnes décidant d’abandonner et de rester au sol recevaient quant à eux des dégâts au cœur et à l’égo, plutôt qu’au corps.

 

Les personnes se tenant toujours debout étaient Agafon, Flavia, et une poignée de demi-humains.

 

« Un autre round ? Ou vous voulez arrêter ? »

 

Toutefois, personne ne répondit à la question de Yu.

 

« Odono-sama est fort ! »

 

Namari admirait le spectacle et la supériorité de Yu. D’autres enfants étaient présents autour de Namari et regardaient Yu, des étoiles dans les yeux. Ils regardaient tous Yu vaincre calmement les autres malgré un encerclement.

 

« Roi, vous êtes fort ! »

 

Impica applaudissait Yu, des étoiles dans les yeux elle aussi.

 

« Ensuite c’est à notre tour~ » (Nina)

 

« …chacun notre tour ? » (Lena)

 

Une fois l’entrainement des enfants terminé, Nina et Lena s’avancèrent.

 

« Il va falloir créer une distance de sécurité pour éviter tout danger. »

 

« Roi ! Faites de votre mieux ! »

 

« Vous êtes Rang C, vous devriez donc attaquer ensemble et avec Marifa et Russ. » (Yu)

 

Lena parut provoquée par les paroles de Yu, qui étonnamment, était au Rang B. Il était certain que les filles seules n’avaient aucune chance contre lui.

 

« Pour une raison tout à fait évidente, je ne peux pas attaquer Goshujin. » (Marifa)

 

« Si le Maitre et moi combattons… nous ne pouvons pas laisser les enfants seuls. » (Russ)

 

« Bien, dans ce cas maintient une [Barrière], Russ. » (Yu)

 

« Très bien. » (Russ)

 

Russ installa une barrière devant les enfants. Agafon et Flavia, se trouvant en dehors de la protection, laissèrent échapper un petit ‘’Urgh’’.

 

« Yu, tu es sûr de vouloir combattre Lena ? Tu es sûr de gagner ? » (Nina)

 

« Si tu es impatiente de me combattre, alors tu peux venir quand tu veux toi aussi. » (Yu)

 

Le combat commença par un sort de rang 4, Explosion, de la part de Lena.

 

Dix boules d’énergie tournoyèrent autour d’elle, avant e se diriger à toute vitesse vers Yu. En raison de leur nombre, les Explosions déclenchèrent une réaction en chaine, multipliant leur puissance. Ainsi, un cratère se forma au sol dès la première attaque. La terre paraissait s’être retournée. Lorsque la poussière bloquant la vue disparut, Yu, qui avait enduré la pleine puissance de l’Explosion, se tenait là dans sa [Barrière], comme si rien ne s’était passé.

 

« Wow ! »

 

« Roi ! Vous allez bien ? »

 

« Lena Nee-chan est incroyable ! »

 

Après avoir vu la puissante magie de Lena, les enfants étaient tous excités.

 

« Désolé~ » (Nina)

 

Après avoir prononcé ce simple mot d’excuse, Nina apparut devant Yu. Elle voulait attaquer en première, mais Yu l’attaqua d’abord d’un coup de poing. Nina s’accroupit afin d’esquiver l’attaque, et tenta de délivrer un coup de pied circulaire. Lena, volant dans les airs sur son Balai en Mithril, attendait d’utiliser sa [Magie Noire] de rang 5, Foudre Déchainée. Et le moment parfait arriva, lorsque Nina s’écarta de Yu en sautant en arrière.

 

Tout à coup, de nombreux éclairs frappèrent la [Barrière] de Yu. Et tandis que ce dernier restait protégé, il contrattaqua avec sa [Magie Noire] de rang 6, Chute du Dragon d’Eau. Un dragon aqueux ouvrit la gueule et avala la foudre créée par Lena. Puis, les puissants crocs du dragon aqueux tentèrent de détruire la [Barrière] de Lena, mais celle-ci utilisa sa puissance magique pour résister à l’assaut.

 

En même temps, elle lança une nouvelle [Magie Noire] de rang 6, Prison de Feu, et des flammes infernales tentèrent de contrer le dragon aqueux.

 

« Est-ce que je rêve ? Je savais que le Roi était fort, mais je ne pensais pas que Nina et Lena était aussi puissantes. »

 

La fourrure d’Agafon se dressait sur l’ensemble de son corps. Il était terrifié par la différence entre ses compétences et celles de Yu, Nina et Lena.

 

« C’est bien mon Roi. »

 

« Ha ? TON Roi ? »

 

« Cet ours est vraiment bruyant, nya~ »

 

« Tu es très mal placée pour dire ça ! N’es-tu pas aussi faible que moi ? »

 

« Je ne pense pas. Si un homme est faible, alors il est faible. Mais si une fille comme moi est faible, ça lui donne un effet mignon. »

 

« Tu n’es pas une fille. »

 

« Tu veux mourir ? »

 

Agafon et Flavia se chamaillaient tandis que le combat entre Yu, Lina et Nina continuait. Les différents sorts lancés parvenaient même à atteindre la [Barrière] de Russ, prenant les enfants par surprise.

 

Les enfants vaincus plus tôt par Yu serraient les dents, frustrés par la différence de force.

 

« Nina, tu dépends trop de tes compétences. Lena, toi c’est de ta [Barrière] dont tu dépends trop. »

 

« Ehhhh~ ? Mais suis-je devenue plus forte ? » (Nina)

 

« …Je n’ai pas encore attaqué sérieusement. » (Lena)

 

« Bien, dans ce cas… Si vous gagnez, je ferais tout ce que vous voulez. » (Yu)

 

« Vraiment ? Tout ? Hehe… que devrais-je te demander de faire~ » (Nina)

 

« …Je vais gagner, c’est certain. »

 

L’offre inattendue ne fit que motiver davantage Nina et Lena. Marifa de son côté murmurait ‘’Je ne vous le permettrais pas.’’

 

« Moi aussi je veux combattre ! »

 

« Pourquoi participerais-tu ? Tu n’es qu’une chatte qui a ses règles ! »

 

Flavia avait entendu la proposition de Yu et essaya de rejoindre le combat, mais Agafon sauta en premier et l’attrapa. Mais puisque Flavia avait sauté en première, suivie par Agafin, celui-ci arriva légèrement après et attrapa Flavia par les hanches. Perdant l’équilibre, Agafon tomba, et son visage frappa les fesses de Flavia. S’arrêtant tout à coup, Flavia regarda Agafon, le visage rouge et les larmes aux yeux.

 

« Qu’est-ce que tu fais ? C’était un accident ! »

 

« HYAAAAAA ! »

 

Humiliée, Flavia se vengea en griffant à maintes reprises le visage d’Agafon avec ses puissantes griffes. Les enfants assistaient à la scène, commentant le spectacle.

 

« Oh. »

 

« L’ours est stupide. »

 

« Flavia Nee-chan, allons pêcher des poissons. »

 

Il n’y avait pas la moindre sympathie pour Agafon.

<>
Traduit par la team : Blastaf