Flux RSS

World Defying Dan God

Traduit par la team : SikGirl
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 3 – Xue Xianxian

Traduit par IFryzee


Pour se préparer au transfert de la Veine Divine, Chen Xiang s’assit sur le sol, croisa les jambes, et concentra son pouvoir spirituel.

Les délicates mains de Bai Youyou et Su Meiyao s’appuyèrent contre l’estomac de Chen Xiang. De leurs magnifiques mains, une brume noire et une brume blanche surgirent. La noire était La Veine Divine Yin de Bai Youyou alors que la blanche était la Veine Divine Yang de Su Meiyao. Tous deux avaient une apparence mystique.

A l’intérieur du corps de Chen Xiang apparut un flot noir et blanc, se répandant sporadiquement en vagues dans ses muscles, os et méridiens. Au fur et à mesure qu’elles circulaient, son corps commençait lentement à se renforcer, vague après vague, finalement, le Qi blanc et le Qi noir se rassemblèrent dans son diantian, formant un diagramme Tai Chi Yin Yang. C’étaient les Veines Divines Yin et Yang !

En voyant la réussite de la fusion des Veines Divines Yin et Yang, Su Meiyao et Bai Youyou ne purent s’empêcher d’être excitées. Elles pensaient au début que leur fusion aurait été extrêmement difficile. Pour elles, c’était une expérience, alors elles ne savaient pas ce qui se produirait, mais ne pensaient certainement pas que cela serait un succès.

Su Meiyao et Bai Youyou rétractèrent lentement leurs mains et regardèrent le flot noir et blanc de Chen Xiang commençant à augmenter. Tous deux avaient une expression de surprise sur leur visage. D’après les connaissances des sœurs, il n’y avait aucune personne existante possédant les Veines Divines Yin et Yang en même temps. A ce moment-là, elles réalisèrent que ce gamin, aussi longtemps qu’il cultivait diligemment, un jour il deviendra un maître universellement inégalé.

Chen Xiang ouvrit lentement les yeux. Il ne s’était jamais autant senti bien et fort de sa vie. « Alors c’est donc ça une Veine Divine. Ah, je me sens bien ! Je pourrais plus tard entrer dans le Vrai Domaine Martial ! » Chen Xiang était un peu excité, et un sourire étrange et démoniaque se dessina sur son visage, regardant très méchamment par rapport à son apparence simple et honnête d’avant. Cela inquiéta les deux beautés.

Dans un monde de Cultivateurs, le Domaine Martial Mortel était divisé en dix étapes : Raffinage du Qi, Trempe Corporelle, Trempe Martiale, Ouverture de Veine, Vrai Qi, Sens Divin, Vraie Aura, Puissance Divine, Vraie Forme et Achèvement.

Au-dessus du Domaine Martial Mortel, il y avait le Vrai Domaine Martial. C’était le rêve de nombreux Cultivateurs de l’atteindre. Après l’avoir atteint, ça procurait une force écrasante, et leur durée de vie sera prolongée d’un millier d’années.

Chen Xiang était actuellement au 3ème niveau du Domaine Martial Mortel, à l’étape de la Trempe Martiale. Pendant très longtemps, il ne pouvait entré dans le 4ème niveau du Domaine Martial Mortel, l’étape de l’Ouverture de Veine.

« Le Vrai Domaine Martial ? cela n’apporterait que disgrâce à la Veine Divine » dit Bai You avec dédain.

Su Meiyao regarda avec sérieux Chen Xiang « Tu es en possession des Veines Divines Yin et Yang, ta perspective devrait être plus ouverte ! Dans ce monde, le pouvoir ne cessera de progresser. Il y a de nombreux mondes différents. Tu es actuellement dans le Continent Chenwu, et c’est seulement un infime partie de terre dans un monde mortel. »

« Tu dois te rappeler du contrat ! Tu dois nous aider à recouvrer notre force ! Ce n’est qu’une simple question ! »

Chen Xiang acquiesça à plusieurs reprises et dit « Tant que je serai en vie, j’accomplirai assurément le contrat de vous restaurer votre force, à vous deux, mes deux sœurs. »

Bai Youyou hocha de la tête avec satisfaction « Le moyen le plus rapide pour le faire, est d’utiliser des pilules, et elles doivent être de très haut niveau ! Après notre force retrouvée, le contrat sera complété. A ce moment-là, nous pourrons prendre notre revanche. »

Chen Xiang se sentit un peu perdu, mais, si ces deux beautés restaient à ses côtés, quelque chose se produirait certainement. Su Meiyao enleva l’anneau de ses magnifiques cheveux et le jeta en direction de Chen Xiang, en disant « Mets une goutte de sang dessus et il te reconnaîtra comme son prioritaire. Utiliser l’anneau est similaire à l’utilisation d’une poche de stockage, alors mets ma sœur et moi dedans, comme ça, tu pourras remonter la falaise ! Tu ne devrais pas rester ici trop longtemps, des bêtes démoniaques passent fréquemment par cet endroit. »

En mettant une goutte de son sang dessus, Chen Xiang établit un contrat avec l’anneau. L’espace à l’intérieur était très petit, mais, d’après les connaissances de Chen Xiang, les légendaires anneaux de stockage devraient avoir un espace aussi vaste que la mer.

Cependant, les créatures pouvaient même y être mis dans cet équipement de stockage ! Cela émerveilla Chen Xiang. Les poches de stockage communes étaient très rares et étaient distribuées par les sectes dans les montagnes immortelles. Bien qu’étant rares, elles ne pouvaient contenir des créatures vivants à l’intérieur.

En écoutant Su Meiyao, il plaça les deux femmes dans l’anneau de stockage. En le mettant sur son doigt, l’anneau devint invisible. Ce qui accrut l’admiration pour celui-ci de Chen Xiang encore plus.

Il mangea la pilule, donnée par son père, et avec beaucoup d’endurance, il escalada la falaise, laissant le Qi de Mort des abysses sous lui. Pour lui, c’était un défi très ardu. l’ascension de la falaise rendit Chen Xiang encore plus déprimé parce qu’il ne pouvait rien voir, à cause du Qi de Mort noir, qui augmentait aussi la difficulté de la montée.

Après une escalade ardue qui avait durée toute une journée. Chen Xiang atteint enfin le sommet. Maintenant qu’il avait fini d’escalader, il réalisa que ce n’était pas si difficile que ça grâce aux Veines Divines. En escaladant, il absorbait une large quantité de Qi Spirituel qui entrait dans son corps et éliminait la fatigue, le rendant autant énergique qu’un dragon et aussi féroce qu’un tigre tout au long de l’ascension.

Après que Chen Xiang ait pris ses repères, il entama son chemin de retour vers la Ville de Wohu.

Bien qui ne pouvait pas voir Bai Youyou et Su Meiyao dans l’anneau, il pouvait tout de même les sentir.

« Mes sœurs, quand allez-vous m’apprendre ces exercices divins et démoniaques ? » demanda Chen Xiang impatiemment car il était très curieux de savoir ce que c’était.

« Ton corps est trop faible pour l’instant, donc, tu ne pourras pas résister aux exercices démoniaques » transmit Bai Youyou d’une voix froide.

« Tu peux pratiquer les exercices divins autant que tu le souhaites, mais premièrement, tu devrais retourner à la maison. J’ai aussi l’intention de t’enseigner l’alchimie. »

Au fond de lui, Chen Xiang était ravi et commença à courir aussi vite qu’il le pouvait.

Dans la partie Sud de l’Empire Martial Sud, la Ville de Wohu, avec une population d’un million, était assez grande et prospère. C’était aussi un endroit où la célèbre famille d’arts martiaux de l’Empire Martial Sud, la Famille Chen, demeurait !

La Famille Chen avait plusieurs milliers d’années d’histoire, et même maintenant, leur puissance était assez redoutable. Avec un très riche patrimoine, ils avaient pu survivre pendant plusieurs milliers d’années, ce qui prouva leur force.

La Famille Chen était également très riche, et, dans la Ville de Wohu, ils avaient la force économique la plus puissante. La villa de la Famille Chen occupait plusieurs milliers d’acres de terrain, avec un nombre incalculable de cours et de jardins, qui était entourée de montagnes et de rivières, alors, même si quelqu’un voulait s’y introduire, ils se perdraient.

Tianhu Park, tout le monde pouvait deviner que ce manoir appartenait à Chen Tianhu, en tant que membre avec une position importante dans la Famille Chen. Posséder une immense maison était une chose normale pour cette personne.

« Père, je suis rentré ! » Chen Xiang rentra et se précipita à la bibliothèque, puisqu’il savait que son père y était toujours.

Chen Tianhu se mit à rire et dit « Sale Gamin ! Tu es enfin revenu. Savais-tu qu’une petite beauté est ici, t’attendant ? Te souviens-tu de la petite fille de la famille Xue ? Ta petite femme ? »

Chen Xiang fronça le front, dans sa tête, il y avait une jeune fille séduisante, avec une peau de jade, qui jouait avec lui quand il avait seulement cinq ou six ans.

« Père… tu veux dire Xue Xianxian ? » demanda Chen Xiang, se remémorant la jeune fille de la famille Xue. Elle était venue rendre visite à la Famille Chen quand elle était petite. A ce moment-là, elle et Chen Xiang jouaient tous les deux toute la journée, et eurent de très bons moments, plus tard, leurs familles arrangèrent un mariage.

Chen Tianhu hocha la tête « Exact, cette jeune fille est dans la villa, elle est venue juste après que tu aies quitté la villa pour chercher des herbes, et m’a supplié de lui permettre de te voir. » dit Chen Tianhu en souriant et regardant par la fenêtre, Chen Xiang suivit son regard et vit une jeune fille, avec une peau de jade, marchant dans la cour.

La jeune fille avait de longs cheveux, une robe blanche recouvrant tout son corps, ornée d’ornements dorés brillants. En voyant la tenue de la jeune fille, qui ressemblait à celle d’une fée, Chen Xiang ne put s’empêcher d’être abasourdi par sa beauté. cette fille avait seulement quatorze ou quinze ans, cependant, sa peau était blanche comme la neige, lui donnant une magnifique apparence, rendant impossible aux gens qui la regardaient de détourner leurs regards.

Quand la jeune fille vit Chen Xiang à travers la fenêtre, son magnifique visage se rempli de joie. Elle cria d’une façon charmante « Frère Xia Xiang ! »

Le son de sa voix était doux et plein de vie, pouvant captiver l’âme d’une personne. Chen Xiang admit que, bien qu’elle était jeune, que ce soit son apparence ou son tempérament, ils pouvaient rivalisés avec celles des deux beautés dans l’anneau. Sans parler qu’elle n’était toujours pas complètement développée.

Chen Xiang avala sa salive et avec un rire sec, dit « Ce sont vraiment les dix-huit changements d’une femme* ! Je ne pensais pas que cette petite fille se transformerait en fée. »

Cette jeune fille était la chère fille des cieux de la famille Xue, Xue Xianxian.

« Cette jeune fille est ma fiancée ?! » Chen Xiang pleura d’excitation dans son cœur.

Si c’était avant, Chen Xiang sentirait son cœur se serrer, parce qu’il ne possédait pas de Veines Spirituelles. Mais à présent, il avait les Veines Divines Yin et Yang ! Aussi longtemps qu’il aura du temps, atteindre le sommet des arts martiaux n’était plus fantaisie.

Xue Xianxian sourit légèrement, et de petites fossettes sur ses joues avec un charmant rougissement distrait de nouveau Chen Xiang.

Chen Tianhu rit et tapota l’épaule de Chen Xiang, en disant « Vous pouvez rattraper le temps perdu. » Chen Xiang, en riant, sortit de la bibliothèque en courant.

Arrivant dans la cour, Chen Xiang, sans civilités, attrapa les douces et belles mains de Xue Xianxian, et l’amena hors de la vue de son père comme s’ils allaient faire des mauvaises choses dans leur petit laps de temps.

Avec la petite fée, Chen Xiang revint à sa maison, rendant de nombreux autres enfants de la famille Chen envieux en partant.

« Xianxian, combien de temps restes-tu avec la famille Chen ? » demanda Chen Xiang, tout en souriant, et serrant le jolie visage de Xue Xianxian.

Xue Xianxian, avec un sourire, dit doucement « frère Xiao Xiang, mon père et moi sommes venus à la Ville de Wohu pour te parler, alors nous n’allons pas rester très longtemps. »

Durant l’enfance, Xue Xianxian eut une étrange maladie et vint à la Ville de Wohu pour se soigner, à ce moment-là, le corps de Xue Xianxian était faible, et semblait mince et frêle. Elle avait donc été persécutée dans les familles Chen et Xue. Seulement Chen Xiang avait pris soin d’elle et avait joué avec elle.

A cette époque, cela l’avait rendue heureuse. Il l’avait aussi encouragée à devenir forte, afin qu’elle puisse combattre sa maladie, et lui avait même donnée de précieuses pilules.

Ces gestes furent gravés dans le cœur de Xue Xianxian et, même quand elle sut que Chen Xiang n’avait pas de Veines Spirituelles et donc, aucun futur dans les arts martiaux, elle décida quand même de se marier avec Chen Xiang.

Chen Xiang était un peu perdu. Il aimait beaucoup Xue Xianxian. Quand ils étaient enfants, les deux familles savaient qu’il n’avait pas de Veines Spirituelles, alors Chen Xiang n’avait pas de compagnon de jeu. Par conséquent, lui et Xue Xianxian étaient comme deux gouttes d’eau.

« Frère Xiao Xiang, ma famille m’a dit de rompre le mariage, mais j’ai refusé, alors ils m’ont fait rencontrer la famille Yao et leur jeune génie en alchimie. » Xue Xianxia vit l’aspect de Chen Xiang changé, et avec un gloussement, dit « Ne t’en fais pas, je préfère mourir que de me marier avec le gamin de la famille Yao. J’ai aussi entendu qu’il a une très mauvaise personnalité. »

Dans tout l’Empire Martial Sud, Xue Xianxian était considérée comme une génie parmi les génies, avec sa cultivation au 6ème niveau du Domaine Martial Mortel à seulement quatorze ans. D’autre part, la famille Yao avait aussi un génie de seize ans, qui pouvait raffiner des pilules. Aux yeux de tous, ils étaient la définition même d’un couple parfait.

Chen Xiang était très calme. Il avait maintenant les Veines Divines Yin et Yang, et deux femmes mystérieuses, mais puissantes comme tutrices. Il avait donc confiance que, dans un court laps de temps, il pouvait rattraper ce jeune alchimiste de la famille Yao.

Chen Xiang sourit, touchant les charmantes joues de Xue Xianxian et dit « Xianxian, va à la famille Yao et dit que tu as déjà un fiancé, et, s’il refuse toujours d’accepter, alors dis lui de venir et de me défier. »

En voyant Chen Xiang si confiant, cela rendit Xue Xianxian très heureuse. Elle se leva sur les orteils et embrassa les lèvres de Chen Xiang, puis en baissant la tête, dit « Frère Xiao Xiang, tu dois devenir fort, je suis inquiète pour ma famille, et ils n’hésiteront pas à nous séparer. »

Xue Xianxian traversa gracieusement la cour, telle une hirondelle, ses mouvements agiles et gracieux, distayant beaucoup Chen Xiang. Dans sa tête, l’image de Xue Xianxian embrassant ses lèvres apparut.

Chen Xiang se lécha les lèvres avec un sourire, dit « Cette jeune fille a beaucoup grandi. »

__________________________

* littéralement : Les dix-huit changements d’une femme adulte. Signification = Tous les changements par lesquels passent une fille quand elle se transforme en femme.

<>
Traduit par la team : SikGirl