Flux RSS

World Defying Dan God

Traduit par la team : SikGirl
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 52 – Un magnifique départ

Traduit par IFryzee


Chen Xiang retourna au Dan King Hall, il se rua instantanément pour pratiquer dans sa pièce privée. Cette fois-ci, Su Meiyao allait lui enseigner quelques méthodes sournoises pour empêcher les empoisonnements. Autrement, s’il rencontrait une situation de ce genre, il pourrait ne pas être aussi chanceux qu’il ne l’avait été aujourd’hui.

« Petit démon, tu aurais dû énerver ce vieil homme pour le faire sortir et le combattre. Maintenant, tu lui as permis de se préparer, tu es trop gentil. » dit Bai Youyou. Elle portait une robe noire, ses bras enlaçaient sa poitrine alors qu’elle s’appuyait sur le mur. Ses yeux clairs et froids exposaient une intention meurtrière effrénée.

Su Meiyao rit avec douceur et dit « Grande Sœur, Je me souviens que tu as dit une fois à quel point tu était satisfaite de la façon dont ce gamin gère les choses. Qu’est-ce qui a changé… ? »

Bai Youyou grogna « Humph. Il n’a pas assez de haine. Pas assez grande pour tuer. » (Ndt : Je vous rappelle qu’il vient de découper un mec en deux… M’enfin.)

« Sœur Youyou, n’es-tu pas lassée de toujours porter les mêmes vêtements ? Tu ne veux pas que je t’achète de nouvelles et jolies tenues ? » dit Chen Xiang en riant. Afin de combler les deux beautés, Chen Xiang recourut aux meilleures méthodes qu’il connaissait. C’était de proposer de magnifiques vêtements, ce que les femmes aimaient plus que tout. Il avait reçu de bons résultats avec cette méthode.

Le visage charmant de Bai Youyou devint légèrement cramoisi et son ton devint un peu plus doux « Pour l’instant, ce n’est pas nécessaire. »

Su Meiyao couvrit sa bouche avec ses douces mains et commença à rire. Elle fit la moue et se plaignit « Petit gamin, avec quel genre de potion grande sœur te nourrit ? Elle a plus de vêtements que moi, et j’ai toujours été bonne avec toi. Cependant, je n’ai que peu de choses m’appartenant, tu es tellement rusé. » Chen Xiang claqua sa langue, prit une longue inspiration pour inhaler l’odeur délicate libérée du corps de Su Meiyao. Il fit délibérément un visage hagard et dit « Si je ne le fais pas, comment puis-je faire pour que Sœur Bai Youyou se sente supérieure ? »

« Humph, devenons un peu plus intelligent, voulez-vous ? » dit Bai Youyou en grognant.

« Grande Sœur, puisque tu n’en veux pas, pourquoi ne pas me donner ces vêtements ! » dit Su Meiyao d’un ton blagueur.

« Tu me demandes de te les donner ? Nous nous partageons habituellement nos vêtements. » Bai Youyou la regarda avec des yeux dédaigneux.

Chen Xiang savait que les deux beautés vivaient tous les jours dans une petite maison à l’intérieur de l’anneau. Cela ne faisait aucun doute qu’elles s’ennuyaient, alors il leur achetait de nombreux vêtements magnifiques et de petites choses pour qu’elles ne se sentent pas déprimées. Il fit tout ça pour qu’elles se sentent heureuses. Bien qu’elles étaient jadis des experts hors pair, elles avaient maintenant perdu toute leur force et n’étaient que des filles ordinaires.

Bai Youyou et Su Meiyao savaient comment s’occuper des gaz poison incolores et inodores. Elles partagèrent leurs connaissances à Chen Xiang, c’était principalement la méthode pour protéger ses méridiens en utilisant le Vrai Qi. Après avoir quitté la pièce privée, Chen Xiang entra dans la cour arrière. Meng Bo et Chen Luzhong étaient aussi là, discutant de techniques d’alchimie. Chen Xiang se joignit à eux et tous les trois échangèrent leurs expériences, ce qui fut bénéfique pour tous.

« Gamin, aujourd’hui tu as encore attiré des problèmes ! C’est déjà dur de te comprendre à un si jeune âge. Comment es-tu devenu un aimant à problème ? » Chen Luzhong secoua la tête et rit.

Meng Bo s’esclaffa et dit « Ce n’est vraiment pas un gamin ordinaire. Autrement, comment aurais-je pu perdre face à lui ? Il semble qu’une guerre entre votre Famille Chen et la Famille Yao est inévitable. »

Chen Xiang frotta le coin de ses lèvres et répondit « C’est la Famille Yao qui l’a cherchée, j’ai fait le bon choix, et je ne le regrette en aucun cas. »

« Jeune Maître Chen, Propriétaire, Senior Dan King, je ne pensais pas que vous seriez tous ensemble ! » Une douce et délicate voix fit sursauter le cœur de Chen Xiang. C’était à coup sûr celle de Hua Yueyun. Entre Chen Xiang et Hua Yueyun, ces deux vieux hommes devinèrent que certaines choses s’étaient passées. Sans quoi, comment le Manoir d’Herbe Danxiang aurait vendu les herbes spirituelles au Dan King Hall à un prix aussi réduit.

Les deux hommes partirent silencieusement, alors que le cœur de Chen Xiang devint amer.

La robe de Hua Yueyun était très serrée en ce jour. Son magnifique corps de jade était entouré d’une longue jupe blanche. Elle ressemblait à une fée qui envoûtait l’esprit des gens avec élégance. Elle avait un unique parfum. Chen Xiang ne put s’empêcher de lui refaire des éloges au fond de sa pensée en la regardant, mais en même temps, il semblait quelque peu troublé.

En regardant Chen Xiang l’air déprimé, Hua Yueyun dit avec colère « Je sais que tu me détestes. »

Chen Xiang s’expliqua à la hâte « Non, c’est juste que Grande Sœur Yueyun, tu es trop… attirante que ça pourrait presque être considéré comme un crime ! »

Hua Yueyun devint soudainement heureuse, et dit gentiment tout en riant « Tu t’inquiètes pour moi ? Du calme, du moment que tu entres dans le Danxiang Taoyuan, et que tu deviennes un excellent alchimiste, je t’appartiendrai. »

Chen Xiang secoua la tête et dit « Non. Je t’ai déjà dit que je veux entrer dans la Secte Martiale Extrême. »

Hua Yueyun grogna gentiment et dit « Mon petit cœur, tu penses à quelqu’un d’autre en ce moment ? »

Chen Xiang répondit rapidement « Non, ce n’est pas ça. Sœur Yueyun, tu es vraiment très belle, mais comme tu le sais, je suis fiancé à Xianxian. Alors si je veux avoir des concubines, je dois d’abord avoir son autorisation. »

Hua Yueyun soupira doucement, et claqua sa langue en direction de Chen Xiang. Se moquant de lui, elle dit « Je ne veux pas être ta maîtresse, je veux devenir ta servante. »

« Ah c’est vrai, je vais retourner au Danxiang Taoyuan aujourd’hui. Pourquoi ne pas venir avec moi ? » demanda Hua Yueyun, son visage plein d’attentes.

Chen Xiang fut surpris et répondit « Danxiang Taoyuan ? J’ai déjà décidé d’aller dans la Secte Martiale Extrême. Merci pour ta sollicitude, mais je vais devoir décliner. »

« Ne sois pas surpris, mais chaque Seigneur de Manoir est appelé Hua Yueyun, j’ai dirigé le Manoir d’Herbe Danxiang pendant deux ans. Maintenant, je dois y retourner, je devais te dire avant de partir que mon vrai nom n’est pas Hua Yueyun ! » dit Hua Yueyun, son aspect ne devint que déception, maintenant, elle devait s’éloigner de Chen Xiang.

« Je suis vraiment désolé, Je viendrai te chercher au Danxiang Taoyuan. » soupira Chen Xiang.

Hua Yueyun dit avec un sourire dénué d’imperfection « Ne t’inquiète pas pour ce qui est de la vente d’herbes au Dan King Hall. Même après mon départ, le Manoir d’Herbe Danxiang continuera de coopérer avec le Dan King Hall, et les prix ne vont pas augmenter. »

Chen Xiang ne connaissait pas la raison pour laquelle cette fille voulait être sa servante, néanmoins, il lui en était extrêmement reconnaissant « Je te remercie. Tu n’as pas besoin de devenir ma servante, nous sommes amis ! Je viendrai te retrouver au Danxiang Taoyuan. »

Hua Yueyun rit et dit « Tu ne me veux pas comme ta copine, tu le regretteras vraiment plus tard ! Souviens-toi que tu dois venir me retrouver au Danxiang Taoyuan. Pour l’instant, je ne vais pas te dire mon nom, je ne veux pas que tu me trouves aussi facilement après tout ! »

Aussitôt qu’elle eut fini de parler, elle s’approcha rapidement de Chen Xiang et l’embrassa. Puis s’enfuit en riant, laissant derrière elle Chen Xiang pétrifié comme une statue de pierre.

« Qu’…. Qu’est-ce qui ne va pas avec cette femme ? » Chen Xiang se lécha les lèvres où son délicat parfum était encore présent, le rendant inexplicablement joyeux.

Su Meiyao rit doucement et dit « Cette petite Yaojing a décidé de te manger, je ne suis pas sûre de savoir à quel point tu es chanceux. Avant c’était Xue Xianxian, et maintenant cette Yaojing t’a volé un baiser. »

Chen Xiang grogna et dit d’une voix basse et prétentieuse « Humph, C’est grâce à mon charme ! Tu comprendras pourquoi plus tard ! »

Ces jours-ci, bien que Chen Xiang n’ait pas raffiné de pilules, il avait accumulé de la ‘Salive de Dragon’ pour faire pousser des herbes. Il avait aussi commencé les préparations pour raffiner des Pilules de Niveau Mortel de Haute Qualité, et des Pilules de Niveau Spirituel de basse qualité. C’était un nouveau défi pour lui, maintenant que sa force avait atteint le 8ème niveau du Domaine Martial Mortel.

Le matin suivant, Chen Xiang arriva à l’entrée du terrain de la Famille Yao. Aujourd’hui se tenait le combat entre Leng Youlan et Song Nanming. L’un était le Prince Héritier, et l’autre la fille d’un Grand Général. Leurs forces étaient au 7ème niveau du Domaine Martial Mortel, ce genre de combat rendait les gens impatients de le voir.

<>
Traduit par la team : SikGirl